Insee
Insee Analyses Mayotte · Mars 2022 · n° 32
Insee Analyses MayotteDe plus en plus d’emplois de cadre, en particulier pour les natifs et natives de Mayotte

Pierre Thibault (Insee)

En 2017, près de 5 000 personnes travaillent comme cadre à Mayotte, soit quatre fois plus qu’il y a 20 ans. L’élévation du niveau de formation local a accompagné l’avènement d’une société de services supplantant un monde agricole. De plus en plus diplômées au fil du temps, les personnes nées à Mayotte ont pu davantage prétendre au statut de cadre, notamment les femmes. Les femmes natives sont en effet dorénavant aussi nombreuses que les natifs parmi les diplômés du supérieur. Le niveau de diplôme reste certes faible à Mayotte, mais l’enseignement supérieur se structure peu à peu. Le niveau de formation des natifs et des natives devrait donc continuer à progresser dans les années à venir.

Les cadres travaillent d’abord dans le secteur public, notamment dans l’enseignement : quatre cadres sur dix exercent dans le secondaire, essentiellement comme professeurs de lycée. La jeunesse de la population implique en effet des besoins éducatifs importants. Le secteur privé offre de son côté peu de débouchés aux cadres, car sa taille est restreinte comme dans beaucoup d’économies des départements et régions d’Outre-mer. Les professions libérales qui requièrent une longue formation restent particulièrement rares.

Près de huit cadres sur dix nés à Mayotte y restent ou y reviennent pour y travailler. Mayotte est ainsi la région française où la « fuite des cerveaux » est la moins prononcée.

Insee Analyses Mayotte
No 32
Paru le : Paru le 11/03/2022
Les cadres en emploi à Mayotte

Être cadre revêt plusieurs formes : professeur en lycée, cadre de la fonction publique, ingénieur, chef d’entreprise, ou encore profession libérale. En 2017, à Mayotte, 4 800 personnes exercent un emploi de cadre, soit 12 % des personnes en emploi. Cette part est nettement moindre qu’en France métropolitaine (19 %), mais comparable aux autres départements et régions d’Outre-mer (Drom) (13 %).

Quatre fois plus de cadres en 20 ans

En 1997, seuls 1 200 habitants de Mayotte étaient cadres, soit 5 % des travailleurs. Depuis les années 2000, le nombre de cadres augmente fortement et de manière continue. Il a été multiplié par 4 en 20 ans (figure 1), soit une croissance deux fois plus rapide que celle de l’emploi total.

En 20 ans, la société mahoraise s’est en effet radicalement transformée avec la tertiarisation de son économie. Ainsi, en 2017, 84 % des personnes en emploi travaillent dans le secteur des services, contre 59 % en 1997. Cette mutation s’est surtout faite au détriment du monde agricole : en 2017, seuls 2 % des emplois relèvent de l’agriculture et de la pêche contre 20 %, 20 ans plus tôt. Les besoins en cadres se sont accrus, et la départementalisation en 2011 a aussi entraîné un renforcement de la fonction publique avec son corollaire de cadres. Comme bien souvent dans les Drom, le secteur privé, et notamment l’industrie, peine à se développer.

Figure 1 Nationalité et lieu de naissance des cadres en emploi à Mayotte selon l’année

nombre
Nationalité et lieu de naissance des cadres en emploi à Mayotte selon l’année (nombre)
Nationalité Lieu de naissance 1997 2002 2007 2012 2017
Française 1 169 1 863 2 109 3 533 4 460
Mayotte n.d. 249 580 1 073 1 679
ailleurs en France n.d. 1 351 1 186 1 897 2 094
étranger n.d. 263 343 562 687
Étrangère 55 46 95 115 302
Ensemble 1 224 1 909 2 204 3 648 4 762
  • n.d. : non disponible.
  • Champ : personnes de 15 ans ou plus. Y compris les chefs d’entreprise de 10 salariés ou plus en 2012 et 2017.
  • Source : Insee, Recensements de la population de Mayotte.

Figure 1 Nationalité et lieu de naissance des cadres en emploi à Mayotte selon l’année

  • n.d. : non disponible.
  • Champ : personnes de 15 ans ou plus. Y compris les chefs d’entreprise de 10 salariés ou plus en 2012 et 2017.
  • Source : Insee, Recensements de la population de Mayotte.

Les natifs et natives de plus en plus souvent cadres, car nettement mieux formé·es

Les personnes nées à Mayotte sont de plus en plus nombreuses à accéder au statut de cadre dans le département : de 250 en 2002 à 1 700 en 2017. La part de natifs parmi les cadres travaillant à Mayotte passe ainsi, sur la période, de 15 % à 35 %. Être cadre et être diplômé allant généralement de pair, les natifs et natives obtiennent de plus en plus souvent un diplôme au-delà du baccalauréat : de moins de 800 en 2002 à près de 7 000 en 2017. Ils sont ainsi nettement plus présents que par le passé parmi les diplômés du supérieur habitant Mayotte : 44 % en 2017 contre 21 % en 2002 (figure 2)

Figure 2Nombre et part de natifs et natives diplômés du supérieur, part des natifs et natives parmi les cadres en emploi à Mayotte de 2002 à 2017

Nombre et part de natifs et natives diplômés du supérieur, part des natifs et natives parmi les cadres en emploi à Mayotte de 2002 à 2017 - Lecture : en 2017, 6 560 personnes natives de Mayotte sont diplômées du supérieur. Elles représentent 44 % des diplômés du supérieur. Parmi les cadres en emploi à Mayotte, 35 % en sont natifs ou natives.
Année Natifs et natives diplômés du supérieur Part des natifs et natives parmi les diplômés du supérieur (en %) Part des natifs et natives parmi les cadres* (en %)
2002 763 21 13
2007 1 613 28 26
2012 3 414 36 29
2017 6 565 44 35
  • * Y compris les chefs d’entreprise de 10 salariés ou plus en 2012 et 2017.
  • Lecture : en 2017, 6 560 personnes natives de Mayotte sont diplômées du supérieur. Elles représentent 44 % des diplômés du supérieur. Parmi les cadres en emploi à Mayotte, 35 % en sont natifs ou natives.
  • Champ : personnes de 15 ans ou plus (non inscrites dans un établissement d’enseignement pour les diplômés du supérieur).
  • Source : Insee, Recensements de la population de Mayotte.

Figure 2Nombre et part de natifs et natives diplômés du supérieur, part des natifs et natives parmi les cadres en emploi à Mayotte de 2002 à 2017

  • * Y compris les chefs d’entreprise de 10 salariés ou plus en 2012 et 2017.
  • Lecture : en 2017, 6 560 personnes natives de Mayotte sont diplômées du supérieur (échelle de gauche). Elles représentent 44 % des diplômés du supérieur (échelle de droite). Parmi les cadres en emploi à Mayotte, 35 % en sont natifs ou natives.
  • Champ : personnes de 15 ans ou plus (non inscrites dans un établissement d’enseignement pour les diplômés du supérieur).
  • Source : Insee, Recensements de la population de Mayotte.

Une élévation spectaculaire du niveau de formation chez les femmes nées à Mayotte

L’élévation du niveau de formation est particulièrement marquée pour les femmes natives, qui accusaient un retard sur les hommes au début des années 2000. Ainsi, en 2017, la moitié des natifs diplômés du supérieur sont des femmes (49 %), soit une part nettement plus élevée qu’en 2002 (27 %) (figure 3). Cependant, cette parité ne se répercute pas encore parmi les emplois de cadre (41 %), malgré une amélioration rapide depuis 2002 (21 %). En 2017, 700 femmes natives sont cadres à Mayotte ; elles n’étaient qu’une cinquantaine en 2002.

Figure 3Nombre de natives diplômées du supérieur, part parmi les natifs diplômés du supérieur et part des natives parmi les cadres natifs en emploi à Mayotte de 2002 à 2017

Nombre de natives diplômées du supérieur, part parmi les natifs diplômés du supérieur et part des natives parmi les cadres natifs en emploi à Mayotte de 2002 à 2017 - Lecture : en 2017, 3 190 femmes natives sont diplômées du supérieur à Mayotte. Elles représentent 49 % des natifs diplômés du supérieur. 41 % des cadres natifs sont des femmes.
Année Natives diplômées du supérieur Part des natives parmi les natifs diplômés du supérieur (en %) Part des natives parmi les cadres* natifs (en %)
2002 206 27 21
2007 613 38 29
2012 1 552 45 31
2017 3 188 49 41
  • * Y compris les chefs d’entreprise de 10 salariés ou plus en 2012 et 2017.
  • Lecture : en 2017, 3 190 femmes natives sont diplômées du supérieur à Mayotte. Elles représentent 49 % des natifs diplômés du supérieur. 41 % des cadres natifs sont des femmes.
  • Champ : personnes de 15 ans ou plus (non inscrites dans un établissement d’enseignement pour les diplômés du supérieur).
  • Source : Insee, Recensements de la population de Mayotte.

Figure 3Nombre de natives diplômées du supérieur, part parmi les natifs diplômés du supérieur et part des natives parmi les cadres natifs en emploi à Mayotte de 2002 à 2017

  • * Y compris les chefs d’entreprise de 10 salariés ou plus en 2012 et 2017.
  • Lecture : en 2017, 3 190 femmes natives sont diplômées du supérieur à Mayotte (échelle de gauche). Elles représentent 49 % des natifs diplômés du supérieur (échelle de droite). 41 % des cadres natifs sont des femmes.
  • Champ : personnes de 15 ans ou plus (non inscrites dans un établissement d’enseignement pour les diplômés du supérieur).
  • Source : Insee, Recensements de la population de Mayotte.

Une élévation du niveau de formation qui devrait se poursuivre

Même si le niveau de formation s’est fortement élevé à Mayotte, les natifs ne forment néanmoins que 45 % des diplômés du supérieur et 35 % des cadres. Ailleurs en France, les natifs sont mieux représentés, sauf en Guyane (figure 4). En effet, le Centre spatial guyanais attire et concentre des hauts diplômés du monde entier. Ainsi, seuls 35 % des diplômés du supérieur y sont des natifs et 29 % des cadres.

Le niveau de formation reste faible à Mayotte : seuls 12 % des habitants sont diplômés du supérieur contre 17 % en Guyane, 20 % dans les autres Drom et 27 % en moyenne dans les régions de la France de province. Mais les structures d’enseignement post-collège sont récentes à Mayotte : le premier lycée n’a ouvert ses portes qu’en 1980. De fait, l’espérance d’obtenir le baccalauréat pour un élève de 6ᵉ est encore très faible en 2017 : 61 %, contre 82 % dans l’académie de Versailles. Au final, peu de candidats sortent bacheliers des lycées mahorais : 2 600 lauréats quelle que soit la filière en 2017.

Aussi, la poursuite des études au-delà du bac impose-t-elle bien souvent un départ de Mayotte. Seuls 18 % des néo-bacheliers poursuivant leurs études en 2017 intègrent un établissement de l’enseignement supérieur situé à Mayotte. Sur place, la formation post-bac n’en est encore qu’à ses débuts : le Centre Universitaire (CUFR) a été créé en 2011. L’État et les acteurs publics locaux proposent donc des aides à la mobilité aux jeunes d’Outre-mer.

La Préfecture de Mayotte a aussi mis en place un nouveau dispositif, « Cadres d’avenir », s’adressant aux étudiants ou professionnels de Mayotte : il finance en partie la formation de cadres s’engageant à revenir exercer leurs compétences sur le territoire.

De fait, dans les années à venir, les personnes nées à Mayotte pourraient occuper de plus en plus fréquemment des postes de cadre. Entre 2012 et 2017, chaque année, 220 cadres supplémentaires sont en emploi à Mayotte : 54 % d’entre eux y sont nés.

Figure 4Part des natifs parmi les diplômés du supérieur et les cadres en emploi selon le territoire

Part des natifs parmi les diplômés du supérieur et les cadres en emploi selon le territoire
Cadres Diplômés du supérieur
Guyane 29 35
MAYOTTE 35 45
La Réunion 48 57
Province* 53 56
Antilles 58 68
  • * France métropolitaine hors Île-de-France et Corse.
  • Champ : personnes de 15 ans ou plus (non inscrites dans un établissement d’enseignement pour les diplômés du supérieur).
  • Source : Insee, Recensements de la population 2017.

Figure 4Part des natifs parmi les diplômés du supérieur et les cadres en emploi selon le territoire

  • * France métropolitaine hors Île-de-France et Corse.
  • Champ : personnes de 15 ans ou plus (non inscrites dans un établissement d’enseignement pour les diplômés du supérieur).
  • Source : Insee, Recensements de la population 2017.

40 % d’enseignants et d’enseignantes du secondaire parmi les cadres

Avec un secteur privé peu développé, les postes de cadre sont concentrés dans le secteur public, d’autant plus que la jeunesse de la population implique un encadrement éducatif important : 60 % des habitants ont moins de 25 ans contre 30 % en métropole. Ainsi, parmi les 4 800 cadres en emploi à Mayotte en 2017, 4 sur 10 sont enseignants certifiés ou agrégés de l’enseignement secondaire ou supérieur, soit 1 900 personnes (figure 5). Ce sont d’ailleurs les enseignants et enseignantes en collège et lycée qui contribuent le plus à la croissance du nombre d’emplois de cadre : 100 postes sont ainsi créés chaque année entre 2012 et 2017. Cette dynamique devrait se poursuivre dans les années à venir, compte tenu de la croissance démographique, même si Mayotte peine encore à attirer assez d’enseignants.

Les personnes nées à Mayotte occupent 500 des 1 900 postes dans l’enseignement, soit 27 % de ces postes. Ces dernières années, elles sont même nettement plus nombreuses à saisir ces opportunités d’emploi, en tant que titulaires, mais aussi en tant que contractuelles. Les personnes natives captent ainsi 62 % des 100 postes d’enseignement créés chaque année depuis 2012.

Au-delà de l’Éducation nationale, plus de 1 200 habitants sont aussi cadres de la fonction publique. Parmi eux, près de 400 natifs travaillent comme cadre dans les collectivités territoriales où ils sont largement majoritaires (69 %). Environ 250 natifs sont des cadres de la fonction publique d’État.

Au total, 73 % des cadres travaillent dans le secteur public à Mayotte, une part encore plus importante pour les femmes cadres (81 %).

Figure 5Cadres en emploi à Mayotte en 2017 selon la profession

nombre
Cadres en emploi à Mayotte en 2017 selon la profession (nombre)
Professions Cadres en emploi
Enseignants* du secondaire et du supérieur 1 898
Cadres de la fonction publique d’État 652
Cadres administratifs et commerciaux d’entreprise 614
Cadres de la fonction publique territoriale** 566
Ingénieurs et cadres techniques d'entreprise 384
Médecins hospitaliers et autres prof. scientifiques 232
Professions libérales 176
Chefs d’entreprise de 10 salariés ou plus 103
Autres cadres 137
Ensemble 4 762
  • * certifiés, agrégés et assimilés. ** Cadres administratifs de catégorie A et ingénieurs des collectivités territoriales et hôpitaux publics (hors enseignement, patrimoine).
  • Champ : personnes de 15 ans ou plus occupant un emploi de cadre à Mayotte.
  • Source : Insee, Recensement de la population de Mayotte 2017.

Figure 5Cadres en emploi à Mayotte en 2017 selon la profession

  • * certifiés, agrégés et assimilés. ** Cadres administratifs de catégorie A et ingénieurs des collectivités territoriales et hôpitaux publics (hors enseignement, patrimoine).
  • Champ : personnes de 15 ans ou plus occupant un emploi de cadre à Mayotte.
  • Source : Insee, Recensement de la population de Mayotte 2017.

Des professions libérales peu nombreuses

Avec peu d’industrie et une activité économique dominée par des petites entreprises, le secteur privé n’offre que peu de places aux cadres. Plus de 1 100 personnes travaillent tout de même en entreprise dans des activités plutôt administratives ou commerciales que techniques (ingénieurs). Parmi elles, près de 400 natifs et natives exercent en tant que cadre d’entreprise.

Les professions libérales restent particulièrement rares à Mayotte. La densité médicale par exemple y est très faible, car les médecins et dentistes s’installent peu en libéral. Les avocats ou les experts comptables ne sont guère plus nombreux. Ces professions réglementées requièrent souvent de longues études et de hauts diplômes. Or les titulaires d’un master ou plus sont encore trop peu fréquents dans la population (3,5 %), au regard des autres Drom (6 %) et des régions de province (8 %).

Que ce soit parmi les professions libérales, les médecins de l’hôpital ou les chefs d’entreprise de 10 salariés ou plus, les natifs et natives sont encore très peu représentés.

Mayotte garde ses cadres

Au total, 1 700 natifs de Mayotte y occupent un emploi de cadre. Et 400 natifs de Mayotte occupent un poste de cadre ailleurs en France en 2017. Ils sont notamment plus d’une centaine en Île-de-France et quelques dizaines à La Réunion. La moitié de ces natifs émigrés travaillent comme cadre dans une entreprise, le secteur privé embauchant davantage qu’à Mayotte.

Ce sont ainsi 79 % des cadres nés à Mayotte qui y restent ou y reviennent pour travailler, femmes comme hommes. Mayotte garde donc ses cadres tout en en attirant de l’extérieur (figure 6). Encore plus qu’à La Réunion ou en Guyane, ce département fait en effet appel à des cadres nés ailleurs pour répondre à la demande de profils qualifiés, tout en offrant des possibilités d’insertion aux cadres qui y sont nés. Mayotte est ainsi la région française où la « fuite des cerveaux » est la moins prononcée, devant l’Île-de-France (71 %).

Figure 6Cadres travaillant dans leur région natale

Cadres travaillant dans leur région natale
Code région Libellé région Natifs de la région cadres dans leur région natale (en nombre) Part des natifs cadres dans leur région natale parmi les natifs cadres en France (en %)
01 Guadeloupe 8 657 46
02 Martinique 9 608 47
03 Guyane 2 774 56
04 La Réunion 15 208 62
06 Mayotte 1 693 79
11 Île-de-France 783 845 71
24 Centre-Val de Loire 51 082 33
27 Bourgogne-Franche-Comté 75 129 39
28 Normandie 90 530 41
32 Hauts-de-France 212 696 52
44 Grand Est 197 417 50
52 Pays de la Loire 106 895 46
53 Bretagne 104 000 47
75 Nouvelle-Aquitaine 164 239 49
76 Occitanie 157 700 56
84 Auvergne-Rhône-Alpes 297 304 60
93 Provence-Alpes-Côte d'Azur 133 111 54
94 Corse 7 344 55
  • Champ : personnes de 15 ans ou plus occupant un emploi de cadre en France.
  • Source : Insee, Recensements de la population 2017.

Figure 6Cadres travaillant dans leur région natale

  • Champ : personnes de 15 ans ou plus occupant un emploi de cadre en France.
  • Source : Insee, Recensements de la population 2017.

Encadré 1 : Un cadre sur cinq natif de l’étranger, de nationalité française le plus souvent

Sur les 4 800 personnes travaillant comme cadre à Mayotte en 2017, 1 000 sont nées à l’étranger, soit 21 % des cadres (figure 7). Cette part progresse depuis 2002 (16 %). Mayotte est ainsi la région française la plus concernée, devant l’Île-de-France (18 %) et la Guyane (15 %). La moitié de ces cadres sont nés aux Comores ou à Madagascar, l’autre moitié essentiellement au Maghreb ou en Afrique noire, mais les ressortissants européens sont dorénavant une petite centaine.

Près de 700 cadres sont de nationalité française tout en étant nés à l’étranger, soit 15 % des cadres de Mayotte. Seuls 300 cadres sont de nationalité étrangère, soit 6 % des cadres à Mayotte, une part bien plus faible que celle de la population étrangère à Mayotte (48 %).

Les Français nés dans un autre département français que Mayotte sont les plus nombreux parmi les cadres en emploi. Cependant, leur nombre stagne par rapport à 2012 (environ 2 000). Leur part parmi l’ensemble des cadres diminue nettement, car les cadres nés à Mayotte sont de plus en plus nombreux. En 2017, 44 % des cadres travaillant à Mayotte viennent d’une autre région française, contre 71 % en 2002.

Figure 7Cadres en emploi selon le territoire, la nationalité et le lieu de naissance

en %
Cadres en emploi selon le territoire, la nationalité et le lieu de naissance (en %)
Français dont nés Étrangers
dans la région ailleurs en France à l’étranger
Mayotte 35 44 14 6
Guyane 29 56 9 6
Île-de-France 45 37 11 7
La Réunion 48 44 7 1
Province* 53 38 5 3
  • * moyenne régionale hors Île-de-France et Corse.
  • Champ : personnes de 15 ans ou plus occupant un emploi de cadre.
  • Source : Insee, Recensements de la population 2017.

Figure 7Cadres en emploi selon le territoire, la nationalité et le lieu de naissance

  • * moyenne régionale hors Île-de-France et Corse.
  • Champ : personnes de 15 ans ou plus occupant un emploi de cadre.
  • Source : Insee, Recensements de la population 2017.

Encadré 2 : Partenariat

Cette étude a été réalisée dans le cadre d’un partenariat entre l’Insee et la direction de l’Économie, de l’Emploi, du Travail et des Solidarités (Deets) de Mayotte.

Sources

Les résultats présentés ici proviennent principalement des différents recensements de la population réalisés tous les cinq ans à Mayotte. Une évolution sur 20 ans a été privilégiée, de 1997 à 2017. Les enquêtes annuelles du Recensement de la population menées dans les autres régions françaises rendent possibles les comparaisons sur l’année 2017.

Définitions

Cadre : toute personne en emploi classée dans la catégorie « cadre et profession intellectuelle supérieure » ou « chef d’entreprise de dix salariés ou plus » de la nomenclature des professions et catégories socioprofessionnelles (PCS) de l’Insee.

Pour en savoir plus

Jonzo A., « En 2021, autant d’emplois qu’avant la crise sanitaire mais davantage de personnes en âge de travailler », Insee Flash Mayotte n° 130, décembre 2021.

Demougeot L., Besson L., Thibault P., « Les natifs des Antilles, de Guyane et de Mayotte quittent souvent leur région natale, contrairement aux Réunionnais », Insee Première n° 1853, avril 2021.

Fleuret A., Paillole P., « Le diplôme, clé de l’insertion professionnelle – L’insertion sur le marché du travail à Mayotte », Insee Analyses Mayotte n° 21, septembre 2019.

Mureau C., « Des emplois marchands encore peu nombreux, très concentrés dans l’Est – L’emploi à Mayotte en 2017 : secteurs d’activité et localisation », Insee Analyses Mayotte n° 20, septembre 2019.

Fleuret A., Paillole P., « Un emploi pour trois adultes – Évolution du marché du travail mahorais de 2009 à 2018 », Insee Flash Mayotte n° 93, septembre 2019.

Académie de Mayotte, « L’Académie en chiffres ».