Quartiers prioritaires de la politique de la ville en Occitanie : les multiples visages de la pauvreté

C. Bordet, C. Bourniquel, M. Flachère, R. Jourdan, J. Kourdo, P. Lamotte, R. Lardellier, V. Rodes, M. Royer (Insee)

La nouvelle géographie prioritaire de la politique de la ville introduite par la « loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine » de 2014 a fait émerger en Occitanie 105 quartiers prioritaires répartis dans 41 unités urbaines.

Ce dossier comprend deux lectures complémentaires. Une approche synthétique des 105 quartiers prioritaires de la région Occitanie permet d’identifier, pour ces quartiers, six profils aux caractéristiques différenciées, des grands quartiers très pauvres et précaires à des quartiers de centres-villes relativement moins défavorisés. Elle est complétée, pour chaque unité urbaine comprenant au moins un quartier prioritaire, par une fiche détaillant les conditions de vie des habitants au regard de l’agglomération dans laquelle ces quartiers se situent, à partir d’indicateurs graphiques et cartographiques assortis d’une analyse statistique.

Ce dossier a été réalisé dans le cadre d’un partenariat associant l’Insee Occitanie et la direction régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion sociale (DRJSCS).

Insee Dossier Occitanie
No 7
Paru le : Paru le 11/07/2018
Insee Dossier Occitanie  No 7 - juillet 2018
Consulter

Les quartiers prioritaires du Gard

Les 18 quartiers prioritaires du Gard se situent dans les unités urbaines d’Alès, Bagnols-sur-Cèze, Beaucaire, La Grand-Combe, Nîmes, Pont-Saint-Esprit, Saint-Gilles, Uzès et Vauvert. Avec 77 200 habitants, ils regroupent 22 % de la population des quartiers prioritaires d'Occitanie ; 11 % des Gardois vivent dans un quartier prioritaire.

Insee Dossier Occitanie

No 7

Paru le : 11/07/2018