Au deuxième trimestre 2015, la fréquentation touristique augmente de nouveau (+2,7 % sur un an)Fréquentation touristique dans les hôtels, campings et autres hébergements collectifs touristiques (AHCT) - 2e trimestre 2015

Au deuxième trimestre 2015 en France métropolitaine, la fréquentation touristique dans les hébergements collectifs touristiques, exprimée en nuitées, progresse de nouveau par rapport à la même période de 2014 (+2,7 %), plus vite que le trimestre précédent (+1,6 %). La fréquentation s’accroît dans toutes les formes d’hébergement, mais surtout dans les campings. La reprise enregistrée en début d’année dans les hôtels et autres hébergements collectifs touristiques (AHCT) se confirme.

La fréquentation touristique continue de progresser

Au deuxième trimestre 2015 en France métropolitaine, la fréquentation touristique dans les hébergements collectifs touristiques, exprimée en nuitées, progresse de nouveau par rapport à la même période de 2014 (+2,7 %), plus vite que le trimestre précédent (+1,6 %). La fréquentation s’accroît dans toutes les formes d’hébergement, mais surtout dans les campings. La reprise enregistrée en début d’année dans les hôtels et autres hébergements collectifs touristiques (AHCT) se confirme.

La hausse de fréquentation des hôtels se confirme

Le redressement de la fréquentation hôtelière se confirme au deuxième trimestre (+1,9 % en glissement annuel après +2,4 %), surtout du fait de la clientèle française.

Dans toutes les catégories d’hôtels classés, la hausse des nuitées provient principalement de la poursuite de la classification des hébergements qui fait progresser le parc, et dans une moindre mesure de la hausse de fréquentation à classification constante, notamment pour les 4 ou 5 étoiles. À l’inverse, le parc des hôtels non classés baisse d’un quart et ses nuitées de plus de 31 %.

Le taux d’occupation s’élève de 0,4 point sur un an avec 62,7 % de chambres occupées au deuxième trimestre 2015.

L’agglomération parisienne se distingue avec un tassement des nuitées (–0,2 %), du fait d’un repli des nuitées des clients étrangers (–1,6 %) qui y représentent 59 % de la clientèle.

Graph1 – Nuitées dans les hôtels

  • Source : Insee, en partenariat avec les comités régionaux du tourisme (CRT) et la DGE

Tableau2 – Durée moyenne de séjour et taux d'occupation

Durée moyenne de séjour et taux d'occupation
Durée moyenne des séjours (en jours) Taux d'occupation** en %
2014 2015 2014 2015
T2 T2 * T2 T2 *
Hôtels 1,8 1,8 62,3 62,7
AHCT 3,8 3,5 54,0 54,7
Campings 3,7 3,7 19,8 20,9
Emplacements nus 3,1 3,1 14,9 15,8
Emplacements équipés 4,4 4,2 31,6 33,2
  • * données provisoires
  • ** Le taux d'occupation est calculé en chambres pour les hôtels, en emplacements pour les campings et en unités d'hébergement (chambres, appartements, dortoirs) pour les autres hébergements collectifs.
  • Source : Insee, en partenariat avec les comités régionaux du tourisme (CRT) et la DGE

La fréquentation des autres hébergements collectifs touristiques progresse légèrement

La fréquentation dans les autres hébergements collectifs touristiques (AHCT) augmente légèrement au deuxième trimestre 2015 (+0,4 % sur un an après avoir été stable le trimestre précédent). Cette hausse provient de la clientèle française.

Parmi les AHCT, la fréquentation des résidences de tourisme ou hôtelières (+1,8 %) progresse quasiment au même rythme que celle des hôtels traditionnels. En revanche, la fréquentation des villages de vacances et maisons familiales baisse (–3,6 %), ainsi que celle des autres hébergements collectifs (auberges de jeunesse, etc.). Le taux d’occupation (54,7 %) augmente de 0,7 point.

Graph2 – Nuitées dans les AHCT

  • Source : Insee, en partenariat avec les comités régionaux du tourisme (CRT) et la DGE

Un début de saison prometteur pour les campings

Au deuxième trimestre 2015, d’après les premiers résultats, la fréquentation des campings augmente fortement (+7,2 %), surtout tirée par la clientèle étrangère (+9,1 %). Plus la catégorie des campings est élevée, plus leur fréquentation augmente, atteignant +8,5 % pour les établissements haut de gamme (4 ou 5 étoiles).

Le taux global d’occupation gagne 1,1 point, à 20,9 % au deuxième trimestre. Il s’améliore notamment pour les emplacements équipés (+1,6 point).

Graph3 – Nuitées dans les campings

  • Source : Insee, en partenariat avec les comités régionaux du tourisme (CRT) et la DGE

Un mois de mai favorable

Le mois de mai contribue largement à la hausse de la fréquentation touristique du deuxième trimestre 2015, avec des conditions climatiques clémentes, particulièrement sur les régions méridionales, associées à un calendrier plus favorable que l’an passé (pont de la Pentecôte).

Pour les hôtels et les AHCT, la fréquentation augmente surtout en zone montagneuse. Dans les campings, la fréquentation est particulièrement élevée sur le littoral.

Révisions

L’évolution du nombre de nuitées totales au premier trimestre 2015 est abaissée de 0,4 point (+1,6 % au lieu de +2,0 %) du fait de l’intégration de données plus récentes. Pour les AHCT, elle est révisée de –1,3 point et s’établit à 0,0 %. Elle est inchangée pour les hôtels.

Tableau1 – Nombre de nuitées au 2e trimestre* 2015 et évolution

Nombre de nuitées au 2e trimestre* 2015 et évolution
Nuitées du trimestre Glissement (%) annuel (T/T-4)
Nuitées totales (en millions % de nuitées étrangères Nuitées totales Nuitées étrangères
Total 97,4 34,2 2,7 1,8
Hôtels 55,3 37,4 1,9 0,6
Non classés 5,3 25,5 –31,1 –41,9
1 et 2 étoiles 15,8 23,7 7,8 8,1
3 étoiles 21,1 39,3 6,2 3,5
4 et 5 étoiles 13,1 55,7 8,8 8,2
Chaîne 27,7 37,5 8,4 13,3
Indépendant 27,6 37,3 –3,9 –9,6
Agglo. parisienne 17,6 59,2 –0,2 –1,6
Littoral 10,1 31,0 3,4 1,4
Montagne 6,2 23,3 4,5 4,5
Urbain hors agglo parisienne 17,8 27,4 2,4 5,2
Rural 3,6 22,2 0,9 –5,1
Autres hébergements collectifs touristiques 21,4 22,9 0,4 –3,9
Résidences tourisme 15,9 26,6 1,8 –3,6
Villages Vacances 4,6 9,5 –3,6 –7,7
Autres 0,9 24,5 –2,6 –1,2
Agglo. parisienne 2,3 51,8 –0,4 –14,1
Littoral 8,1 15,3 1,0 –8,0
Montagne 4,6 26,0 2,7 19,6
Urbain hors agglo parisienne 3,7 21,3 0,6 –3,6
Rural 2,6 18,0 –4,5 –11,0
Campings 20,7 37,4 7,2 9,1
Non classés 1,2 40,9 1,9 –1,9
1 et 2 étoiles 2,7 32,3 3,9 4,2
3 étoiles 6,8 37,6 7,7 14,2
4 et 5 étoiles 10,0 38,3 8,5 8,6
Emplacements nus 9,3 51,9 7,1 8,0
Emplacements équipés 11,4 25,7 7,4 10,9
Littoral 11,3 32,7 8,3 14,2
Hors littoral 9,3 43,2 6,0 4,8
  • * données provisoires
  • Champ : France métropolitaine
  • Source : Insee, en partenariat avec les comités régionaux du tourisme (CRT) et la DGE