En juin 2017, le climat des affaires dans l'industrie manufacturière est quasi stable nettement au-dessus de la normaleEnquête mensuelle de conjoncture dans l'industrie - juin 2017

Selon les chefs d'entreprise interrogés en juin 2017, le climat conjoncturel dans l'industrie est quasi stable. À 108, il est nettement au-dessus de sa moyenne de long terme (100).

Informations rapides
No 164
Paru le : 22/06/2017
Prochaine parution le : 23/11/2017 à 08h45 - novembre 2017

Selon les chefs d'entreprise interrogés en juin 2017, le climat conjoncturel dans l'industrie est quasi stable. À 108, il est nettement au-dessus de sa moyenne de long terme (100).

Graphique 1 – Indicateur synthétique du climat des affaires

L'indicateur de retournement reste dans la zone indiquant une conjoncture favorable.

Graphique 2 – Indicateur de retournement

  • Lecture : proche de 1 (respectivement −1), l'indicateur signale un climat conjoncturel favorable (respectivement défavorable). Entre −0,3 et +0,3 : zone d'incertitude conjoncturelle.

Le solde sur les perspectives générales de production atteint un plus haut depuis juin 2007

En juin 2017, le solde d'opinion des industriels sur leur production passée baisse de nouveau, celui sur leurs perspectives personnelles de production se replie également. Cependant, ces deux soldes restent bien au-dessus de leur normale.

Par ailleurs, les industriels sont bien plus optimistes qu'en mai sur les perspectives générales de production du secteur. Le solde correspondant continue de s'améliorer pour atteindre son plus haut niveau depuis juin 2007, nettement supérieur à sa moyenne de long terme.

En juin 2017, leur opinion sur les carnets de commandes globaux s'améliore un peu alors que celle sur les carnets de commandes étrangers est inchangée. Les deux soldes associés sont nettement au-dessus de leur normale.

Enfin, les industriels sont quasiment aussi nombreux qu'en mai à juger que leurs stocks de produits finis sont inférieurs à la normale : le solde d'opinion reste au-dessous de sa moyenne de long terme.

Tableau 1 – Opinion des industriels dans l'industrie manufacturière

Soldes d'opinion, en % CVS
Opinion des industriels dans l'industrie manufacturière
Industrie manufacturière Moy* Mars 17 Avril 17 Mai 17 Juin 17
Indicateur synthétique 100 106 108 109 108
Production passée 5 9 17 14 10
Stocks 13 7 6 5 6
Carnets de commandes globaux –18 –9 –6 –5 –3
Carnets de commandes étrangers –14 –5 –1 –2 –2
Perspectives personnelles de production 5 11 12 16 13
Perspectives générales de production –9 3 1 7 17
  • * Moyenne depuis 1976.
  • Source : Insee - enquête mensuelle de conjoncture dans l'industrie

Avertissement : Dans la publication du mois de juin 2017, les pondérations utilisées pour agréger les réponses des chefs d'entreprise ont été mises à jour. Les coefficients saisonniers ainsi que les paramètres de l'indicateur synthétique ont également été actualisés. Il en résulte de légères révisions de l'ensemble des résultats précédemment publiés au titre de cette enquête.

De légères variations sectorielles se compensent

En juin, la quasi-stabilité du climat des affaires dans l'industrie résulte notamment d'une légère baisse dans les biens d'équipement, compensée par une amélioration dans l'agroalimentaire et dans les « autres industries ».

Dans l'agroalimentaire, le climat des affaires s'améliore et retrouve son plus haut niveau depuis juillet 2011

En juin, après avoir gagné 7 points en deux mois, le climat des affaires dans l'industrie agroalimentaire retrouve son plus haut niveau depuis juillet 2011. À 111, il est nettement au-dessus de la normale. Tous les soldes d'opinion contribuent à cette hausse, en particulier celui sur la production passée qui rebondit.

Dans les biens d'équipement, le climat des affaires perd un point après avoir atteint son plus haut depuis mars 2008

Dans l'industrie des biens d'équipement, après avoir atteint en mai son plus haut depuis mars 2008, le climat des affaires perd un point mais reste, à 109, nettement au-dessus de la normale. Cette légère baisse provient essentiellement du recul des soldes sur la production passée et les carnets de commandes étrangers, qui restent toutefois nettement au-dessus de leur normale.

Dans les produits informatiques, électroniques et optiques, et dans les machines et équipements, le climat diminue un peu. En revanche, il se stabilise à son plus haut niveau depuis juin 2011 dans les équipements électriques.

Le climat conjoncturel se maintient au-dessus de la normale dans les matériels de transport

Dans les matériels de transport, le climat conjoncturel est stable à 105, au-dessus de sa moyenne de longue période. D'un côté le solde sur la production passée rebondit, de l'autre ceux sur les perspectives personnelles de production et sur les carnets de commandes globaux diminuent.

Le climat est stable dans l'industrie automobile tandis qu'il s'améliore légèrement dans la fabrication des autres matériels de transport.

Dans les « autres industries », le climat des affaires s'améliore un peu

Le climat des affaires dans l'ensemble des « autres industries » gagne un point, et retrouve son plus haut niveau depuis juin 2011 (108), nettement au-dessus de la normale. Cette légère amélioration provient de la hausse des soldes sur les carnets de commandes et sur les perspectives générales de production. Elle est en partie compensée par une baisse des soldes sur les perspectives personnelles et la production passée.

Le climat des affaires se redresse nettement dans le bois-papier pour atteindre un plus haut depuis dix ans. Il s'améliore dans le caoutchouc-plasturgie et dans la métallurgie, pour atteindre son plus haut depuis plus de six ans. Il s'améliore légèrement dans la chimie. En revanche, il continue de s'éroder dans l'habillement-textile. Il est quasi stable dans les « autres industries manufacturières ».

Graphique 3 – Climat des affaires dans les principaux sous-secteurs de l'industrie manufacturière

  • Légende : (C1) : agroalimentaire - (C3) : biens d'équipement - (C4) : matériels de transport - (C5) : autres industries

Tableau 2 – Indicateurs synthétiques du climat des affaires dans les sous-secteurs de l'industrie manufacturière

Normalisés de moyenne 100 et d'écart-type 10 depuis 1990
Indicateurs synthétiques du climat des affaires dans les sous-secteurs de l'industrie manufacturière
NA* : (A17) et [A38 et A64] Poids** (%) Avril 17 Mai 17 Juin 17
(C1) Agroalimentaire 22 104 106 111
(C3) Biens d'équipement 11 108 110 109
[CI] Produits informatiques, électroniques et optiques 3 110 115 113
[CJ] Équipements électriques 3 105 106 106
[CK] Machines et équipements 5 106 108 107
(C4) Matériels de transport 15 106 105 105
[CL1] Automobile 7 106 106 106
[CL2] Autres matériels de transport 8 104 103 104
(C5) Autres industries 46 107 107 108
[CB] Textile, habillement, cuir 2 110 104 101
[CC] Bois, papier, imprimerie 5 106 105 111
[CE] Chimie 9 111 107 108
[CG] Caoutchouc, plasturgie... 7 108 108 110
[CH] Métallurgie et autres produits métalliques 11 103 105 107
[CM] Autres industries manufacturières 9 101 102 101
  • * NA : Nomenclature agrégée, fondée sur la NAF rév.2.
  • ** Poids utilisés pour agréger les soldes d'opinion sous-sectoriels.
  • Source : Insee - enquête mensuelle de conjoncture dans l'industrie