Le chômage et son halo augmentent en 2018Enquête emploi en continu

Philippe Paillole, Insee

En 2018, à La Réunion, le taux de chômage s’établit à 24 %, soit une hausse de 2 points depuis 2016. Le « halo » autour du chômage continue sa progression pour atteindre 12 % de la population en 2018. Au total, à La Réunion, 149 000 personnes, dont 83 000 chômeurs au sens du Bureau International du Travail, sont sans emploi et souhaitent travailler. La situation de l’emploi se dégrade. Le taux d’emploi baisse ainsi de 2 points entre 2016 et 2018 : l’emploi salarié recule, en lien principalement avec la baisse du nombre de contrats aidés. Conséquence de la hausse du halo autour du chômage, la population active réunionnaise continue à diminuer pour la troisième année d’affilée.

En 2018, à La Réunion, 83 000 personnes sont au chômage au sens du Bureau International du Travail (BIT), soit 24 % de la population active. Le taux de chômage augmente ainsi de 2 points par rapport à 2016, alors qu’il avait nettement reculé entre 2013 et 2016 (figure 1). En revanche, au niveau national, le chômage baisse, passant de 10,1 % en 2016 à 9,1 % en 2018.

Figure 1Le taux de chômage remonte à 24 % en 2018Évolution du taux de chômage BIT à La Réunion

en %
Le taux de chômage remonte à 24 % en 2018 (en %)
Taux de chômage (15 ans et plus) Taux de chômage des jeunes (15 à 29 ans)
2001 30,1 42,9
2002 28,3 41,5
2003 30,8 45,6
2004 31,7 47,9
2005 28,8 42,9
2006 27,1 41,8
2007 24,6 40,1
2008 24,8 39,4
2009 27,5 43,8
2010 29,1 45,8
2011 29,8 48,3
2012 28,9 44,1
2013 29,2 47,9
2014 26,4 41,9
2015 24,1 42,3
2016 22,4 36,6
2017 22,8 39,1
2018 24,3 42,0
  • Note : L’enquête emploi a été rénovée en 2014 (Voir Méthode).
  • Champ : Personnes actives de 15 ans et plus.
  • Source : Insee, enquêtes Emploi annuelles de 2001 à 2013, enquêtes emploi en continu de 2014 à 2018.

Figure 1Le taux de chômage remonte à 24 % en 2018Évolution du taux de chômage BIT à La Réunion

  • Note : L’enquête emploi a été rénovée en 2014 (Voir Méthode).
  • Champ : Personnes actives de 15 ans et plus.
  • Source : Insee, enquêtes Emploi annuelles de 2001 à 2013, enquêtes emploi en continu de 2014 à 2018.

Le « halo » autour du chômage continue de progresser

En 2018, en plus des 83 000 chômeurs, 66 000 personnes âgées de 15 à 64 ans sont sans emploi mais souhaitent également travailler. Elles sont toutefois considérées comme inactives au sens du BIT. En effet, la plupart d’entre elles n’effectuent pas de recherche active d’emploi, notamment parce qu’elles sont découragées. Elles constituent le « halo » autour du chômage, frontière entre inactivité et chômage.

Parallèlement à la hausse du chômage, le halo autour du chômage progresse de nouveau en 2018. Ainsi, 12 % des Réunionnais en âge de travailler sont dans le halo en 2018, contre 10 % en 2014. Au total, 149 000 Réunionnais souhaitent travailler en 2018, qu’ils soient au chômage ou dans le halo, soit un Réunionnais en âge de travailler sur quatre (figure 2). En 2016, ils étaient moins nombreux (137 000).

Figure 2Un Réunionais sur quatre est sans emploi et souhaite travaillerPersonnes âgées de 15 ans à 64 ans selon leur situation par rapport à l’emploi en 2018

en %
Un Réunionais sur quatre est sans emploi et souhaite travailler (en %)
Personnes en emploi Chômeurs BIT Inactifs du halo Inactifs hors halo
Ensemble 45,9 14,9 11,8 27,5
Hommes 50,3 15,8 11,0 22,9
Femmes 41,8 14,0 12,5 31,6
15 à 29 ans 25,7 18,6 13,2 42,6
30 à 49 ans 60,1 16,1 11,6 12,2
50 à 64 ans 46,9 9,6 10,6 32,9
  • Source : Insee, enquête Emploi en continu 2018.

Figure 2Un Réunionais sur quatre est sans emploi et souhaite travaillerPersonnes âgées de 15 ans à 64 ans selon leur situation par rapport à l’emploi en 2018

  • Source : Insee, enquête Emploi en continu 2018.

La hausse du chômage et de son halo touchent particulièrement les jeunes Réunionnais de 15 à 29 ans. Ainsi, en 2018, les jeunes sans emploi mais qui souhaitent travailler sont plus nombreux que les jeunes en emploi (53 000 contre 43 000). En effet, le taux de chômage des jeunes augmente de 5 points par rapport à 2016, après avoir fortement baissé entre 2013 et 2016 (- 11 points). En 2018, 42 % des jeunes actifs sont au chômage. Les jeunes sont aussi de plus en plus souvent dans le halo autour du chômage : depuis 2014, la part des jeunes dans le halo est passée de 10 % à 13 %.

L’emploi diminue

Le taux d’emploi recule entre 2016 et 2018 passant de 48 % à 46 % (figure 3). Le nombre d’emplois salariés recule de 3 400 entre le 4e trimestre 2017 et le 4e  trimestre 2018.

Dans les services non marchands, l’emploi salarié diminue de - 3,1 %. Ce secteur comprend les administrations publiques, l’enseignement, la santé et l’action sociale, majoritairement dans le secteur public (80 %) mais aussi dans le privé (activité de soutien scolaire, enseignement de la conduite, médecine, actions auprès des personnes âgées ou en situation de handicap, etc.).

L’emploi salarié recule aussi dans les services marchands, notamment dans le secteur des « autres services » (- 8,4 %) regroupant majoritairement le tissu associatif fortement impacté par la baisse des contrats aidés amorcée mi-2016. En décembre 2018, malgré la montée en charge des Parcours Emplois Compétences (PEC), on comptabilise 6 500 bénéficiaires de contrats aidés de moins qu’en décembre 2017.

Figure 3Le taux d’emploi redescend à 46 % en 2018Taux d'activité, d'emploi et de chômage au sens du BIT par sexe à La Réunion

Le taux d’emploi redescend à 46 % en 2018
2014 2015 2016 2017 2018
en %
Taux d'activité 15-64 ans 62,8 62,7 62,1 61,6 60,7
Hommes 69,7 69,0 68,8 67,5 66,1
Femmes 56,5 57,0 55,9 56,1 55,8
Taux d'emploi 15-64 ans 46,1 47,6 48,1 47,4 45,9
Hommes 50,9 52,8 53,4 52,0 50,3
Femmes 41,7 42,7 43,3 43,2 41,8
Taux de chômage (15 ans et plus) 26,4 24,1 22,4 22,8 24,3
Hommes 26,8 23,3 22,3 22,8 23,7
Femmes 25,9 25,0 22,5 22,8 24,9
  • Source : Insee, enquêtes Emploi en continu 2018.

La population active continue de décroître

En 2018, 340 000 Réunionnais en âge de travailler sont en emploi ou au chômage. Ils forment la population active. Ils sont 8 000 de moins qu’en 2015. Dans un contexte où la situation se dégrade sur le marché du travail, l’activité décroît depuis 2015. Ainsi, le taux d’activité recule, passant de 63 % en 2015 à 61 % en 2018, très en deçà du taux d’activité observé en métropole (72 %). Les Réunionnais qui quittent l’activité viennent alimenter le halo autour du chômage qui augmente dans les mêmes proportions (+ 2 points entre 2015 et 2018). En revanche, la part de la population en âge de travailler mais ne souhaitant pas travailler (étudiants, hommes et femmes au foyer) reste stable à 27 %.

Ce sont surtout les hommes qui se retirent du marché du travail. Ils sont 8 000 actifs de moins qu’en 2014. Leur taux d’activité recule de 4 points, passant de 70 % en 2014 à 66 % en 2018. Les hommes quittent l’activité pour alimenter le halo autour du chômage (+ 2 points). Mais ils sont aussi de plus en plus nombreux à ne pas vouloir travailler (+ 2 points).

La baisse de l’activité est encore plus marquée chez les jeunes hommes (figure 4). Le taux d’activité des hommes de 15 à 29 ans recule de 6 points depuis 2014. Une scolarisation plus longue n’en est pas l’explication. Ces nouveaux jeunes inactifs souhaitent pour la plupart travailler : la part des jeunes hommes dans le halo autour du chômage augmente de 4 points, tandis que la part de ceux qui ne souhaitent pas travailler croît de 2 points. L’activité des hommes entre 30 et 64 ans baisse aussi, mais dans une moindre mesure (- 2 points depuis 2014).

Figure 4Le taux d’activité des femmes n’augmente plus depuis 2014Taux d’activité selon le sexe et l’âge à La Réunion

en %
Le taux d’activité des femmes n’augmente plus depuis 2014 (en %)
Âges Hommes (2015) Femmes (2015) Hommes (2018) Femmes (2018)
15 – 19 12,9 6,7 13,4 8,2
20 – 24 70,8 54,9 70,9 51,3
25 – 29 85,3 63,1 79,8 66,4
30 – 34 88,1 74,6 84,8 66,0
35 – 39 86,2 71,1 81,7 71,6
40 – 44 89,1 72,5 84,6 71,5
45 – 49 79,1 72,4 81,1 72,6
50 – 54 83,7 67,6 73,4 64,2
55 - 59 68,0 55,0 65,3 54,0
60 – 64 32,8 23,2 42,3 31,2
  • Champ : Personnes de 15 à 64 ans.
  • Source : Insee, enquête Emploi Réunion 2018.

Figure 4Le taux d’activité des femmes n’augmente plus depuis 2014Taux d’activité selon le sexe et l’âge à La Réunion

  • Champ : Personnes de 15 à 64 ans.
  • Source : Insee, enquête Emploi Réunion 2018.

Les femmes se sont massivement portées sur le marché du travail de 2001 à 2010. Ainsi, en 2010, 40 000 femmes de plus qu’en 2001 sont en activité. Leur taux d’activité a progressé de 8 points sur la période. Depuis 2010, il reste stable autour de 56 %, loin derrière celui observé en métropole (69 %). Les jeunes femmes ont même tendance à se retirer du marché du travail depuis 2014 pour alimenter le halo. Le taux d’activité des jeunes femmes de 15 à 29 ans baisse de 3 points tandis que le halo augmente dans les mêmes proportions.

Pour comprendre

Méthode

L’enquête Emploi à La Réunion a été rénovée en profondeur depuis 2014, comme dans tous les DOM (hors Mayotte). La collecte a lieu désormais en continu, 8 000 interrogations de logements étant réparties tout au long de l’année. La mesure des concepts d’activité au sens du Bureau international du travail est conforme à celle préconisée par Eurostat, notamment pour les indicateurs de halo et de sous-emploi, qui sont articulés avec la définition européenne. Les résultats de l’enquête Emploi à La Réunion, en Guyane et aux Antilles sont comparables à ceux de France métropolitaine. Ils sont dorénavant publiés tous les ans en moyenne annuelle. Compte-tenu du plan d’échantillonnage et de la taille de l’échantillon, le taux de chômage à La Réunion est mesuré avec un intervalle de confiance à 95 % de ± 2 points.

Définitions

Personne en emploi au sens du BIT : personne ayant effectué au moins une heure de travail rémunéré au cours de la semaine de référence, ou absente de son emploi sous certaines conditions de motif (congés annuels, maladie, maternité…) et de durée.

Chômeur au sens du BIT : personne âgée de 15 ans ou plus qui :

• est sans emploi la semaine de référence ;

• est disponible pour travailler dans les deux semaines à venir ;

• a effectué, au cours des quatre dernières semaines, une démarche active de recherche d’emploi ou a trouvé un emploi qui commence dans les trois mois.

Personne active au sens du BIT : personne en emploi ou au chômage.

Taux de chômage : rapport entre le nombre de chômeurs et le nombre de personnes actives.

Taux d’emploi : rapport entre le nombre de personnes en emploi et la population en âge de travailler (15-64 ans).

Taux d’activité : rapport entre le nombre de personnes actives et la population en âge de travailler (15-64 ans).

Halo autour du chômage : personnes sans emploi qui :

• ont effectué une démarche active de recherche d’emploi mais ne sont pas disponibles pour travailler dans les deux semaines à venir ;

• n’ont pas effectué de démarche active de recherche, mais souhaitent un emploi et sont disponibles pour travailler ;

• souhaitent un emploi, mais n’ont pas effectué de démarche active de recherche et ne sont pas disponibles pour travailler.

Pour en savoir plus

Paillole P., Poleya N. et Seguin S., « 4ᵉ trimestre 2018 : Baisse de l'emploi salarié privé et public », Insee Conjoncture Réunion n° 7, avril 2019 ;

Paillole P., « Le taux de chômage se stabilise en 2017 - Enquête Emploi en continu 2017 », Insee Flash Réunion n° 126, avril 2018;

Les séries longues sur le « Tableau de bord de la conjoncture à La Réunion » ;

Fabre É., Perrain D., « Emploi et chômage : le paradoxe réunionnais », Cerom, septembre 2015 ;

Le compte Twitter de l’Insee La Réunion-Mayotte : @InseeOI