Enquête sur les liaisons financières entre sociétés / Lifi

Sources
Dernière mise à jour le : 02/05/2016

Présentation de l'opération

Organisme producteur :

Insee. Direction des statistiques d'entreprises (DSE)

Type d'opération :

Enquête

Objectifs :

Cette enquête vise à identifier les groupes de sociétés opérant en France et à déterminer leur contour. Elle est la pièce maîtresse d'un dispositif consacré à la connaissance statistique des groupes d'entreprises.

Les besoins de données sur ce thème ont été renforcés du fait du développement du commerce international et de la mondialisation de l'économie.

Cette enquête répond aussi à une demande européenne : le règlement européen sur les comptes nationaux demande une distinction des comptes des entreprises françaises sous contrôle étranger, le plus souvent exercé par des groupes étrangers.

Les liaisons de détention de capital entre sociétés sont recensées au 31 décembre pour reconstituer les groupes de sociétés et établir des statistiques sur ces groupes et les entreprises qui les composent.

Thèmes abordés :

Le questionnement porte essentiellement sur la liste des filiales et des participations directes, sur la ventilation de l'actionnariat en grandes catégories ainsi que sur les principaux actionnaires personnes morales des sociétés privées.

Champ de l'opération

Champ géographique :

L'enquête couvre la France métropolitaine et les départements d'outre-mer (DOM).

Champ(s) statistique(s) couvert(s) :

L'enquête couvre tous les secteurs d'activité.

Caractéristiques techniques

Unité statistique enquêtée :

Entreprise

Périodicité de l'opération :

L'enquête est annuelle.

Période et mode de collecte :

La collecte est réalisée par voie postale entre février et août.

Historique :

La première enquête réalisée en 1980 portait sur la situation au 31 décembre 1979.

Plan de sondage :

L'enquête interroge, de façon exhaustive, l'ensemble des entreprises vérifiant au moins un des critères suivants :

- détenir plus de 1,2 million d'euros de titres de participation ;
- employer plus de 500 salariés ;
- réaliser plus de 60 millions d'euros de chiffre d'affaires (y compris Dom) ;
- être repérée comme tête de groupe à l'enquête de l'année précédente ;
- être détenue par des capitaux étrangers à l'enquête de l'année précédente.

Autres spécifications :

L'enquête LIFI est une enquête "à seuil" (seules les entreprises dépassant tel ou tel seuil sont interrogées) qui ne couvre donc pas l'ensemble des entreprises, notamment les petites et très petites.

Pour pallier cette insuffisance de couverture, des sources de données extérieures sont utilisées (base de données Diane par exemple).

Les entreprises contrôlées majoritairement par l'Etat ne sont pas soumises à cette enquête.

Elles doivent remplir un formulaire administratif dont le contenu fournit les mêmes renseignements, dans le cadre de l'élaboration du Répertoire des Entreprises Contrôlées Majoritairement par l'Etat (RECME).

Voir aussi :