Les logements touristiques de particuliers loués via Internet séduisent toujours

Marlène Bahu (division Services, Insee)

En 2018, la fréquentation des hébergements touristiques proposés par des particuliers via des plateformes internet a encore augmenté (+ 15 %), mais à un rythme moins élevé que les années précédentes (+ 19 % en 2017 après + 25 % en 2016). Ce ralentissement concerne la clientèle résidente tandis que la clientèle non résidente progresse toujours autant. Au total, 36 millions de nuits ont été passées dans ces logements, dont 17 % en Île-de-France. En 2018, les hébergements proposés par des particuliers représenteraient 14 % de la fréquentation touristique totale, incluant l’offre des professionnels (hôtels, campings, résidences de tourisme), après 13 % en 2017.

36 millions de nuits dans des logements loués par des particuliers via Internet

En 2018, les logements de tourisme proposés par des particuliers à travers les principales plateformes internet représentent 36 millions de nuits x logements en France métropolitaine (figure 1 ; sources). Leur fréquentation a ainsi augmenté de 15 % par rapport à 2017, une croissance plus faible que celle de 2017 (+ 19 %) et bien en dessous de celle de 2016 (+ 25 %). La fréquentation touristique est par ailleurs très saisonnière : le troisième trimestre concentre 45 % des locations de logements des particuliers (alors qu’il représente 30 % des logements annuels pour les hôtels, 74 % pour les campings et 34 % pour les autres hébergements collectifs).

Figure 1 – Fréquentation des logements proposés par des particuliers via des plateformes, selon la provenance de la clientèle

Figure 1 – Fréquentation des logements proposés par des particuliers via des plateformes, selon la provenance de la clientèle - Lecture : au 4e trimestre 2018, 6 millions de nuits x logements ont eu lieu dans des logements proposés par des plateformes internet. 30 % de ces nuits x logements ont été réalisées par des clients non résidents.
Non-résidents Résidents Part des non-résidents (en %) Nombre total de nuits x logements
(en millions de nuits x logements)
2014 T4 1,0 1,8 35 3
2015 T1 0,9 1,7 34 3
T2 1,8 2,9 38 5
T3 3,3 6,7 33 10
T4 1,1 2,4 32 4
2016 T1 1,1 2,5 31 4
T2 2,2 3,8 36 6
T3 3,6 8,6 30 12
T4 1,2 2,9 29 4
2017 T1 1,3 3,0 30 4
T2 2,5 4,8 34 7
T3 4,6 9,7 32 14
T4 1,5 3,6 30 5
2018 T1 1,6 3,7 30 5
T2 3,0 5,5 36 9
T3 5,4 10,5 34 16
T4 1,8 4,1 30 6
  • Lecture : au 4e trimestre 2018, 6 millions de nuits x logements ont eu lieu dans des logements proposés par des plateformes internet. 30 % de ces nuits x logements ont été réalisées par des clients non résidents.
  • Champ : logements touristiques de particuliers proposés par les principales plateformes internet, en France métropolitaine.
  • Source : Insee, estimations sur un panel d'enseignes (adhérentes à l'UNPLV ou à Gîtes de France).

Figure 1 – Fréquentation des logements proposés par des particuliers via des plateformes, selon la provenance de la clientèle

  • Lecture : au 4e trimestre 2018, 6 millions de nuits x logements ont eu lieu dans des logements proposés par des plateformes internet. 30 % de ces nuits x logements ont été réalisées par des clients non résidents.
  • Champ : logements touristiques de particuliers proposés par les principales plateformes internet, en France métropolitaine.
  • Source : Insee, estimations sur un panel d'enseignes (adhérentes à l'UNPLV ou à Gîtes de France).

Une clientèle non résidente toujours plus présente

En 2018, un tiers des séjours sont réalisés par des non-résidents. Leur fréquentation mesurée en nombre de nuits x logements continue à vivement progresser (+ 20 %, figure 2) tandis que celle des résidents ralentit (+ 13 % après + 18 % et + 30 %). Les logements situés en Île-de-France et en province bénéficient quasiment de la même croissance (respectivement + 15 % et + 16 %). Ainsi, en 2018 comme en 2017, 83 % des logements loués se situent en province. Au troisième trimestre, les locations sont encore plus nombreuses en province, atteignant 88 % des logements loués.

Figure 2a – Évolution de la fréquentation des logements proposés par des particuliers via les plateformes, selon la localisation du logement

Nuits x logements, en glissement annuel (en %)
Figure 2a – Évolution de la fréquentation des logements proposés par des particuliers via les plateformes, selon la localisation du logement (Nuits x logements, en glissement annuel (en %)) - Lecture : au 4e trimestre 2018, la fréquentation des logements proposés par les plateformes est supérieure de 15 % à celle du 4e trimestre 2017.
Ensemble des logements Île-de-France Province
2015 T4 26 22 28
2016 T1 37 43 35
T2 27 11 32
T3 23 0 27
T4 18 8 21
2017 T1 20 21 20
T2 22 16 23
T3 16 23 15
T4 22 16 24
2018 T1 24 3 31
T2 17 20 16
T3 12 21 11
T4 15 11 17
  • Lecture : au 4e trimestre 2018, la fréquentation des logements proposés par les plateformes est supérieure de 15 % à celle du 4e trimestre 2017.
  • Champ : logements touristiques de particuliers proposés par les principales plateformes internet, en France métropolitaine.
  • Source : Insee, estimations sur un panel d'enseignes (adhérentes à l'UNPLV ou à Gîtes de France).

Figure 2a – Évolution de la fréquentation des logements proposés par des particuliers via les plateformes, selon la localisation du logement

  • Lecture : au 4e trimestre 2018, la fréquentation des logements proposés par les plateformes est supérieure de 15 % à celle du 4e trimestre 2017.
  • Champ : logements touristiques de particuliers proposés par les principales plateformes internet, en France métropolitaine.
  • Source : Insee, estimations sur un panel d'enseignes (adhérentes à l'UNPLV ou à Gîtes de France).

Une part de plus en plus importante de la fréquentation touristique

En 2018, les hébergements touristiques proposés par des particuliers via des plateformes internet représentent 14 % de la fréquentation des hébergements touristiques marchands en matière de logements mesurée en nuits x logements (figure 3). En 2015, ils n’en représentaient que 9 %.

Ce segment de l’offre touristique dynamise le marché des hébergements touristiques. En les prenant en compte, la hausse de la fréquentation touristique est plus forte en 2018 : + 3 % au total, au lieu de + 2 % dans les hébergements plus traditionnels proposés par les professionnels (hôtels, campings, résidences de tourisme, etc.).

Figure 3 – Fréquentation en nuits x logements des hébergements touristiques marchands en France métropolitaine

Figure 3 – Fréquentation en nuits x logements des hébergements touristiques marchands en France métropolitaine - Lecture : en 2018, 36 millions de nuits x logements ont été passées dans des logements proposés par des plateformes internet, ce qui représente 14 % de l'activité totale des hébergements touristiques marchands.
2018 Évolution 2018/2017 (en %)
Nombre (en millions de nuits x logements) Répartition (en %) Part des non-résidents (en %) Total Résidents Non-résidents
Logements de particuliers via les plateformes 36 14 33 15,5 13,2 20,5
Hébergements collectifs des professionnels 216 86 31 1,7 0,3 4,9
Ensemble des hébergements marchands 252 100 32 3,4 1,9 7,0
  • Lecture : en 2018, 36 millions de nuits x logements ont été passées dans des logements proposés par des plateformes internet, ce qui représente 14 % de l'activité totale des hébergements touristiques marchands.
  • Champ : logements touristiques de particuliers proposés par les principales plateformes internet et hébergements touristiques proposés par les hôtels, campings et autres hébergements collectifs touristiques, en France métropolitaine.
  • Source : Insee, estimations sur un panel d'enseignes (adhérentes à l'UNPLV ou à Gîtes de France) et enquêtes de fréquentation touristique auprès des hôtels, des campings et des autres hébergements collectifs.

20 % des nuitées louées via des plateformes

Le nombre d’occupants par logement n’est pas toujours connu lors des locations entre particuliers. Sous l’hypothèse de trois personnes par logement [Franceschi, 2017], les locations de logements touristiques de particuliers représenteraient 107 millions de nuitées de voyageurs, soit 20 % du total des nuitées, incluant l’offre professionnelle (contre 92 millions de nuitées en 2017, soit 18 % du total).

Sources

L’échantillon de plateformes internet

Depuis 2017 [Franceschi, 2017], l’Insee suit un échantillon des plateformes internet en collaboration avec l’Union nationale pour la promotion de la location de vacances (UNPLV) et Gîtes de France. Cet échantillon couvre les principales plateformes et est largement représentatif. Seule l’activité de location de logements de particuliers est suivie. La couverture de cet échantillon est large mais pourrait encore être complétée. En effet, les données de certaines enseignes ne sont pas encore disponibles ou ne peuvent pas donner lieu à une estimation des nuits effectivement réalisées.

Ces plateformes ont deux modes principaux de commercialisation. Le principal concerne les logements effectivement facturés par la plateforme et pour lesquels le suivi est donc certain. Pour les mises en relation entre propriétaires et clients potentiels (second mode), chaque enseigne applique un coefficient de concrétisation (de 3 % à 12 % suivant l’enseigne), qui est régulièrement estimé par sondage. La part des nuitées estimées est minoritaire et décroît nettement dans le temps. L’incertitude liée à l’estimation de cette proportion a donc un impact limité sur les résultats.

Les données sont collectées auprès des enseignes de façon agrégée avec une ventilation selon l’origine de la clientèle (résidents/non-résidents) ou l’emplacement du logement (Île-de-France/province).

Les données 2017 ont été révisées à la suite des transmissions plus complètes par les enseignes. Les données 2018 sont provisoires.

Les enquêtes sur l’hébergement collectif touristique marchand

L’Insee réalise mensuellement des enquêtes de fréquentation touristique : auprès des hôtels, auprès des campings et auprès des autres hébergements collectifs (AHCT), notamment résidences de tourisme, villages de vacances et auberges de jeunesse.

Les logements touristiques non marchands (séjours dans une résidence secondaire, dans la famille ou chez des amis) ne sont pas appréhendés ici.

À partir du 1er janvier 2019, les données des hôtels ont été révisées. La nouvelle méthode d’imputation de la non-réponse tend à revoir légèrement à la baisse le nombre total de nuitées (− 0,9 % au quatrième trimestre 2018).

Définitions

Il existe deux concepts de fréquentation. Elle est d’abord mesurée en nuits x logements (nuits de facturation d’un logement). Le nombre de personnes fréquentant ces logements permet d’en déduire les nuitées qui totalisent les nuits passées par l’ensemble des clients dans un logement (nuits de voyageurs). Ainsi, un couple séjournant trois nuits dans un logement compte pour trois nuits x logements et pour six nuits x voyageurs.

Les non-résidents désignent les personnes, quelle que soit leur nationalité, française ou étrangère, qui ont leur domicile principal à l'étranger.





Pour en savoir plus

Franceschi P., « Les logements touristiques de particuliers proposés par Internet », Insee Analyses n° 33, février 2017.

Bahu M., « La location de logements touristiques de particuliers par Internet attire toujours plus en 2017 », Insee Focus n° 133, novembre 2018.

Gidrol J-C., « Les hébergements collectifs touristiques en 2018 », Insee Première n° 1747, avril 2019.