Au deuxième trimestre 2017, l'indice du coût du travail - salaires seuls et l'indice - salaires et charges augmentent de 0,4 %Indice du coût du travail dans l’industrie, la construction et le tertiaire (ICT) - deuxième trimestre 2017

Au deuxième trimestre 2017, l'indice du coût du travail (ICT) - salaires seuls de l'ensemble du secteur marchand non agricole ralentit : +0,4 % en glissement trimestriel après +0,7 % au premier trimestre (en données corrigées des variations saisonnières). Sur un an, il s'accroît de 1,7 %, une hausse légèrement plus marquée qu'au premier trimestre (+1,5 %). Le temps de travail moyen augmente comme au trimestre précédent (+0,2 % sur un an).

Avertissements :

- Depuis le 1er janvier 2017, le taux de CICE en France métropolitaine a augmenté de 6 % à 7 %. Le taux reste à 9 % dans les Dom.

- La prime à l'embauche dans les PME a été reconduite pour les embauches jusqu'au 30 juin 2017.

L'indice du coût du travail - salaires seuls augmente de 0,4 %

Au deuxième trimestre 2017, l'indice du coût du travail (ICT) - salaires seuls de l'ensemble du secteur marchand non agricole ralentit : +0,4 % en glissement trimestriel après +0,7 % au premier trimestre (en données corrigées des variations saisonnières). Sur un an, il s'accroît de 1,7 %, une hausse légèrement plus marquée qu'au premier trimestre (+1,5 %). Le temps de travail moyen augmente comme au trimestre précédent (+0,2 % sur un an).

Graphique1 – ICT - salaires seuls : glissements annuels

  • Champ : secteur marchand non agricole hors services aux ménages
  • Sources : Acoss, Dares, Insee

Les salaires ralentissent dans l'industrie, le secteur tertiaire et la construction

Au deuxième trimestre 2017, les salaires dans l'industrie ralentissent un peu en variation trimestrielle (+0,6 % après +0,8 % au premier trimestre). Cependant, sur un an, ils augmentent plus vite : +2,0 % après +1,7 % au premier trimestre.

Dans le tertiaire, les salaires sont également moins dynamiques sur le trimestre (+0,3 % après +0,6 %). Toutefois, ils accélèrent légèrement sur un an (+1,5 % après +1,4 %). Par rapport au trimestre précédent, les salaires ralentissent en particulier dans la finance et l'assurance, les activités immobilières et les activités scientifiques et techniques. Ils marquent le pas dans l'information et la communication. À l'inverse, les salaires accélèrent nettement dans les transports et l'entreposage.

Dans la construction, les salaires augmentent moins vite sur le trimestre (+0,4 % après +1,0 %) mais accélèrent sur un an : +3,1 % après +2,4%.

Tableau1 – ICT - salaires seuls

CVS - base 100 en 2012
ICT - salaires seuls
Évolution trimestrielle (%) Glissement annuel (%)
T1-17 T2-17 T1-17 T2-17
Industrie 0,8 0,6 1,7 2,0
Industries extractives 0,4 1,2 2,4 3,4
Industrie manufacturière 0,8 0,6 1,5 2,0
Gaz, électricité, vapeur, air conditionné 1,4 –0,1 4,3 1,9
Eau ; assainissement, déchets, dépollution 0,4 0,9 1,9 2,5
Tertiaire 0,6 0,3 1,4 1,5
Commerce 0,5 0,5 1,6 1,8
Transports, entreposage 0,2 1,1 0,8 1,5
Hébergement, restauration 0,1 0,0 0,3 1,0
Information, communication 1,8 –0,1 2,9 2,0
Finance, assurance 1,0 0,2 1,9 1,8
Activités immobilières 1,6 0,3 4,1 3,9
Activités spécialisées, scientifiques, techniques 1,2 0,3 2,1 1,9
Services administratifs, soutien 0,0 0,5 0,5 1,0
Construction 1,0 0,4 2,4 3,1
ENSEMBLE 0,7 0,4 1,5 1,7
  • Champ : secteur marchand non agricole hors services aux ménages
  • Sources : Acoss, Dares, Insee

L'indice ICT - salaires seuls est quasiment inchangé

La variation trimestrielle de l'ICT - salaires seuls du premier trimestre 2017 dans l'ensemble du secteur marchand non agricole est inchangée. La variation en glissement annuel est abaissée de 0,1 point.

L'indice du coût du travail - salaires et charges augmente de 0,4 %

Au deuxième trimestre 2017, l'indice du coût du travail (ICT) - salaires et charges de l'ensemble du secteur marchand non agricole croît à peine plus vite que le trimestre précédent : +0,4 % après +0,3 % (en données corrigées des variations saisonnières).

Sur un an, l'ICT - salaires et charges accélère (+1,1 % après +0,4 %). Hors crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE), cette hausse aurait été plus forte : +1,6 %. En effet, le taux du CICE a augmenté d'un point en France métropolitaine au 1er janvier 2017, ce qui est neutre sur la variation trimestrielle de l'indice au deuxième trimestre 2017 mais freine sa progression sur un an.

Graphique2 – ICT - salaires et charges : glissements annuels

  • Champ : secteur marchand non agricole hors services aux ménages
  • Sources : Acoss, Dares, Insee

Faible révision à la baisse de l'indice ICT - salaires et charges au premier trimestre 2017

L'évolution de l'ICT - salaires et charges du premier trimestre 2017 dans l'ensemble du secteur marchand non agricole est abaissée de 0,1 point en glissement trimestriel comme sur un an.

Tableau2 – ICT - salaires et charges

CVS - base 100 en 2012
ICT - salaires et charges
Évolution trimestrielle (%) Glissement annuel (%)
T1-17 T2-17 T1-17 T2-17
Industrie 0,4 0,6 0,7 1,6
Industries extractives 0,1 1,2 1,8 3,3
Industrie manufacturière 0,4 0,6 0,5 1,6
Gaz, électricité, vapeur, air conditionné 1,2 –0,1 3,6 1,8
Eau ; assainissement, déchets, dépollution 0,1 0,8 0,8 2,0
Tertiaire 0,2 0,3 0,2 0,9
Commerce –0,1 0,5 0,2 1,0
Transports, entreposage –0,3 1,1 –0,3 0,8
Hébergement, restauration –0,5 0,3 –1,2 0,5
Information, communication 1,6 –0,2 1,9 1,7
Finance, assurance 0,9 0,2 1,1 1,6
Activités immobilières 1,4 0,3 3,4 3,8
Activités spécialisées, scientifiques, techniques 1,0 0,3 1,1 1,6
Services administratifs, soutien –0,5 0,3 –1,2 –0,2
Construction 0,7 0,4 1,6 2,7
ENSEMBLE 0,3 0,4 0,4 1,1

Tableau3 – ICT - salaires et charges (sans CICE)

CVS - base 100 en 2012
ICT - salaires et charges (sans CICE)
Evolution trimestrielle (%) Glissement annuel (%)
T1-17 T2-17 T1-17 T2-17
Industrie 0,8 0,6 1,1 2,0
Industries extractives 0,6 1,2 2,3 3,8
Industrie manufacturière 0,8 0,6 0,9 2,0
Gaz, électricité, vapeur, air conditionné 1,4 –0,1 3,8 2,0
Eau ; assainissement, déchets, dépollution 0,5 0,8 1,2 2,4
Tertiaire 0,6 0,3 0,6 1,3
Commerce 0,4 0,5 0,7 1,5
Transports, entreposage 0,2 1,1 0,3 1,3
Hébergement, restauration 0,1 0,3 –0,5 1,1
Information, communication 1,9 –0,2 2,2 1,9
Finance, assurance 1,1 0,2 1,3 1,8
Activités immobilières 1,7 0,3 3,7 4,1
Activités spécialisées, scientifiques, techniques 1,2 0,3 1,4 1,8
Services administratifs, soutien 0,1 0,3 –0,6 0,4
Construction 1,2 0,4 2,2 3,3
ENSEMBLE 0,7 0,4 0,8 1,6
  • Champ : secteur marchand non agricole hors services aux ménages
  • Sources : Acoss, Dares, Insee