Comptes nationaux trimestriels au deuxième trimestre 2022 Comptes de la Nation en base 2014 - Résultats détaillés

Chiffres détaillés
Insee Résultats
Paru le : Paru le 31/08/2022
Insee Résultats - Août 2022

Au deuxième trimestre 2022, le PIB rebondit (+0,5 %) tandis que le pouvoir d’achat du RDB des ménages par unité de consommation recule de nouveau (–1,2 %) Comptes nationaux trimestriels - résultats détaillés - deuxième trimestre 2022

Au deuxième trimestre 2022, le PIB en volume* rebondit (+0,5 % en variation trimestrielle, après –0,2 % au T1 2022). La consommation des ménages progresse (+0,3 % après –1,2 %), particulièrement dans l’hébergement-restauration (+13,4 % après –2,6 %). La formation brute de capital fixe (FBCF) ralentit ce trimestre (+0,2 % après +0,4 %). Au total, la demande intérieure finale hors stocks contribue positivement, à hauteur de +0,2 point, à l’évolution du PIB (après –0,5 point au trimestre précédent).

Au deuxième trimestre 2022, le PIB rebondit de 0,5 %

Au deuxième trimestre 2022, le PIB en volume* rebondit (+0,5 % en variation trimestrielle, après –0,2 % au T1 2022). La consommation des ménages progresse (+0,3 % après –1,2 %), particulièrement dans l’hébergement-restauration (+13,4 % après –2,6 %). La formation brute de capital fixe (FBCF) ralentit ce trimestre (+0,2 % après +0,4 %). Au total, la demande intérieure finale hors stocks contribue positivement, à hauteur de +0,2 point, à l’évolution du PIB (après –0,5 point au trimestre précédent).

Les échanges extérieurs ralentissent, pour le deuxième trimestre consécutif. Les exportations restent en hausse (+0,9 % après +1,8 %) alors que les importations se stabilisent (+0,0 % après +1,9 %). Ainsi, la contribution du commerce extérieur à l’évolution du PIB est positive ce trimestre : +0,3 point, après –0,1 au trimestre précédent.

Enfin, la contribution des variations de stocks à l’évolution du PIB est légèrement positive ce trimestre (+0,1 point après +0,4 point au premier trimestre 2022).

* Les volumes sont mesurés aux prix de l’année précédente chaînés et corrigés des variations saisonnières et des effets des jours ouvrables (CVS-CJO).

Le produit intérieur brut et ses composantes

Le produit intérieur brut et ses composantes
Variations de stocks Commerce extérieur Consommation PIB Investissement
2022-T2 0.09 0.28 0.12 0.5 0.05
2022-T1 0.37 -0.1 -0.62 -0.2 0.1
2021-T4 0.65 -0.49 0.36 0.5 -0.01
2021-T3 -0.93 0.41 3.8 3.4 0.11
2021-T2 -0.3 0.22 0.71 1.0 0.41
2021-T1 0.48 -0.69 0.07 0.0 0.19

Le produit intérieur brut et ses composantes

  • Source : Insee

Le PIB et ses composantes en volumes chaînés

variations en %, données CVS-CJO
Le PIB et ses composantes en volumes chaînés (variations en %, données CVS-CJO)
2021T3 2021T4 2022T1 2022T2 2021 2022 (Acquis)
PIB 3,4 0,5 -0,2 0,5 6,8 2,5
Importations 1,1 4,4 1,9 0,0 7,8 6,3
Dép. conso. ménages 5,8 0,4 -1,2 0,3 5,2 2,4
Dép. conso. APU* 3,0 0,4 0,0 -0,3 6,4 1,8
FBCF totale 0,5 0,0 0,4 0,2 11,4 1,2
dont ENF** 0,7 -0,1 0,2 0,5 11,4 1,3
dont Ménages 1,6 -0,3 0,1 -0,1 17,0 1,5
dont APU* -1,7 -0,2 1,1 -0,2 2,7 0,0
Exportations 2,6 2,8 1,8 0,9 8,6 6,7
Contributions :
Demande intérieure finale hors stocks 3,9 0,4 -0,5 0,2 7,0 2,1
Variations de stocks -0,9 0,7 0,4 0,1 -0,3 0,4
Commerce extérieur 0,4 -0,5 -0,1 0,3 0,1 0,0
  • * APU : administrations publiques
  • ** ENF : entreprises non financières
  • Les volumes sont mesurés aux prix de l'année précédente chaînés et corrigés des variations saisonnières et des effets des jours ouvrables (CVS-CJO).
  • Source : Insee

Production, consommation et FBCF : principales composantes

variations en %, données CVS-CJO
Production, consommation et FBCF : principales composantes (variations en %, données CVS-CJO)
2021T3 2021T4 2022T1 2022T2 2021 2022 (Acquis)
Production branche 3,0 0,7 0,2 0,7 7,2 3,1
Biens 0,0 -0,2 0,2 0,1 5,7 0,1
Ind. manufacturière -0,2 -0,1 1,2 0,6 6,4 1,4
Construction 0,1 0,3 0,5 -0,8 12,8 0,5
Services marchands 5,2 1,3 0,2 1,5 7,3 5,4
Services non marchands 1,7 0,2 0,0 -0,3 6,7 0,8
Consommation des ménages 5,8 0,4 -1,2 0,3 5,2 2,4
Alimentaire 0,4 0,5 -1,6 -2,2 -0,8 -3,4
Énergie 2,5 0,7 -3,8 -0,8 8,1 -2,4
Biens fabriqués 5,9 -0,9 -1,9 -0,7 6,9 -1,5
Services 9,7 1,3 0,0 2,2 6,6 8,5
FBCF 0,5 0,0 0,4 0,2 11,4 1,2
Produits manufacturés -0,8 -1,3 -1,1 -0,1 10,7 -2,2
Construction -0,2 0,3 0,8 -0,8 14,2 0,6
Services marchands 1,9 0,3 0,9 1,5 8,9 3,9
  • Source : Insee

Le pouvoir d’achat des ménages recule de nouveau au deuxième trimestre 2022

Le revenu disponible brut (RDB) des ménages en euros courants rebondit au deuxième trimestre 2022 (+0,8 % après –0,3 %). La masse salariale reçue par les ménages est de nouveau dynamique (+1,2 % après +1,3 %) : l’emploi salarié continue de progresser (+0,3 % après +0,4 %) tout comme le salaire moyen par tête (+0,8 % après +0,9 %). Par ailleurs, les prélèvements fiscaux ralentissent nettement (+0,2 % après +4,0 %). Les prestations sociales en espèces sont quant à elles en légère baisse (–0,2 % après –1,6 %).

Dans le même temps, le déflateur de la consommation des ménages continue d'accélérer (+1,9 % après +1,4 %). Ainsi le pouvoir d’achat du RDB des ménages se replie de nouveau ce trimestre (–1,1 % après –1,6 %). Mesuré par unité de consommation pour être ramené à un niveau individuel, il baisse de 1,2 % (après –1,8 %).

Le taux d’épargne des ménages diminue fortement : il s’établit à 15,5 %, après 16,7 % au premier trimestre 2022. Les dépenses de consommation des ménages en valeur augmentent en effet de 2,2 % ce trimestre, nettement plus que leur revenu disponible brut (+0,8 %). Le taux d'épargne reste néanmoins légèrement au-dessus de son niveau moyen de 2019 (15,0 %).

Revenu disponible brut et ratios des comptes des ménages

variations t/t-1, en %, données CVS-CJO
Revenu disponible brut et ratios des comptes des ménages (variations t/t-1, en %, données CVS-CJO)
2021T3 2021T4 2022T1 2022T2 2021 2022 (Acquis)
RDB 1,6 2,1 -0,3 0,8 4,0 2,8
RDB (pouvoir d'achat) 0,9 1,2 -1,6 -1,1 2,3 -1,1
RDB par uc* (pouvoir d'achat) 0,8 1,1 -1,8 -1,2 1,9 -1,5
RDB ajusté (pouvoir d'achat) 2,0 1,2 -1,2 -0,8 3,7 0,1
Taux d'épargne (niveau) 16,4 17,0 16,7 15,5 18,7 15,8
Taux d'épargne financière (niveau) 5,1 5,9 5,3 4,2 7,7 4,4
  • * uc : unité de consommation
  • Source : Insee

Les heures travaillées rebondissent ce trimestre

Le nombre total d’heures travaillées augmente de 1,2 % au deuxième trimestre (après –0,2 %). Les heures travaillées rebondissent sous l’effet notamment de la baisse du recours aux arrêts maladie après la vague épidémique de Covid-19 du début de l'année. De même, le recours au dispositif d’activité partielle est de nouveau en léger recul ce trimestre. Enfin, l’emploi total continue de progresser (+0,4 %, comme au trimestre précédent).

Le taux de marge des sociétés non financières rebondit également

Au deuxième trimestre 2022, le taux de marge des sociétés non financières (SNF) rebondit légèrement : il s’établit à 32,2 %, après 31,7 % au premier trimestre 2022. Ce rebond résulte d'une progression des salaires moins dynamique que celle du déflateur de la consommation, tandis que la productivité par emploi est quasi stable et que les termes de l'échange ne contribuent pas à l'évolution du taux de marge ce trimestre.

Ratios des comptes des sociétés non financières

niveaux en %, données CVS-CJO
Ratios des comptes des sociétés non financières (niveaux en %, données CVS-CJO)
2021T3 2021T4 2022T1 2022T2 2021
Taux de marge 32,6 32,0 31,7 32,2 34,2
Taux d'investissement 25,3 25,3 25,4 25,2 25,6
Taux d'épargne 25,9 24,4 23,4 23,1 26,8
Taux d'autofinancement 102,6 96,3 92,2 91,7 105,0
  • Source : Insee

Le besoin de financement des administrations publiques diminue légèrement

Au deuxième trimestre 2022, le besoin de financement des administrations publiques (APU) diminue de 0,2 point. Il s’établit à 3,9 % du PIB, après 4,1 % au premier trimestre 2022. Il reste nettement supérieur à son niveau d’avant la crise sanitaire (3,1 % en 2019 et 2,3 % en 2018). Les recettes publiques augmentent de 5,2 Md€, portées par des recettes d'impôt sur les sociétés très élevées ce trimestre. Les dépenses publiques augmentent de 4,2 Md€, avec notamment une hausse des subventions résultant de la mise en place de la « remise à la pompe » sur le prix des carburants et des intérêts versés liés aux titres de dette indexés sur l'inflation.

Dépenses, recettes et besoin de financement des administrations publiques

niveaux, données CVS-CJO
Dépenses, recettes et besoin de financement des administrations publiques (niveaux, données CVS-CJO)
2021T3 2021T4 2022T1 2022T2 2021
En milliards d'euros
Dépenses totales 362,4 369,9 371,6 375,7 1476,3
Recettes totales 333,2 340,3 345,2 350,4 1313,1
Capacité (+) ou besoin (–) de financement -29,1 -29,6 -26,4 -25,3 -163,1
En % de PIB
Capacité (+) ou besoin (–) de financement -4,6 -4,6 -4,1 -3,9 -6,5
  • Source : Insee

Révisions

L'évolution du PIB au deuxième trimestre 2022 est confirmée à +0,5 % par rapport à la première estimation.

Dans le cadre de la notification de la dette et du déficit des administrations publiques auprès de l’Union européenne, les comptes annuels sont mis à jour chaque année à la fin du mois d’août, afin de tenir compte des dernières données des comptes des administrations de sécurité sociale et des révisions pouvant affecter le compte de l’ensemble des administrations publiques. Les tableaux annuels de finances publiques ont ainsi été actualisés et sont accessibles au lien suivant : https://www.insee.fr/fr/statistiques/6438773?sommaire=6438793.

Pour en savoir plus

Prochaine publication : le 28 octobre 2022, à 7h30.

Avertissement

Comptes nationaux trimestriels

Dette trimestrielle de Maastricht des administrations publiques

Sources

Les comptes trimestriels fournissent un ensemble cohérent d'indicateurs qui constitue une vue globale de l'activité économique récente.

Des séries longues portant sur les principaux agrégats des comptes trimestriels sont disponibles. Elles sont classées en huit catégories :

  • Produit Intérieur Brut (PIB) et ses composantes ;
  • Biens et services ;
  • Consommation des ménages ;
  • Échanges extérieurs ;
  • Branches ;
  • Secteurs institutionnels ;
  • Revenu disponible et pouvoir d'achat des ménages ;
  • Finances publiques.

Dans chaque catégorie sont disponibles :

  • des fichiers synthétiques extrayant des principaux comptes l'information utile à l'analyse conjoncturelle
  • parfois, un ou deux fichiers récapitulatifs de l'ensemble des données.