Les chefs d’entreprises de l’industrie manufacturière anticipent une hausse de 7 % de leur investissement en 2015Enquête sur les investissements dans l'industrie - avril 2015

Interrogés en avril 2015, les chefs d’entreprise de l’industrie manufacturière déclarent que leur investissement a progressé de 2 % en valeur en 2014, conformément à leur estimation de janvier dernier.

Informations rapides
No 109
Paru le : 06/05/2015
Prochaine parution le : 07/11/2017 à 08h45 - octobre 2017

Interrogés en avril 2015, les chefs d’entreprise de l’industrie manufacturière déclarent que leur investissement a progressé de 2 % en valeur en 2014, conformément à leur estimation de janvier dernier.

Graph1 – Évolution annuelle de l’investissement en valeur dans l’industrie manufacturière

Pour 2015, les industriels prévoient d’investir davantage

Pour 2015, les chefs d’entreprise de l’industrie manufacturière anticipent une progression de 7 % de leur investissement. Ils relèvent de 4 points leur estimation de janvier 2015. Cette révision à la hausse concerne tous les grands secteurs excepté celui des biens d’équipements (–2 points). La révision est particulièrement marquée pour la fabrication de matériels de transport (+9 points) ; elle est plus modérée pour l’agro-alimentaire (+4 points) et les « autres industries » (+3 points).

Tab1 – Évolution annuelle de l’investissement en valeur dans l’industrie manufacturière par grand secteur

en %
Évolution annuelle de l’investissement en valeur dans l’industrie manufacturière par grand secteur
NA* : (A17) et [A38] 2014 2015
estimé jan. 15 constaté avr. 15 prévu jan. 15 prévu avr. 15
Industrie manufacturière 2 2 3 7
(C1) Industries agro-alimentaires 3 3 1 5
(C3) Fabrication de biens d'équipements 3 4 1 –1
(C4) Fabrication de matériels de transport 2 5 5 14
[CL1] dont automobiles 5 6 10 15
(C5) Autres industries 2 0 4 7
Sous-total secteurs C3, C4 et C5 2 2 4 7
  • *NA : nomenclature agrégée, fondée sur la NAF rév.2.
  • Lecture du tableau : interrogés à l’enquête d'avril 2015, les chefs d’entreprise de l’industrie manufacturière constatent une augmentation de 2 % de leurs investissements en 2014 par rapport à 2013 et prévoient une hausse de 7 % en 2015 par rapport à 2014.
  • Source : Insee, enquête sur les investissements dans l’industrie

Les industriels prévoient une hausse de leur investissement au second semestre 2015

En avril 2015, les industriels sont quasiment aussi nombreux à prévoir une augmentation qu’une baisse de leur investissement au cours du premier semestre 2015. Pour le second semestre 2015, les industriels sont plus nombreux à prévoir une augmentation qu’une baisse de leur investissement. Le solde d’opinion correspondant (+10) est supérieur à son niveau moyen (+5).

Graph2 – Opinion des industriels sur l'évolution semestrielle des investissements (première estimation)

L’indicateur de révision des investissements reste positif en avril

L’indicateur de révision des investissements reste positif en avril. Il est calculé à partir des montants d’investissements déclarés à chaque enquête par les entreprises de l’industrie manufacturière (hors industrie agro-alimentaire et cokéfaction-raffinage). Cet indicateur est bien corrélé avec la variation trimestrielle de l’investissement des entreprises non-financières.

GraphIR – Indicateur de révision des investissements

Des investissements visant surtout à renouveler et à moderniser les équipements

La destination des investissements ne se modifierait que légèrement en 2015 par rapport à 2014. La part des investissements destinés au renouvellement ou à la modernisation des équipements serait au-dessus de sa moyenne de longue période ; à l’inverse, celle des investissements consacrés à l’introduction de nouveaux produits ou à l’extension de la capacité productive resterait en deçà.

Tab2 – Répartition des motivations économiques des investissements

en %
Répartition des motivations économiques des investissements
Moyenne 2014 2015
1991-2014 (constatée) (prévue)
Renouvellement 27 29 28
Modernisation, rationalisation 24 24 25
dont automatisation 11 9 9
dont nouvelles techniques 7 7 7
dont économie d'énergie 6 8 9
Extension de la capacité productive 16 15 14
Introduction de nouveaux produits 14 12 12
Autres (sécurité, condition de travail, environnement…) 20 20 21

    En 2015, la part prévue des équipements déclassés pour des raisons d’usure et de vieillissement dépasserait ce que les industriels anticipaient pour 2014 (51 %). Elle atteint un niveau (56 %) nettement au-dessus de sa moyenne (49 %). Celle des déclassements suscités par l’abandon de capacités sur produits anciens resterait par contre inférieure (9 %) à sa moyenne (12 %).

    Tab3a – Capacités de production et déclassements

    * solde d'opinion, en % des réponses - ** en % -
    Capacités de production et déclassements
    Réalisation constatée pour Prévision pour
    moy. 2014 moy. 2014 2015
    Évolution des capacités de production* 30 12 31 19 21
    Évolution des déclassements d'équipements* 18 12 –2 –4 16
    Part des entreprises ayant déclaré des déclassements** 76 65 75 65 66
    Répartition des déclassements**
    Usure, vieillissement des équipements 52 60 49 51 56
    Mise en place de matériels plus performants 31 31 33 35 32
    Abandon de capacités sur des produits anciens 12 6 12 12 9
    Autres déclassements 5 3 6 2 3
    Total 100 100 100 100 100
    • Source : Insee, enquête sur les investissements dans l’industrie