En septembre 2012, la confiance des ménages se dégrade légèrementEnquête mensuelle de conjoncture auprès des ménages - septembre 2012

En septembre 2012, la confiance des ménages se dégrade légèrement par rapport à juillet. L’indicateur qui la synthétise perd 2 points, et reste inférieur à sa moyenne de longue période.

Informations rapides
No 234
Paru le : 26/09/2012
Prochaine parution le : 27/09/2017 à 08h45 - septembre 2017

Avertissement : à compter de septembre 2012, plusieurs modifications ont été introduites dans l’enquête de conjoncture auprès des ménages, pour permettre une meilleure représentativité de l’échantillon des ménages interrogés. L’effet de ces changements méthodologiques a pu être mesuré et au total, l’indicateur synthétique est très peu affecté. Les effets peuvent être un peu plus conséquents pour certains soldes : afin d’éviter toute rupture de série, chaque série de solde a été révisée sur la période janvier 1995 - juillet 2012. Pour plus d'informations, voir la note méthodologique associée à cette publication.

En septembre 2012, la confiance des ménages se dégrade légèrement par rapport à juillet. L’indicateur qui la synthétise perd 2 points, et reste inférieur à sa moyenne de longue période.

Situation personnelle

Situation financière : en léger recul

Entre juillet et septembre, l’opinion des ménages sur leur situation financière personnelle passée recule légèrement : le solde correspondant perd 2 points. De plus, les ménages sont moins nombreux qu’en juillet à considérer comme opportun de faire des achats importants (-3 points). Leur opinion sur leur situation financière personnelle future est quasi stable (–1 point). Ces trois soldes restent inférieurs à leur moyenne de longue période.

Opportunité d’épargner : en hausse

L’opinion des ménages sur leur capacité d’épargne actuelle gagne 5 points entre juillet et septembre. Celle sur leur capacité à épargner dans les mois à venir est quasi stable (+1 point). Ces soldes restent supérieurs à leur moyenne de long terme.

Les ménages sont plus nombreux à considérer qu’il est opportun d’épargner : le solde correspondant augmente de 7 points entre juillet et septembre, restant supérieur à sa moyenne de longue période.

Graph1 – Indicateur synthétique de confiance des ménages

Tab_fr – OPINION DES MÉNAGES : l'indicateur synthétique et les soldes d'opinion

soldes de réponses CVS, en points
OPINION DES MÉNAGES : l'indicateur synthétique et les soldes d'opinion
2012
Moy (1) Juin Juil. Août (3) Sept
Indicateur synthétique (2) 100 90 87 86 85
Situation financière personnelle-évolution passée –19 –28 –27 –28 –29
Situation financière personnelle-perspectives d'évolution –3 –18 –20 –20 –21
Capacité d'épargne actuelle 7 13 13 15 18
Capacité d'épargne future –10 –3 –6 –5 –5
Opportunité d'épargner 18 25 23 27 30
Opportunité de faire des achats importants –13 –18 –26 –28 –29
Niveau de vie en France - évolution passée –41 –69 –70 –73 –77
Niveau de vie en France - perspectives d'évolution –22 –31 –45 –51 –56
Chômage - perspectives d'évolution 31 59 67 69 73
Prix - évolution passée –13 10 –2 2 5
Prix - perspectives d'évolution –35 –34 –24 –19 –14
  • (1) Moyenne de janvier 1987 à décembre 2011
  • (2) Cet indicateur est normalisé de manière à avoir une moyenne de 100 et un écart-type de 10 sur la période d'estimation (1987-2011)
  • (3) L’évaluation du mois d’août est obtenue par interpolation linéaire des données issues des enquêtes de juillet et de septembre.

Contexte économique en France

Niveau de vie en France : en net recul

En septembre, les ménages sont nettement plus pessimistes sur le niveau de vie passé et futur en France : les soldes correspondants perdent respectivement 7 et 11 points par rapport à juillet. Ces soldes restent nettement inférieurs à leur moyenne de longue période.

Chômage : anticipations en hausse

En septembre, les ménages sont plus nombreux qu’en juillet à anticiper une augmentation du chômage (+6 points). Ce solde a augmenté de 27 points depuis mai, se situant largement au-dessus de sa moyenne de long terme.

Inflation perçue : en nette augmentation

En septembre, les ménages sont plus nombreux qu’en juillet à estimer que l’inflation passée a augmenté (+7 points). Leur opinion en matière d’inflation future est également en hausse (+10 points). Ces soldes se situent au-dessus de leur moyenne de longue période.

Graph2 – Soldes d'opinion sur la situation financière personnelle et le niveau de vie en France

chomage – Opinion des ménages sur… le chômage

prix – … les prix