La demande adressée à l’industrie manufacturière se contracte au quatrième trimestre 2012Enquête trimestrielle de conjoncture dans l'industrie - janvier 2013

Au quatrième trimestre 2012, la dégradation des demandes globale et étrangère adressée aux industriels s’est amplifiée. Pour le premier trimestre 2013, les perspectives d’évolution des demandes globale et étrangère demeurent mal orientées : les soldes correspondants sont stables mais se situent en deçà de leur moyenne de longue période.

Informations rapides
No 16
Paru le : 23/01/2013
Prochaine parution le : 24/10/2017 à 08h45 - octobre 2017

La demande

Recul des demandes globale et étrangère

Au quatrième trimestre 2012, la dégradation des demandes globale et étrangère adressée aux industriels s’est amplifiée. Pour le premier trimestre 2013, les perspectives d’évolution des demandes globale et étrangère demeurent mal orientées : les soldes correspondants sont stables mais se situent en deçà de leur moyenne de longue période.

Graph1 – Évolution passée de la demande

Les facteurs de production

Faibles tensions sur l’appareil de production

Au cours du quatrième trimestre 2012, les tensions sur l’appareil de production sont stables par rapport au trimestre précédent mais restent faibles au regard de son niveau de long terme. La proportion d’entreprises industrielles contraintes par des goulots de production progresse et se situe au-dessus de son niveau moyen. Le taux d’utilisation des capacités de production est stable par rapport au trimestre précédent. Il est inférieur de six points à son niveau moyen de long terme. La proportion d’entreprises considérant leur capacité de production comme « plus que suffisante » est toujours supérieure à celle des entreprises qui considèrent leur capacité « non suffisante ». Cet écart est stable et se situe au-dessus de sa moyenne de longue période.

tableau1 – Opinion des industriels : demandes et facteurs de production

Soldes d’opinion, en % CVS
Opinion des industriels : demandes et facteurs de production
Industrie manufacturière Moy.* Avril 12 Juil. 12 Oct. 12 Jan. 13
Demande globale
Évolution passée 0 –2 –25 –22 –27
Évolution prévue 1 4 –16 –7 –8
Demande étrangère
Évolution passée 3 2 –21 –25 –29
Évolution prévue 4 –3 –14 –16 –17
Facteurs de production
Goulots de production (en %) 22 28 26 19 27
Jugement sur les capacités de production 15 22 25 26 25
Taux d’utilisation des capacités de production (en %) 85 81 80 79 79
Difficultés d’offre et de demande
Difficultés d’offre et de demande 7 9 9 9 9
Difficultés d’offre seulement 21 14 12 17 15
Difficultés de demande seulement 42 47 46 56 58
  • * : Moyenne de longue période.
  • Source : enquête trimestrielle de conjoncture dans l'industrie - Insee

Les effectifs

Les soldes sur les effectifs restent dégradés

Selon les chefs d’entreprise, les industriels jugent normale leur évolution des effectifs au cours du quatrième trimestre 2012 : le solde correspondant est en progression et se situe légèrement au-dessus de son niveau de longue période. Au vu des anticipations des industriels, les diminutions d’effectifs devraient s’accentuer légèrement, mais rester proches de la moyenne de longue période.

Le pourcentage d’entreprises éprouvant des difficultés de recrutement dans l’industrie manufacturière est en diminution, à un niveau légèrement inférieur à sa moyenne de long terme.

Graph3 – Les effectifs de l'industrie manufacturière

Salaires et durée du travail

Selon les chefs d’entreprise de l’industrie manufacturière, les salaires progressent de 0,3 % au cours du quatrième trimestre 2012.

La durée du travail est stable

D’après les industriels, la durée hebdomadaire du travail est stable au cours du quatrième trimestre et le resterait au cours des prochains mois.

Trésorerie et prix de vente

Au quatrième trimestre 2012, la proportion d’entrepreneurs de l’industrie manufacturière rencontrant des difficultés de trésorerie augmente par rapport au trimestre précédent.

Les prix de vente dans l’industrie manufacturière baissent légèrement au quatrième trimestre 2012, selon les industriels. Ils anticipent une augmentation des prix de vente au trimestre prochain.

Compétitivité

Les entrepreneurs estiment qu’au quatrième trimestre 2012, la compétitivité des industries françaises reste dégradée tant sur le marché national, européen que mondial.

Les perspectives générales d’exportation sont moins dégradées que le trimestre précédent mais le solde correspondant se situe à un niveau très en deçà de sa moyenne de long terme.

Graph4 – Position de compétitivité

tableau2 – Opinion des industriels : emploi, compétitivité, trésorerie, salaires et prix de vente

Soldes d’opinion, en % CVS
Opinion des industriels : emploi, compétitivité, trésorerie, salaires et prix de vente
Industrie manufacturière Moy.* Avril 12 Juil. 12 Oct. 12 Jan. 13
Effectifs
Évolution passée –12 –3 –7 –14 –10
Évolution prévue –13 –6 –12 –16 –14
Difficultés de recrutement 27 29 30 28 25
Durée du travail
Évolution passée –4 –1 –1 –6 –6
Évolution prévue –5 –2 –8 –11 –10
Trésorerie et salaires
Difficultés de trésorerie 12 11 12 12 16
Salaires passés 0,5 0,7 0,5 0,4 0,3
Prix de vente
Évolution passée 0,2 0,9 0,1 0,2 –0,1
Évolution prévue 0,3 0,6 –0,1 0,1 0,3
Compétitivité
Sur le marché national 2 –8 –4 –7 –9
Sur le marché de l’Union européenne 0 –11 –3 –13 –18
Sur le marché hors de l’Union européenne 0 10 3 –4 –3
Perspectives générales d'exportation –10 –21 –45 –46 –33
  • * : Moyenne de longue période.
  • Source : enquête trimestrielle de conjoncture dans l'industrie - Insee