Économie et Statistique n° 488-489

Les sans-domicile - Les écarts de rémunération entre les hommes et les femmes dans la fonction publique

Publications pour expert
Economie et Statistique
Paru le : 28/09/2016
Consulter

Avant propos : L'enquête Sans-Domicile 2012 : histoire et place en Europe

Maryse Marpsat et Françoise Yaouancq

L'enquête Sans-Domicile 2012 (SD2012) s'inscrit dans la continuité de SD2001, première enquête nationale auprès des personnes sans domicile dans un pays européen. La méthode de cette première enquête s'est appuyée sur les expériences réalisées aux états-Unis depuis les années 1980. En France, la demande d'informations sur les sans-domicile, peu ou mal représentés dans les enquêtes classiques, s'est accrue au début des années 1990. Sous l'impulsion d'un groupe de travail spécifique créé au sein du Cnis en 1993, des enquêtes pilotes réalisées par l'Ined ont conduit à l'enquête nationale SD2001, menée par l'Insee. Par la suite, l'Espagne et de l'Italie ont conduit des enquêtes nationales, en s'appuyant sur l'exemple français. SD2001 et SD2012 sont des enquêtes nationales sur échantillon représentatif, avec un questionnaire détaillé proposé par un enquêteur aux personnes sans domicile elles-mêmes et plus largement aux utilisateurs des services d'aide. Elles cherchent à atteindre les adultes des agglomérations de 20 000 habitants ou plus ayant passé la nuit précédant l'enquête dans un service d'hébergement ou un lieu non prévu pour l'habitation (rue, parking, cage d'escalier…), désignés comme « sans-domicile ». Parmi eux, ceux ayant passé la nuit dans un lieu non prévu pour l'habitation, sont appelés des « sans-abri ». Le nombre de sans-domicile comptabilise outre les adultes et les enfants sans domicile dans les agglomérations de 20 000 habitants ou plus, ceux dans le rural et les autres agglomérations, et ceux dans le dispositif national d'accueil des étrangers. L'introduction de cadrage donne les caractéristiques des sans-domicile et leurs évolutions entre 2001 et 2012. Les articles suivants s'intéressent respectivement à deux sous-populations spécifiques : les personnes utilisatrices des services d'aide francophones, nées en France, qui ont été placées dans leur enfance, et les personnes sans domicile francophones diplômées de l'enseignement supérieur.

Publications pour expert
Paru le : 28/09/2016