Au premier trimestre 2017, l'emploi marchand continue d'augmenter (estimation flash)Estimation flash de l'emploi salarié - premier trimestre 2017

Au premier trimestre 2017, l'emploi augmente dans les secteurs marchands non agricoles (+0,3 %), pour le huitième trimestre consécutif. Les créations nettes d'emploi atteignent +49 400, après +67 300 au cours du trimestre précédent. Sur un an, l'emploi des secteurs principalement marchands s'accroît de nouveau de 1,2 % (soit +198 300).

L'emploi recule autant que le trimestre précédent dans l'industrie et la construction : il diminue de 0,2 % (soit −4 800) dans l'industrie et de 0,2 % (soit −2 000) dans la construction. Sur un an, l'industrie perd 23 300 emplois et la construction 9 100.

Dans le secteur tertiaire, l'emploi continue d'augmenter solidement : +0,5 % au premier trimestre 2017, soit +56 200, après +0,6 % au quatrième trimestre 2016. Hors intérim, les créations nettes d'emploi accélèrent (+44 200, soit +0,4 %, après +34 500 au quatrième trimestre 2016). Sur un an, l'emploi tertiaire hors intérim augmente de 1,3 %, soit +147 500.

Au total, l'emploi marchand hors intérim croît de 0,7 % sur un an (+115 100).

Informations rapides
No 125
Paru le : 12/05/2017
Prochaine parution le : 11/08/2017 à 08h45 - deuxième trimestre 2017

Avertissements : À partir de la prochaine publication portant sur le premier trimestre 2017, à paraître le 13 juin 2017, l'estimation de l'emploi salarié à 70 jours sera réalisée en partenariat avec l'Agence centrale des organismes de sécurité sociale (Acoss) et la Dares (cf. fiche sur l'élargissement du champ de l'Informations Rapides sur les estimations trimestrielles d'emploi). Son champ sera étendu à l'ensemble des salariés et couvrira la France (hors Mayotte). Dans ce contexte, le champ de l'estimation flash sera également étendu à partir des résultats du deuxième trimestre 2017, à paraître le 11 août 2017 : il portera sur l'emploi salarié du secteur privé en France (hors Mayotte).

Au premier trimestre 2017, l'emploi augmente dans les secteurs marchands non agricoles (+0,3 %), pour le huitième trimestre consécutif. Les créations nettes d'emploi atteignent +49 400, après +67 300 au cours du trimestre précédent. Sur un an, l'emploi des secteurs principalement marchands s'accroît de nouveau de 1,2 % (soit +198 300).

L'emploi recule autant que le trimestre précédent dans l'industrie et la construction : il diminue de 0,2 % (soit −4 800) dans l'industrie et de 0,2 % (soit −2 000) dans la construction. Sur un an, l'industrie perd 23 300 emplois et la construction 9 100.

Dans le secteur tertiaire, l'emploi continue d'augmenter solidement : +0,5 % au premier trimestre 2017, soit +56 200, après +0,6 % au quatrième trimestre 2016. Hors intérim, les créations nettes d'emploi accélèrent (+44 200, soit +0,4 %, après +34 500 au quatrième trimestre 2016). Sur un an, l'emploi tertiaire hors intérim augmente de 1,3 %, soit +147 500.

Au total, l'emploi marchand hors intérim croît de 0,7 % sur un an (+115 100).

L'emploi intérimaire ralentit

L'emploi intérimaire ralentit au premier trimestre 2017 (+1,8 %, soit +12 000, après +6,6 %). Sur un an, il reste en très nette hausse (+14,2 %, soit + 83 200).

Tableau1 – Évolution de l'emploi salarié dans les secteurs marchands non agricoles 1. Variation en milliers

données CVS en milliers en fin de trimestre
Évolution de l'emploi salarié dans les secteurs marchands non agricoles 1. Variation en milliers
Sur 3 mois Sur un an Niveau
2016 2017 2017 2017
T4 T1 T1 T1
Secteurs principalement marchands non agricoles 67,3 49,4 198,3 16 227,7
Industrie -5,5 -4,8 -23,3 3 099,1
Construction -2,2 -2,0 -9,1 1 303,9
Tertiaire 75,1 56,2 230,7 11 824,6
dont intérim* 40,5 12,0 83,2 668,5
  • Lecture : au premier trimestre 2017, les créations nettes d'emploi salarié dans le secteur tertiaire sont de 56 200 par rapport au trimestre précédent.

Tableau2 – 2. Variation en pourcentages

données CVS en % en fin de trimestre
2. Variation en pourcentages
Sur 3 mois Sur un an
2016 2017 2017
T4 T1 T1
Secteurs principalement marchands non agricoles 0,4 0,3 1,2
Industrie -0,2 -0,2 -0,7
Construction -0,2 -0,2 -0,7
Tertiaire 0,6 0,5 2,0
dont intérim* 6,6 1,8 14,2
  • Champ : ensemble des secteurs principalement marchands, hors agriculture ; France métropolitaine.
  • * Les intérimaires sont comptabilisés dans le secteur tertiaire quel que soit le secteur dans lequel ils effectuent leur mission.
  • Sources : Insee et Dares