Au troisième trimestre 2016, l'appareil de production est moins sollicité dans l'industrie manufacturièreEnquête trimestrielle de conjoncture dans l'industrie - octobre 2016

En octobre 2016, les industriels signalent que les tensions sur l'appareil de production se sont relâchées. Le taux d'utilisation des capacités de production baisse par rapport au trimestre précédent (−0,9 point). Les capacités de production dans l'industrie manufacturière sont à nouveau moins utilisées qu'en moyenne sur la période 1994-2007.

Quasiment autant d'industriels qu'au trimestre précédent estiment qu'ils pourraient produire davantage s'ils recevaient plus de commandes : le solde relatif aux goulots de production est quasi stable, au-dessus de sa moyenne. La proportion d'entreprises confrontées à des difficultés de demande seulement diminue. En revanche, quasiment autant d'industriels signalent rencontrer des difficultés d'offre seulement, la part correspondante restant proche de sa moyenne de longue période.

Informations rapides
No 277
Paru le : 25/10/2016
Prochaine parution le : 25/07/2017 à 08h45 - juillet 2017

Baisse des tensions sur l'appareil de production

En octobre 2016, les industriels signalent que les tensions sur l'appareil de production se sont relâchées. Le taux d'utilisation des capacités de production baisse par rapport au trimestre précédent (−0,9 point). Les capacités de production dans l'industrie manufacturière sont à nouveau moins utilisées qu'en moyenne sur la période 1994-2007.

Quasiment autant d'industriels qu'au trimestre précédent estiment qu'ils pourraient produire davantage s'ils recevaient plus de commandes : le solde relatif aux goulots de production est quasi stable, au-dessus de sa moyenne. La proportion d'entreprises confrontées à des difficultés de demande seulement diminue. En revanche, quasiment autant d'industriels signalent rencontrer des difficultés d'offre seulement, la part correspondante restant proche de sa moyenne de longue période.

Graph2 – Taux d'utilisation des capacités de production

L'opinion sur la demande passée se dégrade mais les perspectives s'améliorent

Par rapport au trimestre précédent, les industriels sont moins nombreux à juger que la demande globale et étrangère a augmenté au cours des derniers mois. Les soldes correspondants restent toutefois au-dessus de leur moyenne de long terme. Les chefs d'entreprise sont plus optimistes sur la demande globale et étrangère qui leur sera adressée pour les trois prochains mois ; les soldes associés excèdent davantage leur moyenne.

Graph1_bis – Opinion sur l'évolution passée de la demande

tableau1 – Opinion des industriels : demandes et facteurs de production

Soldes d'opinion, en % CVS
Opinion des industriels : demandes et facteurs de production
Industrie manufacturière Moy.* Jan. 16 Avril 16 Juil. 16 Oct. 16
Demande globale
Évolution passée 0 3 10 14 4
Évolution prévue 1 6 5 5 8
Demande étrangère
Évolution passée 2 6 9 8 6
Évolution prévue 4 12 8 5 9
Facteurs de production
Goulots de production (en %) 22 24 25 26 27
Jugement sur les capacités de production 14 11 8 11 13
Taux d'utilisation des capacités de production (en %) 82,9 80,9 82,3 83,8 82,9
Difficultés d'offre et de demande (en %)
Difficultés d'offre et de demande 8 10 9 7 9
Difficultés d'offre seulement 20 14 14 18 19
Difficultés de demande seulement 44 42 39 39 36
  • * : Moyenne de longue période depuis 1976.
  • Les résultats de la dernière enquête sont provisoires
  • Source : Insee - enquête trimestrielle de conjoncture dans l'industrie

Moins d'industriels indiquent une baisse passée de leurs effectifs

En octobre 2016, un peu moins d'industriels qu'en juillet signalent avoir réduit leurs effectifs au cours des trois derniers mois. Pour les prochains mois, les industriels sont également moins nombreux qu'au trimestre précédent à prévoir des suppressions d'emplois. Les deux soldes correspondants sont au-dessus de leur moyenne de longue période depuis octobre 2013.

Un industriel sur trois éprouve des difficultés de recrutement ; cette part, déjà supérieure à sa moyenne de long terme, augmente de 3 points en octobre.

Graph3 – Les effectifs de l'industrie manufacturière

Légère progression des salaires

Selon les chefs d'entreprise de l'industrie manufacturière, les salaires ont de nouveau modérément progressé au cours des trois derniers mois (+0,3 % après +0,4 %).

Les industriels sont plus nombreux à juger que la durée du travail a augmenté au cours des derniers mois ; il en est de même pour les mois à venir. Les deux soldes sont au-dessus de leur normale.

Hausse prévue des prix de vente

Selon les industriels, les prix de vente ont continué de baisser au troisième trimestre, autant qu'au trimestre précédent (−0,2 %). En revanche, les chefs d'entreprises anticipent une hausse au quatrième trimestre (+0,2 %), pour la première fois depuis le deuxième trimestre 2014.

Autant d'industriels rencontrent des difficultés de trésorerie que le trimestre précédent (11 %). Cette proportion est inférieure à son niveau moyen (14 %).

Opinion sur la compétitivité sur les marchés quasiment à la normale

En octobre 2016, autant d'industriels qu'en juillet jugent que leur position compétitive s'est dégradée, que ce soit sur le marché national ou dans l'Union européenne. En revanche, le solde d'opinion sur la position compétitive hors de l'Union européenne baisse légèrement. Ces trois soldes sont très proches de leur moyenne de long terme. Les industriels sont un peu plus optimistes qu'en octobre sur les perspectives générales d'exportation : le solde associé, déjà au-dessus de la normale, gagne 1 point.

Graph4 – Position de compétitivité

tableau2 – Opinion des industriels : emploi, compétitivité, trésorerie, salaires et prix de vente

Soldes d'opinion, en % CVS
Opinion des industriels : emploi, compétitivité, trésorerie, salaires et prix de vente
Industrie manufacturière Moy.* Jan. 16 Avril 16 Juil. 16 Oct. 16
Effectifs
Évolution passée –11 –6 –4 –8 –6
Évolution prévue –13 –5 –6 –7 –2
Difficultés de recrutement (en %) 28 30 30 31 34
Durée du travail
Évolution passée –3 2 2 –1 3
Évolution prévue –5 –1 –1 –2 0
Trésorerie et salaires
Difficultés de trésorerie (en %) 14 11 12 11 11
Salaires passés 0,5 0,3 0,2 0,4 0,3
Prix de vente
Évolution passée 0,1 –0,6 –0,6 –0,2 –0,2
Évolution prévue 0,2 –0,5 –0,1 –0,1 0,2
Compétitivité
Sur le marché national 1 4 3 0 0
Sur le marché de l'Union européenne –2 2 2 –1 –1
Sur le marché hors de l'Union européenne –2 1 5 –1 –3
Perspectives générales d'exportation –10 2 –7 –1 0
  • * : Moyenne de longue période depuis 1976.
  • Les résultats de la dernière enquête sont provisoires.
  • Pour les salaires et les prix de vente, une question quantitative est posée.
  • Source : Insee - enquête trimestrielle de conjoncture dans l'industrie

Révisions

La majorité des indicateurs publiés en juillet 2016 ont été légèrement révisés, du fait de l'intégration de réponses tardives d'entreprises. En particulier, le taux d'utilisation des capacités de production dans l'industrie a été rehaussé de 0,4 point. Par ailleurs, dans les séries longues associées à cette publication, la série du taux d'utilisation des capacités de production est révisée sur la période 1976-2004 : cette correction permet de mieux neutraliser l'impact du changement, intervenu en janvier 2004, de la formulation de la question posée aux entreprises (cf. note méthodologique pour en savoir plus).