La location de logements touristiques de particuliers par Internet attire toujours plus en 2017

Marlène Bahu, division Services

En 2017, la fréquentation des hébergements touristiques proposés par des particuliers via des plateformes internet a encore progressé (+ 19 %), mais à un rythme moins élevé qu’en 2016 (+ 25 %). Au total, 31 millions de nuits ont été passées dans ces logements, dont un tiers par une clientèle non résidente. Leur fréquentation augmente légèrement plus que celle des résidents (+ 20 % contre + 18 %). En 2017, les hébergements proposés par des particuliers représenteraient 13 % de la fréquentation touristique totale, incluant l’offre des professionnels (hôtels, campings, résidences de tourisme), après 11 % en 2016.

31 millions de nuits dans des logements loués par des particuliers via Internet

En 2017, les logements de tourisme proposés par des particuliers à travers les principales plateformes internet représentent 31 millions de nuits x logements en France métropolitaine (figure 1 ; sources). Leur fréquentation a ainsi augmenté de 19 % par rapport à 2016, une croissance moins élevée que celle de 2016 (+ 25 %).

En 2017, un tiers des logements ont été loués par des non-résidents. La fréquentation de ces non-résidents a ainsi progressé de 20 % en 2017, légèrement plus que pour les résidents (+ 18 %, figure 2). À l’inverse, en 2016, la croissance était davantage portée par les résidents (+ 30 % pour les résidents contre + 16 % pour les non-résidents).

Figure 1 – Fréquentation des logements proposés par des particuliers via des plateformes, selon la provenance de la clientèle

Figure 1 – Fréquentation des logements proposés par des particuliers via des plateformes, selon la provenance de la clientèle
Non-résidents
(en millions de
nuits x logements)
Résidents
(en millions de
nuits x logements)
Part des non-résidents
(en %)
Nombre total de
nuits x logements
T4-2014 1,0 1,8 35 2,8
T1-2015 0,9 1,7 34 2,6
T2-2015 1,8 2,9 38 4,7
T3-2015 3,3 6,7 33 10
T4-2015 1,1 2,4 32 3,5
T1-2016 1,1 2,5 31 3,6
T2-2016 2,2 3,8 36 5,9
T3-2016 3,6 8,6 30 12,3
T4-2016 1,2 2,9 29 4,1
T1-2017 1,3 3 30 4,3
T2-2017 2,5 4,8 34 7,2
T3-2017 4,5 9,7 32 14,2
T4-2017 1,5 3,6 30 5,1
  • Lecture : au 4ᵉ trimestre 2017, 5 millions de nuits x logements ont eu lieu dans des logements proposés par des plateformes internet. 30 % de ces nuits x logements ont été réalisées par des clients non résidents.
  • Champ : logements touristiques de particuliers proposés par les principales plateformes internet, en France métropolitaine.
  • Source : Insee, estimations sur un panel d'enseignes (adhérentes à l'Union nationale pour la promotion de la location de vacances (UNPLV) ou à Gîtes de France).

Figure 1 – Fréquentation des logements proposés par des particuliers via des plateformes, selon la provenance de la clientèle

Figure 2 – Évolution de la fréquentation des logements proposés via les plateformes, selon la localisation du logement

nuit x logement, en glissement annuel (en %)
Figure 2 – Évolution de la fréquentation des logements proposés via les plateformes, selon la localisation du logement
Ensemble des logements Île-de-France Province
T4~2015 26,3 21,6 28
T1~2016 37,1 42,5 35,3
T2~2016 27,3 11,2 32,2
T3~2016 23,2 0 26,5
T4~2016 17,8 7,6 21,4
T1~2017 19,9 21 19,5
T2~2017 21,9 16,2 23,3
T3~2017 15,9 23,2 15,1
T4~2017 22,2 16,7 24
  • Lecture : au 4ᵉ trimestre 2017, la fréquentation des logements proposés par les plateformes est supérieure de 22,2 % à celle du 4ᵉ trimestre 2016.
  • Champ : logements touristiques de particuliers proposés par les principales plateformes internet, en France métropolitaine.
  • Source : Insee, estimations sur un panel d'enseignes (adhérentes à l'UNPLV ou à Gîtes de France).

Figure 2 – Évolution de la fréquentation des logements proposés via les plateformes, selon la localisation du logement

Les progressions sont similaires en Île-de-France et en province

En 2017, la fréquentation provient à 17 % de logements situés en Île-de-France. L’augmentation de la fréquentation est identique en Île-de-France et en province (+ 19 %), après avoir été plus dynamique en province l’an passé. La dynamique de location de logements de particuliers via les plateformes internet s’est ainsi uniformisée, à la fois selon la provenance de la clientèle et selon le lieu de la location.

Une part de plus en plus importante de l’offre touristique

En 2017, les hébergements touristiques proposés par des particuliers via des plateformes internet représentent 13 % de la fréquentation des hébergements touristiques marchands, après 11 % en 2016. Ce nouveau segment de l’offre touristique marchande reste plus dynamique que les hébergements plus traditionnels proposés par les professionnels (hôtels, campings, résidences de tourisme, etc.). Pour ces derniers, la hausse n’a été que de 5 % en 2017 (figure 3).

Le nombre d’occupants par logement n’est pas toujours connu lors des locations entre particuliers. Sous l’hypothèse de trois personnes par logement (bibliographie), les locations de logements touristiques de particuliers représenteraient 92 millions de nuitées de voyageurs, soit 18 % du total des nuitées, incluant l’offre des professionnels (contre 78 millions de nuitées en 2016, soit 16 % du total). Au total, en 2017, 521 millions de nuitées auraient été réalisées en France dans des hébergements marchands.

La prise en compte des logements de particuliers proposés sur Internet amplifierait la progression de la fréquentation touristique de logements en 2017 : + 6,8 % au total au lieu de + 5,3 % sur le seul segment de l’offre des entreprises. Exprimée en nombre de nuitées de voyageurs, la croissance serait de 7,7 % sur l’ensemble du champ et de 5,6 % sur le segment de l’offre des entreprises.

Figure 3 – Fréquentation des hébergements touristiques marchands en France métropolitaine

Figure 3 – Fréquentation des hébergements touristiques marchands en France métropolitaine
2017 Évolution 2017/2016 (en %)
Nombre (en millions de nuits x logements) Répartition (en %) Part des non-résidents (en %) Total Non-résidents Résidents
Logements de particuliers via les plateformes 31 13 32 18,8 20,2 18,2
Hébergements collectifs des professionnels 213 87 31 5,3 6,5 4,8
Ensemble des hébergements marchands 244 100 31 6,8 8,0 6,3
  • Lecture : En 2017, 31 millions de nuits x logements ont été passées dans des logements proposés par des plateformes internet, ce qui représente 13 % de l'activité totale des hébergements touristiques marchands.
  • Champ : logements touristiques de particuliers proposés par les principales plateformes internet et hébergements touristiques proposés par les hôtels, campings et autres hébergements collectifs touristiques, en France métropolitaine.
  • Source : Insee, estimations sur un panel d'enseignes (adhérentes à l'UNPLV ou à Gîtes de France) et enquêtes de fréquentation touristique auprès des hôtels, des campings et des autres hébergements collectifs.

Davantage de locations l’été, surtout en province

La fréquentation touristique est très saisonnière : le troisième trimestre représente 46 % des locations de logements des particuliers (respectivement 30 % pour les hôtels, 74 % pour les campings et 36 % pour les autres hébergements collectifs). Les nuitées sont alors réalisées essentiellement en province : 89 %, contre 74 % des locations réalisées au premier trimestre.

La part de la clientèle non résidente est la plus élevée au mois de juin (38 % en juin 2017) ; à l’inverse elle est minimale en février (26 % contre une moyenne de 32 % sur l’année 2017).

Sources

L’échantillon de plateformes internet

Depuis 2017 [Franceschi, 2017], l’Insee suit un échantillon des plateformes internet en collaboration avec l’Union nationale pour la promotion de la location de vacances (UNPLV) et Gîtes de France. Cet échantillon couvre les principales plateformes et est largement représentatif. Dans ces plateformes, seule l’activité de location de logements de particuliers est suivie. La couverture de cet échantillon est large mais pourrait encore être complétée. En effet, les données de certaines enseignes ne sont pas encore disponibles ou ne peuvent pas donner lieu à une estimation des nuits effectivement réalisées.

Ces plateformes ont deux modes principaux de commercialisation. Le principal concerne les logements effectivement facturés par la plateforme et pour lesquels le suivi est donc certain. Pour les mises en relation entre propriétaires et clients potentiels (second mode), chaque enseigne applique un coefficient de concrétisation (de 3 % à 12 % suivant l’enseigne), qui est régulièrement estimé par sondage. La part des nuitées estimées est minoritaire et décroît nettement dans le temps. L’incertitude liée à l’estimation de cette proportion a donc un impact limité sur les résultats.

Les données mensuelles collectées auprès des enseignes sont agrégées ; elles permettent de calculer la fréquentation des logements et de la ventiler selon la provenance de la clientèle (résidents/non-résidents) ou l’emplacement du logement (Île-de-France/province).

Les données antérieures à 2017 ont été révisées à la suite de changements méthodologiques dans le calcul des données transmises par les enseignes.

Les enquêtes sur l’hébergement collectif touristique marchand

L’Insee réalise mensuellement des enquêtes de fréquentation touristique : auprès des hôtels, des campings et des autres hébergements collectifs (AHCT), notamment résidences de tourisme, villages de vacances et auberges de jeunesse.

Les logements touristiques non marchands (séjours dans une résidence secondaire, dans la famille ou chez des amis) ne sont pas appréhendés ici.

Définitions

Il existe deux concepts de fréquentation. Celle-ci est d’abord mesurée en nuits x logements (nuits de facturation d’un logement). Le nombre de personnes fréquentant ces logements permet d’en déduire les nuitées qui totalisent les nuits passées par l’ensemble des clients dans un logement (nuits de voyageurs). Ainsi, un couple séjournant trois nuits dans un logement compte pour trois nuits x logements et pour six nuits x voyageurs.

Pour en savoir plus

Franceschi P., « Les logements touristiques de particuliers proposés par Internet », Insee Analyses n° 33, février 2017.

Gidrol J-C., « Les hébergements collectifs touristiques en 2017 », Insee Première n° 1693, avril 2018