Diagnostic économique de la Communauté d'Agglomération de la région dieppoise et du Pays Dieppois-Terroir de Caux

Le Pays Dieppois - Terroir de Caux, composé de cinq Communautés de Communes et de la Communauté d'Agglomération de la Région Dieppoise, abrite 106 000 habitants en 2011. Plus de 48 000 actifs résident sur le territoire. À l'horizon 2030, la population active du Pays Dieppois diminuerait alors qu'elle augmenterait encore dans la majorité des territoires. La hausse du taux d'activité, générée notamment par des départs à la retraite plus tardifs, ne compenserait pas les effets du vieillissement démographique et d'un solde migratoire légèrement négatif.Le Pays Dieppois compte 5 000 établissements pour 38 300 emplois. Le territoire bénéficie de la présence de quelques « gros employeurs », mais dont le siège social se localise souvent hors du Pays Dieppois, notamment à l'étranger (présence de Nestlé et de Toshiba). Bien que l'emploi tertiaire domine sur le territoire, l'économie de la région dieppoise conserve une dimension industrielle relativement forte. Plus qu'ailleurs tournée vers les activités « productives », l'économie du Pays se caractérise par une « sphère présentielle » dans l'ensemble moins développée qu'ailleurs, mais s'appuie aussi sur des activités touristiques très présentes. Une croissance démographique plus soutenue et un renforcement de l'attractivité touristique du Pays Dieppois contribueraient à développer les emplois présentiels sur le territoire.Sur une longue période, les mouvements d'établissements ont eu un impact plutôt négatif sur l'évolution de l'emploi du Pays Dieppois, notamment depuis le déclenchement de la crise à l'automne 2008. L'économie locale a certes bien résisté lors des années 2010 et 2011 mais a particulièrement souffert lors des années les plus récentes.

Insee Dossier Haute-Normandie
Paru le : 27/10/2015
Consulter

Structure du tissu économique local du Pays Dieppois

Jean-Philippe CARITG, Caroline LEVOUIN et Étienne SILVESTRE (INSEE)

Le Pays Dieppois - Terroir de Caux compte 5 000 établissements et plus de 38 000 emplois. Un salarié sur quatre exerce son métier dans le domaine public. L'économie locale peut en effet s'appuyer sur une sphère publique plus développée que dans les territoires similaires ayant, comme Dieppe, le statut de sous-préfecture de département. Dans le domaine privé, le territoire bénéficie de la présence de quelques « gros employeurs », mais dont le siège social se localise souvent hors du Pays Dieppois, notamment à l'étranger (présence de Nestlé et de Toshiba).Bien que l'emploi tertiaire domine sur le territoire (le commerce est le premier secteur employeur), l'économie de la région dieppoise conserve une dimension industrielle relativement forte dans un contexte national de désindustrialisation. En effet, près d'un emploi salarié sur quatre relève de l'industrie (notamment avec la présence de la centrale nucléaire de Penly). Au-delà de la production d'électricité, de la fabrication de produits métalliques et de l'industrie alimentaire, le territoire se caractérise par ses activités liées à la pêche, Dieppe étant le premier port de pêche de France pour la coquille Saint-Jacques.L'activité économique du Pays Dieppois génère 4,4 % de la « richesse dégagée » en Haute-Normandie. La fonction de fabrication est la fonction économique la plus présente sur le Pays. Les fonctions métropolitaines sont plutôt moins représentées qu'ailleurs, notamment la fonction « conception-recherche ».Plus qu'ailleurs tournée vers les activités « productives », l'économie du Pays se caractérise par une « sphère présentielle » dans l'ensemble moins développée qu'ailleurs, mais s'appuie aussi sur des activités touristiques très présentes. Une croissance démographique plus soutenue et un renforcement de l'attractivité touristique du Pays Dieppois contribueraient à développer les emplois présentiels sur le territoire.

Insee Dossier Haute-Normandie
Paru le : 27/10/2015