En avril 2016, le climat des affaires dans l'industrie manufacturière se redresseEnquête mensuelle de conjoncture dans l'industrie - avril 2016

Selon les chefs d'entreprise interrogés en avril 2016, le climat conjoncturel dans l'industrie se redresse. L'indicateur, déjà à un niveau supérieur à sa moyenne de long terme (100), gagne 2 points et atteint 104.

Informations rapides
No 101
Paru le : 21/04/2016
Prochaine parution le : 24/10/2017 à 08h45 - octobre 2017

Avertissement : Dans la publication du mois d'avril 2016, les pondérations utilisées pour agréger les réponses des chefs d'entreprise aux questions relatives aux exportations ont été modifiées pour être cohérentes avec celles utilisées pour les autres variables. Il en résulte des changements dans la valeur de l'ensemble des soldes d'opinion relatifs aux exportations publiés au titre de cette enquête, négligeables au niveau le plus agrégé mais qui peuvent être significatifs à un niveau sectoriel fin (cf. note méthodologique pour plus de détails).

Selon les chefs d'entreprise interrogés en avril 2016, le climat conjoncturel dans l'industrie se redresse. L'indicateur, déjà à un niveau supérieur à sa moyenne de long terme (100), gagne 2 points et atteint 104.

Graph1 – Indicateur synthétique du climat des affaires

L'indicateur de retournement reste dans la zone indiquant une incertitude conjoncturelle.

Graph2 – Indicateur de retournement

  • Lecture : proche de 1 (respectivement -1), l'indicateur signale un climat conjoncturel favorable (respectivement défavorable). Entre −0,3 et +0,3 : zone d'incertitude conjoncturelle.

En avril 2016, le solde d'opinion des industriels sur leur activité passée rebondit nettement (+14 points) et retrouve un niveau supérieur à la normale. En revanche, celui sur les perspectives personnelles de production se replie encore (−6 points) ; il reste cependant un peu supérieur à sa moyenne de longue période.

Les industriels sont quasiment aussi optimistes qu'en mars sur les perspectives générales de production du secteur (+1 point). Le solde correspondant est supérieur à sa moyenne de long terme depuis février 2015.

En avril, les carnets de commandes, déjà supérieurs à la normale en mars, s'emplissent davantage.

Enfin, les industriels sont plus nombreux qu'en mars à juger que leurs stocks de produits finis sont supérieurs à la normale : le solde d'opinion correspondant augmente de 6 points mais reste légèrement inférieur à sa moyenne de long terme.

tableau1 – Opinion des industriels dans l'industrie manufacturière

Soldes d'opinion, en % CVS
Opinion des industriels dans l'industrie manufacturière
Industrie manufacturière Moy* Jan. 16 Fév. 16 Mars 16 Avril 16
Indicateur synthétique 100 103 103 102 104
Production passée 4 −1 −3 −6 8
Stocks 13 6 4 6 12
Carnets de commandes globaux −18 −11 −14 −14 −10
Carnets de commandes étrangers −15 −6 −7 −8 −6
Perspectives personnelles de production 5 11 18 15 9
Perspectives générales de production −9 2 −4 −2 −1
  • * Moyenne depuis 1976.
  • Source : Insee - enquête mensuelle de conjoncture dans l'industrie

Analyse par sous-secteur

INDUSTRIE AGRO-ALIMENTAIRE

Dans l'industrie agro-alimentaire, le solde sur l'activité passée est quasi stable au-dessous de sa moyenne de long terme. Celui sur les perspectives de production se replie et repasse au-dessous de sa moyenne. Les carnets de commandes sont stables à l'étranger et continuent à se garnir dans leur ensemble, les soldes associés étant déjà supérieurs à la normale en mars. Les stocks de produits finis sont jugés un peu moins élevés mais le solde correspondant reste supérieur à sa moyenne.

BIENS D'ÉQUIPEMENT

Dans l'industrie des biens d'équipement, le solde sur la production passée progresse fortement et repasse au-dessus de sa moyenne de longue période. Celui sur les perspectives de production se replie légèrement et retrouve quasiment son niveau normal. Le solde sur les stocks de produits finis reste quasiment à son niveau moyen. Les carnets de commandes se dégarnissent légèrement dans leur ensemble mais sont quasi stables à l'étranger ; les soldes associés restent supérieurs à la normale.

MATÉRIELS DE TRANSPORT

Automobile

Dans le secteur automobile, le solde sur l'activité passée se maintient à un niveau très élevé. Celui sur les perspectives de production augmente à nouveau et se situe également bien au-dessus de la normale. Les carnets de commandes globaux et étrangers se regarnissent fortement et retrouvent quasiment leur niveau de février, largement au-dessus de leur moyenne. Le solde sur les stocks de produits finis, déjà au-dessous de sa moyenne de long terme en mars, diminue légèrement.

Autres matériels de transport

Dans les autres matériels de transport, le solde sur l'activité passée continue d'augmenter et devient supérieur à la normale. À l'inverse, celui sur les perspectives de production se replie et retombe à son niveau moyen de longue période. Les carnets de commandes se réduisent tout en restant au-dessus de leur moyenne de longue période. Les stocks de produits finis sont jugés encore au-dessus de la normale.

AUTRES INDUSTRIES

Dans l'ensemble des « autres industries », alors que le solde d'opinion sur l'activité passée se redresse, celui sur l'activité prévue se dégrade encore en avril. Les deux sont inférieurs à leur moyenne de long terme. Par sous-secteur, le solde sur l'activité passée augmente de nouveau fortement dans la pharmacie, se redresse légèrement dans la métallurgie et diminue un peu dans la chimie et la plasturgie. Celui sur les perspectives de production retombe dans la pharmacie, est quasi stable dans la plasturgie et s'améliore dans la chimie et la métallurgie. Dans l'ensemble des « autres industries », les carnets de commandes se regarnissent dans leur ensemble. Ils se garnissent dans la chimie et la métallurgie alors qu'ils sont stables dans la pharmacie. Dans la plasturgie, ils se dégradent un peu dans leur ensemble mais augmentent de nouveau à l'étranger. Les stocks de produits finis sont jugés globalement plus lourds, surtout du fait de la pharmacie. Cependant, ils sont considérés plus légers dans la chimie.

tableau2 – Opinion des industriels par sous-secteurs de l'industrie

Soldes d'opinion, en % CVS
Opinion des industriels par sous-secteurs de l'industrie
NA* : (A17) et [A 38 et A 64] Moy** Fév. 16 Mars 16 Avril 16
(C1) Industrie agro-alimentaire
Production passée 6 7 −2 −1
Stocks 12 14 17 15
Carnets de commandes globaux −18 −19 −16 −10
Carnets de commandes étrangers −15 −13 −10 −11
Perspectives pers. de production 7 6 8 5
(C3) Biens d'équipement
Production passée 4 −6 −5 9
Stocks 17 13 17 18
Carnets de commandes globaux −24 −16 −18 −21
Carnets de commandes étrangers −22 −18 −21 −20
Perspectives pers. de production 2 11 5 3
(C4) Matériels de transport
Production passée 8 16 26 34
Stocks 14 21 22 20
Carnets de commandes globaux −13 18 5 17
Carnets de commandes étrangers −10 19 6 15
Perspectives pers. de production 9 54 39 32
Dont : automobile [CL1]
Production passée 4 29 44 39
Stocks 10 0 0 −3
Carnets de commandes globaux −19 20 −4 24
Carnets de commandes étrangers −13 21 −4 22
Perspectives pers. de production 4 68 45 55
Dont : autres matériels de transport [CL2]
Production passée 15 6 10 27
Stocks 21 43 45 44
Carnets de commandes globaux −4 17 14 9
Carnets de commandes étrangers −7 17 14 9
Perspectives pers. de production 15 37 39 15
(C5) Autres industries
Production passée 1 0 −5 −1
Stocks 10 7 5 10
Carnets de commandes globaux −20 −23 −20 −17
Carnets de commandes étrangers −16 −15 −10 −9
Perspectives pers. de production 4 6 5 2
Dont : chimie [CE]
Production passée 6 17 11 9
Stocks 6 9 14 7
Carnets de commandes globaux −13 −19 −16 −10
Carnets de commandes étrangers −9 −11 −4 −2
Perspectives pers. de production 13 −3 −6 1
Dont : pharmacie [CF]
Production passée 16 −57 −28 −3
Stocks 9 4 −38 2
Carnets de commandes globaux 3 −2 −2 −2
Carnets de commandes étrangers 5 −2 2 −1
Perspectives pers. de production 15 35 51 2
Dont : caoutchouc, plasturgie, ... [CG]
Production passée −3 10 −1 −4
Stocks 11 5 9 13
Carnets de commandes globaux −26 −31 −21 −24
Carnets de commandes étrangers −22 −16 −14 −11
Perspectives pers. de production −1 1 9 7
Dont : métallurgie [CH]
Production passée −1 −4 −5 −2
Stocks 7 7 7 13
Carnets de commandes globaux −20 −23 −26 −22
Carnets de commandes étrangers −20 −26 −23 −19
Perspectives pers. de production 1 10 −1 2
  • * NA : nomenclature agrégée, fondée sur la NAF rév.2.
  • ** Moyenne de longue période.
  • Source : Insee - enquête mensuelle de conjoncture dans l'industrie

Révisions

Le climat des affaires dans l'industrie manufacturière de mars 2016 est rehaussé d'un point. Cette légère révision résulte de l'intégration de réponses tardives d'entreprises et, plus marginalement, du changement de certaines pondérations (cf. avertissement).