Saison touristique d'été 2016 - La hausse de la fréquentation s'accentue dans les campings

Séverine Bertrand, Insee

Sur l'ensemble de la saison d'été 2016, de mai à septembre, l'Occitanie est la première région de métropole en ce qui concerne la fréquentation touristique de plein air. Par rapport à 2015, cette place se confirme avec une hausse de 2,6 % du nombre de nuitées réalisées par 3,8 millions de campeurs. Les touristes en provenance de l'étranger, qui regroupent plus du quart de la clientèle, portent cette croissance : leurs nuitées augmentent de 7,4 %. Alors que la période estivale de juillet-août représente les trois quarts de la fréquentation saisonnière, les mois de juin et de septembre profitent également aux campings avec une activité touristique en hausse.

Première région pour la fréquentation touristique de plein air

Avec 22 % du total des nuitées effectuées dans les campings de métropole sur la saison 2016, de mai à septembre, l'Occitanie se classe première région de France métropolitaine en termes de fréquentation touristique de plein air. Les campings, mode d'hébergement touristique dominant dans la région, concentrent 60 % des nuitées se déroulant sur le territoire régional (23 % des nuitées pour les hôtels, 17 % pour les autres hébergements collectifs touristiques).

Les sites naturels et le patrimoine culturel des 13 départements attirent en majorité des touristes français dans les campings (71 % des nuitées). Mais l'Occitanie demeure également une destination de choix pour les campeurs en provenance de l'étranger : en 2016, ils sont un million à séjourner dans la région.

L'Occitanie se place au 1er rang des régions françaises en nombre de structures (1 500 campings) et au 2e rang pour sa capacité d'accueil (près de 137 000 emplacements de passage(1), derrière la Nouvelle-Aquitaine. Alors que les campings sont implantés en majorité en zone hors littoral dans la région (54 % des emplacements de passage), la fréquentation touristique de plein air est nettement plus forte le long du littoral (62 % des nuitées de la saison).

(1) En excluant les emplacements résidentiels, dits « propriétaires », loués à l'année.

Une progression des nuitées dans les campings

Après une saison estivale 2014 en net repli en Occitanie, la fréquentation touristique renoue avec la croissance en 2015 et celle-ci s'amplifie en 2016. De mai à septembre 2016, les campings accueillent 3,8 millions de touristes qui séjournent 24,4 millions de nuitées, soit une progression de 2,6 % par rapport à la saison 2015. Cette hausse est même la plus forte dans la région depuis 2011 (figure 1). À l'inverse, sur l'ensemble de la métropole, les touristes viennent moins nombreux dans les campings en 2016 et les nuitées diminuent de 0,7 %. La plupart des régions ayant un littoral connaissent une baisse de la fréquentation en 2016, à l'exception des Hauts-de-France (+ 2,1 %) et dans une moindre mesure de la Nouvelle-Aquitaine ( + 0,7 %) et de la Corse (+ 0,4 %).

Figure 1 – Hausse des nuitées en 2016 en Occitanie, à l'inverse de la tendance métropolitaine

Indice Base 100 en 2011
Hausse des nuitées en 2016 en Occitanie, à l'inverse de la tendance métropolitaine
Occitanie France métropolitaine
2011 100,0 100,0
2012 101,1 99,6
2013 102,7 102,1
2014 100,9 102,4
2015 101,6 105,3
2016 104,3 104,6
  • Source : Insee, en partenariat avec les comités régionaux du tourisme (CRT) et la DGE

Figure 1 – Hausse des nuitées en 2016 en Occitanie, à l'inverse de la tendance métropolitaineÉvolution du nombre de nuitées de 2011 à 2016 (saison été de mai à septembre)

En Occitanie, la hausse de la fréquentation touristique des campings durant la saison d'été 2016 concerne davantage les zones hors littoral (+ 4,1 %). Les départements de la Lozère, du Tarn-et-Garonne et du Lot enregistrent les plus fortes progressions (figure 2). Sur le bord de mer où se concentrent la majorité des nuitées, la fréquentation des campings augmente de façon plus modérée (+ 1,8 %).

L'hôtellerie de plein air est le seul mode d'hébergement touristique en nette progression dans la région. Sur la saison 2016, la fréquentation hôtelière progresse faiblement de 0,6 %, celle des autres hébergements touristiques diminue de 4,4 %.

Figure 2 – Les plus fortes hausses concernent les zones hors littoralÉvolution du nombre de nuitées en Occitanie par département entre 2015 et 2016 (saison été de mai à septembre)

  • Source : Insee, en partenariat avec les comités régionaux du tourisme (CRT) et la DGE

Une hausse portée par la fréquentation étrangère

La hausse de la fréquentation des campings de la région durant la saison d’été 2016 s’explique principalement par les touristes en provenance de l'étranger : leurs nuitées progressent de 7,4 %, alors que le nombre de nuitées françaises augmente beaucoup moins (+ 0,9 %). Ils arrivent bien plus nombreux (+ 4,1 %), notamment au mois d'août, et séjournent aussi un peu plus longtemps (7 jours en moyenne en 2016, soit + 0,2 jour). Les campeurs étrangers représentent ainsi 27 % de la clientèle régionale, avec une proportion plus forte à l’intérieur des terres (29 %) que sur le littoral (24 %).

La région attire une clientèle d'Europe du Nord venue principalement des Pays-Bas (36 % de la clientèle étrangère), d'Allemagne (22 %) et de Belgique (17 %).

Une belle saison après un mois de mai maussade

Après un mois de mai maussade en termes de fréquentation (- 12,3 % de nuitées par rapport à 2015), imputable notamment à une mauvaise météo et à un effet de calendrier (un seul week-end prolongé en mai 2016 après trois en mai 2015), l'activité touristique repart en juin (+ 4,8 %). La hausse se poursuit au mois de juillet (+ 4,5 %) mais ralentit au mois d'août (+ 2,2 %).

La fréquentation des campings en juillet-août représente 74 % de la fréquentation saisonnière, avec une clientèle principalement française. Le mois d'août 2016 attire de nombreux campeurs étrangers (+ 22 % de nuitées par rapport à 2015), compensant la baisse de la fréquentation française. La mauvaise météo dans les pays du nord de l'Europe bénéficie aux campings de la région. Les séjours des touristes hollandais, allemands, belges et britanniques sont souvent, cette saison, le fait de réservations de dernière minute.

Par ailleurs, la hausse des nuitées au mois de juillet bénéficie aux campings de bord de mer (+ 7,3 %), alors qu'au mois d'août, ce sont les nuitées des campings de l'arrière-pays qui augmentent plus fortement (+ 6,7 %) (figure 3).

En fin de saison, en septembre, la fréquentation touristique prend de l'ampleur, avec 2,2 millions de nuitées (+ 8,0 % par rapport à septembre 2015).

Figure 3 – Une saison favorable pour les campings malgré un mauvais mois de mai 2016

en %
Une saison favorable pour les campings malgré un mauvais mois de mai 2016
Littoral (1) Hors littoral
Mai -18,3 1,4
Juin 5,4 3,5
Juillet 7,3 0,2
Août -0,7 6,7
Septembre 6,8 10,7
  • (1) Zone littorale : les communes en zone littorale sont celles classées par la loi relative à l’aménagement, la protection et la mise en valeur du littoral dite loi littoral du 3 janvier 1986. Sont exclues les communes au bord d’un lac.
  • Source : Insee, en partenariat avec les comités régionaux du tourisme (CRT) et la DGE

Figure 3 – Une saison favorable pour les campings malgré un mauvais mois de mai 2016Évolution du nombre de nuitées dans les campings en Occitanie par mois et par espace touristique entre 2015 et 2016

Sources

L’enquête dans l’hôtellerie de plein air est effectuée mensuellement de mai à septembre auprès de l’ensemble des terrains de camping homologués de 1 à 5 étoiles et des campings non classés ayant au moins un emplacement de passage.

Définitions

Zone littorale : les communes en zone littorale sont celles classées par la loi relative à l’aménagement, la protection et la mise en valeur du littoral dite loi littoral du 3 janvier 1986. Sont exclues les communes au bord d’un lac.

Arrivées : nombre de clients différents qui séjournent une ou plusieurs nuits consécutives dans le même camping.

Nuitées : nombre total de nuits passées par chaque arrivant dans un établissement ; ainsi un couple séjournant trois nuits consécutives dans un camping correspondra à six nuitées, de même il sera compté six nuitées pour six personnes ne séjournant qu’une seule nuit.

Pour en savoir plus

« Offre importante et diversifiée d’hébergement touristique en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées », Insee Analyses Occitanie n° 24, juillet 2016

« Saison été 2015 : retour des touristes français dans la région », Insee Flash Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées n° 6, février 2016

« Saison touristique d’été 2016 - Fort repli en Île-de-France et sur le littoral », Insee Focus n° 68, novembre 2016