En décembre 2016, le volume des ventes se replie dans l'ensemble du commerce de détailVolume des ventes dans le commerce de détail et les services personnels (ICA) - décembre 2016

En décembre 2016, le volume des ventes diminue dans le commerce de détail hors automobiles et motocycles (−0,5 % après une stabilité en novembre) et se replie dans le commerce et réparation d'automobiles et de motocycles (−1,1 % après +2,2 %). Il augmente légèrement dans l'hébergement et restauration (+0,3 % après +0,5 %) et se maintient dans les services aux ménages (+0,1 % après +1,8 %).

Les indices commentés dans ce numéro d'Informations Rapides sont corrigés des variations saisonnières et des effets de calendrier (CVS-CJO). Hormis les indices issus de l'enquête Emagsa, ils sont « en volume » (hors taxes) c'est-à-dire calculés en éliminant l'impact des variations de prix.

Le mois prochain, les Informations Rapides relatives au volume des ventes et aux chiffres d'affaires vont évoluer. Les indices seront publiés par grand agrégat (commerce d'une part et services d'autre part) et en volume. Les résultats de l'enquête Emagsa feront l'objet d'une Informations Rapides spécifique.

En décembre 2016, le volume des ventes diminue dans le commerce de détail hors automobiles et motocycles (−0,5 % après une stabilité en novembre) et se replie dans le commerce et réparation d'automobiles et de motocycles (−1,1 % après +2,2 %). Il augmente légèrement dans l'hébergement et restauration (+0,3 % après +0,5 %) et se maintient dans les services aux ménages (+0,1 % après +1,8 %).

Graphique1 – Volume des ventes dans le commerce de détail et les services personnels

  • Source : Insee

Contraction dans le commerce de détail

Le volume des ventes du commerce de détail hors automobiles et motocycles se contracte en décembre 2016 (−0,5 %) après une stabilité en novembre. Selon les premières estimations, il baisserait de nouveau en janvier 2017 (−0,9 %).

Le volume des ventes diminue de nouveau dans les magasins spécialisés (−0,6 % après −0,2 %), surtout dans les autres commerces de détail spécialisés (parfumerie, habillement, etc. : −0,4 %), dans le commerce alimentaire (−2,0 %) et dans celui des équipements de l'information et de la communication (−1,9 %). Il se replie légèrement dans les magasins non spécialisés (−0,2 % après +0,1 %) et fortement dans le commerce hors magasin (−1,8 % après +1,3 %).

Le volume des ventes de l'ensemble du secteur augmente toutefois nettement sur le dernier trimestre 2016 (+1,6 %, T/T−1) et sur un an (+3,6 %, T/T−4).

Tableau1 – Volume des ventes dans le commerce de détail et les services personnels

Volume CVS-CJO, base et référence 100 en 2010
Volume des ventes dans le commerce de détail et les services personnels
Variation en %
Nomenclature NAF rév. 2 Poids Déc./ Nov. Nov./ Oct. T/T–1 (1) T/T–4 (1)
47 Commerce de détail hors automobiles et motocycles 1000 –0,5 0,0 1,6 3,6
471 Magasins non spécialisés 370 –0,2 0,1 0,7 2,9
472 à 477 Magasins spécialisés 572 –0,6 –0,2 2,2 4,1
478 et 479 Hors magasin 58 –1,8 1,3 1,1 2,8
45 Commerce et réparation d'automobiles et de motocycles 1000 –1,1 2,2 2,7 7,8
I Hébergement et restauration 1000 0,3 0,5 0,1 2,3
R+S Services aux ménages 1000 0,1 1,8 1,3 4,5
R Arts, spectacles et activités récréatives 422 –0,4 2,2 –0,3 8,4
S Autres activités de services 578 0,6 1,5 2,6 1,5
  • (1) Trois derniers mois (T) rapportés aux trois mois précédents (T–1) ou aux mêmes mois de l'année précédente (T–4).
  • Source : Insee

Tableau2 – Volume des ventes dans le commerce de détail : estimation précoce*

Volume CVS-CJO, base et référence 100 en 2010
Volume des ventes dans le commerce de détail : estimation précoce*
Variation en %
Jan. 2017/ Déc. 2016 Jan. 2017/ Jan. 2016
47 Commerce de détail hors automobiles et motocycles –0,9 0,9
  • * calculée économétriquement à partir d'un ensemble de sources disponibles moins d'un mois après la fin du mois considéré.
  • Source : Insee

Net repli dans le commerce et réparation d'automobiles et de motocycles

Le volume des ventes du commerce et réparation d'automobiles et de motocycles se replie nettement en décembre 2016 (−1,1 %) après une nette accélération en novembre (+2,2 %). Si la baisse affecte tous les sous-secteurs, elle est particulièrement importante dans le commerce d'équipements automobiles (−3,3 %).

Cependant, le volume des ventes s'accroît nettement au dernier trimestre 2016 (+2,7 %, T/T−1) et très vivement sur un an (+7,8 %, T/T−4).

Tableau3 – Volume des ventes dans le commerce de détail et les services personnels

Volume CVS-CJO, base et référence 100 en 2010
Volume des ventes dans le commerce de détail et les services personnels
Variation en %
Nomenclature NAF rév. 2 Poids Déc. 2016 Déc./ Nov. Nov./ Oct. T/T–1 (1)
47 Commerce de détail hors automobiles et motocycles 1000 118,2 –0,5 0,0 1,6
471 Magasins non spécialisés 370 111,8 –0,2 0,1 0,7
472 à 477 Magasins spécialisés 572 122,2 –0,6 –0,2 2,2
472 Alimentaire 48 133,2 –2,0 0,0 2,9
473 Carburants 77 95,5 0,1 0,2 –0,4
474 Éqpts de l'information et de la communication 28 181,2 –1,9 –0,6 3,6
475 Autres éqpts du foyer 113 104,4 –0,4 0,0 1,4
476 Biens culturels et loisirs 48 107,4 –0,1 –2,1 0,9
477 Autres magasins spécialisés 259 132,2 –0,4 –0,1 2,9
478 et 479 Hors magasin 58 120,2 –1,8 1,3 1,1
45 Commerce et réparation d'automobiles et de motocycles 1000 116,0 –1,1 2,2 2,7
451 Commerce de véhicules automobiles 671 113,7 –0,2 2,1 3,4
452 Entretien et réparation de véhicules automobiles 78 106,6 –1,4 2,5 1,8
453 Commerce d'équipements automobiles 227 128,7 –3,3 2,7 1,3
454 Commerce et réparation de motocycles 24 91,4 –1,6 0,4 1,2
I Hébergement et restauration 1000 112,1 0,3 0,5 0,1
55 Hébergement 239 104,8 0,8 2,0 –0,8
56 Restauration 761 114,4 0,2 0,1 0,3
561 Restaurants… 560 115,1 0,0 0,2 0,4
562 Traiteurs… 119 105,9 0,5 –0,5 0,7
563 Débits de boissons 82 122,3 0,8 0,0 –1,0
R+S Services aux ménages 1000 114,9 0,1 1,8 1,3
R Arts, spectacles… 422 122,4 –0,4 2,2 –0,3
90 Activités créatives… 116 114,0 4,3 8,7 –1,7
91 Bibliothèques, archives, musées… 10 133,9 0,7 –0,5 3,2
92 Organisation de jeux de hasard et d'argent 106 121,8 2,4 2,3 2,4
93 Activités sportives, récréatives et de loisirs 190 127,2 –4,3 –0,8 –1,1
S Autres activités de services 578 109,5 0,6 1,5 2,6
95 Réparation d'ordinateurs… 206 94,9 2,9 –0,3 5,1
96 Autres services personnels 372 117,5 –0,4 2,3 1,5
  • (1) Trois derniers mois (T) rapportés aux trois mois précédents (T–1).
  • Source : Insee

Légère hausse dans l'hébergement et restauration

En décembre 2016, le volume des ventes dans l'hébergement et restauration augmente légèrement (+0,3 % après +0,5 % en novembre). Il ralentit quelque peu dans l'hébergement (+0,8 % après +2,0 %). Il progresse légèrement dans la restauration (+0,2 % après +0,1 %) grâce au rebond des débits de boissons (+0,8 % après une stabilité) et des traiteurs et autres services de restauration (+0,5 % après −0,5 %).

Le volume des ventes de l'ensemble du secteur est quasi stable au quatrième trimestre 2016 (+0,1 %, T/T−1) et augmente sur un an (+2,3 %, T/T−4).

Maintien dans les services aux ménages

En décembre 2016, le volume des ventes des services aux ménages est quasi stable (+0,1 %) après une accélération en novembre (+1,8 %). Une forte baisse du volume des ventes des activités sportives, récréatives et de loisirs (−4,3 %) est contrebalancée par des hausses dans la réparation d'ordinateurs et d'équipements d'ordinateurs (+2,9 %), les activités créatives, artistiques et de spectacle (+4,3 %) et l'organisation de jeux de hasard et d'argent (+2,4 %).

Le volume des ventes des services aux ménages croît fortement au dernier trimestre 2016 (+1,3 %, T/T−1) et sur un an (+4,5 %, T/T−4).

Révisions

L'évolution du volume des ventes en novembre 2016 est abaissée de 0,1 point dans le commerce et réparation d'automobiles. Elle est inchangée dans les autres secteurs.

En janvier 2017, le chiffre d'affaires des grandes surfaces alimentaires augmente de nouveau

En janvier 2017, le chiffre d'affaires en valeur des grandes surfaces alimentaires progresse au même rythme qu'en décembre 2016 (+0,3 %). Les ventes de carburants accélèrent de nouveau (+6,7 % après +4,9 % en décembre) et celles de produits non alimentaires se redressent nettement (+4,7 % après −4,8 %). Cependant, le chiffre d'affaires des produits alimentaires se replie (−1,4 % après +0,4 % en décembre).

Tableau4 – Chiffre d'affaires au sein des grandes surfaces alimentaires

Valeur CVS-CJO, référence 100 en 2010
Chiffre d'affaires au sein des grandes surfaces alimentaires
Variation en %
Janv. 17/ Déc. 16 Déc. 16/ Nov. 16 T/T–1 (1) T/T–4 (1)
Chiffre d'affaires total 0,3 0,3 0,4 0,8
dont
Ventes de produits alimentaires –1,4 0,4 –1,0 –0,5
Ventes de produits non alimentaires 4,7 –4,8 –3,0 –2,7
Ventes de carburant 6,7 4,9 11,1 12,6
  • (1) Trois derniers mois (T) rapportés aux trois mois précédents (T–1) ou aux mêmes mois de l'année précédente (T–4).
  • Source : Insee - Enquête mensuelle sur les grandes surfaces alimentaires (Emagsa)