Insee Flash MayotteTrois couples sur dix sont mixtes Les couples à Mayotte en 2017

Sébastien Merceron, Claude Touzet (Insee)

En 2017, la moitié des habitants de Mayotte de 14 ans ou plus vivent en couple sous le même toit. Comme cinq ans plus tôt, trois couples sur dix sont mixtes, unissant une personne née à l'étranger et une personne née à Mayotte ou ailleurs en France. Cette mixité est trois fois plus fréquente qu'en métropole. Les femmes vivent moins souvent en couple que les hommes : elles débutent leur vie de couple plus tôt, mais elles vivent nettement moins avec un conjoint après 35 ans. Débutant leur vie de couple plus tardivement, huit hommes sur dix sont en couple après 35 ans. Les écarts d’âges sont ainsi élevés entre conjoints : 8 ans en moyenne, soit deux fois plus qu’en métropole. Du fait de la jeunesse de la population et de la forte fécondité, très peu de couples sont sans enfant à Mayotte. Comme ailleurs en France, les couples unissent plus souvent deux personnes ayant le même niveau d’éducation et le même statut d’emploi.

Insee Flash Mayotte
No 106
Paru le : Paru le 09/07/2020
Sébastien Merceron, Claude Touzet (Insee)
Insee Flash Mayotte  No 106 - Juillet 2020

À Mayotte, en 2017, 50 % des 14 ans ou plus vivent en couple sous le même toit (75 200 personnes). Cette part est plus faible qu’en métropole (57 %) et reste stable depuis 2012.

La proportion de couples mixtes est stable

En 2017, 29 % des 37 600 couples de Mayotte sont des couples mixtes (une personne née en France, à Mayotte ou ailleurs, unie à une personne née à l’étranger - figure 1). La mixité est bien plus fréquente qu’en métropole (12 % des couples), en lien avec la part plus importante de résidents d’origine étrangère.

Figure 1Quatre couples sur dix constitués de natifs de l'étrangerRépartition des couples résidant à Mayotte par lieu de naissance des conjoints en 2017

en %
Quatre couples sur dix constitués de natifs de l'étranger (en %)
Femmes nées :
en France à l’étranger ensemble des femmes
Hommes nés : en France 29,4 18,7 48,1
à l'étranger 9,9 42,0 51,9
ensemble des hommes 39,3 60,7 100,0
  • Champ : couples cohabitants composés de deux personnes de 14 ans ou plus et de sexe différent.
  • Source : Insee, Recensement de la population 2017 de Mayotte.

Figure 1Quatre couples sur dix constitués de natifs de l'étrangerRépartition des couples résidant à Mayotte par lieu de naissance des conjoints en 2017

en %
  • Champ : couples cohabitants composés de deux personnes de 14 ans ou plus et de sexe différent.
  • Source : Insee, Recensement de la population 2017 de Mayotte.

Entre 2012 et 2017, la part de couples mixtes reste stable. Toutefois, la part des couples unissant deux personnes nées aux Comores augmente fortement (+ 10 points) du fait d’une immigration importante des Comores. À l’inverse, celle des couples de deux personnes nées en France diminue (- 8 points).

Dans les couples mixtes, c’est la femme qui est le plus souvent née à l’étranger. Les couples mixtes où c’est l’homme qui est né à l’étranger sont deux fois moins nombreux. Dans la moitié des couples mixtes l’homme est né à Mayotte et la femme aux Comores.

Vivre en couple avec une personne de la même origine est le cas plus fréquent : trois couples sur dix unissent deux personnes nées en France, et quatre couples sur dix deux personnes nées à l’étranger, essentiellement aux Comores. Plus précisément, 24 % des couples unissent deux personnes nées à Mayotte, alors que seulement 2 % des couples unissent un natif de Mayotte et une personne née dans un autre département.

Au total, dans 58 % des couples, au moins l’un des conjoints est né sur le territoire français.

Après 30 ans, les femmes sont moins souvent en couple qu’en métropole

Les femmes vivent moins souvent en couple que les hommes (46 % des femmes contre 54 % des hommes), comme en métropole (55 % contre 60 %).

Les femmes débutent pourtant leur vie de couple très tôt à Mayotte : entre 14 et 19 ans, 7 % des femmes vivent déjà en couple, contre seulement 2 % en métropole (figure 2). Entre 20 et 24 ans, 40 % d’entre elles sont en couple, contre 25 % en métropole.

Mais à partir de 30 ans, les femmes sont moins souvent en couple à Mayotte que celles vivant en métropole (63 % contre 70 %entre 30 et 34 ans). Cette différence s’accentue après 35 ans.

À Mayotte comme en métropole, les hommes vivent peu en couple avant 25 ans. À partir de cet âge, les hommes vivent plus en couple à Mayotte. C’est le cas de 50 % des 25-29 ans (45 % en métropole) et de 80 % des hommes de plus de 35 ans (contre 70 %).

Figure 2À Mayotte, les femmes sont plus tôt en couplePart des personnes en couples en 2017

en %
À Mayotte, les femmes sont plus tôt en couple (en %)
Age Mayotte Hommes Mayotte Femmes Métropole Hommes Métropole Femmes
14-19 2,4 7,2 0,7 1,9
20-24 20,4 40,4 14,2 25,5
25-29 49,7 57,4 44,8 57,9
30-34 72,4 63,2 63,8 70,4
35-39 81,0 65,0 70,0 72,4
40-44 81,3 62,4 70,5 70,1
45-49 82,1 59,1 69,3 67,2
50-54 80,4 55,6 69,2 66,2
55-59 76,5 52,5 70,9 65,9
60-64 74,8 45,8 73,4 64,5
65-69 86,5 34,2 75,6 62,0
70-74 81,2 31,7 76,5 56,9
  • Champ : couples cohabitants composés de deux personnes de 14 ans ou plus et de sexe différent.
  • Sources : Insee, Recensements de la population 2017 (Mayotte) et 2016 (métropole).

Figure 2À Mayotte, les femmes sont plus tôt en couplePart des personnes en couples en 2017

  • Champ : couples cohabitants composés de deux personnes de 14 ans ou plus et de sexe différent.
  • Sources : Insee, Recensements de la population 2017 (Mayotte) et 2016 (métropole).

Un écart d’âge deux fois plus grand qu’en métropole

Du fait de l’entrée en couple plus tardive pour les hommes que pour les femmes, les écarts d’âge entre conjoints et conjointes sont élevés à Mayotte (8 ans d’écart en moyenne, contre 4 ans en métropole). Dans huit couples sur dix, l’homme est plus âgé que sa conjointe (sept couples sur dix en métropole - (figure 3).

L’écart dépasse même 15 ans dans 12 % des couples, soit cinq fois plus qu’en métropole. Ces écarts élevés concernent le plus souvent les couples dont l’homme a plus de 60 ans. Ainsi, 33 % des hommes en couple et âgés de 60 à 74 ans vivent avec des femmes d’au moins 15 ans plus jeunes (4 % en métropole).

Dans les couples mixtes, l’écart d’âge entre conjoints est en moyenne de 10 ans, soit un peu plus que dans les couples étrangers (8 ans) et français (7 ans). Les écarts de plus de 15 ans sont moins fréquents au sein des couples français (10 % des couples) que parmi les couples étrangers (14 %) ou mixtes (16 %).

Figure 3À Mayotte, les écarts d'âge entre conjoints sont plus grandsRépartition des couples selon l’écart d’âge entre conjoints

en %
À Mayotte, les écarts d'âge entre conjoints sont plus grands (en %) - Lecture : pour 4 % des couples de Mayotte, et pour 1,5 % des couples de métropole, l’homme a 10 ans de plus que la femme.
Différence d’âge Métropole Mayotte
-20 0,0 0,1
-19 0,0 0,1
-18 0,0 0,2
-17 0,0 0,1
-16 0,1 0,1
-15 0,1 0,1
-14 0,1 0,2
-13 0,1 0,3
-12 0,2 0,3
-11 0,2 0,4
-10 0,3 0,5
-9 0,4 0,5
-8 0,5 0,7
-7 0,7 0,6
-6 0,9 1,0
-5 1,3 1,0
-4 1,8 1,3
-3 2,7 1,8
-2 4,3 2,4
-1 7,0 3,3
0 11,2 5,8
1 12,4 5,6
2 11,8 6,2
3 10,1 6,1
4 8,0 6,5
5 6,1 6,3
6 4,6 5,7
7 3,4 5,2
8 2,6 4,6
9 1,9 4,4
10 1,5 3,8
11 1,2 3,2
12 0,9 2,7
13 0,7 2,4
14 0,6 2,0
15 0,5 2,0
16 0,4 1,6
17 0,3 1,5
18 0,2 1,1
19 0,2 1,1
20 0,2 0,9
  • Lecture : pour 4 % des couples de Mayotte, et pour 1,5 % des couples de métropole, l’homme a 10 ans de plus que la femme.
  • Champ : couples cohabitants composés de deux personnes de 14 ans ou plus et de sexe différent.
  • Sources : Insee, Recensements de la population 2017 (Mayotte) et 2016 (métropole).

Figure 3À Mayotte, les écarts d'âge entre conjoints sont plus grandsRépartition des couples selon l’écart d’âge entre conjoints

  • Lecture : pour 4 % des couples de Mayotte, et pour 1,5 % des couples de métropole, l’homme a 10 ans de plus que la femme.
  • Champ : couples cohabitants composés de deux personnes de 14 ans ou plus et de sexe différent.
  • Sources : Insee, Recensements de la population 2017 (Mayotte) et 2016 (métropole).

Peu de couples sans enfant à Mayotte

À Mayotte, seulement 17 % des couples vivent sans enfants contre 50 % en métropole. D’une part, les couples sont bien plus jeunes et vivent donc encore avec leurs enfants. D’autre part, l’âge à la maternité est bien plus précoce à Mayotte et la mise en couple s’accompagne très souvent de l’arrivée d’un enfant, même lorsque les conjoints sont très jeunes. Ainsi, seulement 33 % des couples dans lesquels la femme a moins de 20 ans vivent sans enfant, contre 80 % en métropole.

Seuls 11 % des couples composés de conjoints nés tous les deux à l’étranger n’ont pas d’enfant. Cette part est bien plus élevée pour les couples unissant deux personnes nées en métropole et qui vivent à Mayotte (50 %).

Qui se ressemble s’assemble

Les personnes qui vivent en couple ont souvent le même niveau d’instruction : 70 % des conjoints ont le même niveau de diplôme, alors que la probabilité que deux personnes de sexe différent prises au hasard parmi l’ensemble des habitants de Mayotte aient le même niveau de diplôme n’est que de 52 %. En particulier, 7 % des couples sont formés de deux personnes diplômées de l’enseignement supérieur, alors que la probabilité théorique que deux personnes de Mayotte soient diplômées du supérieur n’est que de 1 %.

De même, deux conjoints ont bien plus souvent le même statut face à l’emploi (68 % des cas) que deux personnes prises au hasard dans l’ensemble de la population (59 %). En métropole, 51 % des conjoints ont le même niveau de diplôme, et 78 % ont le même statut d’emploi.

Encadré - Les couples non cohabitants

Certaines personnes sont en couple mais ne vivent pas dans le même logement que leur conjoint : c’est le cas de 4 700 personnes à Mayotte, soit 3 % des personnes de 14 ans ou plus. C’est trois fois plus élevé qu’en métropole, ce qui pourrait s’expliquer par les situations de polygamie : à Mayotte, un homme sur dix est polygame en 2015 selon l’enquête Migrations-Famille-Vieillissement. Dans ce cas, ses conjointes habitent le plus souvent dans des logements différents, la propriété et le logement se transmettant à Mayotte de façon matrilocale.

Sources

Les données sont issues du recensement de la population de Mayotte de 2017 et de France métropolitaine de 2016.

Champ

L’étude porte sur les personnes âgées de 14 ans ou plus, déclarant être en couple, cohabitant dans le même logement, et de sexes différents. Les données sur les couples de même sexe ont été considérées comme insuffisamment robustes au plan statistique pour être analysées.

Pour en savoir plus

Thibault P., « Familles avec enfant(s) mineur(s) à Mayotte en 2017 - Beaucoup de familles nombreuses », Insee Flash Mayotte n° 100, janvier 2020 ;

Algava E., Penant S., « En 2018, 266 000 personnes vivent en couple avec un conjoint de même sexe », Insee Première n° 1774, septembre 2019 ;

Baktavatsalou R., Clain E., « Recensement de la population 2012 - La moitié des Mahorais vivent en couple », Insee Flash Mayotte n° 26, janvier 2016 ;

Barthès C., « Ouvrir dans un nouvel ongletL’État et le monde rural à Mayotte », Cirad Karthala, novembre 2003.

Le compte Twitter de l'Insee La Réunion-Mayotte : Ouvrir dans un nouvel onglet@InseeOI