Finistère : 1 métropole, 4 communautés d'agglomération et désormais 16 communautés de communes

Jean-Charles Petit, Insee

La promulgation en 2015 de la loi NOTRe (encadré) a conduit à une refonte de la carte de l'intercommunalité. Depuis le 1er janvier 2017, le nombre d’Établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre a diminué, passant de 26 à 21 dans le Finistère (figure 1). Le département compte 1 métropole (Brest), 4 communautés d’agglomération (CA) et désormais 16 communautés de communes (CC). À l’exception de la CC Monts d’Arrée Communauté, chaque EPCI du Finistère compte au moins 15 000 habitants.

Figure 1 – Finistère : 21 EPCI au lieu de 26 auparavantLa nouvelle carte communale et intercommunale au 1er janvier 2017

  • Source : Insee, Code officiel géographique

Îles de Sein et d’Ouessant exceptées, l’ensemble des communes finistériennes a intégré une intercommunalité au 1er janvier 2017. Aucune commune du Finistère ne fait partie d’un EPCI majoritairement localisé dans un département limitrophe. Inversement, 4 communes des Côtes-d’Armor sont regroupées dans la CC Poher Communauté.

Par ailleurs, dans le cadre de la loi MAPTAM 1 , certains EPCI du département sont regroupés en Pôles d’équilibre territorial et rural (PETR).

Début 2017, 2 communes nouvelles sont créées, à savoir Milizac-Guipronvel composée des anciennes communes de Milizac et de Guipronvel et Plounéour-Brignognan-Plages issue du regroupement de Plounéour-Trez et Brignognan-Plages.

Comparés à la région, les EPCI finistériens sont en moyenne moins peuplés et regroupent moins de communes (figure 2). Leur densité moyenne (134 hab./km²) est supérieure au niveau régional (118) avec cependant de fortes disparités au sein du département : 20 hab./km² dans la CC Monts d’Arrée Communauté, 224 dans la CC du Pays Bigouden Sud, 951 pour Brest Métropole (figure 3).

1- Loi du 27 janvier 2014 de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles – PETR du Pays de Morlaix, PETR du Centre Ouest Bretagne.

Figure 2 – Plus d’un tiers des EPCI bretons sont finistériensEvolution de l’intercommunalité finistérienne et bretonne entre 2016 et 2017

Plus d’un tiers des EPCI bretons sont finistériens
EPCI au 01/01/2016 EPCI au 01/01/2017
Nombre d’EPCI Nombre moyen de communes par type d’EPCI Nombre d’EPCI Nombre moyen de communes par type d’EPCI Population moyenne par type d’EPCI
Finistère Métropole 1 8 1 8 207 726
CA 4 15 4 17 67 425
CC 21 10 16 13 26 843
Ensemble 26 11 21 13 43 186
Bretagne Métropoles 2 26 2 26 320 306
CA 10 22 13 34 78 459
CC 88 11 44 17 33 997
Ensemble 100 13 59 21 55 770
  • source : Insee RP 2014, DGCL, Banatic

Figure 3 – Vingt-et-un EPCI composent le paysage intercommunal du Finistère au 1er janvier 2017.Caractéristiques des EPCI finistériens

Vingt-et-un EPCI composent le paysage intercommunal du Finistère au 1er janvier 2017.
EPCI Nombre de communes Population 2014 Densité 2014 (hab/km²) Evolution annuelle moyenne 2009 à 2014 (%) Part des moins de 20 ans (%) Part des 65 ans et plus (%) Peu ou pas diplômés (%) Diplômés du supérieur (%) Taux de chômage au 01/01/2014 au sens du RP (%) Rapport nombre d’emplois au lieu de travail / nombre d’actifs occupés * Taux de pauvreté (%)
Brest Métropole 8 207 726 951 0,0 23,7 17,1 21,6 26,6 14,9 1,3 12,4
CA Quimper Bretagne Occidentale 14 100 187 209 0,4 23,8 18,1 23,6 24,1 13,1 1,3 11,2
CA Morlaix Communauté 27 64 397 95 -0,2 22,2 23,7 26,8 20,4 12,9 1,0 11,5
CA du Pays de Quimperlé 16 55 188 91 0,8 22,6 23,0 27,3 17,9 11,9 0,8 10,1
CA Concarneau Cornouaille 9 49 929 134 0,4 21,2 24,9 28,7 18,2 12,5 0,8 10,0
CC du Pays d'Iroise 19 47 492 150 1,0 26,1 19,1 21,9 22,6 9,1 0,5 6,1
CC du Pays de Landerneau-Daoulas 22 47 458 128 0,6 26,9 16,2 20,4 23,3 9,3 0,8 6,4
CC du Pays des Abers 13 40 212 148 0,6 27,3 17,8 22,9 19,7 9,2 0,6 6,9
CC du Pays Bigouden Sud 12 37 397 224 0,2 19,2 28,2 28,3 20,5 13,0 0,8 9,8
CC du Pays de Landivisiau 19 32 974 82 0,8 26,9 16,1 24,4 17,1 11,5 0,9 9,9
CC Haut-Léon Communauté 14 31 659 129 -0,4 21,3 25,5 30,0 17,2 11,3 1,0 10,7
CC Communauté Lesneven Côte des Légendes 14 27 460 135 0,5 24,8 20,2 26,7 17,0 10,1 0,8 8,8
CC du Pays Fouesnantais 7 27 312 210 0,5 20,9 26,0 23,3 25,7 11,1 0,8 7,3
CC Presqu'île de Crozon-Aulne Maritime 10 23 283 83 0,0 21,3 24,6 27,7 17,5 12,3 1,1 10,5
CC Pleyben-Châteaulin-Porzay 17 23 137 54 0,6 23,7 20,4 25,3 18,1 10,8 0,9 10,7
CC Douarnenez Communauté 5 18 797 178 -0,4 19,2 26,5 29,9 19,4 15,0 1,1 11,4
CC du Haut Pays Bigouden 10 17 906 85 0,9 23,4 22,2 25,3 18,7 11,4 0,6 9,4
CC Poher Communauté ** 11 15 595 55 -0,3 21,1 23,9 34,0 14,9 12,0 1,2 13,2
CC Cap Sizun - Pointe du Raz 10 15 582 88 -0,9 16,3 34,7 31,9 15,5 11,7 0,7 10,5
CC de Haute-Cornouaille 11 15 012 37 0,0 21,2 25,5 30,9 13,6 13,5 0,8 14,1
CC Monts d'Arrée Communauté 13 8 208 20 -0,2 19,4 26,8 30,6 16,4 14,5 0,7 17,8
Ensemble des EPCI du Finistère 281 906 911 134 0,3 23,2 20,8 24,9 21,5 12,4 1,0 10,4
  • * Ce ratio est supérieur à 1 dans les EPCI attractifs en termes d’emploi. Ainsi, il y a plus d’actifs venant travailler dans Brest Métropole que d’actifs y résidant et allant exercer un emploi en dehors de cet EPCI
  • ** EPCI dont la composition inclut des communes d’un département limitrophe : 4 communes des Côtes-d’Armor (Le Moustoir, Plévin, Treffrin, Tréogan).
  • Sources : Insee – recensements de la population 2009 et 2014, FiLoSoFi 2014

Pour comprendre

La loi relative à « l'amélioration du régime de la commune nouvelle, pour des communes fortes et vivantes » du 16 mars 2015 incite à la création de communes nouvelles.

La loi NOTRe du 7 août 2015 portant sur la nouvelle organisation territoriale de la République relève le seuil minimal de population des EPCI à 15 000 habitants.

Ces dispositifs légaux amènent les EPCI à devenir des entités territoriales plus fortes quant à la mise en œuvre des services publics locaux.

Leurs compétences sont désormais élargies : l’aménagement du territoire, le développement économique et écologique, l’attractivité culturelle et sociale sont autant d’enjeux qui incombent désormais à ce maillon territorial, chargé d’accompagner le développement urbain ou de lutter contre la dévitalisation des espaces ruraux.

Pour en savoir plus

LOI n° 2015-991 du 7 août 2015 portant nouvelle organisation territoriale de la République

L'intercommunalite pour quoi faire ?

Intercommunalité, les services de l'État dans le FINISTÈRE

Des EPCI moins nombreux et plus grands dans les Côtes-d’Armor, Jean-Charles Petit (Insee) - Dans : Insee Flash Bretagne n° 34 (2017, novembre).