Informations rapides
13 décembre 2019
2019 - n° 323
En 2018, le crédit-bail reste très dynamiqueEnquête annuelle crédit-bail - année 2018

En 2018, les investissements nouveaux financés par crédit-bail et location avec option d’achat (LOA) augmentent de nouveau. Ils atteignent 33,6 milliards d’euros (Md€) en valeur. L’activité continue d’être extrêmement dynamique auprès des particuliers : elle croît à un rythme similaire à celui de l’annéeprécédente (+26,1 %), atteignant 9,5 Md€. Les investissements nouveaux auprès des entreprises accélèrent nettement par rapport à 2017 (+7,5 % après +0,9 %). Ils représentent ainsi 24,1 Md€ en 2018.

Le dynamisme du crédit bail auprès des entreprises est porté par tous les types de contrats. Le crédit-bail immobilier rebondit en 2018 (+10,5 % après −29,5 %) pour atteindre 4,4 Md€. Les montants des contrats de crédit-bail mobilier (15,8 Md€) et des contrats de LOA auprès des entreprises (3,9 Md€) connaissent également de nettes augmentations (respectivement +5,8 % et +11,0 %).

Informations rapides
No 323
Paru le : Paru le 13/12/2019
Prochaine parution le : 22/01/2021 à 12h00 - année 2019

En 2018, les investissements nouveaux financés par crédit-bail et location avec option d’achat (LOA) augmentent de nouveau. Ils atteignent 33,6 milliards d’euros (Md€) en valeur. L’activité continue d’être extrêmement dynamique auprès des particuliers : elle croît à un rythme similaire à celui de l’annéeprécédente (+26,1 %), atteignant 9,5 Md€. Les investissements nouveaux auprès des entreprises accélèrent nettement par rapport à 2017 (+7,5 % après +0,9 %). Ils représentent ainsi 24,1 Md€ en 2018.

Le dynamisme du crédit bail auprès des entreprises est porté par tous les types de contrats. Le crédit-bail immobilier rebondit en 2018 (+10,5 % après −29,5 %) pour atteindre 4,4 Md€. Les montants des contrats de crédit-bail mobilier (15,8 Md€) et des contrats de LOA auprès des entreprises (3,9 Md€) connaissent également de nettes augmentations (respectivement +5,8 % et +11,0 %).

Investissements financés par crédit-bail mobilier : principaux types de produits

  • Source : Insee – enquête Crédit-bail 2019

La progression du crédit-bail mobilier est de nouveau tirée par l'automobile

En 2018, la hausse du crédit-bail mobilier reste principalement portée par l’investissement en produits automobiles (+18,2 % après +12,9 %) et en machines et équipements (+10,8 % après +7,3 %) Ces deux types de produits représentent près de 80 % des investissements en crédit-bail mobilier effectués en France. Les investissements en autres matériels de transport progressent à un rythme moins soutenu qu’en 2017, mais restent dynamiques (+16,1 % après +26,4 %), tandis que l’investissement en produits informatiques, électroniques et optiques se replie (–4,2 % après +6,0 %).

Les transports et la construction soutiennent la croissance du crédit-bail mobilier

En 2018, le crédit-bail mobilier est principalement tiré par la demande émanant des secteurs des transports et de l’entreposage (+18,8 %) et de la construction (+12,4 %). Les activités financières et d'assurance, les activités immobilières et les autres activités de service sont également en hausse.

Investissements financés par crédit-bail mobilier : principaux secteurs clients

  • Source : Insee – enquête Crédit-bail 2019

La reprise du crédit-bail immobilier provient principalement de l’achat de bâtiments

En 2018, la reprise des investissements en crédit-bail immobilier (4,4 Md€ après 3,9 Md€) concerne tous les types d’acquisition, au premier rang desquels se trouvent les bâtiments (+19,2 %), suivis des terrains (+10,6 %) et des nouveaux contrats de construction et génie civil (+3,9 %). Le crédit-bail immobilier reprend surtout pour les usines (+22,1 %) et les magasins et commerces (+12,5 %).

Investissements financés par crédit-bail immobilier : principaux usages

  • Source : Insee – enquête Crédit-bail 2019

Des évolutions contrastées du crédit-bail immobilier selon le secteur d’activité des clients

En 2018, les évolutions par secteur d’activité des investissements en crédit-bail immobilier sont contrastées.

D’un côté, certains secteurs d’activité sont très dynamiques  : les activités immobilières (près de la moitié du total de l’investissement, +37,1 %), les industries manufacturières (+35,8 %), la production et distribution d'électricité, de gaz, de vapeur et d'air conditionné (+44,5 %), la production et distribution d'eau (+66,3 %), l’information et de la communication (+74,0 %) ou encore, les services administratifs et de soutien (doublement par rapport à 2017).

De l’autre, le secteur du commerce et de la réparation d'automobiles et de motocycles (–30,6 %), celui des transports et entreposage (–15,6 %), de l’hébergement et de la restauration (–37,8 %), des activités financières et d’assurances (–57,3 %), de l’enseignement (–24,3 %), de la santé humaine (–36,9 %), des arts et spectacles (–15,9 %) et des autres activités de service (–48,5 %) connaissent de nettes diminutions.

Investissements financés par crédit-bail immobilier : principaux secteurs clients

  • Source : Insee – enquête Crédit-bail 2019

La LOA reste dynamique mais s’essouffle dans quelques secteurs

En 2018, les contrats de LOA auprès des entreprises progressent dans la majorité des secteurs d’activité, notamment dans celui du commerce et de la réparation d'automobiles et de motocycles (+40,5 %), dans l’industrie manufacturière (+32,6 %), la construction (+41,3 %), les activités spécialisées, scientifiques et techniques (+24,8 %) ou la santé humaine (+10,9 %). À l’inverse, quelques secteurs voient leur investissement diminuer et, en particulier, celui des activités financières et d'assurance (–18,4 %) qui représentait près du tiers de l’investissement en LOA des entreprises en 2017.

Investissements financés par LOA : principaux secteurs clients

  • Source : Insee – enquête Crédit-bail 2019

Pour en savoir plus


: bureau-de-presse@insee.fr
: