Bretagne : la population des communes au 1 er janvier 2014

Au 1er janvier 2014, les 1 250 communes bretonnes totalisent 3 276 543 habitants, soit 101 479 de plus qu'en 2009. Entre 2009 et 2014, la population est en hausse annuelle moyenne de 0,6 %. Ce taux de croissance est supérieur à la moyenne nationale (+ 0,5 %). Il est moins important qu’entre 1999-2009, période pendant laquelle il s’établissait à + 0,9 % par an. L'Ille-et-Vilaine (+ 1,1 % par an entre 2009 et 2014) est le département le plus dynamique de la région. Il contribue pour plus de la moitié à l'augmentation de la population régionale.

La population augmente de manière homogène dans les communes de 500 à moins de 20 000 habitants (+ 0,6 % à + 0,9 %). La croissance des communes de moins de 500 habitants est légèrement moindre (+ 0,4 %).

Par rapport à la période 1999-2009, les communes de 10 000 à moins de 20 000 habitants ont légèrement renforcé leur dynamisme, notamment dans la périphérie rennaise (+ 3,7 % à Saint-Jacques-de-la-Lande, + 3,4 % à Pacé, + 3,2 % à Chantepie, + 2,6 % à Cesson-Sevigné) et, dans le Morbihan, à Auray (+ 1,9 %) et Guidel (+ 1,7 %). À l'inverse, la population poursuit son repli à Morlaix (– 0,9 %) et Douarnenez (– 0,5 %).

La situation des 9 communes de 20 000 habitants ou plus est contrastée. Rennes fait figure d'exception avec une croissance soutenue (+ 0,7 %). Dans l'ensemble, la population continue de décroître, à un rythme cependant moindre par rapport à la période 1999-2009, à l'instar de Brest (– 0,3 % par an entre 2009 et 2014) et Saint-Malo (– 0,5 %). La situation s'est même inversée à Fougères (+ 0,4 %). En revanche, la situation s'est dégradée à Saint-Brieuc (– 0,4 %) et Lanester (– 0,4 %).

Figure 1 – Évolution de la population des communes entre 2009 et 2014

  • Source : Insee, recensements de la population.

Figure 2 – La croissance démographique bretonne ralentitÉvolution de la population au cours des périodes 1999-2009 et 2009-2014

La croissance démographique bretonne ralentit
Population 1999 Population 2009 Population 2014 Évolution annuelle moyenne (en %) Évolution (en nombre)
1999-2009 2009-2014 1999-2009 2009-2014
Côtes-d'Armor 542 373 587 519 597 397 0,8 0,3 45 146 9 878
Finistère 852 418 893 914 905 855 0,5 0,3 41 496 11 941
Ille-et-Vilaine 867 533 977 449 1 032 240 1,2 1,1 109 916 54 791
Morbihan 643 873 716 182 741 051 1,1 0,7 72 309 24 869
Bretagne 2 906 197 3 175 064 3 276 543 0,9 0,6 268 867 101 479
France métropolitaine 58 518 395 62 465 709 64 027 784 0,7 0,5 3 947 314 1 562 075
France entière 60 149 901 64 304 500 65 906 986 0,7 0,5 4 154 599 1 602 486
  • Source : Insee, recensements de la population.

Figure 3 – Les communes de moins de 20 000 habitants sont les plus dynamiquesÉvolution de la population selon la taille de la commune

Les communes de moins de 20 000 habitants sont les plus dynamiques
Taille de la commune en 2014 (en nombre d'habitants) Nombre de communes Population 2009 Population 2014 Évolution annuelle moyenne (en %) Part de la population 2013 (en %)
1999-2009 2009-2014
Moins de 500 208 65 313 66 676 0,7 0,4 2,0
De 500 à 999 294 211 743 219 862 1,3 0,8 6,7
De 1 000 à 1 999 337 459 031 478 576 1,4 0,8 14,6
De 2 000 à 3 499 201 510 482 525 950 1,3 0,6 16,1
De 3 500 à 4 999 87 334 273 348 729 1,3 0,9 10,6
De 5 000 à 9 999 87 576 487 599 979 1,2 0,8 18,3
De 10 000 à 19 999 27 360 768 376 481 0,7 0,9 11,5
De 20 000 à 49 999 4 135 166 133 241 -0,4 -0,3 4,1
50 000 et plus 5 521 801 527 049 -0,2 0,2 16,1
Total 1 250 3 175 064 3 276 543 0,9 0,6 100,0
  • Source : Insee, recensements de la population.

Figure 4 – 36 communes bretonnes au-dessus du seuil des 10 000 habitantsLes communes bretonnes dépassant le seuil des 10 000 habitants

36 communes bretonnes au-dessus du seuil des 10 000 habitants
Commune Population 2014 Évolution annuelle moyenne (en %)
1999-2009 2009-2014
Rennes 213 454 0,0 0,7
Brest 139 384 -0,6 -0,3
Quimper 63 513 0,0 0,0
Lorient 57 662 -0,2 -0,1
Vannes 53 036 0,2 0,1
Saint-Malo 45 980 -0,7 -0,5
Saint-Brieuc 45 207 0,0 -0,4
Lanester 21 865 0,2 -0,4
Fougères 20 189 -0,9 0,4
Lannion 19 869 0,8 0,0
Concarneau 19 199 -0,1 -0,2
Ploemeur 18 055 -0,2 0,1
Vitré 17 571 0,9 1,0
Bruz 17 372 2,1 1,4
Cesson-Sévigné 17 233 0,6 2,6
Hennebont 15 582 1,2 0,7
Landerneau 15 402 0,6 0,2
Morlaix 14 837 -0,3 -0,9
Douarnenez 14 483 -0,6 -0,5
Guipavas 14 170 0,7 1,0
Plérin 14 141 0,9 0,7
Pontivy 13 965 0,1 0,4
Auray 13 397 1,1 1,9
Lamballe 13 304 1,5 0,4
Plougastel-Daoulas 13 256 0,8 -0,1
Saint-Jacques-de-la-Lande 12 303 3,1 3,7
Plouzané 12 263 -0,3 0,9
Quimperlé 12 025 0,5 1,1
Ploufragan 11 376 0,4 0,6
Relecq-Kerhuon 11 295 0,1 0,7
Pacé 11 288 1,1 3,4
Guidel 11 069 1,9 1,7
Dinan 10 919 0,1 -0,2
Saint-Avé 10 839 2,0 1,4
Betton 10 692 1,7 1,1
Chantepie 10 576 2,9 3,2
  • Source : Insee, recensements de la population.

Pour en savoir plus

Un fort maillage des villes moyennes en Bretagne / Laurent Auzet et Serge Le Guen ; Insee – Dans : Insee Analyses Bretagne n° 45, (2016, juillet), 4p.

La population bretonne progresse moins vite depuis 2008 / Isabelle Baudequin et Fatima Le Strat ; Insee – Dans : Insee Analyses Bretagne n° 44, (2016, juin), 4p.

Bilan démographique 2015 : le solde naturel breton est négatif / Michel Rouxel ; Insee– Dans : Insee Analyses Bretagne n° 43, (2016, juin), 4p.