Plus de 460 000 emplois liés à la logistique dans la Vallée de la Seine

Caroline LEVOUIN, Thibaut LOUZA, Bruno MURA, Jean-Louis REBOUL
et Étienne SILVESTRE (Insee Normandie)

La Vallée de la Seine concentre une importante activité logistique. Elle bénéficie de la présence des ports du Havre, de Rouen et de Paris ainsi que de celle des aéroports de dimension internationale de Roissy et d’Orly. La logistique génère plus de 460 000 emplois sur la zone, qu’il s’agisse d’emplois exercés dans le secteur d’activité de la logistique (approche sectorielle) ou de métiers logistiques, quel qu’en soit le secteur d’accueil (approche fonctionnelle).

Le secteur d’activité de la logistique en Vallée de la Seine représente près de 3 % de l’emploi salarié de la zone. En Normandie, cette part est la plus élevée de toutes les régions françaises. Deux tiers des établissements relèvent de la logistique terrestre. La taille moyenne des établissements est élevée, notamment dans le secteur aérien, et le taux de dépendance vis-à-vis de l’étranger est relativement important.

Les métiers logistiques sont essentiellement ouvriers et très peu féminisés. Le recours à l’intérim est important. À qualification égale, la rémunération des salariés de la logistique est plus élevée que celle de l’ensemble des salariés, exceptée pour les cadres franciliens.

Insee Dossier Normandie
No 12
Paru le : Paru le 14/06/2018
Caroline Levouin, Thibaut Louza, Bruno Mura, Jean-Louis Reboul
et Étienne Silvestre (Insee Normandie)
Insee Dossier Normandie  No 12 - Juin 2018
Consulter

Partie 2 : Approche fonctionnelle de la logistique

Caroline Levouin, Thibaut Louza, Bruno Mura, Jean-Louis Reboul et Étienne Silvestre (Insee Normandie)

25 métiers relèvent de la logistique. Ils concernent tous les niveaux de qualification : ouvriers (conducteurs d’engins, matelots, etc.), employés (employés administratifs d’exploitation des transports), professions intermédiaires (responsables d’entrepôts, maîtres d’équipage, etc.) et cadres (ingénieurs de la logistique, officiers navigants, etc.).

Ces métiers regroupent 382 000 emplois salariés en Vallée de la Seine, quel que soit le secteur d’activité qui les emploie. Les trois quarts sont exercés en Île-de-France. Leur poids dans l’effectif salarié de la Vallée de la Seine est plus faible qu’en France métropolitaine (4,2 % contre 5,2 %). Ce taux est néanmoins de 6,3 % en Normandie.

L’importance des effectifs salariés employés en Île-de-France dans d’autres fonctions explique la faible part des métiers logistiques dans l’emploi pour cette région (3,8 %).

Insee Dossier Normandie

No 12

Paru le : 14/06/2018