770 000 bébés nés en France en 2017 : six sur dix sont nés hors mariage

Sylvain Papon, division Enquêtes et études démographiques, Insee

En 2017, 770 000 bébés sont nés en France. Six nouveau-nés sur dix ont des parents qui ne sont pas mariés. Au début du XXe siècle, c’était le cas de moins d’une naissance sur dix.

La part de naissances hors mariage est supérieure à 50 % sur la plus grande partie du territoire. Elle est la plus élevée dans les départements et régions d’outre-mer et dans l’Ouest de la France. Dans l’Union européenne, la France est le pays où la part des naissances hors mariage est la plus élevée.

En 2017, 770 000 bébés sont nés en France

En 2017, 770 000 bébés sont nés en France (figure 1), soit 14 000 naissances de moins qu’en 2016 (– 1,8 %). Depuis 2014, le nombre de naissances baisse chaque année.

Le nombre annuel de naissances se rapproche du point bas des 25 dernières années en France métropolitaine (711 000 naissances en 1994). Le point haut a été atteint en 2010 avec 802 000 naissances.

En 2017, 60 % des naissances ont eu lieu hors mariage

De 1901 à 1978, moins de 10 % des naissances avaient lieu hors mariage, à l’exception de quelques années pendant les deux guerres mondiales (figure 1). Depuis 1979, la proportion des enfants nés hors mariage dépasse 10 % et ne cesse d’augmenter. Elle a dépassé 20 % en 1986, 40 % en 1997 et atteint 60 % en 2017. La diffusion du Pacs (Pacte civil de solidarité) et des unions libres, au détriment du mariage, ainsi que le recul de l’âge au mariage ont rendu les naissances hors mariage majoritaires dès 2006. Celles-ci ont pendant longtemps été perçues comme contraires aux normes sociales et les conceptions hors mariage donnaient souvent lieu à un mariage peu après la conception (encadré). Les naissances hors mariage sont dorénavant le fait de couples stables [Munoz-Pérez et Prioux, 1999], et les enfants nés hors mariage sont le plus souvent reconnus par leur père : en 2017, 84 % des enfants nés hors mariage ont été reconnus par leur père à la naissance. C’était le cas pour 73 % d’entre eux en 1995 et 39 % seulement en 1975. Plusieurs lois votées depuis 1972 ont progressivement assuré l’égalité des droits des enfants autrefois dits « légitimes » s’ils étaient nés dans le mariage et « naturels » sinon, distinction qui a pris fin en 2009.

Figure 1 – Nombre de naissances et part des naissances hors mariage

Figure 1 – Nombre de naissances et part des naissances hors mariage
Année France métropolitaine France
Nombre de naissances Dans le mariage Hors mariage Part des naissances hors mariage, en % Nombre de naissances Dans le mariage Hors mariage Part des naissances hors mariage, en %
1901 917 075 836 891 80 184 8,7
1902 904 434 824 916 79 518 8,8
1903 884 498 806 481 78 017 8,8
1904 877 091 799 923 77 168 8,8
1905 865 604 788 677 76 927 8,9
1906 864 745 788 528 76 217 8,8
1907 829 632 753 079 76 553 9,2
1908 848 982 773 277 75 705 8,9
1909 824 739 752 147 72 592 8,8
1910 828 140 756 278 71 862 8,7
1911 793 506 724 061 69 445 8,8
1912 801 642 731 576 70 066 8,7
1913 795 851 725 654 70 197 8,8
1914 757 931 693 429 64 502 8,5
1915 482 968 428 859 54 109 11,2
1916 384 676 331 710 52 966 13,8
1917 412 744 354 064 58 680 14,2
1918 472 816 407 436 65 380 13,8
1919 506 960 439 649 67 311 13,3
1920 838 137 754 844 83 293 9,9
1921 816 555 742 927 73 628 9,0
1922 764 373 698 421 65 952 8,6
1923 765 888 699 306 66 582 8,7
1924 757 873 693 165 64 708 8,5
1925 774 455 707 876 66 579 8,6
1926 771 690 706 452 65 238 8,5
1927 748 102 685 284 62 818 8,4
1928 753 570 690 173 63 397 8,4
1929 734 140 672 585 61 555 8,4
1930 754 020 691 304 62 716 8,3
1931 737 611 678 936 58 675 8,0
1932 726 299 669 723 56 576 7,8
1933 682 394 631 176 51 218 7,5
1934 681 518 632 324 49 194 7,2
1935 643 870 598 701 45 169 7,0
1936 634 344 592 946 41 398 6,5
1937 621 453 581 050 40 403 6,5
1938 615 582 576 828 38 754 6,3
1939 615 599 576 839 38 760 6,3
1940 561 281 521 143 40 138 7,2
1941 522 261 480 092 42 169 8,1
1942 575 261 530 911 44 350 7,7
1943 615 780 567 109 48 671 7,9
1944 629 878 570 611 59 267 9,4
1945 645 899 578 023 67 876 10,5
1946 843 904 770 629 73 275 8,7
1947 870 472 804 060 66 412 7,6
1948 870 836 807 649 63 187 7,3
1949 872 661 811 636 61 025 7,0
1950 862 310 801 880 60 430 7,0
1951 826 722 770 126 56 596 6,8
1952 822 204 766 713 55 491 6,7
1953 804 696 750 982 53 714 6,7
1954 810 754 757 284 53 470 6,6
1955 805 917 754 308 51 609 6,4
1956 806 916 755 707 51 209 6,3
1957 816 467 766 005 50 462 6,2
1958 812 215 762 306 49 909 6,1
1959 829 249 778 452 50 797 6,1
1960 819 819 770 043 49 776 6,1
1961 838 633 788 958 49 675 5,9
1962 832 353 783 030 49 323 5,9
1963 868 876 817 504 51 372 5,9
1964 877 804 825 853 51 951 5,9
1965 865 688 814 479 51 209 5,9
1966 863 527 812 005 51 522 6,0
1967 840 568 788 834 51 734 6,2
1968 835 796 782 431 53 365 6,4
1969 842 245 787 380 54 865 6,5
1970 850 381 792 227 58 154 6,8
1971 881 284 819 224 62 060 7,0
1972 877 506 811 345 66 161 7,5
1973 857 186 786 972 70 214 8,2
1974 801 218 733 460 67 758 8,5
1975 745 065 681 636 63 429 8,5
1976 720 395 658 926 61 469 8,5
1977 744 744 679 346 65 398 8,8
1978 737 062 667 841 69 221 9,4
1979 757 354 679 521 77 833 10,3
1980 800 376 709 261 91 115 11,4
1981 805 483 703 337 102 146 12,7
1982 797 223 683 825 113 398 14,2
1983 748 525 629 674 118 851 15,9
1984 759 939 624 674 135 265 17,8
1985 768 431 617 939 150 492 19,6
1986 778 468 607 786 170 682 21,9
1987 767 828 582 902 184 926 24,1
1988 771 268 568 202 203 066 26,3
1989 765 473 549 410 216 063 28,2
1990 762 407 533 300 229 107 30,1
1991 759 056 517 428 241 628 31,8
1992 743 658 496 791 246 867 33,2
1993 711 610 463 279 248 331 34,9
1994 710 993 454 340 256 653 36,1 740 774 465 526 275 248 37,2
1995 729 609 455 399 274 210 37,6 759 058 466 379 292 679 38,6
1996 734 338 448 824 285 514 38,9 764 028 459 543 304 485 39,9
1997 726 768 435 920 290 848 40,0 757 384 446 869 310 515 41,0
1998 738 080 437 534 300 546 40,7 767 906 448 061 319 845 41,7
1999 744 791 433 905 310 886 41,7 775 796 444 399 331 397 42,7
2000 774 782 444 667 330 115 42,6 807 405 455 765 351 640 43,6
2001 770 945 433 938 337 007 43,7 803 234 444 320 358 914 44,7
2002 761 630 424 508 337 122 44,3 792 745 434 303 358 442 45,2
2003 761 464 417 246 344 218 45,2 793 044 426 954 366 090 46,2
2004 767 816 411 490 356 326 46,4 799 361 420 730 378 631 47,4
2005 774 355 407 561 366 794 47,4 806 822 416 438 390 384 48,4
2006 796 896 402 348 394 548 49,5 829 352 410 872 418 480 50,5
2007 785 985 387 207 398 778 50,7 818 705 395 769 422 936 51,7
2008 796 044 384 994 411 050 51,6 828 404 393 248 435 156 52,5
2009 793 420 374 018 419 402 52,9 824 641 381 697 442 944 53,7
2010 802 224 368 063 434 161 54,1 832 799 375 178 457 621 54,9
2011 792 996 356 906 436 090 55,0 823 394 363 930 459 464 55,8
2012 790 290 349 103 441 187 55,8 821 047 355 848 465 199 56,7
2013 781 621 341 005 440 616 56,4 811 510 347 304 464 206 57,2
2014 781 167 332 641 448 526 57,4 818 565 339 855 478 710 58,5
2015 760 421 320 147 440 274 57,9 798 948 327 124 471 824 59,1
2016 744 697 309 228 435 469 58,5 783 640 315 744 467 896 59,7
2017 730 242 301 988 428 254 58,6 769 553 308 411 461 142 59,9
  • Champ : France métropolitaine ; France hors Mayotte jusqu'en 2013, y compris Mayotte à partir de 2014.
  • Source : Insee, statistiques de l'état civil.

Figure 1 - Nombre de naissances et part des naissances hors mariage

Davantage de naissances hors mariage dans les Drom et l’Ouest de la France

Les naissances hors mariage sont les plus fréquentes dans les départements et régions d’outre-mer (Drom). En 2017, neuf naissances sur dix étaient des naissances hors mariage en Guyane et à Mayotte (figure 2). En Guadeloupe, en Martinique et à La Réunion, c’est le cas d’environ huit naissances sur dix. En France métropolitaine, c’est à l’Ouest que les naissances hors mariage sont les plus fréquentes : 69,0 % en Bretagne et 67,8 % en Nouvelle-Aquitaine.

À l’inverse, les naissances hors mariage sont plus rares, et non majoritaires, en Île-de-France : 40,4 % dans les Hauts-de-Seine, 43,7 % en Seine-Saint-Denis, 46,7 % dans le Val-de-Marne et 47,0 % à Paris. Bien que légèrement majoritaires, les naissances hors mariage sont moins fréquentes à l’Est que dans le reste du pays. C’est le cas en particulier dans les départements frontaliers de l’Allemagne et de la Suisse.

Ce profil différencié par département s’explique en partie par les choix de types d’unions dans les territoires : le Pacs est plus représenté dans le Sud-Ouest et l’Ouest de la France métropolitaine et le mariage est plus fréquent en Seine-Saint-Denis et dans les Yvelines, ainsi que dans l’Est de la France [Robert-Bobée et Vallès, 2018].

Figure 2 – Part des enfants nés hors mariage par département du domicile de la mère en 2017

Figure 2 – Part des enfants nés hors mariage par département du domicile de la mère en 2017
Départements et régions Part des enfants nés hors mariage (en %)
Paris 47,0
Seine-et-Marne 57,3
Yvelines 47,1
Essonne 53,8
Hauts-de-Seine 40,4
Seine-Saint-Denis 43,7
Val-de-Marne 46,7
Val-d'Oise 47,2
Île-de-France 47,4
Cher 67,9
Eure-et-Loir 59,5
Indre 71,1
Indre-et-Loire 65,5
Loir-et-Cher 64,9
Loiret 59,7
Centre-Val de Loire 63,2
Côte-d'Or 62,2
Doubs 58,3
Jura 64,7
Nièvre 70,5
Haute-Saône 65,6
Saône-et-Loire 62,0
Yonne 66,8
Territoire de Belfort 54,6
Bourgogne-Franche-Comté 62,4
Calvados 68,5
Eure 66,4
Manche 71,0
Orne 69,6
Seine-Maritime 64,3
Normandie 66,8
Aisne 72,0
Nord 59,7
Oise 60,2
Pas-de-Calais 70,8
Somme 69,9
Hauts-de-France 64,3
Ardennes 68,0
Aube 68,3
Marne 63,4
Haute-Marne 71,0
Meurthe-et-Moselle 61,3
Meuse 70,8
Moselle 57,4
Bas-Rhin 51,5
Haut-Rhin 50,7
Vosges 69,0
Grand Est 58,8
Loire-Atlantique 64,0
Maine-et-Loire 65,1
Mayenne 69,8
Sarthe 69,2
Vendée 70,3
Pays de la Loire 66,4
Côtes-d'Armor 72,3
Finistère 68,6
Ille-et-Vilaine 66,9
Morbihan 70,7
Bretagne 69,0
Charente 71,2
Charente-Maritime 74,0
Corrèze 66,5
Creuse 75,9
Dordogne 71,1
Gironde 63,5
Landes 70,6
Lot-et-Garonne 62,6
Pyrénées-Atlantiques 68,0
Deux-Sèvres 71,5
Vienne 69,1
Haute-Vienne 68,0
Nouvelle-Aquitaine 67,8
Ariège 72,2
Aude 67,6
Aveyron 68,4
Gard 59,2
Haute-Garonne 59,1
Gers 69,3
Hérault 59,3
Lot 72,9
Lozère 71,1
Hautes-Pyrénées 70,3
Pyrénées-Orientales 68,9
Tarn 66,8
Tarn-et-Garonne 63,1
Occitanie 62,7
Ain 55,2
Allier 71,1
Ardèche 71,3
Cantal 74,3
Drôme 63,0
Isère 58,9
Loire 55,2
Haute-Loire 68,2
Puy-de-Dôme 64,5
Rhône 47,8
Savoie 60,4
Haute-Savoie 54,6
Auvergne-Rhône-Alpes 56,6
Alpes-de-Haute-Provence 67,9
Hautes-Alpes 69,0
Alpes-Maritimes 58,0
Bouches-du-Rhône 56,3
Var 59,4
Vaucluse 53,8
Provence-Alpes-Côte d'Azur 57,5
Corse-du-Sud 58,8
Haute-Corse 57,5
Corse 58,1
Guadeloupe 80,4
Martinique 80,2
Guyane 90,4
La Réunion 76,9
Mayotte 90,0
Départements et régions d'outre-mer 83,6
  • Note : les pourcentages France métropolitaine et France peuvent être différents de ceux des tableaux nationaux, car il s'agit ici des naissances domiciliées et non enregistrées.
  • Champ : France.
  • Source : Insee, statistiques de l'état civil.

Figure 2 – Part des enfants nés hors mariage par département du domicile de la mère en 2017

Les naissances hors mariage sont plus fréquentes chez les jeunes

En 2017, les naissances hors mariage représentent 79,8 % des naissances chez les mères de moins de 25 ans, et 89,3 % chez les pères de moins de 25 ans. Plus les parents sont âgés, moins les naissances hors mariages sont fréquentes (figure 3). À partir de 40 ans, 52,8 % des mères ne sont pas mariées. C’est le cas pour 47,8 % des pères.

Figure 3 – Nombre de naissances selon l’âge de la mère et sa situation matrimoniale en 2017

Figure 3 – Nombre de naissances selon l’âge de la mère et sa situation matrimoniale en 2017
Âge atteint dans l'année de la mère Ensemble Enfants nés dans le mariage Enfants nés hors mariage
13 18 0 18
14 96 1 95
15 321 1 320
16 814 1 813
17 1 730 23 1 707
18 3 261 94 3 167
19 5 837 438 5 399
20 9 313 1 261 8 052
21 12 600 2 067 10 533
22 16 039 3 306 12 733
23 19 833 5 007 14 826
24 24 647 6 854 17 793
25 31 189 9 674 21 515
26 37 860 12 472 25 388
27 44 827 15 706 29 121
28 50 780 19 527 31 253
29 55 248 22 384 32 864
30 57 254 24 606 32 648
31 57 635 25 328 32 307
32 54 747 25 212 29 535
33 50 030 23 365 26 665
34 44 492 21 129 23 363
35 41 248 19 285 21 963
36 35 707 16 782 18 925
37 30 385 14 290 16 095
38 23 730 11 216 12 514
39 18 446 8 818 9 628
40 14 360 6 900 7 460
41 9 983 4 686 5 297
42 6 808 3 221 3 587
43 4 595 2 114 2 481
44 2 641 1 245 1 396
45 1 443 646 797
46 731 346 385
47 417 185 232
48 188 89 99
49 122 48 74
50 67 27 40
51 46 22 24
52 29 11 18
53 12 8 4
54 ans ou plus 24 16 8
Ensemble 769 553 308 411 461 142
  • Champ : France.
  • Source : Insee, statistiques de l'état civil.

Figure 3 – Nombre de naissances selon l’âge de la mère et sa situation matrimoniale en 2017

Donner naissance à un enfant hors du cadre du mariage est une pratique courante pour les mères de nationalité française, africaine (hors Maghreb), américaine ou océanienne (figure 4). En revanche, il s’agit d’un événement peu fréquent parmi celles de nationalité chinoise (24,4 %) et d’une situation assez rare pour les mères de nationalité algérienne, marocaine, tunisienne ou turque (d’une naissance sur dix à une naissance sur vingt).

Figure 4 – Part des naissances hors mariage selon la nationalité de la mère en 2017

Figure 4 – Part des naissances hors mariage selon la nationalité de la mère en 2017
Nationalité de la mère Part des naissances hors mariage (en %)
Française 64,5
Européenne (hors France, y c. Russie) 46,1
Algérienne 10,4
Marocaine 9,4
Tunisienne 5,0
Africaine (hors Maghreb) 69,6
Turque 10,0
Chinoise 24,4
Asiatique (hors Turquie et Chine) 18,9
Américaine, océanienne 68,5
Ensemble 59,9
  • Champ : France.
  • Source : Insee, statistiques de l’état civil.

La France est le pays européen qui compte la plus grande proportion de bébés nés hors mariage

En moyenne en 2016, dans l’ensemble de l’Union européenne (UE), 42,6 % des naissances ont lieu hors mariage. Au sein de l’UE, la France détient le record des naissances hors mariage (figure 5). Elles sont majoritaires dans huit pays sur les vingt-huit de l’UE : France, Slovénie, Bulgarie, Estonie, Suède, Danemark, Portugal et Pays-Bas.

À l’inverse, dans huit pays, plus des deux tiers des naissances ont lieu dans le mariage. En particulier en Grèce, avoir un bébé sans être marié est rare : moins d’un cas sur dix. En Pologne, trois bébés sur quatre ont des parents mariés.

Figure 5 – Part des naissances hors mariage dans l’Union européenne en 2016

Figure 5 – Part des naissances hors mariage dans l’Union européenne en 2016
Part des naissances hors mariage (en %)
Grèce 9,4
Croatie 18,9
Chypre 19,1
Pologne 25,0
Lituanie 27,4
Italie 28,0
Roumanie 31,3
Malte 31,8
Allemagne 35,5
Irlande 36,6
Slovaquie 40,2
Luxembourg 40,7
Lettonie 40,9
Autriche 42,2
Union européenne 42,6
Finlande 44,9
Espagne 45,9
Hongrie 46,7
Royaume-Uni 47,7
République tchèque 48,6
Belgique 49,0
Pays-Bas 50,4
Portugal 52,8
Danemark 54,0
Suède 54,9
Estonie 56,1
Bulgarie 58,6
Slovénie 58,6
France 59,7
  • Sources : Eurostat, Insee.

Figure 5 – Part des naissances hors mariage dans l’Union européenne en 2016

Encadré

Les conceptions prénuptiales

Les fichiers d’état civil sur les naissances renseignent aussi sur la date de mariage des parents. Ils permettent ainsi d’évaluer chaque année le nombre d’enfants conçus avant le mariage des parents. Les conceptions prénuptiales correspondent par convention aux bébés de parents mariés nés au cours des huit mois suivant le mariage. De 1907 à 1942, la part des conceptions prénuptiales est restée inférieure à 5 % chaque année à quelques exceptions près et est restée inférieure à 10 % jusqu’en 1967. En 1972, 12 % des naissances étaient le fruit d’une conception prénuptiale. Cette part a ensuite diminué quasi continuellement et représente moins de 2 % des naissances en 2017.

Parmi les mères non mariées quand elles sont devenues enceintes et ayant donné lieu à une naissance en 2017, 3 % se sont mariées avant la naissance de leur bébé. Ce comportement est donc désormais rare, mais était largement répandu il y a quelques décennies du fait que les naissances hors mariage n’étaient pas la norme sociale [Munoz-Perez et Prioux, 1999] : 63 % des femmes non mariées quand elles étaient enceintes se mariaient avant la naissance de leur bébé en 1970. Cette proportion est tombée à moins de 10 % en 1994.

Sources

Les statistiques d’état civil sur les naissances sont issues d’une exploitation des informations transmises par les mairies à l’Insee. Le Code civil oblige en effet à déclarer tout événement relatif à l’état civil (naissances, mariages, décès, reconnaissances) à un officier d’état civil dans des délais prescrits. L’Insee s’assure de l’exhaustivité et de la qualité des données avant de produire les fichiers statistiques d’état civil.

Pour en savoir plus

Papon S. et Beaumel C., « Bilan démographique 2017 - Plus de 67 millions d’habitants en France au 1ᵉʳ janvier 2018 », Insee Première n° 1683, janvier 2018.

« Les statistiques sur les naissances en 2017 », Insee Résultats, août 2018.

Bellamy V., « Les 784 000 naissances de 2016 ont eu lieu dans 2 800 communes », Insee Focus n° 92, août 2017.

Robert-Bobée I. et Vallès V., « Les Pacs à l’Ouest, les mariages à l’Est : une répartition des types d’unions différente selon les territoires », Insee Première n° 1682, janvier 2018.

Munoz-Pérez F., Prioux F., « Naître hors mariage », Population et Sociétés n° 342, janvier 1999.

Des données complémentaires sont disponibles dans le fichier Excel joint à cette publication, en haut de page.