En mars 2013, la confiance des ménages se dégrade légèrement (–2 points)Enquête mensuelle de conjoncture auprès des ménages - mars 2013

En mars 2013, la confiance des ménages est en baisse : l’indicateur qui la synthétise perd 2 points par rapport à février et retrouve son niveau de novembre dernier. Il reste inférieur à sa moyenne de longue période.

Publications grand public
Informations rapides – No 70
Paru le : 26/03/2013
Prochaine parution le : 04/01/2017 à 08h45 - décembre 2016

En mars 2013, la confiance des ménages est en baisse : l’indicateur qui la synthétise perd 2 points par rapport à février et retrouve son niveau de novembre dernier. Il reste inférieur à sa moyenne de longue période.

Situation personnelle

Situation financière : en léger recul

En mars, l’opinion des ménages sur leur situation financière personnelle recule légèrement : les soldes correspondant aux situations passée et future perdent chacun 2 points. Leur opinion sur l’opportunité de faire des achats importants est quasi stable (+1 point). Ces trois soldes restent largement inférieurs à leur moyenne de longue période.

Opportunité d’épargner : en hausse

L’opinion des ménages sur leur capacité d’épargne actuelle est quasi stable en mars (–1 point). Celle sur leur capacité à épargner dans les mois à venir perd 3 points.

En revanche, les ménages sont plus nombreux qu’en février à considérer qu’il est opportun d’épargner (+6 points). Ce solde retrouve son niveau de décembre dernier. Il se situe largement au-dessus de sa moyenne de longue période.

Graph1 – Indicateur synthétique de confiance des ménages

Tab_fr – OPINION DES MÉNAGES : l'indicateur synthétique et les soldes d'opinion

soldes de réponses CVS, en points
OPINION DES MÉNAGES : l'indicateur synthétique et les soldes d'opinion
2012 2013
Moy. (1) Déc. Janv. Fév. Mars
Indicateur synthétique (2) 100 86 85 86 84
Situation financière personnelle-évolution passée –19 –29 –29 –28 –30
Situation financière personnelle-perspectives d'évolution –4 –23 –24 –23 –25
Capacité d'épargne actuelle 8 18 19 20 19
Capacité d'épargne future –10 –2 –1 0 –3
Opportunité d'épargner 18 37 36 31 37
Opportunité de faire des achats importants –14 –28 –30 –31 –30
Niveau de vie en France - évolution passée –43 –69 –69 –71 –74
Niveau de vie en France - perspectives d'évolution –23 –53 –56 –56 –61
Chômage - perspectives d'évolution 32 72 70 73 76
Prix - évolution passée –13 –3 –7 –11 –14
Prix - perspectives d'évolution –34 –17 –18 –24 –17
  • (1) Moyenne de janvier 1987 à décembre 2012
  • (2) Cet indicateur est normalisé de manière à avoir une moyenne de 100 et un écart-type de 10 sur la période d'estimation (1987-2012).

Contexte économique en France

Niveau de vie en France : en baisse

En mars, l’opinion des ménages sur le niveau de vie futur en France recule de 5 points. Le solde correspondant se situe ainsi à son minimum historique. Celui sur l’évolution passée du niveau de vie en France recule également (-3 points). Il est nettement inférieur à sa moyenne de longue période.

Chômage : des anticipations en hausse

En mars, les ménages sont plus nombreux à anticiper une augmentation du chômage. Le solde correspondant gagne de nouveau 3 points. Il atteint ainsi son plus haut niveau depuis juillet 2009, se situant très largement au-dessus de sa moyenne de longue période.

Inflation perçue : inflation passée en recul, inflation future en hausse

En mars, les ménages sont moins nombreux qu’en février à estimer que l’inflation passée a progressé. Le solde correspondant perd 3 points, se rapprochant ainsi de sa moyenne de longue période, portant à 17 points la baisse cumulée depuis septembre 2012. En revanche, l’opinion des ménages en matière d’inflation future gagne 7 points.

Graph2 – Soldes d'opinion sur la situation financière personnelle et le niveau de vie en France

chomage – Opinion des ménages sur… le chômage

prix – … les prix

Documentation

La note méthodologique simplifiée
(pdf, 75 Ko)