Beaucoup de familles nombreusesFamilles avec enfant(s) mineur(s) à Mayotte en 2017

Pierre Thibault (Insee)

En 2017, 45 000 familles ont au moins un enfant mineur à Mayotte. La moitié d’entre elles sont des familles nombreuses : trois enfants ou plus y vivent. Les deux tiers des familles sont formées de couples avec enfant(s), qui restent la forme familiale la plus répandue, encore plus à Mayotte que dans les autres DOM. Un tiers des familles sont monoparentales, comme en 2012. La monoparentalité concerne davantage d’enfants à Mayotte qu’en métropole et ce dès le plus jeune âge. Par ailleurs, plus de 5 000 enfants mineurs vivent sans leurs parents.

Insee Flash Mayotte
No 100
Paru le : Paru le 14/01/2020
Pierre Thibault (Insee)
Insee Flash Mayotte  No 100 - janvier 2020

À Mayotte, 45 000 familles ont au moins un enfant mineur en 2017. Du fait du fort dynamisme démographique, 8 700 familles supplémentaires vivent à Mayotte par rapport à 2012.

En 2017, 125 000 enfants vivent dans ces familles, soit en moyenne 2,8 enfants mineurs par famille (1,8 en métropole).

La moitié des familles sont des familles nombreuses

Les familles nombreuses sont très fréquentes à Mayotte : la moitié des familles comptent au moins trois enfants mineurs en 2017 comme en 2012 (figure 1). Elles sont trois fois moins fréquentes en métropole (16 %) et à La Réunion (17 %), et également moins nombreuses en Guyane (35 %). La fécondité est en effet nettement plus élevée à Mayotte (5 enfants par femme en 2017 contre 1,9 en métropole).

Les familles mahoraises comptent même le plus souvent quatre enfants ou plus : 29 % des familles sont alors dites très nombreuses contre 4 % en métropole et 19 % en Guyane.

Figure 1Trois familles sur dix avec au moins quatre enfantsPart des familles nombreuses selon le nombre d'enfants mineurs

en %
Trois familles sur dix avec au moins quatre enfants (en %)
3 enfants 4 enfants ou plus Ensemble
Mayotte 2012 20,4 30,5 50,9
2017 19,8 29,1 48,9
2016 Antilles 10,0 3,2 13,1
Métropole 12,7 3,7 16,5
La Réunion 12,1 5,1 17,3
Guyane 16,0 19,0 35,0
  • Champ : familles avec enfant(s) mineur(s).
  • Source : Insee, Recensements de la population.

Figure 1Trois familles sur dix avec au moins quatre enfantsPart des familles nombreuses selon le nombre d'enfants mineurs

  • Champ : familles avec enfant(s) mineur(s).
  • Source : Insee, Recensements de la population.

Un tiers des familles sont monoparentales

Plus de 15 000 familles avec enfant(s) mineur(s) sont monoparentales. Presque toutes ont une mère à leur tête (90 % contre 83 % en métropole). Si la monoparentalité est plus fréquente qu’en métropole (22 %), elle se rencontre moins souvent que dans les autres DOM : 38 % à La Réunion, 48 % en Guyane et 53 % aux Antilles (figure 2).

Le couple avec enfant(s) reste le modèle familial prépondérant : les deux tiers des familles avec enfant(s) sont des couples et un tiers sont des familles monoparentales, en 2017 comme en 2012.

Figure 2Une monoparentalité moindre que dans les autres DOMPart des familles avec enfant(s) selon le type et le territoire en 2017*

en %
Une monoparentalité moindre que dans les autres DOM (en %)
Familles monoparentales Couples avec enfant(s) Ensemble
Métropole 22,3 77,7 100,0
Mayotte 33,5 66,5 100,0
La Réunion 38,4 61,6 100,0
Guyane 48,0 52,0 100,0
Antilles 52,8 47,2 100,0
  • * 2016 hors Mayotte.
  • Champ : familles avec enfant(s) mineur(s).
  • Source : Insee, Recensements de la population.

Figure 2Une monoparentalité moindre que dans les autres DOMPart des familles avec enfant(s) selon le type et le territoire en 2017*

  • * 2016 hors Mayotte.
  • Champ : familles avec enfant(s) mineur(s).
  • Source : Insee, Recensements de la population.

Les familles nombreuses sont majoritaires parmi les couples : 53 % comptent trois enfants ou plus. Si les familles monoparentales sont moins souvent des familles nombreuses (41 %), elles le sont tout de même bien plus à Mayotte qu’en métropole (11 %). À l’inverse, seuls 22 % des couples n’ont qu’un seul enfant ; c’est le cas de 34 % des familles monoparentales (figure 3).

Les mères de famille avec enfant(s) mineur(s) sont en grande majorité étrangères (61 %), encore plus dans les familles nombreuses (66 %), notamment monoparentales (73 %). La fécondité élevée à Mayotte est en effet portée bien davantage par la fécondité des femmes nées à l’étranger (6 enfants par femme en 2017) que par celle des natives de Mayotte (3,5).

Figure 3Les familles monoparentales sont plus petitesTypes de familles selon le nombre d'enfant(s) mineur(s)

Les familles monoparentales sont plus petites
1 enfant 2 enfants 3 enfants 4 enfants ou plus Total
Familles monoparentales 5 120 3 844 2 677 3 481 15 123
Couples avec enfant(s) 6 749 7 376 6 264 9 640 30 028
Ensemble 11 868 11 220 8 941 13 122 45 151
  • Champ : familles avec enfant(s) mineur(s).
  • Source : Insee, Recensements de la population 2017.

Figure 3Les familles monoparentales sont plus petitesTypes de familles selon le nombre d'enfant(s) mineur(s)

  • Champ : familles avec enfant(s) mineur(s).
  • Source : Insee, Recensements de la population 2017.

De très jeunes enfants dans les familles monoparentales

En 2017, 38 000 enfants mineurs vivent dans une famille monoparentale à Mayotte. Ils sont bien plus nombreux qu’en métropole à y vivre dès le plus jeune âge. Ainsi, 28 % des enfants de moins de 3 ans vivent déjà dans une famille monoparentale, contre 12 % en métropole. En grandissant, les enfants sont un peu plus nombreux à vivre dans des familles monoparentales. Cette caractéristique est cependant bien plus marquée en métropole (figure 4).

Avec une fécondité élevée, les femmes de Mayotte se retrouvent en effet plus souvent que les métropolitaines avec des enfants très jeunes à charge. Les femmes sont mères aussi très tôt à Mayotte : 35 % des naissances concernent des mères de moins de 25 ans en 2017 (13 % en métropole).

Figure 4Davantage d’enfants en bas âge au sein des familles monoparentales à MayottePart des enfants à charge vivant dans les familles monoparentales selon leur âge en 2017

en %
Davantage d’enfants en bas âge au sein des familles monoparentales à Mayotte (en %) - Lecture : à Mayotte en 2017, 28 % des enfants mineurs de moins de 3 ans vivant dans une famille sont dans une famille monoparentale.
Mayotte Métropole 2016
moins de 3 ans 28,1 11,6
de 3 ans à 6 ans 29,0 16,1
de 6 ans à 10 ans 29,7 19,5
de 10 ans à 15 ans 30,8 22,9
de 15 ans à 18 ans 33,2 26,1
Ensemble 30,0 19,8
  • Lecture : à Mayotte en 2017, 28 % des enfants mineurs de moins de 3 ans vivant dans une famille sont dans une famille monoparentale.
  • Champ : familles avec enfant(s) mineur(s).
  • Source : Insee, Recensements de la population.

Figure 4Davantage d’enfants en bas âge au sein des familles monoparentales à MayottePart des enfants à charge vivant dans les familles monoparentales selon leur âge en 2017

  • Lecture : à Mayotte en 2017, 28 % des enfants mineurs de moins de 3 ans vivant dans une famille sont dans une famille monoparentale.
  • Champ : familles avec enfant(s) mineur(s).
  • Source : Insee, Recensements de la population.

Avec une fécondité élevée, les femmes de Mayotte se retrouvent en effet plus souvent que les métropolitaines avec des enfants très jeunes à charge. Les femmes sont mères aussi très tôt à Mayotte : 35 % des naissances concernent des mères de moins de 25 ans en 2017 (13 % en métropole).

Encadré - Plus de 5 000 enfants mineurs vivent sans leurs parents

À Mayotte, environ 5 400 enfants mineurs vivent dans un logement, mais sans leurs parents. Autant de filles que de garçons sont concernés. La moitié d’entre eux ne sont pas inscrits dans un établissement scolaire alors que 61 % ont entre 6 et 16 ans.

Près de la moitié (44 %) sont de nationalité française.

Pour comprendre

Les données sont issues du Recensement de la population de 2017.

Cette étude porte sur les 45 000 familles avec enfant(s) mineur(s) sur les 54 000 familles recensées à Mayotte en 2017.

Les « mineurs vivant sans leurs parents » sont dans cette étude tous les mineurs des logements ordinaires (hors foyers, etc.) qui ne sont pas déclarés comme enfant d’une famille du logement (recensé) au sens du Recensement de la population.

La comparaison de l’évaluation en 2017 du nombre de mineurs vivant sans leurs parents avec celle réalisée en 2012 est à proscrire. L’analyse est en effet en 2017 issue d’un échantillon, contrairement à celle de 2012 qui s’appuie sur des données exhaustives et plus détaillées.

Définitions


Enfant : au sens du Recensement de la population, il s’agit d’une personne célibataire vivant l’essentiel de son temps dans le même logement que son père, sa mère ou ses parents, et qui n’est elle-même ni parent d’un enfant du logement, ni en couple avec une personne du logement.


Famille : partie d’un ménage comprenant au moins deux personnes. On distingue les couples avec ou sans enfant(s) et les familles monoparentales.


Famille monoparentale : famille composée d’un parent isolé et un ou plusieurs enfants célibataires (n’ayant pas d’enfant).


Famille nombreuse : famille avec trois enfants ou plus.

Pour en savoir plus

Touzet C., « Bilan démographique 2018 à Mayotte – Les naissances baissent légèrement », Insee Flash Mayotte n° 91, septembre 2019 ;

Thibault P.,« Évolution des conditions de logement à Mayotte – Quatre logements sur dix sont en tôle en 2017 », Insee Analyses Mayotte n° 18, août 2019 ;

Chaussy C., Genay V., Merceron S., « À Mayotte, près d’un habitant sur deux est de nationalité étrangère », Insee Première n° 1737, février 2019 ;

Clain E., « Une famille sur deux a trois enfants ou plus à Mayotte en 2012 », Insee Flash Mayotte n° 20, novembre 2015 ;

Le compte Twitter de l’Insee La Réunion-Mayotte : @InseeOI.