Informations rapides
27 février 2018
2018 - n° 52
En février 2018, la confiance des ménages revient à sa moyenne de longue période (100)Enquête mensuelle de conjoncture auprès des ménages - février 2018

En février 2018, la confiance des ménages dans la situation économique baisse nettement, après s'être stabilisée en janvier : l'indicateur qui la synthétise perd 4 points et retourne à sa moyenne de long terme (100).

Informations rapides
No 52
Paru le : Paru le 27/02/2018
Prochaine parution le : 27/07/2022 à 08h45 - juillet 2022

En février 2018, la confiance des ménages dans la situation économique baisse nettement, après s'être stabilisée en janvier : l'indicateur qui la synthétise perd 4 points et retourne à sa moyenne de long terme (100).

Graphique1Indicateur synthétique de confiance des ménages

  • Source : Insee

Situation personnelle

Situation financière : nette dégradation

En février, les ménages sont plus pessimistes qu'en janvier sur leur situation financière future : le solde correspondant perd 6 points et revient à son niveau de janvier 2015, bien au-dessous de sa moyenne de longue période. L'opinion des ménages sur leur situation financière passée se dégrade également (−6 points). Le solde correspondant repasse légèrement au-dessous de sa moyenne de long terme.

La proportion de ménages estimant qu'il est opportun de faire des achats importants est quasi stable en février (−1 point). Le solde correspondant demeure nettement au-dessus de sa moyenne de longue période.

Opportunité d'épargner : légère baisse

La part des ménages estimant qu'il est opportun d'épargner diminue légèrement en février (−2 points). Le solde correspondant demeure ainsi bien au-dessous de sa moyenne de longue période.

En février, le solde d'opinion des ménages sur leur capacité d'épargne future baisse de 5 points, tandis que celui sur leur capacité d'épargne actuelle est quasi stable (−1 point). Les deux soldes se maintiennent légèrement au-dessus de leur moyenne de long terme.

Graphique2Soldes d'opinion sur la situation financière personnelle et le niveau de vie en France

  • Source : Insee

TableauOPINION DES MÉNAGES : l'indicateur synthétique et les soldes d'opinion

soldes de réponses CVS, en points
OPINION DES MÉNAGES : l'indicateur synthétique et les soldes d'opinion (soldes de réponses CVS, en points) -
Moy. (1) Nov. 17 Déc. 17 Jan. 18 Fév. 18
Indicateur synthétique (2) 100 102 104 104 100
Situation financière personnelle - évolution passée –21 –19 –18 –16 –22
Situation financière personnelle - perspectives d'évolution –5 –11 –11 –13 –19
Capacité d'épargne actuelle 8 12 11 12 11
Capacité d'épargne future –9 –2 –1 –3 –8
Opportunité d'épargner 17 4 4 7 5
Opportunité de faire des achats importants –14 –4 –3 –3 –4
Niveau de vie en France - évolution passée –45 –39 –33 –33 –37
Niveau de vie en France - perspectives d'évolution –25 –18 –16 –18 –24
Chômage - perspectives d'évolution 34 6 8 4 4
Prix - évolution passée –17 –45 –47 –42 –37
Prix - perspectives d'évolution –34 –28 –35 –17 –20
  • (1) Moyenne de janvier 1987 à décembre 2017
  • (2) L'indicateur est normalisé de manière à avoir une moyenne de 100 et un écart-type de 10 sur la période d'estimation (1987-2017).
  • Source : Insee, enquête mensuelle de conjoncture auprès des ménages

Contexte économique en France

Niveau de vie futur en France : appréciation moins favorable

En février, les ménages sont plus pessimistes concernant le niveau de vie futur en France : le solde correspondant perd 6 points et revient à son niveau de janvier 2017. Les ménages ont également une appréciation moins favorable concernant le niveau de vie passé en France : le solde correspondant recule de 4 points après deux mois de stabilité. Cependant, les deux soldes d'opinions se maintiennent au-dessus de leur moyenne de longue période.

Chômage : anticipation stable

L'opinion des ménages concernant l'évolution du chômage est inchangée en février : le solde correspondant est stable et demeure bien inférieur à sa moyenne de longue période.

Graphique3Opinion des ménages sur le chômage

  • Source : Insee

Inflation perçue : en nette hausse

En février, les ménages sont plus nombreux qu'en janvier à estimer que les prix ont augmenté au cours des douze derniers mois : le solde correspondant gagne 5 points et atteint son plus haut niveau depuis août 2014. Il se situe néanmoins très au-dessous de sa moyenne de longue période

Les ménages sont en revanche un peu moins nombreux que le mois dernier à estimer que les prix vont augmenter au cours des douze prochains mois : le solde correspondant perd 3 points après une forte hausse en janvier (+18 points). Il se maintient nettement au-dessus de sa moyenne de long terme.

Graphique4Opinion des ménages sur les prix

  • Source : Insee

Pour en savoir plus

: bureau-de-presse@insee.fr
: