L'emploi marchand augmente au quatrième trimestre 2015 (estimation flash)Estimation flash de l'emploi salarié - 4e trimestre 2015

Au quatrième trimestre 2015, l’emploi augmente dans les secteurs marchands non agricoles (+26 400, soit +0,2 %, après −900 au troisième trimestre). Sur un an, il s’accroît de 47 100 (soit +0,3 %). L’emploi continue de reculer dans l’industrie (−8 900 emplois, soit −0,3 % au quatrième trimestre) et dans la construction (−7 800, soit −0,6 %). Les baisses sont toutefois un peu moins fortes qu’au trimestre précédent. Sur un an, ces deux secteurs perdent un nombre comparable d’emplois (−41 400 dans l’industrie et −39 600 dans la construction). Inversement, l’emploi du secteur tertiaire dans son ensemble accélère au quatrième trimestre 2015 (+0,4 %, soit +43 100, après +0,2 % au troisième trimestre). Hors intérim, l’emploi du secteur tertiaire accélère également (+0,2 %, soit +23 900, après +0,1 % au trimestre précédent). Sur un an, l’emploi marchand hors intérim est quasi stable (+2 900). L’emploi intérimaire reste dynamique L’emploi intérimaire augmente au quatrième trimestre 2015 (+19 100, soit +3,4 %), à un rythme proche de celui du trimestre précédent (+3,0 %). Sur un an, l'emploi intérimaire est en nette hausse (+44 200, soit +8,2 %).

Publications grand public
Informations rapides – No 35
Paru le : 12/02/2016

Au quatrième trimestre 2015, l'emploi augmente dans les secteurs marchands non agricoles (+26 400, soit +0,2 %, après −900 au troisième trimestre). Sur un an, il s'accroît de 47 100 (soit +0,3 %).

L'emploi continue de reculer dans l'industrie (−8 900 emplois, soit −0,3 % au quatrième trimestre) et dans la construction (−7 800, soit −0,6 %). Les baisses sont toutefois un peu moins fortes qu'au trimestre précédent. Sur un an, ces deux secteurs perdent un nombre comparable d'emplois (−41 400 dans l'industrie et −39 600 dans la construction).

Inversement, l'emploi du secteur tertiaire dans son ensemble accélère au quatrième trimestre 2015 (+0,4 %, soit +43 100, après +0,2 % au troisième trimestre). Hors intérim, l'emploi du secteur tertiaire accélère également (+0,2 %, soit +23 900, après +0,1 % au trimestre précédent). Sur un an, l'emploi marchand hors intérim est quasi stable (+2 900).

L'emploi intérimaire reste dynamique

L'emploi intérimaire augmente au quatrième trimestre 2015 (+19 100, soit +3,4 %), à un rythme proche de celui du trimestre précédent (+3,0 %). Sur un an, l'emploi intérimaire est en nette hausse (+44 200, soit +8,2 %).

tableau_1 – Évolution de l'emploi salarié dans les secteurs marchands non agricoles

données CVS en milliers en fin de trimestre
Évolution de l'emploi salarié dans les secteurs marchands non agricoles
Évolution en milliers Niveau
sur 3 mois sur un an
2015 2015 2015 2015
T3 T4 T4 T4
Secteurs principalement marchands −0,9 26,4 47,1 15 874,3
Industrie −14,6 −8,9 −41,4 3 098,8
Construction −10,2 −7,8 −39,6 1 309,9
Tertiaire 23,9 43,1 128,1 11 465,5
dont intérim 16,4 19,1 44,2 585,4

    tableau_2 –  

    données CVS en % en fin de trimestre
     
    Évolution en pourcentage
    sur 3 mois sur un an
    2015 2015 2015
    T3 T4 T4
    Secteurs principalement marchands 0,0 0,2 0,3
    Industrie −0,5 −0,3 −1,3
    Construction −0,8 −0,6 −2,9
    Tertiaire 0,2 0,4 1,1
    dont intérim 3,0 3,4 8,2
    • Champ : ensemble de l'économie hors agriculture et emploi public dans les secteurs non marchands (administration, éducation, santé et action sociale)
    • Estimations issues des étalonnages réalisés par la Dares et l'Insee à partir de l'enquête Acemo.
    • * Estimations d'emploi intérimaire réalisées par la Dares à partir des relevés mensuels de contrats de travail temporaire collectés par Pôle emploi.
    • Sources : Insee et Dares

    Documentation

    La note méthodologique simplifiée
    (pdf, 141 Ko)