Forte croissance de la fréquentation des hôtels picto-charentais en 2015

Florence Blanché, Insee

Avec 4,8 millions de nuitées, la fréquentation des hôtels progresse de 5,4 % en 2015 par rapport à l'année précédente et atteint un niveau inégalé depuis le début des années 2000. Cette hausse est supérieure à celle du niveau national et particulièrement sensible le long du littoral et autour du Futuroscope. Parmi une clientèle étrangère globalement en hausse, les nuitées belges et allemandes progressent fortement (+10 %).

Sur l’ensemble de l’année 2015, les 510 hôtels picto-charentais ont accueilli 2 973 300 touristes générant 4 845 500 nuitées. Par rapport à 2014, la fréquentation hôtelière est en hausse de 5,4 % sur la région et progresse sur l’ensemble des départements. Cette croissance est bien supérieure à celle de la France métropolitaine (+1,8 %).

Un arc atlantique attractif

L’évolution de la fréquentation de l’hôtellerie en Poitou-Charentes pour l’année 2015 s’inscrit dans une dynamique littorale globale favorable. En effet, les nuitées de l’ensemble des quatre anciennes régions bordant le littoral atlantique progressent de 5 % (Bretagne, Pays de la Loire, Poitou-Charentes et Aquitaine).

Concentrant près de 15,4 millions de nuitées hôtelières métropolitaines, la nouvelle région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes se positionne au 5e rang des nouvelles régions, mais loin derrière l’Île de France largement en tête avec ses 66,3 millions de nuitées. Au sein de la nouvelle région, sur dix nuitées, l’Aquitaine en concentre six, le Poitou-Charentes trois et le Limousin une.

Le littoral et le Futuroscope, principaux moteurs de l’hôtellerie en Poitou-Charentes

Charente-Maritime et Vienne concentrent l’essentiel de la fréquentation en hôtellerie de Poitou-Charentes (respectivement 46 % et 35 %). La Charente et les Deux-Sèvres y enregistrent 9 % et 10 % chacun. Dans ces deux départements, sur dix nuitées, près de sept concernent la clientèle d’affaire contre trois en Charente-Maritime et quatre en Vienne. Avec 1,5 million de nuitées, la zone de Poitiers-Futuroscope reste la plus fréquentée de la région. Elle bénéficie de l’attrait touristique du parc mais aussi de l’ancienne capitale régionale. La zone de La Rochelle-Rochefort, avec près de 1,1 million de nuitées, reste aussi très dynamique (hausse de 4,7 %). La presqu’île d’Arvert, l’île d’Oléron et l’île de Ré, avec un volume de nuitées certes plus faible, restent aussi très attractives (Figure 1).

Figure 1 – Les zones de Poitiers-Futuroscope et de La Rochelle-Rochefort les plus fréquentées - Nuitées enregistrées dans les hôtels du Poitou-Charentes en 2015 par zone

Les zones de Poitiers-Futuroscope et de La Rochelle-Rochefort les plus fréquentées - Nuitées enregistrées dans les hôtels du Poitou-Charentes en 2015 par zone
Total des nuitées 2015 Évolution des nuitées 2014/2015 (en %) Part des nuitées étrangères (en %)
Charente 438 730 2,7 13,10
Charente-Maritime 2 238 720 4,3 12,57
dont La Rochelle-Rochefort 1 086 310 4,7 13,53
Non balnéaire 319 670 -3,2 8,93
Presqu'île d'Arvert 318 700 9,3 8,61
Île de Ré 310 720 5,2 18,45
Île d'Oléron 203 320 6,7 10,37
Deux-Sèvres 469 010 8,4 9,53
Vienne 1 699 030 6,8 12,13
dont Poitiers-Futuroscope 1 465 890 7,3 11,89
Autre Vienne 233 150 3,5 13,63
Ensemble de la région 4 845 500 5,4 12,17
  • Sources: Insee, DGE, partenaires régionaux

Une année 2015 marquée par des événements forts

La fréquentation des hôtels de Poitou-Charentes est au plus bas en janvier et atteint un pic en août, en raison d'une forte présence de la clientèle étrangère durant ce mois. Par rapport à 2014, seule la fréquentation des mois de janvier, mars et juin est en recul (Figure 2). Pour tous les autres mois, la fréquentation des hôtels est en hausse. Celle du mois d’avril est particulièrement élevée. Les festivités liées à l’Hermione ont pu générer des nuitées supplémentaires (+ 12,3 % en avril sur la zone de La Rochelle-Rochefort). Les dates de vacances scolaires, positionnées davantage en février qu’en mars influencent aussi la fréquentation. Les jours fériés en mai ont été aussi plus nombreux et ont dopé la fréquentation lors de ce mois. En décembre, la fréquentation progresse aussi largement (+12,3 %), contrairement au niveau national (-5 %) qui subit la forte baisse enregistrée en Île-de-France (-14 %), conséquence possible des attentats de novembre.

Figure 2 – Une croissance de la fréquentation aussi soutenue par la clientèle étrangère

en % par rapport au même mois
Une croissance de la fréquentation aussi soutenue par la clientèle étrangère
Nuitées françaises Nuitées étrangères Nuitées totales
janv -4,21 20,09 -2,86
fév 5,94 44,68 7,76
mars -8,66 40,64 -5,88
avril 11,36 30,65 13,01
mai 6,95 14,54 7,67
juin -3,86 10,62 -1,97
juillet 7,79 11,64 8,50
août 6,82 0,65 5,76
sept 5,75 3,27 5,38
oct 9,23 9,54 9,26
nov 4,16 -13,55 2,57
déc 10,89 30,81 12,25
  • Lecture : entre janvier 2014 et janvier 2015, les nuitées totales ont diminué de 2,9 % ; les nuitées françaises ont diminué de 4,2 % et les nuitées étrangères ont augmenté de 20,1 %.
  • Sources: Insee, DGE, partenaires régionaux

Figure 2 – Une croissance de la fréquentation aussi soutenue par la clientèle étrangèreÉvolution 2015/2014 de la fréquentation des hôtels picto-charentais

Une clientèle étrangère encore plus présente

En Poitou-Charentes, la part de la clientèle étrangère est à son maximum au mois de juillet et à son minimum au mois de février. Une nuitée sur dix enregistrée dans les hôtels est étrangère. Par rapport à l’année 2014, les nuitées étrangères connaissent une hausse encore plus forte que celles des Français (+ 11 % contre + 5 %). Cette croissance est particulièrement forte en avant-saison.

Une nuitée étrangère sur quatre dans les hôtels est d’origine britannique

La clientèle internationale est surtout européenne (87 % des nuitées étrangères) et comprend principalement les ressortissants de pays limitrophes : Britanniques, Belges, Espagnols et Allemands. Par rapport à 2014, la fréquentation des hôtels progresse pour la plupart des nationalités étrangères. Ainsi, nuitées belges et allemandes ont progressé de 10 %.

Les hôtels les plus étoilés de plus en plus prisés

Globalement, les hôtels classés 1 et 2 étoiles sont les plus fréquentés. Ils représentent plus de 4 nuitées sur 10. Si les hôtels les mieux classés (4 et 5 étoiles) sont les moins nombreux (6 % du parc des hôtels de la région), ils concentrent 13 % de l'ensemble des nuitées de la région en hôtellerie. En 2015, ils sont ceux dont la fréquentation progresse le plus (+10 % par rapport à 2014). La clientèle étrangère privilégie encore plus ces hébergements de qualité.

Encadré

Les autres hébergements collectifs touristiques (enquête AHCT) en Poitou-Charentes

Les autres hébergements collectifs regroupent un ensemble de structures d’accueil pour les touristes : résidences de tourisme, résidences hôtelières, villages de vacances, maisons familiales, auberges de jeunesse, centres sportifs internationaux de séjour.

En Poitou-Charentes, il existe 123 hébergements de ce type. Sur l’année 2015, ils enregistrent 2,2 millions de nuitées, soit à peine la moitié du nombre des nuitées enregistrées dans les hôtels de la région, ce qui correspond à une légère baisse par rapport à 2014 due à une capacité d’accueil moindre. La part de la clientèle étrangère y atteint 9,8 %.

Le Center Parcs installé dans le Nord Vienne depuis juillet 2015 n’a pas été intégré dans l’enquête AHCT de 2015 du fait de la date de son homologation en fin d’année et il n’apparaît donc pas encore dans les résultats.

Sources

Les enquêtes mensuelles de fréquentation touristiques sont réalisées par l’Insee dans le cadre d’un partenariat avec la Direction générale des entreprises (DGE) et avec l'Observatoire du Tourisme Poitou-Charentes et des Comités Départementaux du Tourisme de la Charente, de la Charente-Maritime et des Deux-Sèvres. Elles permettent d’observer la fréquentation de la structure de la clientèle.

Définitions

La fréquentation est estimée en nombre de nuitées, soit le nombre total de nuits passées par les clients des hôtels.

Le taux d’occupation est le rapport entre le nombre de chambres occupées et le nombre de chambres offertes.

Pour en savoir plus

Ferret JP., « Repli de la clientèle française dans l’hôtellerie du Poitou-Charentes en 2014 », Insee Flash Poitou-Charentes n°9, avril 2015.

Blanché F., « Une fréquentation record dans les campings du Poitou-Charentes en 2015 », Insee Flash Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes n°4, février 2016.