Insee FocusDans les DOM, une insatisfaction plus fréquente vis-à-vis des conditions matérielles amoindrit la satisfaction dans la vie

Ludovic Audoux, Claude Mallemanche (mission appui DOM, Insee)

En 2018, les personnes âgées de 16 ans ou plus vivant dans les DOM historiques (Guadeloupe, Martinique, Guyane et La Réunion) se déclarent moins souvent satisfaites de la vie qu’elles mènent actuellement que celles de France métropolitaine. Les habitants de La Réunion expriment un degré de satisfaction plus élevé que dans les autres DOM. Dans tous les territoires, le niveau de satisfaction dans la vie dépend avant tout de l’appréciation de sa situation financière et de ses conditions de logement. Une moindre satisfaction vis-à-vis de ces éléments dans les DOM explique en partie l’écart avec la métropole. Indépendamment des conditions matérielles, l’appréciation de ses loisirs et de ses relations personnelles contribue également au bien-être. L’état de santé ressenti, hormis s’il est très mauvais, a une incidence moindre sur la satisfaction globale.

Insee Focus
No 220
Paru le : Paru le 16/12/2020
Ludovic Audoux, Claude Mallemanche (mission appui DOM, Insee)
Insee Focus  No 220 - Décembre 2020

Une satisfaction dans la vie plus faible qu’en métropole

En 2018, les personnes de 16 ans ou plus résidant dans les DOM historiques (Guadeloupe, Martinique, Guyane et La Réunion) ont été invitées à quantifier leur satisfaction dans la vie sur une échelle subjective de 0 à 10 (Sources). Les habitants de La Réunion expriment un degré de satisfaction le plus proche de leurs concitoyens métropolitains (note moyenne de 6,8 contre 7,3 sur 10 ; figure 1). En revanche, c’est en Guyane que les habitants sont en moyenne les moins satisfaits de la vie qu’ils mènent actuellement (6,2). Les notes sont à peine supérieures dans les Antilles : 6,3 en Guadeloupe et 6,4 en Martinique. À La Réunion, moins de personnes se déclarent peu satisfaites : 11 % des habitants attribuent une note de satisfaction dans la vie inférieure à 5 (figure 2). C’est un peu moins que les Martiniquais (12 %), les Guadeloupéens (14 %) et surtout les Guyanais (17 %), mais près de deux fois plus que les métropolitains (6 %). Par ailleurs, davantage de personnes sont très satisfaites de leur vie (note d’au moins 8 sur 10) à La Réunion que dans les autres DOM, mais moins qu’en métropole : 42 %, soit une proportion intermédiaire entre la métropole (51 %) et la Martinique (33 %).

Figure 1 - Note moyenne de satisfaction

sur une échelle de 0 à 10
Figure 1 - Note moyenne de satisfaction (sur une échelle de 0 à 10) - Lecture : en 2018, les habitants de la Guyane attribuent une note de satisfaction vis-à-vis de leur logement de 6,0 sur 10.
Satisfaction concernant : Guadeloupe Martinique Guyane La Réunion France métropolitaine
La vie menée actuellement 6,3 6,4 6,2 6,8 7,3
La situation financière 5,2 5,3 5,0 5,6 6,6
Le logement 6,7 7,0 6,0 7,0 7,6
Les loisirs 5,4 5,7 5,5 5,9 6,8
Les relations personnelles (famille, amis, etc.) 7,1 7,3 7,1 7,4 7,9
  • Lecture : en 2018, les habitants de la Guyane attribuent une note de satisfaction vis-à-vis de leur logement de 6,0 sur 10.
  • Champ : personnes de 16 ans ou plus vivant en ménage ordinaire.
  • Source : Insee, enquête Statistiques sur les ressources et conditions de vie (SRCV) 2018.

Figure 1 - Note moyenne de satisfaction

sur une échelle de 0 à 10
  • Lecture : en 2018, les habitants de la Guyane attribuent en moyenne une note de satisfaction vis-à-vis de leur logement de 6,0 sur 10.
  • Champ : personnes de 16 ans ou plus vivant en ménage ordinaire.
  • Source : Insee, enquête Statistiques sur les ressources et conditions de vie (SRCV) 2018.

Figure 2 - Satisfaction dans la vie menée actuellement

en %
Figure 2 - Satisfaction dans la vie menée actuellement (en %) - Lecture : en 2018, 14 % des personnes vivant en Guadeloupe se déclarent peu satisfaites de la vie qu'elles mènent actuellement (elles y attribuent une note de 0 à 4 sur 10).
Peu satisfait
(note de 0 à 4)
Moyennement satisfait
(note de 5 à 7)
Très satisfait
(note de 8 à 10)
Guadeloupe 14 55 31
Martinique 12 55 33
Guyane 17 53 30
La Réunion 11 47 42
France métropolitaine 6 43 51
  • Lecture : en 2018, 14 % des personnes vivant en Guadeloupe se déclarent peu satisfaites de la vie qu'elles mènent actuellement (elles y attribuent une note de 0 à 4 sur 10).
  • Champ : personnes de 16 ans ou plus vivant en ménage ordinaire.
  • Source : Insee, enquête Statistiques sur les ressources et conditions de vie (SRCV) 2018.

Figure 2 - Satisfaction dans la vie menée actuellement

  • Lecture : en 2018, 14 % des personnes vivant en Guadeloupe se déclarent peu satisfaites de la vie qu'elles mènent actuellement (elles y attribuent une note de 0 à 4 sur 10).
  • Champ : personnes de 16 ans ou plus vivant en ménage ordinaire.
  • Source : Insee, enquête Statistiques sur les ressources et conditions de vie (SRCV) 2018.

Le ressenti vis-à-vis de sa situation financière, composante majeure de la satisfaction dans la vie

La satisfaction dans la vie est corrélée à la satisfaction dans plusieurs domaines (situation financière, logement, loisirs, etc.). Dans les DOM comme en métropole, la situation financière des individus est la composante majeure et la plus discriminante de la satisfaction ressentie dans la vie, toutes choses égales par ailleurs. Les personnes estimant leur situation financière peu satisfaisante déclarent une note moyenne de satisfaction autour de 5 : 4,8 en Guadeloupe et Guyane, 5,1 en Martinique et à La Réunion, 5,3 en métropole (figure 3a). Inversement, les personnes très satisfaites de leur situation financière évaluent leur satisfaction moyenne dans la vie au-delà de 8 : 8,2 en Martinique, Guyane et métropole, jusqu’à 8,4 en Guadeloupe et 8,5 à La Réunion.

La spécificité des DOM historiques réside dans la forte proportion d’individus peu satisfaits de leur situation financière : 26 % à La Réunion, 30 % en Martinique, 33 % en Guadeloupe et 37 % en Guyane, contre seulement 12 % en métropole. Une part importante de la population des DOM est confrontée à des difficultés financières : la pauvreté monétaire au seuil national touche un tiers de la population en Guadeloupe et en Martinique, quatre personnes sur dix à La Réunion, une sur deux en Guyane (Audoux et al., 2020). De fait, plus d’une personne sur deux déclare éprouver des difficultés à couvrir ses dépenses en Guyane, Martinique et Guadeloupe, elles sont quatre sur dix à La Réunion et moins d'une sur six en métropole.

Figure 3a - Note moyenne de satisfaction dans la vie selon la satisfaction vis-à-vis de la situation financière

note moyenne sur 10
Figure 3a - Note moyenne de satisfaction dans la vie selon la satisfaction vis-à-vis de la situation financière (note moyenne sur 10) - Lecture : en 2018, en Guadeloupe, les personnes peu satisfaites de leur situation financière ont une note moyenne de satisfaction dans la vie de 4,8 sur 10, contre 8,4 pour celles qui sont très satisfaites de leur situation financière.
Satisfaction vis-à-vis de la situation financière
Peu satisfait
(note de 0 à 4)
Moyennement satisfait
(note de 5 à 7)
Très satisfait
(note de 8 à 10)
Ensemble :
note moyenne
Guadeloupe 4,8 6,7 8,4 6,3
Martinique 5,1 6,7 8,2 6,4
Guyane 4,8 6,7 8,2 6,2
La Réunion 5,1 6,9 8,5 6,8
France métropolitaine 5,3 7,0 8,2 7,3
  • Note : les résultats présentés ici peuvent comporter une part d’effet de structure : d’autres variables corrélées à la satisfaction vis-à-vis de la situation financière peuvent influer sur la satisfaction dans la vie.
  • Lecture : en 2018, en Guadeloupe, les personnes peu satisfaites de leur situation financière ont une note moyenne de satisfaction dans la vie de 4,8 sur 10, contre 8,4 pour celles qui sont très satisfaites de leur situation financière.
  • Champ : personnes de 16 ans ou plus vivant en ménage ordinaire.
  • Source : Insee, enquête Statistiques sur les ressources et conditions de vie (SRCV) 2018.

Figure 3a - Note moyenne de satisfaction dans la vie selon la satisfaction vis-à-vis de la situation financière

  • Note : les résultats présentés ici peuvent comporter une part d’effet de structure : d’autres variables corrélées à la satisfaction vis-à-vis de la situation financière peuvent influer sur la satisfaction dans la vie.
  • Lecture : en 2018, en Guadeloupe, les personnes peu satisfaites de leur situation financière ont une note moyenne de satisfaction dans la vie de 4,8 sur 10, contre 8,4 pour celles qui sont très satisfaites de leur situation financière.
  • Champ : personnes de 16 ans ou plus vivant en ménage ordinaire.
  • Source : Insee, enquête Statistiques sur les ressources et conditions de vie (SRCV) 2018.

Une insatisfaction vis-à-vis de son logement dégrade la satisfaction dans la vie

Le logement constitue aussi un élément majeur du cadre de vie, tant par son confort et sa surface, que par son environnement immédiat ou sa localisation. Si le choix du logement est largement dicté par des impératifs financiers, il n’en affecte pas moins, toutes choses égales par ailleurs, la satisfaction dans la vie. Dans les DOM historiques, les mauvaises conditions de logement ressenties jouent à la baisse sur la satisfaction dans la vie, avec plus d’intensité aux Antilles et en Guyane qu’à La Réunion (figure 3b).

L’absence d’eau chaude courante et la suroccupation, en raison notamment de la taille plus importante des ménages, grèvent fortement la satisfaction vis-à-vis du logement. L’humidité, aggravée par le climat tropical, et le bruit sont aussi des nuisances nettement plus souvent citées qu’en métropole (figure 4).

En conséquence, 10 % des habitants sont peu satisfaits de leur logement en Martinique, 12 % à La Réunion, 14 % en Guadeloupe, jusqu’à 25 % en Guyane, tandis qu’ils ne sont que 4 % en métropole. Les notes moyennes de satisfaction à l’égard du logement traduisent cette situation : seulement 6,0 sur 10 en Guyane, 6,7 en Guadeloupe, 7,0 en Martinique et à La Réunion, contre 7,6 en métropole.

Figure 4 – Difficultés liées au logement

en % des ménages
Figure 4 – Difficultés liées au logement (en % des ménages) - Lecture : en 2018, 38 % des ménages vivant en Guyane occupent un logement trop petit par rapport au nombre de personnes dans le ménage.
Absence d’eau chaude courante Logement trop petit
par rapport
au nombre de
personnes dans
le ménage
Logement
trop bruyant
Logement
trop humide
Guadeloupe 19 11 29 47
Martinique 25 11 30 53
Guyane 45 38 31 41
La Réunion 6 16 32 49
France métropolitaine < 1 7 18 12
  • Lecture : en 2018, 38 % des ménages vivant en Guyane occupent un logement trop petit par rapport au nombre de personnes dans le ménage.
  • Champ : ménages ordinaires.
  • Source : Insee, enquête Statistiques sur les ressources et conditions de vie (SRCV) 2018.

Les relations personnelles mieux notées que les loisirs

Les loisirs comprennent les activités culturelles ou sportives pratiquées hors du domicile, mais aussi d’autres plus sédentaires comme la lecture ou la télévision. Indépendamment de ses conditions matérielles, la satisfaction vis-à-vis des loisirs a un effet significatif sur la satisfaction dans la vie (figure 3c). La part des Domiens peu satisfaits de leurs loisirs varie d’un quart à La Réunion et en Martinique à un tiers en Guadeloupe et en Guyane, soit deux à deux fois et demi plus qu’en métropole. Les notes moyennes de satisfaction concernant les loisirs s’en ressentent : 5,4 en Guadeloupe, 5,5 en Guyane, 5,7 en Martinique, 5,9 à La Réunion, contre 6,8 en métropole.

Être satisfait des relations avec sa famille (en dehors des membres du ménage) ou son entourage (amis, collègues, voisins) contribue également à la qualité de vie. Les relations personnelles bénéficient de notes moyennes plus élevées que celles des autres domaines de satisfaction : de 7,1 à 7,4 dans les DOM et 7,9 en métropole. Moins d’une personne sur dix se déclare peu satisfaite de ses relations personnelles. Mais, pour celles-ci, ces difficultés relationnelles sont associées à un ressenti général nettement dégradé : elles attribuent en moyenne une note de satisfaction dans la vie inférieure à 5 (figure 3d).

État de santé et emploi contribuent aussi à la satisfaction dans la vie

La satisfaction dans la vie varie modérément avec l’état de santé ressenti (figure 3e), même si le lien entre eux augmente à partir de 50 ans. Cependant, il est plus marqué quand l’état de santé est jugé mauvais ou très mauvais. Les quelques écarts observés entre DOM et métropole reflètent des disparités de structure par âge de la population. Ainsi, en Guyane, où un habitant sur deux a moins de 25 ans, 27 % de la population se déclare en très bonne santé, soit plus du double qu’aux Antilles et 7 points de plus qu’en métropole.

À conditions de vie données, la situation vis-à-vis de l’activité en tant que telle n’a qu’un impact limité sur la satisfaction dans la vie, dans les DOM comme en métropole. Il semble que la satisfaction dans la vie dépende davantage des moyens financiers, et non du fait d’occuper un emploi, d’être chômeur, ou inactif. La Guyane se démarque : l’écart entre la note de satisfaction globale attribuée par les personnes en emploi et les chômeurs atteint 1,7 point, tandis qu’il ne dépasse guère 1 point dans les autres DOM (figure 3f).

Enfin, la satisfaction ressentie dans la vie dépend assez peu des caractéristiques socio-démographiques. Les couples, avec ou sans enfant, attribuent en moyenne une note supérieure à celle des familles monoparentales, des ménages complexes et des personnes seules, mais ces écarts reflètent en partie la hiérarchie des niveaux de vie par type de ménage. La satisfaction dans la vie ne varie pas notablement selon l’âge et le genre.

Sources

L’enquête Statistiques sur les ressources et conditions de vie (SRCV) est la source de référence sur les conditions de vie des ménages en France. Elle est la partie française du système communautaire EU-SILC (European Union-Statistics on income and living conditions).

Dans le cadre d’un partenariat entre l’Insee et la Direction générale des Outre-mer (DGOM), l’enquête SRCV a, pour la première fois en 2018, bénéficié d’une extension d’échantillon dans les quatre DOM historiques (Guadeloupe, Martinique, Guyane et La Réunion) afin de fournir des résultats significatifs par département.

Les variables commentées ont été choisies et hiérarchisées grâce à plusieurs modèles de régression logistique ordonnée. Ces modèles ont été réalisés sur la métropole et chacun des DOM historiques, en testant différentes variables explicatives, subjectives (notes de satisfaction) comme objectives (situation vis-à-vis de l’emploi, caractéristiques socio-démographiques, etc.). Ils mettent en évidence les domaines qui, quel que soit le territoire considéré, ont toujours un lien important avec la note de satisfaction dans la vie menée actuellement. D’un département à l’autre, il peut y avoir quelques variantes, mais globalement les variables les plus explicatives sont par ordre décroissant : satisfaction vis-à-vis de la situation financière, des conditions de logement, des loisirs, des relations personnelles et état de santé ressenti. Les modèles toutes choses égales par ailleurs permettent d’évaluer l'effet individuel de chaque variable. Dans les figures présentées, il s’agit en revanche des données brutes, incluant des possibles effets de structure.

Définitions


La satisfaction dans la vie est une évaluation subjective que les personnes font de leur bien-être, en réponse à la question suivante : « Indiquez sur une échelle allant de 0 (« pas du tout satisfait ») à 10 (« entièrement satisfait ») votre satisfaction concernant la vie que vous menez actuellement ».
Outre la satisfaction dans la vie menée actuellement, est analysée dans cette étude, la satisfaction vis-à-vis de la situation financière du ménage, du logement (y compris l’environnement et la localisation), des loisirs (activités hors de chez soi mais aussi lecture ou télévision) et des relations personnelles (famille, amis, collègues, voisins, etc.).

Pour en savoir plus

Reif X., « En Guyane, une personne sur deux est en situation de privation matérielle et sociale », Insee Analyses Guyane n° 49, décembre 2020.

Reif X., « En Guadeloupe, deux personnes sur cinq sont en privation matérielle et sociale », Insee Analyses Guadeloupe n° 46, décembre 2020.

Mével É., « La privation matérielle et sociale affecte deux Martiniquais sur cinq », Insee Analyses Martinique n° 43, décembre 2020.

Robin M., « Quatre Réunionnais sur dix sont en situation de privation matérielle et sociale », Insee Analyses La Réunion n° 53, décembre 2020.

Fiche « Satisfaction dans la vie et ses différents domaines », in France, portrait social, coll. « Insee Références », édition 2020.

Audoux L., Mallemanche C., Prévot P., « Une pauvreté marquée dans les DOM, notamment en Guyane et à Mayotte », Insee Première n° 1804, juillet 2020.

Gleizes F., Grobon S., « Le niveau de satisfaction dans la vie dépend peu du type de territoire de résidence », Insee Focus n° 139, janvier 2019.