Recensement de la population : 2 577 866 habitants en Centre-Val de Loire en 2016

Auteurs : Florine Verdu et Willy Faguays, Insee Centre-Val de Loire

Au 1er janvier 2016, 2 577 866 habitants résident en Centre-Val de Loire. Entre 2011 et 2016, le solde naturel devient le seul moteur de la démographie régionale (+ 0,2 %), le solde migratoire étant presque nul. La population de la région a augmenté de 21 031 personnes, soit un rythme de croissance annuelle de + 0,2 %. Cette augmentation est plus faible qu'en France métropolitaine (0,4 %). Les quatre départements du nord de la région gagnent des habitants. L'expansion démographique se poursuit en périphérie des grandes villes.

Insee Analyses Centre-Val de Loire
No 49
Paru le : 27/12/2018

La région Centre-Val de Loire avec ses 2 577 866 habitants au 1er janvier 2016, est la région la moins peuplée de France métropolitaine, avant la Corse. Elle concentre 4 % de la population métropolitaine.

La population de la région s’accroît de 4 200 habitants en moyenne chaque année entre 2011 et 2016, soit une progression de la population de 0,2 % comparable à celle des Hauts-de-France (figure 1).

Entre 2011 et 2016, la population croît dans les départements du nord de la région et de l’axe ligérien. Le Loiret et l'Indre-et-Loire sont les départements les plus peuplés et regroupent la moitié de la population régionale. Ces départements sont les plus dynamiques de la région, avec une augmentation de la population de 0,4 % par an, semblable à celle de la France métropolitaine (figure 2 et figure 3).

Dans le sud de la région, les populations du Cher et de l'Indre baissent respectivement de 0,3 % et 0,6 % entre 2011 et 2016. La diminution s'y accentue puisqu'elle était de – 0,2 % par an entre 2006 et 2011.

L'Indre a perdu presque 9 500 habitants en dix ans dont 7 000 habitants sur les cinq dernières années.

La contribution du solde naturel est positive dans les départements de l'Eure-et-Loir, de l'Indre-et-Loire et du Loiret (plus de naissances que de décès). Le Loir-et-Cher et l'Indre-et-Loire ont un solde migratoire positif (plus d'arrivées que de départs).

Une commune sur deux gagne des habitants

En Centre-Val de Loire, entre 2011 et 2016, un peu moins de la moitié des 1 776 communes gagnent des habitants. Une personne sur cinq vit dans une commune de moins de 1 000 habitants qui représentent 70 % des communes de la région.

En cinq ans, la population des deux plus grandes villes, Tours et Orléans augmente respectivement de 0,3 % et de 0,1 %. La population des autres préfectures de département, Bourges, Chartres, Châteauroux et Blois diminue (figure 4).

Les 40 communes les plus peuplées de la région regroupent un peu plus de 957 000 habitants soit 37 % de la population régionale. Entre 2011 et 2016, parmi ces communes, Ingré (45), Mainvilliers (28) et Olivet (45) ont connu les plus fortes hausses de population (entre 1,9 % et 2,6 % de leur population par an en moyenne). En revanche, Issoudun (36), Nogent-le-Rotrou (28) et Saint-Amand-Montrond (18) ont le plus fortement diminué (de - 1,7 % à - 1,6 % par an).

La couronne périurbaine croit deux fois plus vite que le pôle urbain

Entre 2011 et 2016, la population s'accroît dans les métropoles régionales d'Orléans et de Tours et dans les communautés d'agglomération de Chartres et Blois. La population stagne dans l'agglomération de Bourges et diminue dans celle de Châteauroux (figure 5).

La population des couronnes des grandes aires urbaines de la région a augmenté plus fortement que celle de leurs grands pôles, respectivement de 0,6 % et 0,3 % en moyenne par an. La contribution du solde migratoire est positive dans ces couronnes (+ 0,2 %) tandis qu'elle est négative dans les grands pôles (figure 7).

Les pôles et les couronnes des aires urbaines de Tours, Chartres et Orléans gagnent des habitants.

Dans les aires urbaines de Blois, Bourges et Châteauroux, les grands pôles perdent des habitants alors que leurs couronnes sont de plus en plus peuplées.

Contrairement aux grandes aires urbaines, le reste du territoire se dépeuple. En particulier, la population des communes isolées hors d’influence des pôles diminue de -0,8 % par an.

Figure 1Taux de variation annuel de la population entre 2011 et 2016

en %
Taux de variation annuel de la population entre 2011 et 2016
Région Taux de variation annuel moyen 2011-2016
Guadeloupe -0,5
Martinique -0,8
Guyane 2,5
La Réunion 0,6
Île-de-France 0,4
Centre-Val de Loire 0,2
Bourgogne-Franche-Comté 0
Normandie 0,1
Hauts-de-France 0,2
Grand Est 0,1
Pays de la Loire 0,7
Bretagne 0,5
Nouvelle-Aquitaine 0,6
Occitanie 0,8
Auvergne-Rhône-Alpes 0,7
Provence-Alpes-Côte d'Azur 0,4
Corse 1
  • Source : Insee, Recensements de la population, État civil

Figure 1Taux de variation annuel de la population entre 2011 et 2016

Figure 2Populations municipales des départements

nombre, %
Populations municipales des départements
Départements 2016 2011 Taux de variation annuel moyen 2011-2016
Total Dû au solde naturel Dû au solde migratoire apparent
Centre-Val de Loire 2 577 866 2 556 835 0,2 0,2 0,0
Cher 307 110 311 694 -0,3 -0,2 -0,1
Eure-et-Loir 433 929 430 416 0,2 0,4 -0,2
Indre 223 505 230 175 -0,6 -0,4 -0,2
Indre-et-Loire 606 223 593 683 0,4 0,2 0,2
Loir-et-Cher 332 769 331 280 0,1 0,0 0,1
Loiret 674 330 659 587 0,4 0,4 0,0
Départements limitrophes
Île-de-France
Seine-et-Marne 1 397 665 1 338 427 0,9 0,8 0,1
Yvelines 1 431 808 1 413 635 0,3 0,8 -0,5
Essonne 1 287 330 1 225 191 1,0 0,9 0,1
Bourgogne-Franche-Comté
Nièvre 209 161 218 341 -0,9 -0,5 -0,3
Yonne 340 544 342 463 -0,1 -0,1 0,0
Normandie
Eure 602 825 588 111 0,5 0,4 0,1
Orne 285 308 290 891 -0,4 -0,1 -0,2
Pays de la Loire
Maine-et-Loire 810 934 790 181 0,5 0,4 0,1
Sarthe 567 561 565 718 0,1 0,2 -0,1
Nouvelle-Aquitaine
Creuse 119 502 122 560 -0,5 -0,8 0,3
Vienne 436 069 428 447 0,4 0,1 0,2
Haute-Vienne 374 978 376 058 -0,1 -0,1 0,0
Auvergne-Rhône-Alpes
Allier 339 384 342 729 -0,2 -0,3 0,1
France Métropolitaine 64 468 792 63 070 344 0,4 0,4 0,1
  • Source : Insee, Recensements de la population, État civil

Figure 3Taux de variation annuel de la population entre 2011 et 2016Variation annuelle de la population entre 2011 et 2016

en %
Taux de variation annuel de la population entre 2011 et 2016
Code du département Département Taux de variation annuel de la population période 2011-2016 (en %)
01 Ain 1,1
02 Aisne -0,2
03 Allier -0,2
04 Alpes-de-Haute-Provence 0,2
05 Hautes-Alpes 0,4
06 Alpes-Maritimes 0,0
07 Ardèche 0,5
08 Ardennes -0,6
09 Ariège 0,1
10 Aube 0,3
11 Aude 0,4
12 Aveyron 0,2
13 Bouches-du-Rhône 0,4
14 Calvados 0,3
15 Cantal -0,2
16 Charente 0,0
17 Charente-Maritime 0,5
18 Cher -0,3
19 Corrèze -0,1
21 Côte-d'Or 0,3
22 Côtes-d'Armor 0,2
23 Creuse -0,5
24 Dordogne 0,0
25 Doubs 0,4
26 Drôme 0,8
27 Eure 0,5
28 Eure-et-Loir 0,2
29 Finistère 0,2
2A Corse-du-Sud 1,1
2B Haute-Corse 0,9
30 Gard 0,6
31 Haute-Garonne 1,4
32 Gers 0,2
33 Gironde 1,4
34 Hérault 1,3
35 Ille-et-Vilaine 1,1
36 Indre -0,6
37 Indre-et-Loire 0,4
38 Isère 0,6
39 Jura -0,1
40 Landes 0,9
41 Loir-et-Cher 0,1
42 Loire 0,3
43 Haute-Loire 0,2
44 Loire-Atlantique 1,3
45 Loiret 0,4
46 Lot -0,2
47 Lot-et-Garonne 0,1
48 Lozère -0,2
49 Maine-et-Loire 0,5
50 Manche -0,1
51 Marne 0,2
52 Haute-Marne -0,5
53 Mayenne 0,0
54 Meurthe-et-Moselle 0,0
55 Meuse -0,5
56 Morbihan 0,6
57 Moselle 0,0
58 Nièvre -0,9
59 Nord 0,2
60 Oise 0,4
61 Orne -0,4
62 Pas-de-Calais 0,1
63 Puy-de-Dôme 0,5
64 Pyrénées-Atlantiques 0,5
65 Hautes-Pyrénées -0,1
66 Pyrénées-Orientales 0,9
67 Bas-Rhin 0,4
68 Haut-Rhin 0,3
69 Rhône 1,0
70 Haute-Saône -0,2
71 Saône-et-Loire 0,0
72 Sarthe 0,1
73 Savoie 0,5
74 Haute-Savoie 1,4
75 Paris -0,5
76 Seine-Maritime 0,1
77 Seine-et-Marne 0,9
78 Yvelines 0,3
79 Deux-Sèvres 0,2
80 Somme 0,1
81 Tarn 0,5
82 Tarn-et-Garonne 1,0
83 Var 0,8
84 Vaucluse 0,4
85 Vendée 0,9
86 Vienne 0,4
87 Haute-Vienne -0,1
88 Vosges -0,5
89 Yonne -0,1
90 Territoire de Belfort 0,1
91 Essonne 1,0
92 Hauts-de-Seine 0,3
93 Seine-Saint-Denis 1,0
94 Val-de-Marne 0,7
95 Val-d'Oise 0,7
971 Guadeloupe -0,5
972 Martinique -0,8
973 Guyane 2,5
974 La Réunion 0,6
  • Source : Insee, Recensements de la population, État civil

Figure 3Taux de variation annuel de la population entre 2011 et 2016Variation annuelle de la population entre 2011 et 2016

Taux de variation annuel de la population entre 2011 et 2016Variation annuelle de la population due au solde naturel entre 2011 et 2016

en %, nombre
Taux de variation annuel de la population entre 2011 et 2016
Code du département Département Taux de variation annuel de la population dû au solde naturel entre 2011 et 2016 (en %) Solde naturel entre 2011 et 2016 (en habitants)
01 Ain 0,4 13 335
02 Aisne 0,2 5 240
03 Allier -0,3 -5 615
04 Alpes-de-Haute-Provence -0,1 -890
05 Hautes-Alpes 0,1 435
06 Alpes-Maritimes 0,1 4 225
07 Ardèche 0 -785
08 Ardennes 0,1 1 115
09 Ariège -0,3 -1 915
10 Aube 0,2 2 430
11 Aude -0,1 -2 135
12 Aveyron -0,3 -4 250
13 Bouches-du-Rhône 0,5 46 170
14 Calvados 0,2 6 485
15 Cantal -0,5 -3 870
16 Charente -0,1 -2 540
17 Charente-Maritime -0,2 -7 065
18 Cher -0,2 -2 670
19 Corrèze -0,4 -5 110
21 Côte-d'Or 0,2 5 725
22 Côtes-d'Armor -0,2 -5 285
23 Creuse -0,8 -4 985
24 Dordogne -0,4 -8 725
25 Doubs 0,5 12 145
26 Drôme 0,3 7 730
27 Eure 0,4 11 120
28 Eure-et-Loir 0,4 7 660
29 Finistère -0,1 -2 885
2A Corse-du-Sud 0 -325
2B Haute-Corse 0 105
30 Gard 0,2 6 890
31 Haute-Garonne 0,6 37 760
32 Gers -0,3 -3 235
33 Gironde 0,3 23 330
34 Hérault 0,3 16 115
35 Ille-et-Vilaine 0,5 24 135
36 Indre -0,4 -4 620
37 Indre-et-Loire 0,2 6 700
38 Isère 0,6 34 540
39 Jura 0 180
40 Landes -0,1 -1 610
41 Loir-et-Cher 0 -115
42 Loire 0,3 9 550
43 Haute-Loire -0,1 -1 310
44 Loire-Atlantique 0,5 30 820
45 Loiret 0,4 13 395
46 Lot -0,4 -3 785
47 Lot-et-Garonne -0,1 -2 180
48 Lozère -0,4 -1 350
49 Maine-et-Loire 0,4 16 865
50 Manche -0,1 -1 660
51 Marne 0,3 9 375
52 Haute-Marne -0,1 -845
53 Mayenne 0,2 3 795
54 Meurthe-et-Moselle 0,2 9 040
55 Meuse 0 125
56 Morbihan 0 -810
57 Moselle 0,2 9 950
58 Nièvre -0,5 -5 435
59 Nord 0,5 69 215
60 Oise 0,6 22 535
61 Orne -0,1 -2 025
62 Pas-de-Calais 0,3 22 760
63 Puy-de-Dôme 0,1 3 430
64 Pyrénées-Atlantiques -0,1 -1 760
65 Hautes-Pyrénées -0,3 -3 245
66 Pyrénées-Orientales -0,1 -1 750
67 Bas-Rhin 0,4 21 245
68 Haut-Rhin 0,3 12 220
69 Rhône 0,8 70 390
70 Haute-Saône 0,1 845
71 Saône-et-Loire -0,1 -3 055
72 Sarthe 0,2 5 970
73 Savoie 0,3 6 725
74 Haute-Savoie 0,6 23 690
75 Paris 0,7 76 425
76 Seine-Maritime 0,3 20 585
77 Seine-et-Marne 0,8 54 665
78 Yvelines 0,8 55 325
79 Deux-Sèvres 0 255
80 Somme 0,2 5 645
81 Tarn -0,1 -1 040
82 Tarn-et-Garonne 0,2 2 160
83 Var 0 870
84 Vaucluse 0,4 9 810
85 Vendée 0,1 4 025
86 Vienne 0,1 3 030
87 Haute-Vienne -0,1 -1 365
88 Vosges -0,1 -1 870
89 Yonne -0,1 -1 405
90 Territoire de Belfort 0,3 2 140
91 Essonne 0,9 56 070
92 Hauts-de-Seine 0,9 74 110
93 Seine-Saint-Denis 1,3 101 995
94 Val-de-Marne 0,9 64 070
95 Val-d'Oise 1,1 63 050
971 Guadeloupe 0,5 10 550
972 Martinique 0,3 6 565
973 Guyane 2,3 28 850
974 La Réunion 1,2 49 205
  • Source : Insee, Recensements de la population, État civil

 Variation annuelle de la population due au solde naturel entre 2011 et 2016

Taux de variation annuel de la population entre 2011 et 2016Variation annuelle de la population due au solde migratoire entre 2011 et 2016

en %, nombre
Taux de variation annuel de la population entre 2011 et 2016
Code du département Département Taux de variation annuel de la population dû au solde migratoire (solde apparent des entrées-sorties) entre 2011 et 2016 (en %) Solde migratoire apparent entre 2011 et 2016 (en habitant)
01 Ain 0,7 21 265
02 Aisne -0,4 -10 360
03 Allier 0,1 2 270
04 Alpes-de-Haute-Provence 0,3 2 495
05 Hautes-Alpes 0,3 2 070
06 Alpes-Maritimes 0 -1 765
07 Ardèche 0,5 8 665
08 Ardennes -0,6 -8 855
09 Ariège 0,4 2 695
10 Aube 0,2 2 485
11 Aude 0,6 10 190
12 Aveyron 0,5 7 135
13 Bouches-du-Rhône 0 -2 395
14 Calvados 0,1 2 485
15 Cantal 0,3 2 260
16 Charente 0,2 3 125
17 Charente-Maritime 0,7 23 575
18 Cher -0,1 -1 915
19 Corrèze 0,3 4 190
21 Côte-d'Or 0,1 1 555
22 Côtes-d'Armor 0,3 9 860
23 Creuse 0,3 1 925
24 Dordogne 0,4 8 345
25 Doubs -0,1 -2 700
26 Drôme 0,5 12 285
27 Eure 0,1 3 595
28 Eure-et-Loir -0,2 -4 150
29 Finistère 0,2 11 260
2A Corse-du-Sud 1,2 8 780
2B Haute-Corse 0,9 7 410
30 Gard 0,5 16 760
31 Haute-Garonne 0,8 50 200
32 Gers 0,5 5 005
33 Gironde 1,1 79 690
34 Hérault 1 54 330
35 Ille-et-Vilaine 0,6 31 205
36 Indre -0,2 -2 050
37 Indre-et-Loire 0,2 5 840
38 Isère 0,1 3 160
39 Jura -0,1 -955
40 Landes 0,9 18 690
41 Loir-et-Cher 0,1 1 605
42 Loire 0,1 3 395
43 Haute-Loire 0,3 3 745
44 Loire-Atlantique 0,8 53 505
45 Loiret 0 1 345
46 Lot 0,3 2 375
47 Lot-et-Garonne 0,2 4 145
48 Lozère 0,2 615
49 Maine-et-Loire 0,1 3 885
50 Manche 0 -65
51 Marne -0,2 -5 105
52 Haute-Marne -0,4 -3 445
53 Mayenne -0,2 -3 140
54 Meurthe-et-Moselle -0,2 -8 345
55 Meuse -0,5 -4 625
56 Morbihan 0,6 21 275
57 Moselle -0,2 -9 825
58 Nièvre -0,3 -3 745
59 Nord -0,3 -44 700
60 Oise -0,1 -4 635
61 Orne -0,2 -3 560
62 Pas-de-Calais -0,2 -14 845
63 Puy-de-Dôme 0,4 11 805
64 Pyrénées-Atlantiques 0,6 19 140
65 Hautes-Pyrénées 0,2 1 845
66 Pyrénées-Orientales 1 23 590
67 Bas-Rhin 0 890
68 Haut-Rhin -0,1 -2 530
69 Rhône 0,2 21 275
70 Haute-Saône -0,3 -3 300
71 Saône-et-Loire 0,1 2 080
72 Sarthe -0,1 -4 125
73 Savoie 0,2 4 005
74 Haute-Savoie 0,8 30 730
75 Paris -1,2 -136 070
76 Seine-Maritime -0,3 -16 110
77 Seine-et-Marne 0,1 4 570
78 Yvelines -0,5 -37 150
79 Deux-Sèvres 0,2 3 550
80 Somme -0,1 -4 115
81 Tarn 0,5 9 815
82 Tarn-et-Garonne 0,8 10 190
83 Var 0,8 42 215
84 Vaucluse 0,1 2 575
85 Vendée 0,8 24 915
86 Vienne 0,2 4 590
87 Haute-Vienne 0 285
88 Vosges -0,4 -7 320
89 Yonne 0 -515
90 Territoire de Belfort -0,2 -1 400
91 Essonne 0,1 6 065
92 Hauts-de-Seine -0,7 -52 470
93 Seine-Saint-Denis -0,3 -25 260
94 Val-de-Marne -0,3 -19 620
95 Val-d'Oise -0,4 -21 490
971 Guadeloupe -1,1 -21 075
972 Martinique -1,2 -22 375
973 Guyane 0,2 2 955
974 La Réunion -0,6 -24 865
  • Source : Insee, Recensements de la population, État civil

 Variation annuelle de la population due au solde migratoire entre 2011 et 2016

Figure 4Populations municipales des 40 plus grandes communes en 2016

nombre, %
Populations municipales des 40 plus grandes communes en 2016
Communes 2016 2011 Taux de variation annuel moyen 2011-2016
Total Dû au solde naturel Dû au solde migratoire apparent
Cher
Bourges 65 555 66 602 -0,3 0,0 -0,3
Vierzon 26 365 26 743 -0,3 -0,3 0,0
Saint-Amand-Montrond 9 830 10 646 -1,6 -0,8 -0,8
Saint-Doulchard 9 486 9 199 0,6 -0,1 0,7
Eure-et-Loir
Chartres 38 752 39 273 -0,3 0,3 -0,5
Dreux 30 977 30 536 0,3 1,1 -0,8
Lucé 15 755 16 228 -0,6 0,9 -1,5
Châteaudun 13 077 13 216 -0,2 -0,1 -0,1
Vernouillet 12 494 11 825 1,1 0,7 0,4
Mainvilliers 11 323 10 194 2,1 0,9 1,3
Nogent-le-Rotrou 9 940 10 800 -1,6 -0,6 -1,1
Indre
Châteauroux 44 088 45 521 -0,6 0,1 -0,8
Issoudun 11 888 12 931 -1,7 -0,7 -1,0
Indre-et-Loire
Tours 136 565 134 633 0,3 0,4 -0,1
Joué-lès-Tours 37 505 36 554 0,5 0,6 -0,1
Saint-Pierre-des-Corps 15 866 15 260 0,8 0,7 0,1
Saint-Cyr-sur-Loire 15 763 16 189 -0,5 -0,3 -0,3
Saint-Avertin 14 988 14 461 0,7 0,1 0,6
Amboise 12 761 13 005 -0,4 -0,2 -0,2
Chambray-lès-Tours 11 548 10 736 1,5 0,1 1,4
Montlouis-sur-Loire 10 628 10 452 0,3 0,3 0,0
Fondettes 10 460 10 306 0,3 0,1 0,2
La Riche 10 370 10 089 0,6 0,5 0,0
Loir-et-Cher
Blois 45 687 46 390 -0,3 0,7 -1,0
Romorantin-Lanthenay 17 946 16 908 1,2 0,0 1,2
Vendôme 16 688 16 849 -0,2 -0,3 0,1
Loiret
Orléans 114 782 114 185 0,1 1,0 -0,9
Olivet 21 520 19 551 1,9 0,2 1,7
Fleury-les-Aubrais 20 973 21 132 -0,2 1,0 -1,2
Saint-Jean-de-Braye 20 376 19 257 1,1 0,9 0,3
Saran 16 379 15 200 1,5 0,5 1,0
Saint-Jean-de-la-Ruelle 16 298 16 680 -0,5 0,8 -1,3
Montargis 14 222 14 616 -0,5 0,3 -0,8
Gien 14 108 14 685 -0,8 0,3 -1,1
Châlette-sur-Loing 12 746 13 104 -0,6 0,7 -1,3
Amilly 12 694 11 833 1,4 -0,3 1,7
La Chapelle-Saint-Mesmin 10 223 9 800 0,8 0,0 0,8
Pithiviers 9 027 8 893 0,3 0,5 -0,2
Ingré 8 893 7 952 2,3 0,5 1,7
Chécy 8 697 8 415 0,7 0,4 0,2
  • Note : Les taux de variation sont arrondis au plus près de leurs valeurs réelles. La somme des taux dus aux soldes naturels et migratoires peut être de fait légèrement différente du taux de variation de la population.
  • Lecture : Les préfectures de département figurent en gras
  • Source : Insee, Recensement de la population

Figure 5Populations municipales des EPCI de plus de 50 000 habitants en 2016

nombre, %
Populations municipales des EPCI de plus de 50 000 habitants en 2016
EPCI (Établissements Public de Coopération Intercommunale) 2016 2011 Taux de variation annuel moyen 2011-2016
Total Dû au solde naturel Dû au solde migratoire apparent
Métropoles
Tours Métropole Val de Loire 293 123 288 134 0,3 0,3 0,0
Orléans Métropole 282 828 273 878 0,6 0,7 -0,1
Communautés d’agglomération et communautés de communes
CA Chartres Métropole 136 375 134 575 0,3 0,5 -0,2
CA de Blois Agglopolys 105 373 104 548 0,2 0,4 -0,2
CA du Pays de Dreux* 104 116 102 153 0,4 0,6 -0,3
CA Bourges Plus 96 733 96 845 0,0 0,1 -0,1
CA Châteauroux Métropole 73 617 75 094 -0,4 0,1 -0,5
CA Montargoise et Rives du Loing (A.M.E.) 61 353 60 441 0,3 0,3 0,0
CA Territoires Vendômois 54 450 55 154 -0,3 -0,2 0,0
CC Loches Sud Touraine 52 070 52 624 -0,2 -0,3 0,1
CC Touraine Vallée de l'Indre 51 878 47 961 1,6 0,5 1,1
  • * Communauté d’agglomération composée en partie de communes hors région (population hors région non prise en compte).
  • Source : Insee, Recensements de la population

Figure 6Populations municipales des arrondissements

nombre, %
Populations municipales des arrondissements
Arrondissements 2016 2011 Taux de variation annuel moyen 2011-2016
Total Dû au solde naturel Dû au solde migratoire apparent
Cher
Bourges 173 054 173 255 0,0 0,0 0,0
Saint-Amand-Montrond 63 921 67 168 -1,0 -0,6 -0,4
Vierzon 70 135 71 271 -0,3 -0,3 -0,1
Eure-et-Loir
Chartres 209 218 205 704 0,3 0,5 -0,1
Châteaudun 59 262 59 588 -0,1 -0,1 0,0
Dreux 129 414 127 617 0,3 0,6 -0,3
Nogent-le-Rotrou 36 035 37 507 -0,8 -0,2 -0,6
Indre
Le Blanc 31 714 33 165 -0,9 -0,8 -0,1
Châteauroux 129 106 131 849 -0,4 -0,2 -0,2
La Châtre 28 433 29 183 -0,5 -0,8 0,3
Issoudun 34 252 35 978 -1,0 -0,4 -0,6
Indre-et-Loire
Chinon 103 824 102 260 0,3 0,0 0,3
Tours 384 117 373 720 0,6 0,4 0,2
Loches 118 282 117 703 0,1 0,0 0,1
Loir-et-Cher
Blois 151 323 149 675 0,2 0,3 -0,1
Vendôme 69 819 70 819 -0,3 -0,3 0,0
Romorantin-Lanthenay 111 627 110 786 0,2 -0,3 0,4
Loiret
Montargis 170 285 170 261 0,0 0,1 -0,1
Orléans 440 562 427 269 0,6 0,6 0,0
Pithiviers 63 483 62 057 0,5 0,2 0,2
  • Source : Insee, Recensements de la population

Figure 7Évolution de la population des grandes aires urbaines de la région Centre-Val de Loire entre 2011 et 2016

en %
Évolution de la population des grandes aires urbaines de la région Centre-Val de Loire entre 2011 et 2016
Grande aire urbaine de la région Taux de variation annuel moyen 2011-2016 Contribution du solde naturel au taux de variation Contribution du solde migratoire apparent au taux de variation
Ensemble 0,4 0,4 0,0
Grand pôle 0,3 0,4 -0,1
Couronne grand pôle 0,6 0,4 0,2
  • Note : Les habitants de la partie de la couronne de l'Aire urbaine de Paris incluse dans la région Centre-Val de Loire sont comptés dans « Couronnes grands pôles»
  • Source : Insee, Recensement de la population

Figure 7Évolution de la population des grandes aires urbaines de la région Centre-Val de Loire entre 2011 et 2016

Figure 8Populations municipales des principales aires urbaines

nombre, %
Populations municipales des principales aires urbaines
Aires urbaines 2016 2011 Taux de variation annuel moyen2011-2016
Total Dû au solde naturel Dû au solde migratoire apparent
Cher
Bourges 140 008 139 368 0,1 0,1 0,0
Saint-Amand-Montrond* 19 419 20 547 -1,1 -0,6 -0,6
Vierzon 34 925 35 213 -0,2 -0,2 0,1
Eure-et-Loir
Chartres 147 026 144 514 0,3 0,4 -0,1
Châteaudun 20 401 20 601 -0,2 0,0 -0,2
Dreux* 57 988 56 796 0,4 0,8 -0,4
Nogent-le-Rotrou* 14 548 15 538 -1,3 -0,4 -0,9
Indre
Le Blanc 11 172 11 770 -1,0 -0,5 -0,6
Châteauroux 91 699 93 202 -0,3 0,1 -0,4
Issoudun 16 453 17 544 -1,3 -0,4 -0,9
Indre-et-Loire
Chinon 9 997 9 676 0,7 -0,3 1,0
Loches 11 970 12 115 -0,2 -0,4 0,2
Tours 494 453 480 887 0,6 0,3 0,2
Indre-et-Loire
Blois 128 131 126 977 0,2 0,3 -0,2
Romorantin-Lanthenay 29 276 28 018 0,9 -0,1 0,9
Vendôme 39 914 40 074 -0,1 0,0 0,0
Loiret
Gien 21 992 22 607 -0,6 0,2 -0,7
Montargis 70 943 70 063 0,2 0,2 0,0
Orléans 435 235 421 800 0,6 0,6 0,0
Pithiviers 11 874 11 645 0,4 0,5 -0,1
Sully-sur-Loire 12 572 12 505 0,1 0,1 0,0
  • *Aire urbaine composée en partie en communes hors région (population hors région non prise en compte)
  • Source : Insee, Recensement de la population

Figure 9Cartes lissées de la variation annuelle de la population entre 2011 et 2016Variation annuelle de la population entre 2011 et 2016

  • Source : Insee, Recensements de la population, État civil

 Variation annuelle de la population due au solde naturel entre 2011 et 2016

  • Source : Insee, Recensements de la population, État civil

 Variation annuelle de la population due au solde migratoire apparent entre 2011 et 2016

  • Source : Insee, Recensements de la population, État civil

Encadré

Évolution du questionnaire de recensement

Afin d'améliorer la prise en compte de la multi résidence, notamment pour les enfants en résidence partagée, le questionnaire du recensement de la population a évolué en 2018. La croissance de population mesurée entre 2011 et 2016 est ainsi affectée d’un très léger effet questionnaire. Une estimation en sera publiée le 15 janvier 2019.

Pour comprendre

Pourquoi l’Insee publie fin 2018 les chiffres de 2016 ?

La nouvelle méthode de recensement fondée sur des enquêtes de recensement annuelles permet de calculer chaque année des populations légales actualisées.

Les populations publiées fin 2018 pour entrer en vigueur au 1er janvier 2019 sont millésimées 2016 car elles sont calculées à partir des informations collectées lors des enquêtes de recensement de 2014 à 2018 et ramenées à une même date : celle du milieu de la période. L’égalité de traitement entre les communes est ainsi assurée.

Pour un millésime N, la géographie de diffusion est celle en vigueur le 1er janvier N+2. La géographie utilisée pour la diffusion du recensement de l’année 2016 est donc la géographie en vigueur au 1er janvier 2018.

Depuis 2006, les résultats des recensements ne se comparent correctement entre eux que sur des périodes espacées d’au moins 5 ans.

Pour en savoir plus

En 2050, un tiers de la population du Centre-Val de Loire aurait plus de 65 ans, Insee Dossier Centre-Val de Loire n° 3, octobre 2018.

Trois systèmes territoriaux dans la région pour autant de dynamiques d'emploi et de population, Insee Analyses Centre-Val de Loire n° 42, février 2018.

Recensement de la population : 2 578 592 habitants en Centre-Val de Loire en 2015, Insee Flash Centre-Val de Loire n° 39, décembre 2017.