Insee conjoncture
23 décembre 2016
N° 2016-344

La consommation des ménages en biens augmente de nouveau en novembre (+0,4 %)Dépenses de consommation des ménages en biens - novembre 2016

En novembre 2016, les dépenses de consommation des ménages en biens progressent de nouveau en volume* : +0,4 % après +0,8 %. En particulier, les achats d'automobiles repartent à la hausse et les dépenses en énergie augmentent encore, à un rythme cependant plus modéré qu'en octobre.

Informations rapides
No 344
Paru le : 23/12/2016
Prochaine parution le : 29/03/2019 à 08h45 - février 2019

En novembre 2016, les dépenses de consommation des ménages en biens progressent de nouveau en volume* : +0,4 % après +0,8 %. En particulier, les achats d'automobiles repartent à la hausse et les dépenses en énergie augmentent encore, à un rythme cependant plus modéré qu'en octobre.

*Les volumes sont mesurés aux prix de l'année précédente chaînés (en milliards d'euros 2010) et corrigés des variations saisonnières et des effets des jours ouvrables (CVS-CJO).

Graphique1La consommation totale de biens

  • Source : Insee

Énergie : ralentissement

En novembre, la consommation d'énergie croît de nouveau (+1,4 %), mais moins vigoureusement qu'en octobre (+3,6 %). Les dépenses en gaz et électricité continuent d'augmenter, les températures se maintenant au-dessous des normales saisonnières. La consommation de produits raffinés ralentit mais reste dynamique (+1,7 % après +2,7 %), portée par les dépenses en carburants.

Graphique2Décomposition de l'énergie

  • Source : Insee

Biens fabriqués : croissance modérée

En novembre, la consommation de biens fabriqués augmente modérément (+0,3 % après +0,5 %), soutenue par des achats d'automobiles dynamiques. Cependant, les dépenses en habillement se replient.

Biens durables : nouvelle hausse

En novembre, les dépenses en biens durables progressent pour le quatrième mois consécutif (+0,9 %). En particulier, les achats d'automobiles neuves et de motos rebondissent nettement. Toutefois, les achats en biens d'équipement du logement se replient (−0,9 % après +1,6 %). Les achats de téléviseurs, notamment, chutent après un premier semestre très dynamique.

Habillement-textile : en repli

En novembre, les dépenses en habillement diminuent à nouveau (–0,9 % après +1,8 %). En particulier, les achats de chaussures retombent après un fort rebond en octobre.

Autres biens fabriqués : léger ralentissement

En novembre, les achats des ménages en autres biens fabriqués ralentissent légèrement (+0,3 % après +0,4 %), du fait notamment d'un repli des dépenses en quincaillerie-bricolage.

Graphique3Décomposition des biens fabriqués

  • Source : Insee

Alimentaire : quasi stable

La consommation de produits alimentaires est quasi stable comme les deux mois précédents : en novembre, le recul de la consommation de produits frais est compensé par une légère hausse des achats de produits agro-alimentaires. En particulier, la consommation de produits laitiers augmente encore, suivant une tendance haussière depuis le début de l'année.

Graphique4Alimentaire, biens fabriqués et énergie

  • Source : Insee

L'évolution d'octobre 2016 est légèrement abaissée

L'évolution des dépenses de consommation des ménages en biens en octobre 2016 est légèrement revue à la baisse, de 0,1 point, et s'établit à +0,8 % au lieu de +0,9 %. Depuis la précédente publication, de nouvelles informations ont été intégrées, concernant notamment l'équipement du logement. En outre, les coefficients de correction des variations saisonnières ont été actualisés.

TableauDépenses de consommation des ménages

Évolutions en pourcentage
Dépenses de consommation des ménages (Évolutions en pourcentage) -
Poids (1) Sept. 2016 Oct. 2016 Nov. 2016 Nov. 16 / Nov. 15 T/T-1 (2)
Alimentaire 38 0,1 –0,1 0,1 0,9 0,3
Biens fabriqués 44 –0,3 0,5 0,3 3,4 0,4
- dont biens durables 21 0,4 0,1 0,9 4,8 1,0
- automobiles 11 0,3 –1,0 2,4 4,2 2,1
- équipement du logement 7 –0,4 1,6 –0,9 6,5 –1,3
- dont habillement 9 –1,7 1,8 –0,9 2,0 –1,0
- dont autres biens fabriqués 13 –0,5 0,4 0,3 2,2 0,4
Énergie 18 –1,8 3,6 1,4 8,3 3,0
- dont énergie, eau, déchets 10 –0,8 4,4 1,2 8,7 2,3
- dont produits raffinés 8 –3,0 2,7 1,7 7,9 4,0
Total 100 –0,4 0,8 0,4 3,3 0,8
- dont produits manufacturés 85 –0,5 0,5 0,4 3,0 0,7
  • (1) Pondération dans la consommation des ménages en biens en valeur en 2015
  • (2) Trois derniers mois rapportés aux trois mois précédents


: bureau-de-presse@insee.fr
: