Aéronautique et spatial dans le Grand Sud-OuestPrès de 130 000 emplois salariés dans la filière en 2015

Patrick Voisin, Insee Occitanie

Le dynamisme de la filière aérospatiale dans le Grand Sud-Ouest perdure en 2015. Le millier d'entreprises régionales de la chaîne d'approvisionnement répondent à une demande soutenue des donneurs d’ordres et poursuivent leur recrutement pour y faire face. La filière aérospatiale emploie près de 130 000 salariés, soit 10 % de l'emploi total et 30 % de l'emploi industriel du Grand Sud-Ouest. L'emploi continue sa progression, principalement dans la chaîne d'approvisionnement (supply chain) sous tension.

La filière aéronautique et spatiale est une composante essentielle de l’emploi régional du Grand Sud-Ouest (GSO) constitué des deux ex-régions Aquitaine et Midi-Pyrénées. Elle comprend les grands donneurs d’ordres (entreprises régionales têtes de filière) et leur chaîne d'approvisionnement (supply chain) constituée des sous-traitants, fournisseurs et prestataires de services. L'emploi total dans la filière atteint près de 130 000 salariés fin 2015 (figure 1), soit près d'un emploi sur dix répertoriés dans les secteurs marchands non agricoles du GSO.

L'emploi dédié à l'activité aérospatiale (définitions) atteint près de 110 000 salariés, soit 85 % de l'emploi total de la filière dans le GSO. Les entreprises de la chaîne d'approvisionnement travaillent également pour d'autres activités comme celles liées à l'automobile, mais restent pour la plupart assez spécialisées : la moitié d'entre elles réalisent au moins 80 % de leur chiffre d'affaires dans l'aérospatial. La part de l'aéronautique dans l'emploi total est largement prédominante : elle atteint 71 % en 2015, soit 5 fois plus que le spatial. La part du spatial reste stable au cours des trois dernières années (14 %). Les autres marchés se partagent donc les 15 % restants.

Figure_1 – Spécificités sectorielles du dynamisme de l'emploiEffectif salarié total de la filière aérospatiale dans le Grand Sud-Ouest au 31 décembre 2015

Spécificités sectorielles du dynamisme de l'emploi
Secteurs Nombre d'entreprises Effectif salarié total Effectif salarié dédié à l'AS Évolution 2015/2014* Effectif salarié total
Industrie 673 85 669 76 054 + 2,1
Fabrication d'équipements électriques, électroniques, informatiques et de machines 82 10 612 7 038 + 5,2
Construction aéronautique et spatiale 81 51 349 50 688 + 1,1
Métallurgie 388 16 235 13 370 + 4,3
Réparation et installation (maintenance) 78 4 276 3 584 - 0,2
Fabrication d'autres produits industriels 44 3 197 1 374 + 0,5
Commerce, logistique et soutien 82 2 239 1 520 - 3,4
Services spécialisés 324 41 425 32 137 + 4,0
Activités informatiques 78 12 388 7 989 + 4,4
Ingénierie et activités scientifiques et techniques 246 29 037 24 148 + 3,5
Filière AS dans le Grand Sud-Ouest 1 079 129 332 109 711 + 2,5
dont supply chain 1 064 87 172 67 551 + 3,6
  • * Évolution calculée à partir de l'enquête 2016, les entreprises fournissant leurs effectifs sur deux années consécutives, 2014 et 2015
  • Champ : filière aéronautique et spatiale dans le Grand Sud-Ouest
  • Sources : Insee, enquête filière aéronautique et spatiale 2016 et estimations d'emplois localisées (EPURE)

Au-delà de son importance relative, l'activité spatiale s'accompagne souvent d'une activité sur le marché aéronautique ou sur un autre secteur. Parmi les 350 entreprises de la supply chain ayant une activité spatiale, les trois quarts réalisent en effet près d'un quart de leur chiffre d'affaires sur ce marché (24 %). Dans ces entreprises, la part du chiffre d'affaires spatial atteint en moyenne 22 %.

Diversité des secteurs composant la filière

L'emploi dans l'industrie de la filière aéronautique et spatiale représente 30 % de l'emploi industriel du Grand Sud-Ouest. Le secteur de la construction aéronautique et spatiale, avec plus de 51 000 emplois est le premier employeur de la filière.

Composé essentiellement des grands donneurs d’ordres, ce secteur comprend aussi 12 000 emplois au sein de la supply chain. Le secteur de l'ingénierie et des activités scientifiques et techniques arrive en deuxième position, avec 29 000 emplois, suivi par la métallurgie (16 000), puis les activités informatiques (12 000) et la fabrication d'équipements électriques, électroniques, informatiques et de machines (10 000). Si on regroupe ce secteur avec celui des services spécialisés de l'ingénierie et de l'informatique, on obtient le deuxième employeur de la filière. Les entreprises de ce secteur regroupé sont néanmoins plus diversifiées que celles des autres secteurs de la filière, avec une part du chiffre d'affaires dédié à l'aérospatial de 78 % (contre 85 % sur l'ensemble de la filière), le reste de l'activité concernant donc d'autres marchés.

La part du chiffre d'affaires dédié varie en effet fortement selon les secteurs : côté industriel, elle est plus faible dans la fabrication d'autres produits industriels, la réparation installation maintenance et la fabrication d'équipements électriques, électroniques et informatiques.

Poursuite de l'augmentation de l'emploi essentiellement dans la supply chain

Pour l'ensemble de la filière, la croissance de l'emploi total se poursuit avec une augmentation de 2,5 % en 2015 (figure 2). Dans les entreprises dites « têtes de filière », la croissance de l'emploi est modérée (+ 0,4 %), alors qu'elle est particulièrement dynamique dans la chaîne d'approvisionnement (+ 3,6 %) qui rassemble les deux tiers des effectifs de la filière. Au sein de l'industrie, la hausse de l'emploi reste plus modeste (+ 2,1 %) comparée à la supply chain industrielle (+ 3,3 %).

La croissance est encore plus marquée dans le secteur des services spécialisés (+ 4,0 %), notamment dans les activités informatiques (+ 4,4 %). Ce dernier secteur n'est cependant pas exclusivement tourné vers le marché aérospatial, avec plus d'un tiers du chiffre d'affaires destiné à d'autres marchés.

Figure 2 – Dynamisme de l'emploi dans la supply chain Évolution de l’emploi salarié dans le Grand Sud-Ouest entre 2014 et 2015

Dynamisme de l'emploi dans la supply chain
Évolution 2015/2014* (en %)
Ex-région Aquitaine Ex-région Midi-Pyrénées Grand Sud-Ouest
Constructeurs, maîtres d'œuvre et motoristes AS - 1,5 + 1,1 + 0,4
Supply chain AS + 2,9 + 3,8 + 3,6
dont supply chain industrielle + 2,2 + 3,9 + 3,3
dont supply chain tertiaire + 6,4 + 4,2 + 4,4
Ensemble Filière AS GSO + 1,3 + 2,9 + 2,5
Ensemble secteurs marchands non agricoles + 1,2 + 1,1 + 1,1
dont industrie - 0,7 + 0,5 - 0,1
  • * Évolution calculée à partir de l'enquête 2016, les entreprises fournissant leurs effectifs sur deux années consécutives, 2014 et 2015
  • Champ : filière aéronautique et spatiale dans le Grand Sud-Ouest
  • Sources : Insee, enquête filière aéronautique et spatiale 2016 et estimations d'emplois localisées (EPURE)

Les emplois se concentrent dans les grandes entreprises et dans quelques zones d'emploi

En 2015 les entreprises régionales de 250 salariés ou plus représentent seulement 8 % des unités mais concentrent 75 % de l’emploi (figure 3). Inversement, celles de moins de 10 salariés regroupent 32 % des unités mais emploient seulement 1 % de l’effectif salarié. Il faut totaliser l’emploi de la moitié des plus petites unités pour atteindre 3 % de l’effectif total de la filière.

Au niveau géographique, plus de 90 % des emplois de la filière sont concentrés dans six zones d'emploi du Grand Sud-Ouest et trois emplois sur quatre sont localisés dans l'ex-région Midi-Pyrénées. Les zones d'emploi de Toulouse (65 %) et Bordeaux (14 %) regroupent plus des trois quarts de l'emploi.

Viennent ensuite par ordre d'importance décroissante, les zones d'emploi de Pau, Bayonne, Tarbes-Lourdes et Figeac.

À l'inverse, des zones comme Villefranche-de-Rouergue, Foix-Pamiers, Oloron-Sainte-Marie et Marmande regroupent une proportion faible des salariés de la filière. Néanmoins dans ces territoires, la filière aéronautique et spatiale représente une part importante de l'emploi privé.

Figure 3 – L'emploi est concentré dans les grandes entreprisesRépartition des effectifs salariés de la filière aéronautique et spatiale dans le Grand Sud-Ouest au 31 décembre 2015, selon la taille des entreprises

L'emploi est concentré dans les grandes entreprises
Tranche effectifs Nombre d'entreprises Effectif salarié
0-9 salariés 31,4 1,1
10-19 salariés 17,9 2,1
20-49 salariés 22,1 5,9
50-249 salariés 19,5 17,2
250 salariés ou plus 9,2 73,7
  • Champ : filière aéronautique et spatiale dans le Grand Sud-Ouest.
  • Sources : Insee, enquête filière aéronautique et spatiale 2016 et estimations d'emplois localisées (EPURE)

Figure 3 – L'emploi est concentré dans les grandes entreprisesRépartition des effectifs salariés de la filière aéronautique et spatiale dans le Grand Sud-Ouest au 31 décembre 2015, selon la taille des entreprises

Sources

L'enquête sur la filière aéronautique et spatiale (AS), réalisée annuellement, porte uniquement sur les entreprises de la chaîne d'approvisionnement (ou supply chain). Dans cette publication, le dispositif est complété par des données sur les grands donneurs d'ordres issues de sources administratives. Le périmètre géographique de cette étude est le Grand Sud-Ouest, constitué par les deux ex-régions Aquitaine et Midi-Pyrénées. En 2017, une extension du dispositif d'enquête permettra de compléter l'observation en tenant compte des nouveaux contours régionaux.

Définitions

L'effectif dédié à l'activité AS est estimé à partir du pourcentage de chiffre d'affaires AS réalisé dans l'activité totale appliqué à l'effectif total de l'entreprise. La filière aéronautique et spatiale regroupe les entreprises dont l’activité concourt in fine à la construction d’aéronefs, d’astronefs ou de leurs moteurs, quel que soit leur usage (civil ou militaire). Les aéronefs (avions, hélicoptères, planeurs, ULM, dirigeables, drones) et leurs moteurs sont les produits finaux de la filière aéronautique. Les astronefs (lanceurs et véhicules spatiaux, satellites, sondes, missiles balistiques intercontinentaux) et leurs moteurs sont les produits finaux de la filière spatiale.

La filière aéronautique et spatiale (AS) recouvre les activités d’études, de conception, de fabrication, de commercialisation ou de certification de pièces, de sous-ensembles, d’équipements, de systèmes embarqués, d’outils matériels et logiciels spécifiques à la construction aéronautique et spatiale. Elle comprend également les activités de maintenance « lourdes » en condition opérationnelle des aéronefs qui impliquent leur mise hors service sur longue période.

Pour en savoir plus

« Aéronautique et spatial dans le Grand Sud-Ouest - La supply chain sous tension en 2015», Insee Analyses Occitanie n° 37, février 2017

« Aéronautique et spatial dans le Grand Sud-Ouest - La supply chain suit la cadence en 2016», Insee Analyses Occitanie n° 38, février 2017

« La filière aéronautique et spatiale dans le Grand Sud-Ouest en 2015 » Enquête sur la filière aéronautique et spatiale dans le Grand Sud-Ouest, Chiffres détaillés, février 2017

Présentation de l’enquête sur la filière aéronautique et spatiale dans le Grand Sud-Ouest sur Insee.fr