L’internationalisation de l’économie du Grand Est s’intensifie malgré la désindustrialisation

L’internationalisation de l’économie du Grand Est est particulièrement importante dans cette région de France métropolitaine ayant la plus grande frontière terrestre avec les pays limitrophes. Le Grand Est est la troisième région métropolitaine ayant le plus d’emplois dans des multinationales ; elle se place au premier rang en ce qui concerne la part d’emploi dans les multinationales étrangères, mais presqu’au dernier rang, avant la Corse, pour celle dans les multinationales françaises. Les multinationales représentent 17 % des établissements et 541 000 emplois en 2015, soit 48 % de l’emploi salarié des secteurs marchands non agricoles dans le Grand Est. Près d’un quart de ces emplois sont exercés dans une entreprise dont le centre de décision est situé dans un pays frontalier de la métropole.

Insee Dossier Grand Est
No 13
Paru le : Paru le 13/02/2020
Samuel Balmand, Anh Van Lu (Insee)
Insee Dossier Grand Est  No 13 - février 2020
Consulter

Une région industrialisée aux emplois plutôt exposés à la concurrence internationale

Samuel Balmand, Anh Van Lu (Insee)

Les emplois sont plus exposés à la concurrence internationale dans le Grand Est que dans l’ensemble de la France métropolitaine. L’importance du secteur industriel régional explique en grande partie cette situation. Signe de la tertiarisation de l’économie, la croissance de l’exposition des emplois est portée par celle du secteur des services marchands, notamment des services rendus aux entreprises. Que ce soit entre les régions métropolitaines ou entre les départements du Grand Est, les écarts d’exposition se réduisent entre 2010 et 2015.

Insee Dossier Grand Est

Paru le : 13/02/2020

Consulter