Insee
Informations Rapides · 14 janvier 2022 · n° 009
Informations rapidesEn décembre 2021, les prix à la consommation augmentent de 0,2 % sur un mois et de 2,8 % sur un anIndice des prix à la consommation - résultats définitifs (IPC) - décembre 2021

Informations rapides
No 009
Paru le : Paru le 14/01/2022
Prochaine parution le : 18/02/2022 à 08h45 - janvier 2022

Évolution mensuelle : +0,2 % en décembre ; variation sur un an : +2,8 %

En décembre 2021, l’indice des prix à la consommation (IPC) augmente de 0,2 % sur un mois, après +0,4 % en novembre. Les prix de l’énergie se replient (−0,9 % après +1,5 %), en particulier ceux des produits pétroliers (−2,2 % après +2,0 %). Ceux des produits manufacturés sont stables après une augmentation le mois précédent. Les prix des services (+0,4 % après +0,2 %) et de l’alimentation (+0,5 % après +0,4 %) accélèrent.

Corrigés des variations saisonnières, les prix à la consommation sont en hausse de 0,1 % sur un mois, après +0,3 % en novembre.

Sur un an, les prix à la consommation augmentent de 2,8 %, comme en novembre. Les prix des produits manufacturés (+1,2 % après +0,8 %) et de l’alimentation (+1,4 % après +0,5 %) accélèrent nettement. Les prix du tabac sont stables comme en novembre. Ceux de l’énergie (+18, 5 % après +21,6 %) et des services (+1,8 % après +1,9 %) ralentissent.

Hausse de l’inflation sous-jacente sur un an

L’inflation sous-jacente augmente en décembre, à +2,0 % sur un an, après +1,7 % en novembre. L’indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH) croît de 0,2 % sur un mois, après +0,4 % en novembre ; sur un an, il augmente de 3,4 %, comme en novembre.

Glissements annuels de l'indice des prix à la consommation (IPC), de l'inflation sous-jacente (ISJ) et de l'indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH)

Glissements annuels de l'indice des prix à la consommation (IPC), de l'inflation sous-jacente (ISJ) et de l'indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH) ()
IPCH ISJ IPC
2021-12 3.4 2.0 2.8
2021-11 3.4 1.7 2.8
2021-10 3.2 1.4 2.6
2021-09 2.7 1.3 2.2
2021-08 2.4 1.5 1.9
2021-07 1.5 0.4 1.2
2021-06 1.9 1.1 1.5
2021-05 1.8 0.9 1.4
2021-04 1.6 1.0 1.2
2021-03 1.4 0.8 1.1
2021-02 0.8 0.6 0.6
2021-01 0.8 1.0 0.6
2020-12 0.0 0.1 0.0
2020-11 0.2 0.4 0.2
2020-10 0.1 0.3 0.0
2020-09 0.0 0.5 0.0
2020-08 0.2 0.5 0.2
2020-07 0.9 1.3 0.8
2020-06 0.2 0.3 0.2
2020-05 0.4 0.6 0.4
2020-04 0.4 0.3 0.3
2020-03 0.8 0.8 0.7
2020-02 1.6 1.3 1.4
2020-01 1.7 1.0 1.5
2019-12 1.6 1.0 1.5
2019-11 1.2 0.9 1.0
2019-10 0.9 0.9 0.8
2019-09 1.1 0.9 0.9
2019-08 1.3 0.7 1.0
2019-07 1.3 0.8 1.1
2019-06 1.4 0.9 1.2
2019-05 1.1 0.5 0.9
2019-04 1.5 0.7 1.3
2019-03 1.3 0.5 1.1
2019-02 1.6 0.6 1.3
2019-01 1.4 0.6 1.2
2018-12 1.9 0.7 1.6
2018-11 2.2 0.7 1.9
2018-10 2.5 0.8 2.2
2018-09 2.5 0.7 2.2
2018-08 2.6 0.9 2.3
2018-07 2.6 0.8 2.3
2018-06 2.3 0.8 2.0
2018-05 2.3 1.0 2.0
2018-04 1.8 0.8 1.6
2018-03 1.7 0.9 1.6
2018-02 1.3 0.7 1.2
2018-01 1.5 0.8 1.3
2017-12 1.2 0.6 1.2
2017-11 1.2 0.5 1.2
2017-10 1.2 0.5 1.1
2017-09 1.1 0.5 1.0
2017-08 1.0 0.5 0.9
2017-07 0.8 0.5 0.7
2017-06 0.8 0.4 0.7
2017-05 0.9 0.4 0.8
2017-04 1.4 0.5 1.2
2017-03 1.4 0.4 1.1
2017-02 1.4 0.1 1.2
2017-01 1.6 0.6 1.3
2016-12 0.8 0.4 0.6
2016-11 0.7 0.6 0.5
2016-10 0.5 0.5 0.4
2016-09 0.5 0.7 0.4
2016-08 0.4 0.4 0.2
2016-07 0.4 0.5 0.2
2016-06 0.3 0.7 0.2
2016-05 0.1 0.7 0.0
2016-04 -0.1 0.6 -0.2
2016-03 -0.1 0.7 -0.1
2016-02 -0.1 0.7 -0.2
2016-01 0.3 0.9 0.2
2015-12 0.3 1.0 0.2
2015-11 0.1 0.9 0.0
2015-10 0.2 0.8 0.1
2015-09 0.1 0.6 0.0
2015-08 0.1 0.5 0.0
2015-07 0.2 0.6 0.2
2015-06 0.3 0.6 0.3
2015-05 0.3 0.5 0.3
2015-04 0.1 0.4 0.1
2015-03 0.0 0.2 -0.1
2015-02 -0.3 0.2 -0.3
2015-01 -0.4 0.1 -0.4
2014-12 0.1 -0.1 0.1
2014-11 0.4 -0.2 0.3
2014-10 0.5 0.0 0.5
2014-09 0.4 0.1 0.3
2014-08 0.5 0.3 0.4
2014-07 0.6 0.1 0.5
2014-06 0.6 0.1 0.5
2014-05 0.8 0.3 0.7
2014-04 0.8 0.5 0.7
2014-03 0.8 0.5 0.6
2014-02 1.1 0.8 0.9
2014-01 0.8 0.2 0.6

Glissements annuels de l'indice des prix à la consommation (IPC), de l'inflation sous-jacente (ISJ) et de l'indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH)

  • Source : Insee

Accélération des prix des produits manufacturés sur un an

Sur un an, les prix des produits manufacturés sont en hausse de 1,2 % en décembre, après +0,8 % le mois précédent. Cette accélération résulte de celle des prix de l’habillement et des chaussures (+3,2 % après +1,6 %) et de celle des prix des « autres produits manufacturés » (+1,6 % après +1,3 %). Les prix de la verrerie, la vaisselle et des ustensiles de ménage (+2,9 % après +2,4 %), des jeux, jouets et passe-temps (+4,2 % après +2,2 %), des produits pour le jardin, les plantes et les fleurs (+4,2 % après +3,9 %) et des gros appareils ménagers (+1,5 % après +0,6 %) accélèrent. Les prix des véhicules progressent, sur un an, au même rythme que le mois précédent (+1,2 %). Les prix des meubles et articles d’ameublement (+4,1 % après +4,4 %) et des livres (+0,5 % après +0,7 %) ralentissent. Les prix des téléphones portables reculent plus fortement que le mois précédent (−2,5 % après −0,6 %). Enfin, la baisse sur un an des prix des produits de santé conserve le même rythme qu’en novembre (−2,0 %).

Hausse marquée des prix alimentaires sur un an

Sur un an, les prix de l’alimentation augmentent de 1,4 %, après +0,5 % en novembre. Ceux des produits frais rebondissent nettement (+3,3 % après −0,7 %), en lien avec les prix des légumes frais (+3,5 % après −9,4 %). Les prix des fruits frais (+2,6 % après +4,5 %) et du poisson frais (+3,4 % après +3,9 %) ralentissent et ceux des fruits de mer frais se replient légèrement (−0,1 % après +2,2 %). Hors produits frais, les prix de l’alimentation augmentent de 1,0 % après +0,7 % en novembre. Les prix du pain et des céréales accélèrent (+1,7 % après +1,4 %) notamment en raison de la hausse des prix des pâtes alimentaires et du couscous (+5,1 % après +2,4 %). Les prix de la viande (+1,7 % après +1,3 %) et des boissons non alcoolisées (+0,7 % après +0,0 %) augmentent également et ceux du lait, du fromage et des œufs rebondissent (+0,6 % après −0,2 %). La baisse des prix du sucre, de la confiture, du miel, du chocolat et de la confiserie s’atténue légèrement (−0,2 % après −0,3 %).

Variations définitives des indices de prix détaillés

base 100 : année 2015
Variations définitives des indices de prix détaillés (base 100 : année 2015 )
Regroupements conjoncturels Pondérations Indices Variations (en %) au cours
2021 décembre 2021 du dernier mois (1) des 12 derniers mois (2)
a) Ensemble des ménages
Ensemble 10000 107,85 0,2 2,8
Ensemble CVS 10000 107,76 0,1 2,8
Alimentation 1785 109,46 0,5 1,4
Produits frais 261 129,75 1,9 3,3
Autre alimentation 1524 106,30 0,3 1,0
Tabac 243 155,33 0,0 0,0
Produits manufacturés 2501 99,20 0,0 1,2
Habillement et chaussures 354 104,31 0,5 3,2
Produits de santé 438 86,63 0,0 -2,0
Autres produits manufacturés 1709 101,31 -0,1 1,6
Énergie 746 128,74 -0,9 18,5
dont Produits pétroliers 343 129,08 -2,2 22,6
Services 4725 107,26 0,4 1,8
Loyers, eau et enlèvement des ordures ménagères 853 103,99 0,4 1,9
Services de santé 647 102,44 0,1 -0,6
Transports 172 110,04 2,9 6,3
Communications 243 100,63 0,0 3,1
Autres services 2810 109,61 0,3 1,9
Ensemble hors loyers et hors tabac 9062 107,40 0,2 3,0
Ensemble hors tabac 9757 107,03 0,2 2,8
b) Ménages urbains dont le chef est ouvrier ou employé
Ensemble hors tabac 9632 106,63 0,2 2,8
c) Ménages du 1er quintile de la distribution des niveaux de vie
Ensemble hors tabac 9624 106,84 0,3 3,1
  • (1) : Évolution [m/(m-1)]
  • (2) : Évolution [m/(m-12)]
  • Champ : France hors Mayotte
  • Source : Insee - indices des prix à la consommation

Ralentissement des prix de l’énergie sur un an

Sur un an, les prix de l’énergie ralentissent en décembre (+18,5 % après +21,6 %). La hausse des prix des produits pétroliers est moins soutenue (+22,6 % après +29,2 %) en lien avec les prix du gazole (+21,1 % après +27,9 %), de l’essence (+19,6 % après +24,4 %) et des combustibles liquides (+37,3 % après +50,5 %). Les prix du gaz accélèrent très légèrement, le glissement annuel demeurant très élevé (+50,9 % après +50,8 %) et ceux de l’électricité ralentissent un peu (+3,1 % après +3,3 %).

Moindre hausse des prix des services sur un an

Sur un an, les prix des services ralentissent légèrement en décembre, à +1,8 % après +1,9 % en novembre. La hausse des prix des services de transports s’atténue nettement (+6,3 % après +11,8 %) dans le sillage des prix du transport routier (+3,4 % après +7,4 %) et du transport aérien (+10,8 % après +15,4 %). Les prix du transport ferroviaire (+11,2 % après +10,1 %), des loyers, eau et enlèvement des ordures ménagères (+1,9 % après +1,5 %) et des services de communication (+3,1 % après +2,6 %) accélèrent. Ceux des « autres services » accélèrent également (+1,9 % après +1,7 %) notamment en raison des prix des services de restauration et d’hébergement (+2,4 % après +2,1 %) et des services d’assurance (+2,9 % après +1,6 %). Enfin, la baisse des prix des services de santé s’accentue légèrement (−0,6 % après −0,5 %).

Évolution des indices d’inflation sous-jacente et de l’IPCH

base 100 : année 2015
Évolution des indices d’inflation sous-jacente et de l’IPCH (base 100 : année 2015 )
Regroupements conjoncturels Pondérations Indices Variations (en %) au cours
2021 décembre 2021 du dernier mois (1) des 12 derniers mois (2)
Ensemble « sous-jacent » 6008 105,32 0,2 2,0
Produits alimentaires hors viandes, produits laitiers et exotiques 841 104,50 0,2 0,9
Produits manufacturés 2011 100,71 0,0 1,8
Services y compris loyers et eau 3156 108,66 0,3 2,3
Ensemble IPCH 10000 109,34 0,2 3,4
  • (1) : Évolution [m/(m-1)]
  • (2) : Évolution [m/(m-12)]
  • Source : Insee - indices des prix à la consommation

Révisions

Par rapport aux estimations provisoires publiées le 4 janvier 2022, les évolutions mensuelles et annuelles de l’IPC et de l’IPCH sont confirmées.

Pour en savoir plus

La collecte de prix effectuée par les enquêteurs sur le terrain a été suspendue lors de la mise en place des confinements, du 16 mars au 15 juin 2020 puis en novembre et décembre 2020 et enfin de manière progressive à partir de fin mars 2021, au fur et à mesure des confinements des territoires jusqu’à fin mai 2021 en métropole. Durant ces périodes, l’Insee a mis en place de nouveaux modes de collecte pour pallier les relevés non effectués sur le terrain : collecte de prix sur internet, collecte de prix par téléphone et recours accru aux données de caisse. De ce fait, le niveau des indices mais également les glissements mensuels et particulièrement annuels doivent être considérés avec prudence. Les prix manquants, parce que les produits ne sont plus vendus ou parce que leur prix n’a pu être relevé, ont été imputés conformément aux directives européennes. En décembre 2021, ils représentent 1 % du panier de l’IPC, comme en novembre.

Pour plus d’informations, panorama sur l’indice des prix à la consommation : https://www.insee.fr/fr/statistiques/4268033

Les indices d’inflation sous-jacente (ISJ) excluent les tarifs publics et les produits à prix volatils, et sont corrigés des mesures fiscales et des variations saisonnières. Ils sont calculés pour tous les ménages et la France métropolitaine.

IPCH : indice des prix à la consommation harmonisé, utilisé pour les comparaisons entre membres de l’Union européenne. Il est calculé pour tous les ménages, en France hors Mayotte. La principale différence entre l’IPCH et l’IPC porte sur les dépenses de santé : l’IPCH suit des prix nets des remboursements de la sécurité sociale tandis que l’IPC suit des prix bruts.

Prochaine publication des résultats provisoires : le 1er février 2022 à 8h45

Prochaine publication des résultats définitifs : le 18 février 2022 à 8h45

Pour en savoir plus

La collecte de prix effectuée par les enquêteurs sur le terrain a été suspendue lors de la mise en place des confinements, du 16 mars au 15 juin 2020 puis en novembre et décembre 2020 et enfin de manière progressive à partir de fin mars 2021, au fur et à mesure des confinements des territoires jusqu’à fin mai 2021 en métropole. Durant ces périodes, l’Insee a mis en place de nouveaux modes de collecte pour pallier les relevés non effectués sur le terrain : collecte de prix sur internet, collecte de prix par téléphone et recours accru aux données de caisse. De ce fait, le niveau des indices mais également les glissements mensuels et particulièrement annuels doivent être considérés avec prudence. Les prix manquants, parce que les produits ne sont plus vendus ou parce que leur prix n’a pu être relevé, ont été imputés conformément aux directives européennes. En décembre 2021, ils représentent 1 % du panier de l’IPC, comme en novembre.

Pour plus d’informations, panorama sur l’indice des prix à la consommation : https://www.insee.fr/fr/statistiques/4268033

Les indices d’inflation sous-jacente (ISJ) excluent les tarifs publics et les produits à prix volatils, et sont corrigés des mesures fiscales et des variations saisonnières. Ils sont calculés pour tous les ménages et la France métropolitaine.

IPCH : indice des prix à la consommation harmonisé, utilisé pour les comparaisons entre membres de l’Union européenne. Il est calculé pour tous les ménages, en France hors Mayotte. La principale différence entre l’IPCH et l’IPC porte sur les dépenses de santé : l’IPCH suit des prix nets des remboursements de la sécurité sociale tandis que l’IPC suit des prix bruts.

Prochaine publication des résultats provisoires : le 1er février 2022 à 8h45

Prochaine publication des résultats définitifs : le 18 février 2022 à 8h45

: bureau-de-presse@insee.fr
: