Transmissions intergénérationnelles en 2010 : donations, héritages et aidesEnquête Patrimoine - Insee Résultats

Chiffres détaillés
Insee Résultats – No 142
Paru le : 19/02/2013

Sources

Cet Insee Résultats explore les pratiques de transmission entre générations, à partir de l'enquête Patrimoine 2010, selon le niveau de revenu, le niveau d'études, la taille de la famille, etc.

La constitution d'un patrimoine résulte d'une chronique d'accumulation souvent très longue, s'étalant parfois sur plusieurs générations. Les transmissions intergénérationnelles peuvent alors être un déterminant important du patrimoine actuel d'un ménage, et il est nécessaire de disposer d'éléments relatifs à l'histoire personnelle du ménage, aux transmissions réalisées ou reçues pour appréhender les comportements d'accumulation patrimoniale.

Il existe différentes possibilités pour transmettre un patrimoine. Certains modes de transmission, comme les donations ou les aides financières, sont explicitement choisis, tandis que les successions résultent des aléas de la vie. Les donations permettent aux personnes de transmettre de leur vivant tout ou partie de leur patrimoine aux membres de leur famille, alors que l'héritage est reçu à la suite du décès du détenteur de biens. Les aides financières, quant à elles, sont souvent versées par les parents à leurs enfants mais l'inverse est aussi vrai dans certains cas.

L'enquête Patrimoine de l'Insee s'intéresse par conséquent en partie à ces transferts intergénérationnels. Les ménages sont interrogés à la fois sur l'existence de transferts reçus ou versés à des individus hors ménage, sur le montant de ces transferts, ainsi que sur la nature du ou des biens transmis dans le cas des transferts reçus.

Une présentation générale de l'enquête Patrimoine est accessible dans la rubrique « Définitions, Méthodes et qualité » du site insee.fr.

Pour en savoir plus