Une croissance démographique soutenue mais des disparités départementales

Christelle Thouilleux, Insee

Avec 7 877 700 habitants au 1er janvier 2015, Auvergne-Rhône-Alpes est la 2e région la plus peuplée de France. Entre 2010 et 2015, la population de la région augmente de 59 900 personnes en moyenne chaque année. Il s’agit du 4e taux de croissance le plus élevé de France métropolitaine. Son dynamisme repose autant sur le solde naturel que sur le solde migratoire. Seuls deux des douze départements de la région voient leur population baisser. À l’inverse, l’essor démographique est particulièrement marqué dans la Métropole de Lyon et dans le Genevois français.

Au 1er janvier 2015, la région Auvergne-Rhône-Alpes compte 7 877 700 habitants, soit 12,3 % de la population métropolitaine. Elle demeure la deuxième région la plus peuplée après l’Île-de-France. Entre 2010 et 2015, la région gagne 299 600 habitants, soit une croissance annuelle moyenne de 0,8 %. Cette progression est nettement supérieure à celle enregistrée au niveau national (+ 0,5 %) et s’accélère par rapport à la période précédente. Entre 1990 et 2010, la population de la région avait augmenté de 0,6 % en moyenne par an (+ 0,5 % en France métropolitaine). L’accélération de la croissance entre ces deux périodes est essentiellement due à l’augmentation du solde migratoire (excédent des arrivées dans la région sur les départs, définitions).

Natalité et attractivité dynamisent la démographie de la région

Sur la période récente (2010-2015), Auvergne-Rhône-Alpes se classe au 4e rang derrière la Corse, l’Occitanie et les Pays de la Loire pour son rythme de croissance. L’augmentation de la population régionale repose sur les deux moteurs de la croissance démographique que sont le solde naturel (différence entre les naissances et les décès) et le solde migratoire. Auvergne-Rhône-Alpes affiche ainsi un profil assez similaire à celui des Pays de la Loire, tant en termes de dynamisme démographique que par la contribution équilibrée des deux soldes.

La Haute-Savoie reste très dynamique

Dix des douze départements de la région connaissent une croissance démographique, plus ou moins soutenue (figure 1). La Haute-Savoie est le département le plus dynamique de France métropolitaine, avec un taux de croissance annuel moyen de + 1,5 % entre 2010 et 2015. Depuis 1990, la croissance annuelle de ce département attractif est très soutenue (+ 1,3 %) grâce à un solde migratoire deux fois plus important que celui de la région.

Figure 1 – Forte croissance démographique en Haute-Savoie et déclin démographique dans le CantalPosition des départements selon leur croissance démographique et la contribution de leur solde naturel entre 2010 et 2015

Forte croissance démographique en Haute-Savoie et déclin démographique dans le Cantal
Département Libellé Population 2015 Ensemble dû au solde naturel
38 Isère 1 251 060 0,730 0,598
03 Allier 341 613 -0,076 -0,296
15 Cantal 146 219 -0,264 -0,491
73 Savoie 428 204 0,630 0,354
69 Rhône 1 821 995 1,098 0,806
63 Puy-de-Dôme 647 501 0,476 0,130
43 Haute-Loire 227 034 0,269 -0,082
26 Drôme 504 637 0,809 0,337
07 Ardèche 324 209 0,572 -0,024
01 Ain 631 877 1,130 0,458
74 Haute-Savoie 793 938 1,470 0,625
42 Loire 759 411 0,278 0,276
  • Source : Insee, Recensements de la population 2010 et 2015

Figure 1 – Forte croissance démographique en Haute-Savoie et déclin démographique dans le CantalPosition des départements selon leur croissance démographique et la contribution de leur solde naturel entre 2010 et 2015

Le Rhône et l’Ain font eux aussi partie des départements métropolitains à forte croissance, supérieure à + 1,0 % par an entre 2010 et 2015. La croissance du Rhône provient pour les trois quarts de son excédent naturel. C’est le département de la région dont la contribution du solde naturel est la plus forte, suivi de la Haute-Savoie et de l’Isère. Le Rhône génère à lui seul un tiers du gain de population de la région.

En revanche, si aucun département de la région ne présente de solde migratoire négatif, quatre d’entre eux (Cantal, Allier, Haute-Loire et Ardèche) enregistrent un déficit naturel. Le Cantal et l’Allier voient même leur population diminuer entre 2010 et 2015 (– 0,3 % et – 0,1 % en moyenne annuelle).

Une croissance soutenue dans les grands EPCI

Depuis 2017, la région compte deux métropoles, deux communautés urbaines, 25 communautés d’agglomération et 138 communautés de communes, soit 167 établissements publics de coopération intercommunale (EPCI). La croissance annuelle moyenne des quatre grands EPCI de la région (métropoles et communautés urbaines) s’est nettement accélérée entre les périodes 1990-2010 et 2010-2015. Elle a en particulier doublé pour Grenoble-Alpes Métropole et Clermont Auvergne Métropole (figure 2).

Figure 2 – Une croissance forte à proximité de GenèveVariation annuelle moyenne de la population entre 2010 et 2015 par EPCI (en%)

Une croissance forte à proximité de Genève
EPCI Libellé de l’EPCI Type d’EPCI* Variation absolue de la population 2010-2015 Taux de variation annuel moyen 2010-2015 (%)
200046977 Métropole de LYON ME 74 512 1,1
200040715 Grenoble-Alpes-Métropole ME 12 600 0,6
244200770 CU Saint-Etienne Métropole CU 2 220 0,1
246300701 CU Clermont Auvergne Métropole CU 5 750 0,4
200068781 CA Valence Romans CA 6 349 0,6
200066793 CA du Grand Annecy CA 12 914 1,4
200069110 CA Chambéry Métropole-Coeur des Bauges CA 5 419 0,8
200071751 CA du Bassin de Bourg-en-Bresse CA 5 706 0,9
200065886 CA Loire Forez CA 5 215 1,0
243800604 CA Porte de l'Isère (C.A.P.I) CA 5 493 1,1
200018166 CC Le Grésivaudan CC 3 166 0,6
200035731 CA Roannais CA -947 -0,2
243800984 CA du Pays Voironnais CA 3 044 0,7
240100750 CC du Pays de Gex CC 13 084 3,2
200011773 CA Annemasse-les Voirons CA 8 928 2,1
200067551 CA Thonon CA 5 700 1,4
200071363 CA Vichy Communauté CA 626 0,2
200073419 CA du Puy-en-Velay CA 1 195 0,3
240100883 CC de la Plaine de l'Ain CC 4 200 1,1
200068542 CC Les Balcons du Dauphiné CC 5 101 1,4
200068674 CA du Lac du Bourget (Grand Lac) CA 5 080 1,4
200040590 CA Villefranche Beaujolais Saône CA 3 135 0,9
243800455 CA Viennagglo CA 1 823 0,5
200065894 CC de Forez-Est CC 2 779 0,8
200070753 CC Riom Limagne et Volcans CC 3 195 1,0
200071140 CA Moulins Communauté CA 73 0,0
200040459 CA Montélimar CA 4 882 1,6
200071082 CA Montluçon Communauté CA -1 029 -0,3
200068567 CC Les Vals du Dauphiné CC 2 821 0,9
200068997 CA Arlysère CA 1 432 0,5
200042935 CC Haut - Bugey CC -563 -0,2
200073096 CA Hermitage-Tournonais-Herbasse-Pays de Saint-Félicien CA 1 975 0,7
200070407 CA Pays d'Issoire CA 1 685 0,6
200059392 CC Bièvre Isère CC 3 119 1,2
241500230 CA du Bassin d'Aurillac CA -743 -0,3
243800778 CC du Pays Roussillonnais CC 1 772 0,7
200040566 CA de l'Ouest Rhodanien CA 837 0,3
200040574 CC Beaujolais Pierres Dorées CC 3 073 1,3
200072015 CA Annonay Rhône CA 1 756 0,7
200040491 CC Porte de Drômardèche CC 2 124 0,9
200033116 CC Cluses-Arve et Montagnes CC 2 091 0,9
200070431 CC du Sud Grésivaudan CC 606 0,3
200034882 CC Pays du Mont-Blanc CC -607 -0,3
200067817 CC Saône-Beaujolais CC 2 803 1,3
200071413 CA Privas Centre Ardèche CA 962 0,4
247400690 CC du Genevois CC 7 759 4,0
200042901 CC Drôme Sud Provence CC 1 236 0,6
246900575 CC de l'Est Lyonnais (Ccel) CC 2 447 1,3
200069177 CC Mond'Arverne Communauté CC 998 0,5
200073245 CC du Bassin d'Aubenas CC 2 257 1,2
200071967 CC Pays d'Évian Vallée d'Abondance CC 2 928 1,6
200069193 CC de la Dombes CC 1 173 0,6
200070712 CC Thiers Dore et Montagne CC 204 0,1
246900625 CC du Pays de l'Arbresle (Ccpa) CC 1 072 0,6
200042497 CC Dombes Saône Vallée CC 2 125 1,2
200041010 CC Coeur de Savoie CC 1 794 1,0
200071389 CC Saint-Pourçain Sioule Limagne CC 340 0,2
200040350 CC Bugey Sud CC 1 484 0,9
200041366 CC Rhône Crussol CC 1 211 0,7
247400740 CC du Canton de Rumilly CC 3 047 2,1
242600252 CC du Val de Drôme CC 1 301 0,9
200073427 CC Marches du Velay-Rochebaron CC 1 074 0,7
246900757 CC de la Vallée du Garon (Ccvg) CC 1 766 1,2
200066587 CC des Monts du Lyonnais CC 1 409 1,0
246900740 CC du Pays Mornantais (Copamo) CC 2 033 1,5
246900724 CC des Vallons du Lyonnais (Ccvl) CC 1 779 1,3
200070761 CC Ambert Livradois Forez CC -601 -0,4
247400724 CC du Pays Rochois CC 2 537 2,0
243800935 CC Lyon Saint-Éxupéry-en-Dauphiné CC 2 782 2,2
200071512 CC Commentry Montmarault Néris Communauté CC -402 -0,3
200000172 CC Faucigny-Glières CC 1 499 1,2
200067627 CC Billom Communauté CC 1 252 1,0
200071470 CC Entr'Allier Besbre et Loire CC -356 -0,3
246900765 CC du Pays de l'Ozon CC 1 220 1,0
200071371 CC du Pays de Bâgé et de Pont-De-Vaux CC 1 366 1,1
240100610 CC de la Côtière à Montluel CC 1 811 1,5
243801255 CC des Collines du Nord Dauphiné CC 523 0,4
200066660 CC des Pays de Caldaguès-Aubrac, Pierrefort-Neuvéglise, Planèze, Saint-Flour Margeride CC -73 -0,1
200035202 CC Charlieu-Belmont CC 55 0,0
240100800 CC de Miribel et du Plateau CC 662 0,6
200071405 CC Ardèche Rhône Coiron CC 1 093 1,0
243801073 CC de Bièvre Est CC 868 0,8
200070555 CC de la Veyle CC 849 0,8
240100891 CC du Pays Bellegardien (Ccpb) CC 698 0,7
200066678 CC de la Châtaigneraie Cantalienne CC 341 0,3
200068229 CC des Baronnies en Drôme Provençale CC -22 0,0
200071199 CC Plaine Limagne CC 1 394 1,4
244301131 CC Loire et Semène CC 922 0,9
200070118 CC Val de Saône Centre CC 962 1,0
200070852 CC Usses et Rhône CC 1 462 1,5
247400583 CC Arve et Salève CC 1 681 1,8
200040657 CC de la Matheysine CC 18 0,0
247400617 CC des Vallées de Thônes CC 821 0,9
240700864 CC du Rhône aux Gorges de l'Ardèche CC 291 0,3
246301097 CC Entre Dore et Allier CC 1 169 1,3
247400666 CC des Quatre Rivières CC 1 213 1,4
200072098 CC Combrailles Sioule et Morge CC 674 0,7
200073393 CC des Rives du Haut-Allier CC -649 -0,7
246900633 CC de la Région de Condrieu CC 833 1,0
244301016 CC des Sucs CC 725 0,8
200040111 CC Coeur de Chartreuse CC 441 0,5
244200895 CC du Pilat Rhodanien CC 728 0,9
244301032 CC du Brivadois CC 181 0,2
247300254 CC Maison de l'Intercommunalité de Haute-Tarentaise CC -34 0,0
200072080 CC du Pays de Saint-Éloy CC -107 -0,1
243800844 CC du Territoire de Beaurepaire CC 497 0,7
247400773 CC des Sources du Lac d'Annecy CC 390 0,5
244200622 CC des Monts du Pilat CC -235 -0,3
200040509 CC du Crestois et de Pays de Saillans Coeur de Drôme CC 708 1,0
200039808 CC des Gorges de l'Ardèche CC 666 0,9
247400112 CC du Pays de Cruseilles CC 1 814 2,6
247400567 CC Fier et Usses CC 912 1,3
200070464 CC Coeur de Maurienne Arvan CC -765 -1,0
200029999 CC Rives de l'Ain - Pays du Cerdon CC 867 1,3
200071496 CC du Bocage Bourbonnais CC -129 -0,2
244200630 CC du Pays entre Loire et Rhône CC 524 0,8
200023372 CC de la Vallée de Chamonix-Mont-Blanc CC -195 -0,3
200066637 CC Hautes Terres CC -542 -0,8
200041465 CC Val Eyrieux CC -702 -1,1
200071215 CC Chavanon Combrailles et Volcans CC -358 -0,5
247400682 CC du Haut-Chablais CC 549 0,9
200069169 CC Dômes Sancy Artense CC 170 0,3
247300528 CC Val Guiers CC 619 1,0
200034098 CC des Montagnes du Giffre CC 492 0,8
243801024 CC du Massif du Vercors CC 168 0,3
242600534 CC du Diois CC 429 0,8
200073401 CC Mézenc-Loire-Meygal CC 1 0,0
243800745 CC de l'Oisans CC -156 -0,3
200030658 CC du Trièves CC 437 0,9
200067767 CC du Royans-Vercors CC 229 0,5
200039824 CC Ardèche des Sources et Volcans CC 243 0,5
247300817 CC Les Versants d'Aime CC 80 0,2
246300966 CC du Massif du Sancy CC -235 -0,5
244301099 CC Auzon Communauté CC -28 -0,1
242600492 CC Dieulefit-Bourdeaux CC 436 1,0
200040798 CC Val Vanoise Tarentaise CC -242 -0,5
200023299 CC Coeur de Tarentaise CC -256 -0,5
200039832 CC Pays des Vans en Cévennes CC 423 1,0
200070340 CC Haute-Maurienne Vanoise CC -362 -0,8
241501139 CC du Pays de Salers CC -320 -0,7
240700302 CC du Pays Beaume-Drobie CC 432 1,0
241501055 CC Sumène - Artense CC -119 -0,3
240300491 CC du Pays de Lapalisse CC -150 -0,4
244300307 CC du Pays de Montfaucon CC -102 -0,2
244301107 CC du Haut-Lignon CC -182 -0,4
240300657 CC du Pays d'Huriel CC 118 0,3
240700815 CC Berg et Coiron CC 605 1,7
240300558 CC du Pays de Tronçais CC -204 -0,5
247400047 CC de la Vallée Verte CC 172 0,5
247300361 CC du Canton de la Chambre CC 208 0,6
247300262 CC de Yenne CC 256 0,7
247300015 CC des Vallées d'Aigueblanche CC -5 0,0
247300676 CC Porte de Maurienne CC -10 0,0
241500271 CC du Pays de Mauriac CC -186 -0,5
200016905 CC du Pays de Lamastre CC -122 -0,4
240100578 CC du Plateau d'Hauteville CC -397 -1,2
240700617 CC Val de Ligne CC 102 0,3
244200614 CC des Vals d'Aix et Isable CC 112 0,4
240700716 CC du Val d'Ay CC 85 0,3
247300668 CC du Lac d'Aiguebelette (Ccla) CC 117 0,4
240300566 CC du Val de Cher CC -162 -0,6
247300452 CC Maurienne Galibier CC -410 -1,4
241500255 CC du Pays Gentiane CC -227 -0,8
244200820 CC du Pays d'Urfé CC 13 0,1
244301123 CC des Pays de Cayres et de Pradelles CC -109 -0,4
200072007 CC de la Montagne d'Ardèche CC -257 -1,0
241501089 CC Cère et Goul en Carladès CC -74 -0,3
  • *
  • CC : communauté de communes
  • CA : communauté d’agglomération
  • CU : communauté urbaine
  • ME : métropole
  • Source : Insee, Recensements de la population 2010 et 2015

Figure 2 – Une croissance forte à proximité de GenèveVariation annuelle moyenne de la population entre 2010 et 2015 par EPCI (en%)

  • Source : Insee, Recensements de la population 2010 et 2015

La Métropole de Lyon est la 3e métropole la plus peuplée de France derrière celles du Grand Paris et d’Aix-Marseille-Provence. Sa croissance démographique est assez soutenue (+ 1,1 % par an entre 2010 et 2015), au 6e rang derrière cinq métropoles de l’ouest de la France. Le moteur de cette croissance est l’excédent naturel (+ 0,9 %), le plus élevé après celui de la Métropole du Grand Paris.

Le Genevois français toujours en forte croissance

En Auvergne-Rhône-Alpes, la communauté de communes du Genevois connaît la plus forte croissance entre 2010 et 2015 (+ 4,0 %), suivie de celle du Pays de Gex (+ 3,2 %). La proximité de Genève attire toujours de nombreux habitants. L’augmentation de la population de ces deux EPCI est essentiellement due à leur excédent migratoire (+ 3,2 % et + 2,6 %). Leurs principales villes, Saint-Julien-en-Genevois et Gex, comptent parmi les cinq villes de plus de 10 000 habitants de la région ayant les plus forts taux de croissance (+ 3,5 % et + 2,4 %).

À l’inverse, la communauté de communes Maurienne Galibier est l’EPCI qui perd le plus d’habitants (– 1,4 %) durant la période récente. Parmi les villes de plus de 10 000 habitants de la région, Aurillac enregistre la plus forte baisse de population. Elle perd plus de 400 habitants chaque année depuis 2010, soit 1,5 % par an. Les villes moyennes de tradition industrielle sont nombreuses à voir leur population diminuer. C’est le cas de Roanne (– 1,1 %), Passy (– 0,9 %) ou Montluçon (– 0,8 %).

Sources

Le recensement de la population et les populations légales

Depuis 2004, la méthode du recensement est basée sur des cycles de collecte de 5 ans. Les populations publiées fin 2017, qui entrent en vigueur au 1er janvier 2018, sont millésimées 2015 car elles sont calculées à partir des informations collectées lors des enquêtes de recensement de 2013 à 2017 et ramenées à une même date, celle du milieu de la période.

Définitions

Le solde naturel est la différence entre le nombre des naissances et le nombre des décès domiciliés (comptabilisés dans la commune de résidence) sur un territoire au cours d’une période donnée.

Le solde migratoire apparent est la différence entre le nombre de personnes entrées sur un territoire donné et le nombre de personnes qui en sont sorties au cours de la période considérée. Il est estimé indirectement par différence entre la variation totale de la population et le solde naturel. Dans ce document, l’expression est abrégée par « solde migratoire ».

Pour en savoir plus

« Du nord au sud, les mouvements naturels et migratoires opposent les départements », Insee Focus n° 107, décembre 2017

« La nouvelle carte de l’intercommunalité en Auvergne-Rhône-Alpes », Insee Flash Auvergne-Rhône-Alpes n° 28, octobre 2017

« 9,5 millions d’habitants à l’horizon 2050 », Insee Analyses Auvergne-Rhône-Alpes n° 41, juin 2017

« Les 50 villes les plus peuplées en Auvergne-Rhône-Alpes », Insee Flash Auvergne-Rhône-Alpes n° 23, janvier 2017