Fréquentation hôtelière étrangère en forte hausse en Bourgogne-Franche-Comté au 4e trimestre 2017

Florent Ovieve, Insee

Au cours du quatrième trimestre 2017, la fréquentation hôtelière de Bourgogne-Franche-Comté progresse de 1,9 %. Si le nombre de nuitées françaises diminue légèrement, la fréquentation étrangère augmente de 10,1 %. Le nombre de nuitées des clients chinois bondit de 47,8 %.

Au cours du dernier trimestre 2017, la fréquentation hôtelière en Bourgogne-Franche-Comté progresse de 1,9 % en glissement annuel, conséquence d’un bond de la fréquentation étrangère. Excepté en Nouvelle-Aquitaine, la fréquentation s'améliore dans toutes les régions de France métropolitaine. La Bourgogne-Franche-Comté se situe au 11e rang pour l’évolution de ses nuitées. Sur l'année, les hôtels de la région ont totalisé 7,26 millions de nuitées, soit une augmentation de 2,2 %. La fréquentation annuelle est à son plus haut niveau des cinq dernières années.

Le nombre de nuitées croît chaque mois du trimestre (figure 1). En octobre, le nombre de nuitées françaises est quasi stable et le nombre de nuitées étrangères est en forte hausse. En novembre, le bond de la fréquentation étrangère fait plus que compenser la baisse de la clientèle française. En décembre, le nombre de nuitées augmente, conséquence d'une double hausse des clientèles françaises et étrangères.

Au cours du dernier trimestre, le nombre de nuitées françaises diminue légèrement (figure 2). En revanche, avec une hausse de 10,1 %, le nombre de nuitées étrangères progresse pour le 3e trimestre consécutif. Parmi les touristes étrangers, les clients chinois ont le plus séjourné dans les hôtels de la région, comme chaque 4e trimestre depuis 2014. Cependant, malgré une hausse chaque trimestre en glissement annuel et la fréquentation record de ce 4e trimestre, leur fréquentation annuelle 2017 reste en dessous de celle, exceptionnelle, de 2015. Avec une augmentation de 2 %, le nombre de nuitées des Allemands est à son plus haut niveau des cinq dernières années. Les Belges complètent le podium, malgré une diminution de fréquentation de 4,9 %. La baisse des nuitées britanniques est moins prononcée que lors des précédents trimestres.

Le taux d'occupation, toutes catégories confondues, s'élève à 50,1 %, en hausse de 1,7 point (figure 4). Il décroît de 0,9 point dans l'hôtellerie non-classée mais croît de 2,1 points dans l'hôtellerie classée. L’hôtellerie économique (1 et 2 étoiles) affiche la hausse la plus élevée.

La fréquentation hôtelière progresse dans cinq départements sur huit (figure 3). En Côte-d'Or, en Saône-et-Loire, dans l'Yonne et en Haute-Saône, l’augmentation de la clientèle étrangère fait plus que compenser le recul de la clientèle française. Dans le Doubs, la fréquentation progresse avec les clientèles françaises et étrangères. Dans la Nièvre et le Jura, la hausse de la clientèle étrangère n'efface pas le repli de la clientèle française. Pour la première fois depuis le 3e trimestre 2014, la fréquentation baisse légèrement dans le Territoire de Belfort, conséquence d'un double recul des clientèles françaises et étrangères.

Figure 1 – Nombre mensuel de nuitées du trimestre au cours des cinq dernières années

Nombre mensuel de nuitées du trimestre au cours des cinq dernières années
Trimestre mois Nuitées
T42013 oct. 573 112
nov. 408 153
déc. 374 840
T42014 oct. 577 067
nov. 419 040
déc. 400 743
T42015 oct. 611 426
nov. 440 049
déc. 419 721
T42016 oct. 598 186
nov. 469 156
déc. 418 917
T42017 oct. 609 305
nov. 471 977
déc. 433 069
  • Sources : Insee ; DGE ; CRT

Figure 1 – Nombre mensuel de nuitées du trimestre au cours des cinq dernières années

Figure 2 – Fréquentation par pays de résidence

Fréquentation par pays de résidence
Pays de résidence Arrivées Nuitées
Nombre Évolution en % Nombre Évolution en %
4T 2017 4T 2017/4T 2016 4T 2017 4T 2017/4T 2016
France 817 786 +0,4 1 156 778 -0,4
Autres pays 264 771 +11,4 357 574 +10,1
dont:
Royaume-Uni 21 978 -0,4 29 476 -0,3
Belgique 29 075 -3,5 37 976 -4,9
Pays-Bas 19 069 -7,5 24 212 -6,0
Allemagne 32 721 +3,1 46 733 +2,0
Italie 10 499 +3,2 15 660 -1,1
Chine 65 711 +53,0 72 703 +47,8
Suisse 23 389 -3,6 32 879 -2,3
États-Unis 10 774 +8,0 17 644 +6,5
Ensemble 1 082 557 +2,9 1 514 351 +1,9
  • Sources : Insee ; DGE ; CRT

Figure 3 – Fréquentation par département

Fréquentation par département
Département Nuitées Taux d'occupation
Nombre Évolution en % En % Évolution en points
4T 2017 4T 2017/4T 2016 4T 2017 4T 2017/4T 2016
Côte-d'Or 524 796 +2,0 52,4 +1,0
Doubs 239 362 +6,1 54,2 +3,7
Jura 96 651 -0,7 44,8 -1,6
Nièvre 90 130 -3,1 44,8 -2,7
Haute-Saône 37 731 +3,4 39,2 -2,0
Saône-et-Loire 297 551 +0,6 49,1 +3,6
Yonne 153 776 +3,6 46,5 +3,1
Territoire de Belfort 74 353 -0,8 57,6 +2,0
Bourgogne-Franche-Comté 1 514 351 +1,9 50,1 +1,7
  • Sources : Insee ; DGE ; CRT

Figure 4 – Fréquentation par catégorie d’hôtel

Fréquentation par catégorie d’hôtel
Catégorie d'hôtel 4T 2017 4T 2016
1 et 2 étoiles 3 étoiles 4 et 5 étoiles Non classés Ensemble Ensemble
Taux d'occupation (en %) 51,0 53,7 52,0 36,7 50,1 48,4
Nombre moyen de personnes par chambre occupée 1,53 1,40 1,50 1,51 1,46 1,47
Durée moyenne de séjour (en jours) 1,46 1,34 1,35 1,51 1,40 1,41
  • Sources : Insee ; DGE ; CRT

Définitions

Arrivées ou séjours : nombre de clients différents qui séjournent une ou plusieurs nuits consécutives dans le même hôtel.

Nuitées : nombre total de nuits passées par les clients dans un hôtel. Un couple séjournant 3 nuits consécutives dans un établissement correspond à 6 nuitées de même que 6 personnes séjournant chacune une nuit.

Taux d’occupation : rapport entre le nombre de chambres d’hôtels occupées et le nombre de chambres d’hôtels effectivement disponibles (en tenant compte des fermetures diverses).

Durée moyenne de séjour : rapport entre le nombre de nuitées et le nombre d’arrivées.

Nombre moyen de personnes par chambre occupée : nombre total de nuitées rapporté au nombre de chambres occupées.

Pour en savoir plus

Ovieve F., « Conjoncture hôtelière au 3e trimestre 2017 : fréquentation en hausse », Insee Flash Bourgogne-Franche-Comté n° 47, novembre 2017.

Ovieve F., « Saison d’été 2017 : fréquentation en hausse de 5,5 % dans les hôtels et les campings de la région », Insee Flash Bourgogne-Franche-Comté n° 48, novembre 2017.