Les chefs d'entreprises de l'industrie manufacturière anticipent une nouvelle hausse de leur investissement en 2017Enquête sur les investissements dans l'industrie - avril 2017

Interrogés en avril 2017, les chefs d'entreprise de l'industrie manufacturière annoncent avoir accru leur investissement de 4 % en valeur en 2016 par rapport à 2015. Pour 2017, les industriels prévoient d'augmenter leurs dépenses d'investissement de 6 % par rapport à 2016.

Informations rapides
No 122
Paru le : 04/05/2017
Prochaine parution le : 07/11/2017 à 08h45 - octobre 2017

Interrogés en avril 2017, les chefs d'entreprise de l'industrie manufacturière annoncent avoir accru leur investissement de 4 % en valeur en 2016 par rapport à 2015. Pour 2017, les industriels prévoient d'augmenter leurs dépenses d'investissement de 6 % par rapport à 2016.

Graphique 1 – Évolution annuelle de l'investissement en valeur dans l'industrie manufacturière

  • Source : Insee, enquête sur les investissements dans l'industrie

Pour 2017, les industriels rehaussent leur prévision d'investissement à +6 %

Les industriels rehaussent ainsi de 1 point leur estimation de janvier 2017, alors qu'habituellement à ce moment de l'année ils maintiennent leur prévision d'investissement (révision en moyenne nulle entre 2005 et 2016). La révision à la hausse est importante pour l'industrie des biens d'équipement.

La prévision d'investissement des industriels pour 2017 pourrait être révisée au cours des prochains trimestres : en moyenne depuis 2004, la prévision émise en avril surestime de quatre points l'évolution constatée in fine en juillet de l'année suivante.

Tableau 1 – Évolution annuelle de l'investissement en valeur dans l'industrie manufacturière par grand secteur

en %
Évolution annuelle de l'investissement en valeur dans l'industrie manufacturière par grand secteur
NA* : (A17) et [A38] En 2016 En 2017
estimé jan.17 estimé avr.17 prévu jan.17 prévu avr.17
C : Industrie manufacturière 4 4 5 6
(C1) Industrie agro-alimentaire 10 11 7 5
(C3) Fabrication de biens d'équipement 4 0 16 27
(C4) Fabrication de matériels de transport 4 8 –5 –6
[CL1] dont automobiles 7 16 –3 –11
(C5) Autres industries 1 1 5 7
Sous-total secteurs C3, C4 et C5 2 2 5 7
  • *NA : nomenclature agrégée, fondée sur la NAF rév.2.
  • Lecture du tableau : Interrogés dans l'enquête d'avril 2017, les chefs d'entreprise de l'industrie manufacturière annoncent une hausse de 4 % de leur investissement en 2016 par rapport à 2015 et une hausse de 6 % en 2017 par rapport à 2016.
  • Source : Insee, enquête sur les investissements dans l'industrie

Les industriels sont plus nombreux à prévoir une hausse qu'une baisse de leur investissement au second semestre 2017

Les industriels interrogés en avril 2017 sont plus nombreux à prévoir une augmentation plutôt qu'une baisse de leur investissement au cours du premier semestre 2017. Le solde correspondant (+12) est proche de celui d'octobre, au-dessus de sa moyenne de longue période (+6).

Les industriels restent optimistes pour le semestre suivant : le solde correspondant gagne 5 points par rapport à octobre (à +11), il reste au-dessus de sa moyenne de longue période (+6).

Graphique 2 – Opinion des industriels sur l'évolution semestrielle des investissements (première estimation)

  • Source : Insee, enquête sur les investissements dans l'industrie

Des investissements visant à renouveler et à moderniser les équipements

La destination des investissements prévus pour 2017 changerait peu par rapport à 2016. Elle est proche de la structure moyenne constatée depuis 1991. La part des investissements destinés au renouvellement reste la plus importante. Un quart des investissements permettrait de moderniser les équipements, la part consacrée aux économies d'énergie restant un peu plus élevée que par le passé. À l'inverse, la part des investissements visant à introduire de nouveaux produits ou à étendre la capacité productive resterait un peu en deçà de sa moyenne de longue période.

Tableau 2 – Répartition des motivations économiques des investissements

en %
Répartition des motivations économiques des investissements
Moyenne 2016 2017
1991-2016 (constat) (prévision)
Renouvellement 27 28 27
Modernisation, rationalisation 24 23 24
automatisation 11 8 8
nouvelles techniques 7 6 8
économie d'énergie 6 9 8
Extension de la capacité productive 16 16 15
Introduction de nouveaux produits 14 12 13
Autres (sécurité, condition de travail, environnement, etc.) 20 21 21
  • Source : Insee, enquête sur les investissements dans l'industrie

Le solde d'opinion sur l'évolution des capacités de production constatée courant 2016 (+35) est plus élevé que celui mesuré sur l'évolution prévue en avril 2016 (+28). Ce solde est au-dessus de sa moyenne de long terme. Pour 2017, les entreprises anticipent davantage que l'an dernier d'augmenter leur capacité de production : le solde s'élève à +31 et rejoint sa moyenne de long terme.

Tableau 3 – Capacités de production et déclassements

* solde d'opinion, en % des réponses - ** en % -
Capacités de production et déclassements
Réalisation constatée Prévision
moy. 2016 moy. 2016 2017
Évolution des capacités de production* 30 35 31 28 31
Évolution des déclassements d'équipements* 18 9 –2 –7 –4
Part des entreprises ayant déclaré des déclassements** 75 66 74 67 66
Répartition des déclassements**
Usure, vieillissement des équipements 52 54 49 49 56
Mise en place de matériels plus performants 31 29 33 29 32
Abandon de capacités sur des produits anciens 12 9 11 13 7
Autres déclassements 5 8 6 9 5
  • Source : Insee, enquête sur les Investissements dans l'industrie