Regards sur les quartiers prioritaires de la politique de la ville en Nouvelle-Aquitaine

Grégory Bodeau, Bénédicte Casteran-Sacreste, Céline Galinier, Hervé Huart, Cédric Lacour, Insee

La loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine de 2014 a redéfini le périmètre d’intervention de la géographie prioritaire de la politique de la ville pour concentrer les moyens vers les territoires les plus en difficulté. En Nouvelle-Aquitaine, ce nouveau périmètre – les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) – concerne à des degrés divers tous les départements, y compris désormais de nouveaux territoires, centres dégradés de villes moyennes ou zones rurales.

Si pauvreté et écarts de niveaux de vie définissent ici le contour des quartiers, d’autres problématiques peuvent éclairer la mise en œuvre des politiques publiques : caractéristiques de l’habitat, cadre de vie, chômage et accès à l’emploi, structures familiales, amélioration du lien social sur les territoires, temps d’accès aux équipements selon la population résidente.

Les 81 QPV néo-aquitains, comparés aux zonages englobants pertinents, affichent nécessairement des profils différenciés au regard de ces problématiques. L’intérêt des typologies construites ici réside notamment dans le regroupement des quartiers selon différents profils, en spécifiant pour chacun son degré d’appartenance à ce profil.

Insee Dossier Nouvelle-Aquitaine
No 5
Paru le : 26/02/2018
Consulter

Le cadre de vie : beaucoup de logements vacants dans les quartiers des centres anciens

Grégory Bodeau, Bénédicte Casteran-Sacreste, Insee

Améliorer l’image des quartiers et favoriser leur désenclavement constituent les deux enjeux essentiels du premier pilier de la politique de la ville pour la période 2015-2020 qui concerne le cadre de vie. Outre les démolitions-reconstructions, il s’agit d’aider à la réhabilitation et à la résidentialisation des logements, d’agir sur les équipements au sein des quartiers et d’investir dans différentes actions d’amélioration du cadre de vie. Identifier le parc social est important : la Nouvelle-Aquitaine se démarque par une forte concentration de ses logements sociaux (un quart) dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) et par leur ancienneté (la moitié des logements sociaux des QPV ont été construits avant 1970). La morphologie urbaine qui vise à qualifier le type, l’ancienneté du bâti et la centralité du quartier par rapport à son espace urbain ainsi que des éléments liés à la dynamique du marché du logement (vacance des logements, part du parc social, taille de l’unité urbaine) y participent.

Insee Dossier Nouvelle-Aquitaine
Paru le : 26/02/2018