En décembre 2012, le climat des affaires dans l’industrie manufacturière reste dégradéEnquête mensuelle de conjoncture dans l'industrie - décembre 2012

Selon les chefs d'entreprise interrogés en décembre 2012, la conjoncture dans l’industrie reste dégradée malgré une très légère amélioration de l'indicateur synthétique du climat des affaires qui augmente d’un point par rapport au mois précédent : celui-ci demeure en effet très inférieur à sa moyenne de longue période.

Informations rapides
No 310
Paru le : 21/12/2012
Prochaine parution le : 23/11/2017 à 08h45 - novembre 2017

Industrie manufacturière

Selon les chefs d'entreprise interrogés en décembre 2012, la conjoncture dans l’industrie reste dégradée malgré une très légère amélioration de l'indicateur synthétique du climat des affaires qui augmente d’un point par rapport au mois précédent : celui-ci demeure en effet très inférieur à sa moyenne de longue période.

Graph1 – Indicateur synthétique du climat des affaires

L’indicateur de retournement se situe dans la zone neutre.

Graph2 – Indicateur de retournement

Les entrepreneurs de l’industrie manufacturière estiment que leur activité passée est moins dégradée ; le solde correspondant progresse nettement mais se situe encore à un niveau bas. Quant à leurs perspectives personnelles de production dans les trois prochains mois, elles demeurent mal orientées : le solde correspondant reste bas.

Les carnets de commandes globaux, qui se sont légèrement dégarnis et les carnets de commandes étrangers, jugés quasi stables, restent considérés comme étant très peu fournis.

Les perspectives générales, qui représentent l’opinion des industriels sur l’activité de l’industrie dans son ensemble, s’améliorent légèrement par rapport au mois précédent, mais demeurent à un niveau très bas.

Enfin, les stocks de produits finis se dégarnissent légèrement et leur niveau est jugé conforme à sa moyenne de longue période.

tableau1 – Opinion des industriels dans l'industrie manufacturière

Soldes d’opinion, en % CVS
Opinion des industriels dans l'industrie manufacturière
Industrie manufacturière Moy (1) Sept. 12 Oct. 12 Nov. 12 Déc. 12
Indicateur synthétique (2) 100 90 85 88 89
Production passée 5 –21 –23 –16 –10
Stocks 13 7 17 15 12
Carnets de commandes globaux –17 –28 –41 –34 –37
Carnets de commandes étrangers –13 –27 –38 –35 –36
Perspectives personnelles de production 5 –5 –9 –7 –9
Perspectives générales de production –9 –52 –55 –42 –38
  • (1) Moyenne depuis 1976.
  • (2) Cet indicateur est normalisé de manière à avoir une moyenne de 100 et un écart type de 10.
  • Source : enquête mensuelle de conjoncture dans l'industrie - Insee

Analyse par sous-secteurs

INDUSTRIES AGROALIMENTAIRES

Dans les industries agroalimentaires, l’activité passée est jugée dynamique : le solde correspondant progresse nettement et se situe au-dessus de sa moyenne de longue période. Les stocks de produits finis sont jugés inférieurs à la normale. Les carnets de commandes globaux et étrangers sont jugés assez étoffés. En revanche, le solde sur l’activité future se replie nettement et se situe au-dessous de son niveau de long terme.

ÉQUIPEMENTS ÉLECTRIQUES, ÉLECTRONIQUES, INFORMATIQUES, MACHINES

Dans les équipements électriques, électroniques, informatiques et machines, le jugement sur l’activité passée demeure mal orienté. Les stocks de produits finis restent supérieurs à la normale. Les carnets de commandes globaux et étrangers demeurent très peu étoffés. Au vu des perspectives personnelles de production, l’activité devrait s’améliorer dans les prochains mois.

MATÉRIEL DE TRANSPORT

Automobile

Dans le secteur de l’automobile, le solde sur l’activité passée reste quasi stable à un niveau très bas, et celui concernant l’activité future recule fortement. Les stocks de produits finis se sont allégés et sont jugés désormais très inférieurs à la normale. Les carnets de commandes globaux et étrangers restent très peu étoffés.

Autres matériels de transport

En décembre, dans le secteur des autres matériels de transport, l’activité passée est jugée dynamique. Les stocks de produits finis se maintiennent en deçà de leur niveau moyen. Les carnets de commandes globaux sont jugés bien fournis tandis que les carnets de commandes étrangers sont considérés comme inférieurs à leur moyenne de longue période. Au vu des perspectives personnelles de production, l’activité resterait très dynamique dans les prochains mois.

AUTRES INDUSTRIES

Selon les chefs d’entreprise, la croissance de l’activité passée reste inférieure à la moyenne dans les secteurs de la chimie et de la pharmacie ; elle s’est raffermie dans la métallurgie et a fortement reculé dans le caoutchouc. Dans les prochains mois, l’activité resterait dégradée dans tous les secteurs, à l’exception de la métallurgie où le solde a nettement progressé. Dans les quatre secteurs, les carnets de commandes globaux et étrangers sont considérés peu étoffés. Dans le secteur de la pharmacie, les stocks de produits finis se situent à un niveau jugé inférieur à la normale. Les stocks sont jugés assez lourds dans les trois autres secteurs. 

tableau2 – Opinion des industriels par sous-secteurs de l'industrie

Soldes d’opinion, en % CVS
Opinion des industriels par sous-secteurs de l'industrie
NA* : (A17) et [A 38 et A 64] Moy** Oct. 12 Nov. 12 Déc. 12
(C1) Industries agricoles et alimentaires
Production passée 6 –9 14 18
Stocks 12 10 9 8
Carnets de commandes globaux –18 –28 –19 –15
Carnets de commandes étrangers –13 –19 –4 –6
Perspectives pers. de production 6 10 0 –5
(C3) Équipements élec., électr., informatiques, machines
Production passée 6 –45 –39 –39
Stocks 17 50 24 23
Carnets de commandes globaux –21 –58 –57 –59
Carnets de commandes étrangers –19 –55 –48 –44
Perspectives pers. de production 3 –39 –10 3
(C4) Matériel de transport
Production passée 7 –43 –41 –41
Stocks 14 9 29 5
Carnets de commandes globaux –14 –31 –54 –55
Carnets de commandes étrangers –11 –35 –42 –43
Perspectives pers. de production 6 –8 –6 –40
Dont : automobile [CL1]
Production passée 3 –61 –61 –67
Stocks 11 7 35 2
Carnets de commandes globaux –18 –53 –86 –88
Carnets de commandes étrangers –13 –47 –59 –60
Perspectives pers. de production 2 –43 –7 –64
Dont : autres matériels de transports [CL2]
Production passée 15 –11 1 23
Stocks 22 14 16 11
Carnets de commandes globaux –5 15 11 14
Carnets de commandes étrangers –9 –15 –16 –15
Perspectives pers. de production 14 33 34 36
(C5) Autres industries
Production passée 3 –16 –9 –6
Stocks 10 13 13 15
Carnets de commandes globaux –17 –42 –37 –39
Carnets de commandes étrangers –12 –36 –33 –32
Perspectives pers. de production 6 –13 –10 –6
Dont : chimie [CE]
Production passée 7 –2 –3 1
Stocks 7 9 14 15
Carnets de commandes globaux –12 –37 –37 –36
Carnets de commandes étrangers –7 –32 –32 –33
Perspectives pers. de production 15 –3 2 –1
Dont : pharmacie [CF]
Production passée 18 –2 –3 3
Stocks 10 10 6 5
Carnets de commandes globaux 4 –1 1 –5
Carnets de commandes étrangers 11 0 –2 3
Perspectives pers. de production 16 –2 7 11
Dont : caoutchouc, plastiques et minéraux non métalliques [CG]
Production passée –2 –33 –23 –40
Stocks 11 15 13 15
Carnets de commandes globaux –23 –62 –57 –57
Carnets de commandes étrangers –17 –43 –45 –47
Perspectives pers. de production 0 –33 –28 –27
Dont : métallurgie et autres produits métalliques [CH]
Production passée –1 –28 –19 –5
Stocks 7 13 13 17
Carnets de commandes globaux –18 –50 –47 –46
Carnets de commandes étrangers –16 –47 –44 –39
Perspectives pers. de production 2 –14 –10 5
  • * NA: nomenclarure agrégée, fondée sur la NAF rév.2. La description
  • de la NA est fournie sur la page web de cet indicateur (c.f boîte Liens)
  • ** Moyenne de longue période.
  • Source : enquête mensuelle de conjoncture dans l'industrie - Insee