Atlas régional - Provence-Alpes-Côte d'Azur parmi les nouvelles régions françaises

La région Provence-Alpes-Côte d'Azur compte près de 5 millions d'habitants, la majorité concentrée sur une bande littorale très urbanisée. Après 50 ans de croissance rapide de la population, la dynamique démographique s'atténue. Dans un contexte de contrainte forte sur le foncier, le patrimoine naturel exceptionnel et la richesse paysagère de Provence-Alpes-Côte d'Azur sont autant d'atouts fragiles dont la préservation constitue un enjeu essentiel. Sur le plan économique, la région se situe à la lisière du cœur prospère de l'Europe. La richesse économique qu'elle dégage la place au 3e rang français en termes de Produit Intérieur Brut par habitant. Son économie a mieux résisté à la crise que la plupart des autres régions et a davantage créé d'emplois. Pour autant, la région est particulièrement exposée au chômage, en raison d'une participation accrue de la population au marché du travail. Les politiques publiques favorisant l'accès à l'emploi, qu'elles portent sur la formation ou sur l'accompagnement de la croissance des entreprises, sont dès lors essentielles, d'autant plus que Provence-Alpes-Côte d'Azur compte une part importante de population en situation précaire. Ce dossier a été réalisé dans le cadre d'un partenariat entre l'Insee, la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (Direccte) et la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Insee Dossier Provence-Alpes-Côte d'Azur
Paru le : 28/06/2016
Consulter

Provence-Alpes-Côte d'Azur dans l'Union Européenne Une région en proche périphérie du cœur prospère de l'Europe

Jean-Jacques Arrighi, Stéphanie Durieux, Insee

L'Union européenne s'organise autour d'un axe central orienté sud-est/nord-nord-ouest, riche, actif et très ouvert aux échanges. La région Provence-Alpes-Côte d'Azur ne fait pas partie de cette « dorsale » que certains géographes évoquent sous le terme de « banane bleue » ; elle appartient au premier cercle de sa périphérie. Deux de ses atouts, le trafic maritime et le tourisme, n'ont rien de singulier ; ils sont partagés par nombre d'autres régions de l'Union européenne. Relativement âgée en France, Provence-Alpes-Côte d'Azur l'est moins dans l'ensemble européen.

Insee Dossier Provence-Alpes-Côte d'Azur
Paru le : 28/06/2016