Conjoncture hôtelière au 3e trimestre 2017 : fréquentation en hausse

Florent Ovieve, Insee Bourgogne-Franche-Comté

Au cours du troisième trimestre 2017, la fréquentation hôtelière en Bourgogne-Franche-Comté croît de 3,3 %. Le retour de la clientèle étrangère amorcé le trimestre précédent se poursuit. Les nuitées des touristes étrangers progressent de 2,2 %, notamment de 6,9 % pour les Hollandais. La fréquentation de la clientèle française augmente parallèlement de 3,9 %.

Au cours du troisième trimestre 2017, la fréquentation hôtelière en Bourgogne-Franche-Comté progresse de 3,3 %. Avec 2,4 millions de nuitées, la fréquentation est à son plus haut niveau des cinq dernières années pour cette période. Excepté en Pays de la Loire, la fréquentation touristique s'améliore dans toutes les régions métropolitaines. La Bourgogne-Franche-Comté enregistre la 5e plus forte augmentation.

En glissement annuel, la fréquentation hôtelière dans la région, croît chaque mois du trimestre (figure 1). Au cours des mois de juillet et septembre, elle augmente, soutenue par la double hausse de la fréquentation française et étrangère. Le mois de septembre, relativement beau, est particulièrement satisfaisant : le nombre des nuitées bondit de 5,8 %. En août, la fréquentation française croît de 2,6 % et compense le léger recul de la clientèle étrangère.

Le nombre de nuitées françaises augmente de 3,9 % par rapport au même trimestre de l'année précédente. La hausse encourageante de la clientèle étrangère lors du second trimestre continue : le nombre de nuitées étrangères croît de 2,2 %. Parmi les principaux touristes étrangers, les Belges ont le plus séjourné dans l’hôtellerie régionale, comme lors de chaque troisième trimestre, suivis des Hollandais et des Allemands (figure 2). Toutefois, leur fréquentation diminue de 2,1 %, tandis que celle des touristes néerlandais bondit de 6,9 % et celle des Allemands est quasi stable. Pour le troisième trimestre consécutif, la fréquentation des Chinois progresse, mais en deçà des deux trimestres précédents. Au total, les nuitées chinoises restent une fois et demi moins élevées que lors du 3e trimestre 2015, avant les attentats en France.

La fréquentation britannique baisse pour le septième trimestre consécutif. Avec une chute de 7 %, elle se situe à son plus bas niveau des cinq dernières années.

Le taux d'occupation global gagne 2,9 points (figure 4). Il est en hausse de 0,9 point dans l'hôtellerie non classée et de 3,2 points dans l'hôtellerie classée. L’hôtellerie haut de gamme augmente son taux de 4,6 points. Quant à la durée moyenne de séjour, stable, elle reste la plus faible de France métropolitaine.

La fréquentation progresse dans six départements. En Côte-d'Or, dans l'Yonne, le Doubs et le Territoire de Belfort, l’activité est soutenue aussi bien par les Français que par les étrangers (figure 3). Dans la Nièvre et en Saône-et-Loire, la hausse de la clientèle française fait plus que compenser le repli de la clientèle étrangère. Si la fréquentation est quasi stable en Haute-Saône, elle régresse de 6,1 % dans le Jura, conséquence d'un fort recul de la clientèle française.

Figure 1 – Nombre mensuel de nuitées du trimestre au cours des cinq dernières années

Nombre mensuel de nuitées du trimestre au cours des cinq dernières années
Trimestre mois Nuitées
T32013 juil. 795 720
août 787 429
sept. 677 728
T32014 juil. 784 210
août 815 442
sept. 677 387
T32015 juil. 838 695
août 850 961
sept. 715 528
T32016 juil. 843 240
août 821 470
sept. 688 281
T32017 juil. 868 196
août 834 168
sept. 728 496
  • Sources : Insee ; DGE ; CRT

Figure 1 – Nombre mensuel de nuitées du trimestre au cours des cinq dernières années

Figure 2 – Fréquentation par pays de résidence

Fréquentation par pays de résidence
Pays de résidence Arrivées Nuitées
Nombre Évolution en % Nombre Évolution en %
3T 2017 3T 2017/3T 2016 3T 2017 3T 2017/3T 2016
France 1 126 969 +3,6 1 583 613 +3,9
Autres pays 661 848 +3,2 847 247 +2,2
dont:
Royaume-Uni 74 273 -6,0 93 550 -7,0
Belgique 135 411 -0,2 168 067 -2,1
Pays-Bas 103 730 +8,7 123 601 +6,9
Allemagne 94 385 +1,2 121 590 -0,4
Italie 24 802 +5,7 34 597 +7,3
Chine 71 688 +11,7 79 010 +6,7
Suisse 42 522 +0,5 59 329 +0,2
États-Unis 22 688 +9,1 34 915 +10,6
Ensemble 1 788 816 +3,4 2 430 860 +3,3
  • Sources : Insee ; DGE ; CRT

Figure 3 – Fréquentation par département

Fréquentation par département
Département Nuitées Taux d'occupation
Nombre Évolution en % En % Évolution en points
3T 2017 3T 2017/3T 2016 3T 2017 3T 2017/3T 2016
Côte-d'Or 857 586 +3,7 71,1 +2,3
Doubs 332 485 +7,6 64,5 +5,6
Jura 180 942 -6,1 62,1 -1,3
Nièvre 152 081 +3,1 59,4 +1,0
Haute-Saône 51 592 -0,3 48,8 -1,9
Saône-et-Loire 510 404 +2,0 68,9 +4,1
Yonne 246 619 +4,5 61,9 +4,0
Territoire de Belfort 99 151 +11,3 64,0 +2,7
Bourgogne-Franche-Comté 2 430 860 +3,3 66,1 +2,9
  • Sources : Insee ; DGE ; CRT

Figure 4 – Fréquentation par catégorie d’hôtel

Fréquentation par catégorie d’hôtel
Catégorie d'hôtel 3T 2017 3T 2016
1 et 2 étoiles 3 étoiles 4 et 5 étoiles Non classés Ensemble Ensemble
Taux d'occupation (en %) 66,4 69,4 72,3 51,6 66,1 63,2
Nombre moyen de personnes par chambre occupée 1,71 1,62 1,73 1,65 1,67 1,67
Durée moyenne de séjour (en jours) 1,37 1,34 1,36 1,42 1,36 1,36
  • Sources : Insee ; DGE ; CRT

Définitions

Arrivées ou séjours : nombre de clients différents qui séjournent une ou plusieurs nuits consécutives dans le même hôtel.

Nuitées : nombre total de nuits passées par les clients dans un hôtel. Un couple séjournant 3 nuits consécutives dans un établissement correspond à 6 nuitées de même que 6 personnes séjournant chacune une nuit.

Taux d’occupation : rapport entre le nombre de chambres d’hôtels occupées et le nombre de chambres d’hôtels effectivement disponibles (en tenant compte des fermetures diverses).

Durée moyenne de séjour : rapport entre le nombre de nuitées et le nombre d’arrivées.

Nombre moyen de personnes par chambre occupée : nombre total de nuitées rapporté au nombre de chambres occupées.

Pour en savoir plus

Ovieve F., Conjoncture hôtelière au second trimestre 2017 : hausse de la fréquentation étrangère, Insee Flash Bourgogne-Franche-Comté n° 38, septembre 2017.