La baisse des prix des logements anciens s’accentue au quatrième trimestre 2014 (-1,0 % sur le trimestre, -2,2 % sur un an)Indices des prix des logements anciens - 4e trimestre 2014

Au quatrième trimestre 2014, les prix des logements anciens baissent de 1,0 % par rapport au trimestre précédent (en données provisoires corrigées des variations saisonnières (CVS)). La baisse des prix s’accentue pour les maisons (–1,1 %, après –0,5 %) alors qu’elle s’atténue légèrement pour les appartements (–0,8 %, après –1,1 %).

Au quatrième trimestre 2014, les prix des logements anciens baissent de 1,0 % par rapport au trimestre précédent (en données provisoires corrigées des variations saisonnières (CVS)). La baisse des prix s’accentue pour les maisons (–1,1 %, après –0,5 %) alors qu’elle s’atténue légèrement pour les appartements (–0,8 %, après –1,1 %).

Sur un an, la baisse des prix des logements anciens s’accentue : –2,2 % au quatrième trimestre 2014 comparé au même trimestre de 2013, après –1,4 % au troisième trimestre. Les prix des appartements (–2,3 % sur un an) et des maisons (-2,1 %) baissent avec une ampleur similaire.

Poursuite de la baisse en Île-de-France

En Île-de-France, la baisse des prix des logements anciens se poursuit au quatrième trimestre 2014, quasiment au même rythme qu’au trimestre précédent (–0,5 % sur le trimestre, –2,0 % sur un an).

La baisse des prix des maisons (–0,7 % sur le trimestre ; –2,1 % sur un an) est légèrement plus prononcée que celle des appartements (–0,4 % ; –1,9 % sur un an).

Comparés au quatrième trimestre 2013, les prix des appartements franciliens ont plus baissé en grande couronne (autour de –3,0 %) et à Paris (–2,1 %) qu’en petite couronne (entre –0,6 % et –1,2 %).

Baisse plus marquée en province

En province, la baisse des prix des logements anciens s’accentue : –1,1 % sur le trimestre, –2,3 % en un an. Sur le trimestre, la baisse est similaire pour les appartements (–1,1 %) et les maisons (–1,2 %). Sur un an, elle est un peu plus marquée pour les appartements (–2,7 %) que pour les maisons (–2,1 %).

Graphique1 – Variations annuelles des prix des logements anciens

  • Insee, Notaires d'Île-de-France - Base Bien, Notaires de France - Perval

Graphique2 – Indices des prix des logements anciens en Île-de-France

  • Insee, Notaires d'Île-de-France - Base Bien, Notaires de France - Perval

Tableau1 – Variations des prix des logements anciens en France métropolitaine

Variations des prix des logements anciens en France métropolitaine
Variations (en %) au cours des
3 derniers mois (CVS) 12 derniers mois
2014 T2 2014 T3 (sd) 2014 T4 (p) 2014 T2 2014 T3 (sd) 2014 T4 (p)
Ensemble –0,2 –0,8 –1,0 –1,3 –1,4 –2,2
Appartements –0,4 –1,1 –0,8 –1,3 –1,9 –2,3
Maisons 0,0 –0,5 –1,1 –1,4 –1,0 –2,1
  • (p) : provisoire
  • (sd) : semi-définitif
  • Sources : Insee, Notaires d'Île-de-France - Base Bien, Notaires de France - Perval

Le volume annuel de transactions continue de diminuer légèrement au quatrième trimestre 2014

Après avoir augmenté courant 2013, le volume annuel de transactions s’est stabilisé début 2014, mais baisse depuis juin : en décembre, le nombre de transactions réalisées au cours des douze derniers mois est estimé à 700 000, contre 725 000 en septembre et 734 000 en juin.

Au total, le nombre annuel de transactions en 2014 est légèrement inférieur à celui de 2013 (717 000, soit –2,4 %).

Graphique3 – Nombre de transactions de logements anciens cumulé sur 12 mois

  • CGEDD d'après DGFiP (MEDOC) et bases notariales

Révisions 

L’indice est révisé pour prendre en compte les transactions des périodes couvertes qui n'avaient pas encore été enregistrées lors la publication précédente.

Par rapport aux données publiées le 6 janvier 2015, la variation trimestrielle des prix au troisième trimestre 2014 est révisée à la baisse de 0,2 point au total, pour les appartements comme pour les maisons.

Tableau2 – Variations des prix des logements anciens en France métropolitaine

Variations des prix des logements anciens en France métropolitaine
Variations (en %) au cours des
3 derniers mois (CVS) 12 derniers mois
2014 T2 2014 T3 (sd) 2014 T4 (p) 2014 T2 2014 T3 (sd) 2014 T4 (p)
France métropolitaine –0,2 –0,8 –1,0 –1,3 –1,4 –2,2
- Appartements –0,4 –1,1 –0,8 –1,3 –1,9 –2,3
- Maisons 0,0 –0,5 –1,1 –1,4 –1,0 –2,1
Île-de-France –0,5 –0,6 –0,5 –1,9 –1,9 –2,0
Province 0,0 –0,8 –1,1 –1,1 –1,2 –2,3
Appartements
Île-de-France –0,5 –1,1 –0,4 –1,5 –2,0 –1,9
- Paris –0,2 –1,6 –0,3 –1,0 –2,1 –2,1
- Seine-et-Marne –1,1 0,6 –1,2 –3,2 –2,9 –2,8
- Yvelines –0,1 –1,1 –1,6 –2,1 –2,6 –2,8
- Essonne –0,6 –1,1 –1,3 –2,8 –3,3 –3,1
- Hauts-de-Seine –0,8 –0,9 –0,2 –1,5 –1,4 –1,2
- Seine-Saint-Denis –1,4 –0,7 0,4 –2,0 –1,5 –0,6
- Val-de-Marne –0,8 –0,7 –0,1 –1,5 –1,2 –1,1
- Val-d'Oise –0,3 –0,6 –1,5 –2,7 –2,6 –3,1
Province –0,4 –1,0 –1,1 –1,0 –1,8 –2,7
- Agglomérations > 10 000 hab –0,4 –1,1 ** –1,1 –2,0 **
- Villes-centres –0,4 –1,0 ** –0,9 –1,6 **
- Banlieues –0,4 –1,2 ** –1,6 –2,7 **
- Agglomérations < 10 000 hab –0,2 –1,1 ** 0,3 –0,3 **
Maisons
Île-de-France –0,5 0,4 –0,7 –2,7 –1,6 –2,1
- Seine-et-Marne –0,3 0,5 –0,7 –2,8 –2,1 –2,4
- Yvelines –0,1 0,5 –0,1 –2,3 –1,3 –1,6
- Essonne –0,2 0,1 –0,6 –2,6 –2,1 –2,4
- Hauts-de-Seine –0,6 1,7 –0,9 –2,0 0,9 –0,6
- Seine-Saint-Denis –1,2 –0,5 –2,4 –3,4 –2,7 –3,7
- Val-de-Marne –0,9 0,2 –1,2 –2,9 –1,7 –2,4
- Val-d'Oise –0,9 0,3 –0,6 –3,2 –2,3 –2,4
Province 0,2 –0,7 –1,2 –1,1 –0,9 –2,1
Nord-Pas de Calais –1,0 –0,8 ** –1,4 –2,0 **
- Appartements –0,7 –3,7 ** –1,6 –4,5 **
- Maisons –1,1 –0,2 ** –1,4 –1,5 **
- Lille maisons –0,4 –0,3 ** –0,1 –0,3 **
Provence-Alpes-Côte d'Azur 0,0 –1,0 ** –2,3 –2,0 **
- Appartements –0,3 –0,7 ** –1,2 –2,1 **
- Maisons 0,4 –1,4 ** –3,4 –1,9 **
- Marseille appartements –1,8 –2,6 ** –1,9 –5,5 **
Rhône-Alpes –0,1 –1,2 ** 0,2 –0,8 **
- Appartements –0,4 –1,1 ** –0,5 –1,2 **
- Maisons 0,2 –1,3 ** 1,0 –0,4 **
- Lyon appartements –0,6 –0,8 ** –0,3 0,5 **
  • ** indice publié le 7 avril 2015.
  • (p) : provisoire
  • (sd) : semi-définitif
  • Sources : Insee, Notaires d'Île-de-France - Base Bien, Notaires de France - Perval