La consommation des ménages en biens augmente de nouveau en novembre (+0,4 %)Dépenses de consommation des ménages en biens - novembre 2016

En novembre 2016, les dépenses de consommation des ménages en biens progressent de nouveau en volume* : +0,4 % après +0,8 %. En particulier, les achats d'automobiles repartent à la hausse et les dépenses en énergie augmentent encore, à un rythme cependant plus modéré qu'en octobre.

Informations rapides
No 344
Paru le : 23/12/2016
Prochaine parution le : 30/06/2017 à 08h45 - mai 2017

En novembre 2016, les dépenses de consommation des ménages en biens progressent de nouveau en volume* : +0,4 % après +0,8 %. En particulier, les achats d'automobiles repartent à la hausse et les dépenses en énergie augmentent encore, à un rythme cependant plus modéré qu'en octobre.

*Les volumes sont mesurés aux prix de l'année précédente chaînés (en milliards d'euros 2010) et corrigés des variations saisonnières et des effets des jours ouvrables (CVS-CJO).

Graphique1 – La consommation totale de biens

  • Source : Insee

Énergie : ralentissement

En novembre, la consommation d'énergie croît de nouveau (+1,4 %), mais moins vigoureusement qu'en octobre (+3,6 %). Les dépenses en gaz et électricité continuent d'augmenter, les températures se maintenant au-dessous des normales saisonnières. La consommation de produits raffinés ralentit mais reste dynamique (+1,7 % après +2,7 %), portée par les dépenses en carburants.

Graphique2 – Décomposition de l'énergie

  • Source : Insee

Biens fabriqués : croissance modérée

En novembre, la consommation de biens fabriqués augmente modérément (+0,3 % après +0,5 %), soutenue par des achats d'automobiles dynamiques. Cependant, les dépenses en habillement se replient.

Biens durables : nouvelle hausse

En novembre, les dépenses en biens durables progressent pour le quatrième mois consécutif (+0,9 %). En particulier, les achats d'automobiles neuves et de motos rebondissent nettement. Toutefois, les achats en biens d'équipement du logement se replient (−0,9 % après +1,6 %). Les achats de téléviseurs, notamment, chutent après un premier semestre très dynamique.

Habillement-textile : en repli

En novembre, les dépenses en habillement diminuent à nouveau (–0,9 % après +1,8 %). En particulier, les achats de chaussures retombent après un fort rebond en octobre.

Autres biens fabriqués : léger ralentissement

En novembre, les achats des ménages en autres biens fabriqués ralentissent légèrement (+0,3 % après +0,4 %), du fait notamment d'un repli des dépenses en quincaillerie-bricolage.

Graphique3 – Décomposition des biens fabriqués

  • Source : Insee

Alimentaire : quasi stable

La consommation de produits alimentaires est quasi stable comme les deux mois précédents : en novembre, le recul de la consommation de produits frais est compensé par une légère hausse des achats de produits agro-alimentaires. En particulier, la consommation de produits laitiers augmente encore, suivant une tendance haussière depuis le début de l'année.

Graphique4 – Alimentaire, biens fabriqués et énergie

  • Source : Insee

L'évolution d'octobre 2016 est légèrement abaissée

L'évolution des dépenses de consommation des ménages en biens en octobre 2016 est légèrement revue à la baisse, de 0,1 point, et s'établit à +0,8 % au lieu de +0,9 %. Depuis la précédente publication, de nouvelles informations ont été intégrées, concernant notamment l'équipement du logement. En outre, les coefficients de correction des variations saisonnières ont été actualisés.

Tableau – Dépenses de consommation des ménages

Évolutions en pourcentage
Dépenses de consommation des ménages
Poids (1) Sept. 2016 Oct. 2016 Nov. 2016 Nov. 16 / Nov. 15 T/T-1 (2)
Alimentaire 38 0,1 –0,1 0,1 0,9 0,3
Biens fabriqués 44 –0,3 0,5 0,3 3,4 0,4
- dont biens durables 21 0,4 0,1 0,9 4,8 1,0
- automobiles 11 0,3 –1,0 2,4 4,2 2,1
- équipement du logement 7 –0,4 1,6 –0,9 6,5 –1,3
- dont habillement 9 –1,7 1,8 –0,9 2,0 –1,0
- dont autres biens fabriqués 13 –0,5 0,4 0,3 2,2 0,4
Énergie 18 –1,8 3,6 1,4 8,3 3,0
- dont énergie, eau, déchets 10 –0,8 4,4 1,2 8,7 2,3
- dont produits raffinés 8 –3,0 2,7 1,7 7,9 4,0
Total 100 –0,4 0,8 0,4 3,3 0,8
- dont produits manufacturés 85 –0,5 0,5 0,4 3,0 0,7
  • (1) Pondération dans la consommation des ménages en biens en valeur en 2015
  • (2) Trois derniers mois rapportés aux trois mois précédents