Le logement en Occitanie en 2013 - Singularités et évolutions récentes du parc

Pour les acteurs publics chargés de l'aménagement du territoire, connaître les caractéristiques de l'habitat et de son évolution sur l'ensemble du territoire constitue un enjeu fort. Cette connaissance est particulièrement importante en Occitanie du fait du fort développement démographique de la région et de son taux de pauvreté parmi les plus élevés de France métropolitaine.

La Dreal et l'Insee se sont associés pour réaliser un diagnostic sur la situation du logement en Occitanie, ses différentes composantes et son évolution récente. Cet éclairage porte sur les caractéristiques du parc de résidences principales et de ses occupants, ainsi que sur les spécificités du parc de résidences secondaires et de logement vacants à l'échelle des différents territoires. Il s'attache aussi à expliciter le développement du parc social.

Insee Dossier Occitanie
No 4
Paru le : 20/03/2017
Consulter

Profil des occupants des résidences principales - Le parc privé compense la faiblesse du parc social

Auteurs : Bernadette Guiot de la Rochère avec la participation d’Alexandre Dumont,et Bertrand Oddo (Dreal), Christophe Bordet, Sylvie Mercier, Martine Tornero avec la participation de Benoît Mirouse (Insee)

En 2013, l’Occitanie compte 1,5 million de résidences principales occupées par leur propriétaire. Ce parc représente ainsi 60 % des résidences principales contre 58 % en France métropolitaine. Les ménages locataires sont au nombre de 966 000, soit 38 % des résidences principales (40 % en France métropolitaine). La part du parc locatif privé est légèrement supérieure dans la région (26 % des résidences principales) qu’en moyenne métropolitaine (23 %). À l’opposé, le parc HLM est nettement moins développé (9 % contre 15 %), alors même que le taux de pauvreté des ménages est l’un des plus élevés de métropole.

Insee Dossier Occitanie
Paru le : 20/03/2017