Seuils de pauvreté mensuels en 2015Données annuelles de 1970 à 2015

Chiffres-clés
Paru le : 12/09/2017

Seuils de pauvreté mensuels en 2015

Seuils de pauvreté mensuels en 2015
Année Seuils (en euros 2015 constants) Seuils (en euros courants)
Seuil à 60 % Seuil à 50 % Seuil à 60 % Seuil à 50 %
2015 1 015 846 1 015 846
2014 (r) 1 010 842 1 010 842
2013 (r) 1 008 840 1 003 836
2012 (1) (r) 1 010 842 996 830
2012 1 001 834 987 822
2011 1 011 842 977 814
2010 (2) 1 011 843 957 798
2010 1 018 848 964 803
2009 1 022 852 954 795
2008 1 019 849 949 791
2007 1 002 835 908 757
2006 982 818 876 730
  • r : données révisées.
  • (1) : l'enquête a été rénovée en 2012. D'une part, l'impôt déduit du revenu d'une année donnée est désormais l'impôt payé durant cette même année. Il peut donc être dû au titre des revenus de l'année précédente. Auparavant, c'était l'impôt payé au titre de l'année de perception des revenus et éventuellement payé l'année suivante qui était déduit. D'autre part, les majorations de pensions de retraite pour avoir élevé 3 enfants ou plus ainsi que l’avantage en nature constitué par la participation des employeurs aux contrats collectifs de complémentaire santé sont maintenant comptabilisés dans le revenu disponible mesuré par l'enquête Revenus fiscaux et sociaux (ERFS). À partir de 2012, les estimations de revenus financiers utilisent l'enquête Patrimoine 2014-2015.
  • (2) : à partir de 2010, les estimations de revenus financiers mobilisent l'enquête Patrimoine 2010.
  • Champ : France métropolitaine, individus vivant dans un ménage dont le revenu déclaré est positif ou nul et dont la personne de référence n'est pas étudiante.
  • Sources : CCMSA ; Cnaf ; Cnav ; DGFiP ; DGI ; Insee, ERFS 2006 à 2015.