En juin 2016, la confiance des ménages fléchit légèrementEnquête mensuelle de conjoncture auprès des ménages - juin 2016

En juin 2016, la confiance des ménages fléchit légèrement : l'indicateur qui la synthétise perd 1 point et se situe à 97. Le mois dernier, il avait atteint son plus haut niveau depuis octobre 2007, toutefois sans rejoindre sa moyenne de longue période (100).

Informations rapides
No 167
Paru le : 28/06/2016
Prochaine parution le : 27/09/2017 à 08h45 - septembre 2017

En juin 2016, la confiance des ménages fléchit légèrement : l'indicateur qui la synthétise perd 1 point et se situe à 97. Le mois dernier, il avait atteint son plus haut niveau depuis octobre 2007, toutefois sans rejoindre sa moyenne de longue période (100).

Situation personnelle

Situation financière passée : légère hausse

En juin, l'opinion des ménages sur leur situation financière personnelle passée s'améliore légèrement : le solde correspondant gagne 2 points, après quatre mois de stabilité. Leur opinion sur leur situation financière future est quasi stable (−1 point). Les deux soldes sont inférieurs à leur moyenne de longue période.

En juin, la proportion de ménages estimant qu'il est opportun de faire des achats importants baisse fortement : le solde perd 9 points, après une hausse d'ampleur comparable en mai. Il reste cependant au-dessus de sa moyenne de long terme.

Capacité d'épargne future : légère amélioration

En juin, le solde d'opinion des ménages sur leur capacité d'épargne actuelle est stable à son niveau moyen de longue période pour le troisième mois consécutif. Celui concernant leur capacité d'épargne future se redresse légèrement (+2 points), retrouvant ainsi son niveau moyen de long terme.

En juin, la proportion de ménages estimant qu'il est opportun d'épargner continue d'augmenter : le solde correspondant gagne 4 points. Il demeure néanmoins très inférieur à sa moyenne de longue période.

graph1 – Indicateur synthétique de confiance des ménages

  • Source : Insee

Tab_fr – OPINION DES MÉNAGES : l'indicateur synthétique et les soldes d'opinion

soldes de réponses CVS, en points
OPINION DES MÉNAGES : l'indicateur synthétique et les soldes d'opinion
2016
Moy. (1) Mars Avril Mai Juin
Indicateur synthétique (2) 100 94 94 98 97
Situation financière personnelle - évolution passée –21 –25 –25 –25 –23
Situation financière personnelle - perspectives d'évolution –5 –13 –13 –9 –10
Capacité d'épargne actuelle 8 6 8 8 8
Capacité d'épargne future –9 –10 –9 –11 –9
Opportunité d'épargner 18 –2 –4 –2 2
Opportunité de faire des achats importants –15 –12 –11 –3 –12
Niveau de vie en France - évolution passée –45 –57 –58 –48 –52
Niveau de vie en France - perspectives d'évolution –25 –37 –37 –27 –33
Chômage - perspectives d'évolution 35 38 49 22 21
Prix - évolution passée –14 –56 –57 –53 –53
Prix - perspectives d'évolution –34 –36 –36 –39 –36
  • (1) Moyenne de janvier 1987 à décembre 2015
  • (2) Cet indicateur est normalisé de manière à avoir une moyenne de 100 et un écart-type de 10 sur la période d'estimation (1987-2015).
  • Source : Insee, enquête mensuelle de conjoncture auprès des ménages

Contexte économique en France

Niveau de vie : regain de pessimisme

Après une opinion en nette amélioration en mai sur le niveau de vie en France, passé ou à venir, les ménages sont à nouveau plus pessimistes en juin : le solde sur l'évolution passée du niveau de vie en France perd 4 points, celui sur l'évolution au cours des prochains mois perd 6 points. Ces deux soldes étaient déjà inférieurs à leur moyenne de long terme en mai et s'en écartent donc davantage.

graph2 – Soldes d'opinion sur la situation financière personnelle et le niveau de vie en France

  • Source : Insee

Chômage : quasi-stabilité des craintes

Après une forte baisse des craintes sur le chômage en mai, l'opinion des ménages est quasiment inchangée en juin : le solde correspondant perd 1 point. Il se situe à son plus bas niveau depuis juin 2008, au-dessous de sa moyenne de longue période.

chomage – Opinion des ménages sur le chômage

  • Source : Insee

Inflation perçue : stabilité

En juin, les ménages sont aussi nombreux qu'en mai à estimer que les prix ont baissé au cours des douze derniers mois. Le solde demeure donc largement inférieur à sa moyenne de long terme. La proportion de ménages considérant que les prix augmenteront au cours des douze prochains mois s'accroît : le solde gagne 3 points et se rapproche ainsi de sa moyenne de longue période.

prix – Opinion des ménages sur les prix

  • Source : Insee