L’accès aux soins à l’épreuve des grands espaces guyanais

Xavier Baert, Rémi Charrier, Nicolas Kempf

Le développement social et économique de la Guyane passe par un accès à la santé de qualité. Le territoire guyanais, vaste et faiblement peuplé, complique la mise en place d’une offre de soin efficace pour l’ensemble de la population. Le système de santé repose sur deux piliers. En premier lieu, les hôpitaux et cliniques assurent le traitement des urgences ainsi qu’un certain nombre de soins complexes. L’autre composante du système de santé est la médecine de ville qui regroupe l’ensemble des professions libérales de santé, des infirmiers aux médecins spécialistes. L’accès aux soins hospitaliers en Guyane a déjà été traité dans une précédente étude. L’objectif de ce dossier est de mesurer l’accessibilité à la médecine de ville.

Insee Dossier Guyane
No 6
Paru le : 13/11/2017
Consulter

Synthèse

Xavier Baert, Rémi Charrier, Nicolas Kempf

A la croisée des enjeux médicaux et sociaux, l’accès au système de santé constitue l’un des piliers du développement territorial. Le cas des « déserts médicaux » en est l’un des thèmes sensibles, qui justifie les politiques de soutien à l’installation des médecins libéraux. La Guyane, région à la fois vaste et faiblement peuplée, n’échappe pas à cette problématique de l’accessibilité aux soins : si l’offre est abondante, voire dense, à proximité des centres-villes du littoral, elle s’amenuise partout ailleurs, induisant des inégalités sanitaires pour une partie de la population. Ce dossier fait suite aux travaux publiés en 2015 à propos de l’accès aux soins hospitaliers. Il concerne la médecine de ville, qui regroupe l’ensemble des professions libérales de santé : médicales, paramédicales et pharmaceutiques. Il a pour double objectif d’observer la répartition spatiale de l’offre de soins dans les grands espaces guyanais, et de mesurer les disparités de l’accès à la médecine de ville.

Insee Dossier Guyane
No 6
Paru le : 13/11/2017